La France va finir par crever, à moins que…

Publié le 20 avril 2019 - par - 31 commentaires - 2 006 vues
Share

… la convergence des luttes entre la droite tradi et la gauche classique ne s’opère. Pour tuer le dragon mondialiste, le rouge et le brun doivent s’unir : à 2 contre 1, c’est très jouable. Et en plus, ça donne du bordeaux…

Qu’est-ce qui tue la France ? La paupérisation de son peuple, et sans peuple, pas de Nation (petit rappel pour les droitards : le mouvement des Gilets jaunes ne réclame pas une baisse des impôts mais bien une hausse du pouvoir d’achat, sans diminution de la qualité et de la quantité du service public… Ça commence à rentrer ?). Quoi d’autre ? L’invasion migratoire, qui islamise une terre chrétienne…

Mais comment en est-on arrivé à craindre à brève échéance la disparition d’un pays vieux de plus de  1000 ans ? C’est qu’on ne vote pas impunément pour des crapules : tôt ou tard, il faut payer…

Les électeurs avaient pourtant les cartes en main pour changer les choses – contrairement aux pays dictatoriaux. Mais voilà !  Les élites connaissent trop bien la nature humaine et ses faiblesses : combien de soi-disant patriotes ont voté Sarkozy pour arracher une baisse des droits de succession ? L’électeur français moyen ? Un poulet !

De toute façon, considérant le nombre de « nouveaux Français », le poids électoral de la classe moyenne compromise et l’influence de la classe mondialisée (patrons, cadres, prolos urbains « branchés »…), la voie électorale est un cul-de-sac.

Il faut donc reconstruire l’unité du peuple, faire bloc, et initier la reconquête (probablement violente… et alors ? Ça ne serait pas la première fois).

Moi, le néo-communiste (belge de surcroît, mais pas moins que Charlemagne), je consens à vous indiquer le chemin… mais c’est la dernière fois.

Si toute stratégie s’élabore sur base des moyens disponibles, il faut quant même arrêter un objectif, fixer un cap. L’horizon qu’on doit se donner doit contenter les 2 pôles patriotes (sinon, pas de convergence des luttes…).

Pour faire simple, la droite traditionnelle aime son petit confort, et rester entre soi (en terme de mœurs). La gauche classique, quant à elle, veut surtout la fin de l’exploitation capitaliste : que sa vie ait un sens, et vaille la peine d’être vécue (ce qui n’est plus vraiment le cas avec le coût de la vie actuelle).

Fondamentalement, une nation, c’est un peuple, un territoire et un État. On sait qui est français (et qui ne l’est pas, singulièrement dans le milieu du foot professionnel), on sait le territoire de la France (où le soleil ne se couche jamais), reste le 3e terme : c’est lui qu’il faut révolutionner.

Considérant le rapport de force « droite traditionnelle – gauche classique », la nation française restera économiquement capitaliste, et traditionnelle (voire conservatrice) dans ses mœurs. Mais des garanties devront être coulées dans le bronze pour les prolos.

Ça donne :

5 principes refondant le périmètre d’action de l’État – protecteur du peuple et de son territoire (sa véritable vocation depuis des siècles). Je propose ci-après la version allégée du projet : moins ça coûtera d’argent/d’effort, plus sa probabilité de réalisation augmentera.

  • Une police aux frontières et le droit au port d’armes : un peuple libre, c’est un peuple armé (cf les Suisses)
  • La sécu : une solidarité en cas de blessures, maladies… le menu de base (mais pas avec les fumeurs invétérés qui attrapent le cancer du poumon : responsabilisation !).
  • L’instruction : jusqu’à 14 ans, après l’internet fera le boulot, ou des écoles privées…
  • Logement : ENFIN permettre aux gens de construire leurs maisons comme ils l’entendent (grosse revendication « hippies »). 10 palettes, de la paille et c’est plié, seul le raccord à l’eau et à l’électricité coûterait quelque chose…
    Le 5e service public : l’agriculture (pièce maîtresse du projet), la véritable garantie à octroyer aux prolos.

90 % des citoyens sont des prolétaires, 100 % des prolétaires ont peur de perdre leurs boulots, donc leurs revenus, donc de ne pas manger correctement tous les jours. Je ne parle même pas de leurs vies sociales : vous en connaissez beaucoup, des chômeurs qui ont des interactions sociales intenses ?

C’est d’ailleurs là la très grande force du dragon  mondialiste : la menace du chômage, les délocalisations, les hausses d’impôts ; toutes ces joyeusetés maintiennent le prolétariat dans les fers…

Il faut donc, pour neutraliser la terreur du chômage, proposer une alternative.

La solution ? L’accès à la bouffe pour tous, par la nationalisation (relative ou totale) de l’agriculture. Un système de rationnement (cf le système des chèques-repas en Belgique) est à cet égard plus pertinent qu’un revenu universel, un truc de gauchistes (les couillons habituels du grand capital).

La France a des terres arables (pour le moment : les Chinois sont en embuscade), les fermiers n’en peuvent plus (les dettes, les prix agricoles qui fluctuent, la con-cul-rance de l’étranger…), les gens veulent du bio (histoire d’éviter des cancers) et la robotisation VA faire des millions de chômeurs… ; l’agriculture hors capitalisme est donc la panacée toute trouvée à nos maux, actuels et prochains.

Une fois le citoyen-prolo libéré de ses angoisses du lendemain, les mondialistes et leur valetaille politique n’auront plus prise sur lui. La partie est virtuellement gagnée : la droite traditionnelle peut appliquer son programme libéral-conservateur, le prolétaire sera protégé de la malveillance patronale (un patron, qu’il soit chinois ou français, c’est toujours un patron… foi de communiste).

Ce projet, que j’ai baptisé « Projet SPQR » (parce que je suis fondamentalement un romantique) constitue à la fois le moyen et la finalité du mouvement : c’est un verbe politique, une volonté populaire de vouloir exister collectivement, et pas juste une combine pour arranger les fins de mois des Gilets jaunes.

Je propose aussi de changer  – excusez du peu – la devise de la France : « Droits Devoirs Libertés » correspondent mieux à l’air du temps.

On dit « Merci qui ? »

Geoffrey Delavallée

 

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
le Franc

comment peut-on être si cools et se trimballer en même temps 150 millions de morts en même pas 100 ans et qu’ils affirment être prêts à recommencer une fois les conditions réunies à nouveau.

Geof'

tu savais que Tournai (près de chez moi) a été la première capitale franque ? je suis donc plus franc que toi…
150 millions de morts ? le capitalisme a fait bien pire…
réfléchis, bilout’

Niels

Droits, Devoirs et Liberté … . – Bien trouvé ! … .

Pierre Leblanc BE

Tiens encore un inculte Africain (pléonasme)
Pas la peine de disserter, vous ne savez même pas d’où viennent les céréales Africaines bien que ce continent pourri dispose de 65% des terres arables mondiales à lui seul…

BERNARD

C’est sur on a volé tous leurs gnous et quand zébu zépusoif…

BERNARD

Un exposé niveau 3 ème.. et encore !
A propos : pourquoi les femmes Belges ont les tétons carrés ?

François BLANC

les marxistes ont toujours des idées contre nature et ils s’étonnent qu’elles ne fonctionnent jamais, mais il y en a quand même trop qui écrivent sur ce site censé être anti immigrationniste et donc anti internationaliste

DURADUPIF

Un peu plus que sommaire. Si c’était aussi simple les socialistes de Marx, Lénine, Hégel et Trosky et Kérenski et Baboeuf et Jésus Christ y avaient pensé depuis longtemps.

BERNARD

Allooo.. cocoooo…haricooo….J’adore votre propos sur les fumeurs ! Mais il faut aussi lutter contre le cancer de la connerie que vous avez déjà sûrement !

rastacrockett

Aucune convergence possible avec des coco-collabos !
Communisme, nazisme et islamisme sont des idéologies totalitaires putrides !
J’ai un profond dégoût pour les gauchistes et il m’est arrivé plus d’une fois de coller au mur une grande gueule de la CGT ou son équivalent de la gauchiasse (bras cassé), ce sont des connards insupportables !
En tant que gaulois, je peux te dire où mettre ta fumeuse devise DDL ! (Devine ?)
Les belges sont aussi mal barrés que les français (il suffit de regarder la gueule des bruxellois) !
Geoffrey Delavallée va donc faire une gâterie à ton copain Mouloud, c’est l’heure du câlin !

Barry

Franchement j’ai tenté de faire l’effort mais j’ai l’impression de lire un texte écrit par mon grand-père (coco) resté perché dans une réalité parallèle, seul forcément, car imbuvable comme tous les cocos.

Dommage que nous ne puissions dépasser les 700 caractère, chaque paragraphe du texte est un grand moment de contre-vérités, ou demi-vérités, voir carrément de sophisme…

Chine « La France a des terres arables » oui mais l’Afrique a 65% des terres arables du monde, de la meilleure qualité qui soit, c’est bizarre que vous l’ignoriez ^^
Ne parlons pas de la Russie bien plus près de la Chine…

« Neutraliser la terreur du chômage » donc lutter contre le dumping social et salarial venu d’Afrique !!!

William

Il y a toutes sortes de communismes, braves gens, y compris chez Marx qui de analyste et visionnaire s’est fourvoyé, sur ses vieux jours, dans son socialisme autoritaire. Car on ne les appelait pas communistes, mais socialistes, les vrais communistes c’était les anarchistes à cette époque (rien à voir avec les islamo collabos actuels).
Donc l’assertion « Les prolétaires n’ont pas de patrie » a fait grincer bien des dents, à commencer par Michel Bakounine qui a toujours situé le combat révolutionnaire dans le contexte local (Fédération Jurassienne).
Bon, j’arrive au bout de mon nombre de caractères impartis mais plutôt que de vous parler de « patrie » (« On croit mourir pour la Patrie, on meurt pour des industriels », Anatole France) je préfère le concept biologique de « territoire ».

patito

tout est dit dans le dessin qui illustre le titre

Hoplite

Vous avez oublié les kolkhozes

marc

Du communisme pur et dur.
Ca a été deja fait en Chine par Mao, nationalisation de toutes les terres, et ca a donne la famine.

patphil

et la droite la plus bête du monde continue sur sa lancée avec l’émiettement des voix aux élections! encore une liste (siel ) ces bons sentiments d’être plus purs que d’autres, doit réjouir la macronie

Une patriote

Les gaulois vont peut être se réveiller lorsqu’ils vont voir tout leurs gosses blancs rester sur le carreau du travail ???????????

Geof'

la lutte des classes, bou-boule…
la classe moyenne n’est pas encore affectée…et quand elle le sera, il sera bien trop tard !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
c’est pour çà qu’il faut consentir à des compromis ; précision : la nationalisation de l’agriculture ne signifie pas sa collectivisation : le fermier vend à l’État sa récolte (prix garantis, du bio’, sur commande…), l’État fournit des repas aux chômeurs (in)volontaires contre des coupons-travail : du travail-social, ré-habiliter espaces verts, du maraîchage dans les fermes (!), l’armée… – voilà la garantie indispensable aux prolos’ ; c’est pourtant simple, merde…quant même

Ivan Greindl

L’illustration est admirable d’à-propos.
Mais vos considértions ‘néo’-communistes sont loin de convaincre… Je l’ai vu de l’intérieur, en URSS : le fonctionnement d’une société qui ignore *l’instinct* de propriété est vouée à la corruption, aux abus, à la propagande mensongère, aux magouilles, bref à l’échec.
À une débâcle plus cuisante encore que celle que nous vivons.
En outre, « 90 » % de prolétaires (!!) en Europe est une estimation toute personnelle, sans base statistique fiable. ;-))

Geof'

petite question, bilou’ :
90% des citoyens ne possèdent aucun bien de prod’ (vu que seul 10% sont patrons ou rentiers), en France.
en quoi l’idée de pouvoir un jour faire partie du premier cercle (de propriétaires) constitue-t-il une garantie contre la corruption, les abus, la propagande mensongère..?
en outre, je propose la nationalisation de l’agriculture, pas sa collectivisation ; De Gaulle, un pédé ? car c’est lui EDF, GDF, la Sncf… ; et pq les fermiers se suicident-ils ? pas assez de subsides ? du proteccionisme seulement pour eux ?

Joël

Protégé de la malveillance patronale ? Hé ben, c’est pas gagné :
Une proposition du Medef visant à réduire le chômage des seniors fait débat.
La nouvelle idée de Geoffroy Roux de Bézieux fait déjà grincer des dents. ce dernier a proposé, afin de réduire le chômage des seniors, qu’ils puissent accepter, à partir de 55 ans, une rémunération moindre lorsqu’ils retrouvent un emploi. Jusqu’à leur départ en retraite, les salariés toucheraient une prime compensatoire, baptisée «aide différentielle».
Cette prime serait payée par «l’assurance chômage et/ou Pôle emploi».
https://francais.rt.com/economie/61214-proposition-medef-visant-reduire-chomage
Donc encore un truc financé par le contribuable et qui, s’agissant d’une prime, ne comptera pas pour la retraite.

quiditvrai

Citation: »Moi, le néo-communiste (belge de surcroît, mais pas moins que Charlemagne), je consens à vous indiquer le chemin… mais c’est la dernière fois. »
J’espère que c’est la dernière fois , en effet que tu nous assène ton idéologie dépassé voire complètement ridicule.
Efface….!!!

Clamp

Pas moins que Charlemagne, c’est bien possible, mais beaucoup plus, ça c’est sûr ! Je me comprends. Pourvu que ce ne soit la dernière fois qu’une fois.

Ce qu’il faut à ce pays comme à tous, c’est découvrir la démocratie. Donc s’unir pour mettre à bas l’oligarchie et la merdiacratie, oui, pour donner enfin au peuple qui a des ressources d’intelligence immenses le pouvoir de prendre en main son destin, mais ensuite, laisser celle-ci opérer. La gauche, c’est juste le parti qui marrie le rêve et l’ignorance. « Mais qu’est-ce qu’on attend pour peindre le ciel en rose ? Je suis prêt à tout casser pour convaincre que c’est mieux – Jeune homme, on n’a pas encore inventé la peinture qui colle à la voute, il te faudra combien de génocides pour comprendre ?! ».

didile

Nous ,Français ,connaissons mal le système électoral belge .Nous savons seulement que le vote y est obligatoire mais qu’ils peuvent se passer de gouvernement sans dommage .
Chez nous ,c’est l’inverse ,ce sont les abstentionnistes qui imposent au pays tous les rouages des pouvoirs exécutif ,législatif,judiciaire et surtout le fameux quatrième, journalistique .
Une fois en place ,tous ces systèmes ,surtout les plus aberrants,sont inamovibles .

Enfants de Clovis

Ils sont marrant ces cocos quand même… non ??

catapulte

Pendant qu’on y est: ne pas payer les indemnités journalières des joueurs de foot du dimanche qui se font des entorses

jan le Connaissant

ah revoilà notre coco… enfin néo coco
eh oui, on a un peu honte de son passé , alors on devient néo…
mais voyons un peu :
 » Pour tuer le dragon mondialiste, le rouge et le brun doivent s’unir  »
dit il
vous noterez le crachat sur nous, il assimile la droite patriote au brun, soit au fascisme !…
Ben oui les rouges sont comme ça, toujours aussi con, même quand ils deviennent néo…
 » Qu’est-ce qui tue la France ? La paupérisation de son peuple… Quoi d’autre ? L’invasion migratoire, qui islamise une terre chrétienne… »
vous noterez la légèreté, la condescendance presque du propos.. Quoi d’autre  »
Etc
la fin est sublime !
On dit « Merci qui ? »
Ben merci Riposte laïque, qui permet de vous publier, vous savez ce site brun…

Richard Brossard

« vous noterez le crachat sur nous, il assimile la droite patriote au brun, soit au fascisme !… »

Un arrière goût de déjà vu, de pacte Germano-Soviétique, donc Socialo-Communisme, sur fond de ivanov alias Maurice Thorez, déserteur, anti-résistants, le type qui est allé chialer pour que les Allemands redonnent l’autorisation de publication de « L’Humanité » .

Pendant ce temps, le directeur de l’Huma, Marcel Cachin, professait des discours et textes à la gloire des camarades socialistes Allemands « unissez-vous au prolétaire Allemand en uniforme, la résistance est réactionnaire et capitaliste »

J’ai mille fois publié les articles d’époque hérités de mon grand-père et scannés par mes soins.

Denys

Vous êtes complètement allumé. Vous racontez n’importe quoi. Je suis plié en 2 quand je vous lis. C’est toujours ça de pris ;-))))