La vraie France était debout, comme le fut Johnny tout au long de sa vie

Publié le 12 décembre 2017 - par - 9 commentaires - 1 439 vues
Share

Je fais partie de ceux qui sont montés à Paris pour rendre un ultime hommage à Johnny Hallyday, et ce que j’ai vu n’a fait qu’augmenter la fierté que j’avais d’être là.

La plus belle image que je puisse donner de cette journée historique est celle du ciel – qui s’était habillé d’azur, comme pour faire la fête ! Oui, les obsèques de Johnny Hallyday ressemblaient à une fête, et les yeux brillants de larmes étaient autant d’étoiles que le public jetait au passage du grand cercueil blanc.

Tantôt des chansons de Johnny s’élevaient de la foule ; tantôt la foule applaudissait. Mais toujours elle fut digne, et devant l’église de la Madeleine, elle sut rester immobile et silencieuse, sans que la promiscuité gênât quiconque. Personne n’était avec quelqu’un : tous étaient avec Johnny, et la présence invisible et mystérieuse de cet être d’exception insufflait le respect de l’autre – qu’on ne connaissait pas, et qui pourtant était collé contre vous ! Je n’avais jamais vu autant de politesse, malgré l’inconfort de la station debout plusieurs heures durant, et le froid aux pieds qui en résultait.

La gravité se lisait sur les visages, tournés à l’unisson vers les marches de l’église. La communion était parfaite. Nous n’avions rien à dire, car nous recevions l’essentiel du sourire que nous offrait la gigantesque photographie du portrait de l’artiste, suspendue sur le devant du portique octostyle. Ce que chacun ressentait en son for intérieur était conforme à cette photographie sombre et claire, comme le veut le noir et blanc.

Partout la ferveur tenait les rênes. Johnny était vivant : il vivait par le peuple de France, qui l’aimait sincèrement, comme lui-même l’aima pendant 60 ans à travers ses innombrables concerts.

Aucune ombre. Aucun doute. Aucun voile. Que des couleurs : le bleu de l’espérance, le blanc de l’élégance, le rouge de l’amour.

En ce samedi 9 décembre 2017, la France véritable était debout, comme le fut Johnny tout au long de sa vie.

Maurice Vidal

Print Friendly, PDF & Email
Share
   
Notifiez de
autres...

La « Vraie France » retrouvée, tout simplement !!
Pour combien de temps ?

Chantal

Patrick Buisson: « La France de Johnny vote Front national » (VIDEO)

http://www.fdesouche.com/919805-patrick-buisson-france-de-johnny-vote-front-national

singe et torix

oui mais vous pensez a votre succession qui peut vous remplacer vous n estre pas tres jeunne

BALT

Ô Maurice, si tu savais
Tout le bien qu’il nous a fait…
Amour, gloire et beauté…
Pour l’éternité.

JILL

Sacré Johnny,il a réussi en partant à administrer un superbe coup de pied au cul de la bien-pensance .Il a démontré,si besoin en était qu’il n’y a pas plus de vivre ensemble que de semoule en broche .Les afro-maghrébins,à fortiori mahométans ne veulent ni ne peuvent d’ailleurs vivre avec les Français;et réciproquement .

Maurice

Vous me faites rire . J’ai eu la chance de visiter 52 pays et vous faites honte à ce grand monsieur. Dans quasiment tous les pays francophones Johnny est une idole j’ai même vu des personnes exhibé un bout de son blouson; un autographe; une photo… vous récupérez la mort de ce grand homme pour véhiculer vos messages haineux. Johnny c’est la France et Johnny est international. Il a chanté partout et le monde entier l’a aimé. Aller vous confesser vous faites honte à sa mémoire.

moudubout

SNAC

Georges Armstrong Custer

Une France unie, debout et digne dans le malheur : ça nous aura heureusement changé des manifestations de gauchistes décérébrés, d’antifas en service commandé ou de la « diversité » déchaînée… Les riverains ont du apprécier !

montecristo

Je peux être admiratif mais je considère, comme le philosophe, que le fanatisme est fille de l’ignorance ! En conséquence je n’ai jamais été « Fan » de personne mais je reconnais en Johnny Hallyday le fait qu’il portait ostensiblement une énorme croix sur la poitrine à propos de laquelle personne d’ailleurs n’a jamais fait la moindre remarque … à ma connaissance !