La fraude électorale divise l’Amérique et mène à la guerre civile

L’Amérique au bord de la guerre civile selon plusieurs intellectuels.

Dans un pays où circulent 300 millions d’armes à feu, et où les ventes explosent depuis deux ans, le risque d’un embrasement est bien réel.

https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/controle-des-armes-aux-etats-unis/etats-unis-les-ventes-d-armes-a-feu-explosent-en-2020_4132181.html

La plus grande démocratie du monde vacille. Jamais l’Amérique n’a été aussi divisée, très proche d’une insurrection généralisée.

Voilà où aura mené la triche, la plus monstrueuse machination des Démocrates, qui ont refusé d’instruire les milliers de plaintes dénonçant la gigantesque fraude électorale du 3 novembre 2020, véritable coup d’État fomenté par les adversaires de Donald Trump, et cautionné par toute la planète.

Un an après son investiture controversée, l’incompétent Joe Biden, de plus en plus isolé, ne trouve rien de mieux que d’accuser les Républicains d’avoir tenté un coup d’État le 6 janvier 2021, en s’attaquant au Capitole.

Ce ne sont plus les Démocrates qui ont volé 8 millions de voix à Trump, mais les Républicains qui ont « inventé des accusations de fraude et tenté un coup de force pour voler l’élection de 2020 » ! Renversant !

Un an après avoir tout fait pour taire la vérité et cacher l’odieuse fraude à l’échelle industrielle dans les États-clés, les Démocrates, jamais avares d’une ignominie, renversent l’accusation.

La défiance est totale entre les deux camps. Pour de nombreux Républicains, Biden reste le Président illégitime.

Que ce soit en politique intérieure, avec la crise économique ou sanitaire, ou bien en politique extérieure, avec le désastre afghan ou la crise ukrainienne, Biden donne l’impression de patauger misérablement depuis un an, totalement dépassé par les évènements. Sa seule défense : c’est la faute des Républicains qui menacent la démocratie.

Les politologues n’excluent pas de voir ces fractures déboucher sur une guerre civile d’un nouveau genre.

Deux livres pulvérisent les records de vente : « Comment éclatent les guerres civiles » et « La prochaine guerre civile ».

Les trois facteurs qui rendent possible une guerre civile sont réunis :

1. Une perte de confiance dans les institutions

2. Le sentiment d’appartenir à un groupe, religieux, ethnique ou politique, plutôt qu’à un pays

3. Le sentiment de déclassement du groupe auquel on appartient

Joe Biden diffuse un discours apocalyptique, en réclamant une réforme de la loi électorale pour sauver la démocratie en danger ! On croit rêver.

En fait, les Républicains accusent le camp démocrate d’avoir fraudé massivement, alors que les Démocrates accusent le camp républicain d’avoir empêché certains électeurs de voter !

Ce ne sont pourtant pas les vidéos et les témoignages qui manquent pour montrer de quel côté étaient les fraudeurs.

En attendant, Donald Trump prépare la victoire républicaine des élections de mi-mandat et s’active pour 2024.

Avouons que son franc-parler a de quoi galvaniser son camp ! Jamais avare de superlatifs, Trump pourfend son adversaire comme jamais. Avec lui, pas de langue de bois ou de ronds de jambe superflus. C’est grandiose !

« On savait tous que Joe Biden ne serait pas très bon. Mais peu auraient pu imaginer qu’il serait un tel désastre pour le pays. L’inflation est la plus élevée depuis 40 ans, le prix de l’essence a doublé et les rayons des magasins sont vides… les rues des villes démocrates sont pleines de sang, les meurtres sont généralisés, ainsi que les trafics de drogue et d’êtres humains. Il y a quatre fois plus de cas de Covid. Notre frontière sud est abolie et les étrangers illégaux déferlent dans notre pays par millions. »

« Biden a humilié notre pays sur la scène mondiale. Nos adversaires jouent avec nous. »

Son slogan n’est plus « America Great Again », mais « Sauvons l’Amérique ».

Martelant que Biden a été élu frauduleusement, Trump laisse entendre que c’est le FBI qui aurait manigancé l’insurrection contre le Capitole le 6 janvier 2021.

De leur côté, les Démocrates espèrent que Trump sera rattrapé par la justice, qui suit son cours.

Mais Trump est très populaire. Il fait la pluie et le beau temps au sein du camp républicain, accordant son soutien aux fidèles qui reconnaissent la fraude électorale, et condamnant les autres.

Au sénateur républicain Mitch McConnell, qui avait lâché Trump en pleine tourmente et ne reconnaît pas la fraude,  le milliardaire répond :

« Je ne soutiendrai jamais plus ce crétin. Ce sont des Rino tel que lui qui permettent aux Démocrates de détruire notre nation. »

Pour être adoubé par Trump, mieux vaut donc adhérer sans réserve à la thèse de l’élection volée.

(source des déclarations = Figaro)

Jacques Guillemain

image_pdfimage_print
23
1

40 Commentaires

    • @ Gaspar Doiron- Les tribunaux, les Cours Suprêmes des Etats, la Cour Suprême des USA (SCOTUS) ont refusé d’examiner les milliers de preuves et témoignages : tous ont failli.
      A ce moment l’homme de la situation était le président du Sénat qui avait le pouvoir de refuser l’investiture et d’imposer de nouvelles élections dans les Etats litigieux pour réduire à néant la fraude la plus gigantesque de toute l’Histoire du monde occidental et de très, très loin : il s’est couché comme les autres. On ajoute le silence assourdissant des médias et on obtient la mise en place d’un homme sénile et corrompu et de toute une bande d’escrocs qui plongent les USA dans la destruction.

      • Les preuves ont été examinées. Seulement elles n’étaient aucunement fondées. C’étaient juste des allégations qui ne reposaient sur rien.

        • @ Gaspar Doiron- Non, elles n’ont pas été examinées. Il y avait pourtant des vidéos, des centaines d’afidavits (témoignages sous serment), etc… Pour plus d’informations, voir le site Dreuz qui a présenté de nombreux articles approfondis sur le sujet. Les avocats avaient des dossiers qui auraient dû non seulement entraîner l’annulation de l’élection mais encore envoyer Biden et de nombreux Démocrates en prison pour de longues années. Et un seul exemple pour montrer à quel point le peuple américain a pris conscience du rôle joué par les médias dans cette affaire comme dans d’autres: CNN a perdu 90% de son audience.

          • Elles ont été examinées. Et suite à l’examen elles ont été rejetées.

        • « Gaspar Doiron » ? Ca sent la pissotière du bledard !
          Gaspar ton chameau bande encore, va donc bosser fainéant !

          • Vous avez bien compris que c’est une voix de laquais du système ; affirmations péremptoires et aucun début de commencement d’argument.
            Sous anonymat, c’est parfaitement tenable. 🙂

        • inutile de dire cela sur RL tout le monde sait que l’élection n’a pas été plus truquée que celle de l’élection de Trump mais Trump est le chéri de RL…

        • J’ai vu de nombreuses vidéos de témoignages (y compris devant la justice US) et je peux vous assurer que c’était plus que convaincant ! En particulier une immigrante indienne fondatrice de sa société aux US, et une militante noire que les Démocrates croyait donc des leurs, et à qui ils ont fait des confidences, mais qui est républicaine ! TRUMP est le Président élu des USA avec 80 millions de voix contre 66 à Bidon.

    • Une thèse ne se prouve pas, elle se pose.

      Ce qui est démontré n’est plus une thèse.

    • uniquement sur des phantasmes…Hallucinant de continuer à écrire de telles sornettes…Même le meilleur psy ne peut guérir cela…

  1. la guerre civile est imminente aux USA
    une 2ème guerre de sécession
    et c’est une course contre la montre
    pour le reptilien mondialiste Biden
    et c’est aussi et surtout pour ça
    qu’il veut à tout prix déclencher
    une guerre contre la Russie
    pour faire diversion et exporter
    sa guerre civile sur le vieux continent
    en général et en Russie en particulier

      • Je m’en tape de votre avis ..!
        un avis pro-américaca qui sans l’ombre d’un doute
        vient de la part d’un Bidenophile invétéré qui se prend pour un cow-boy
        ce n’est pas plus étonnant que surprenant que cela ..! Gaspar Cucul le Yankee

  2. Il n’y a pas un volontaire aux States pour emmener Biden faire un tour à Dallas, par exemple, en décapotable ? Nan ?

  3. Pan-blanc d’Occident

    A vouloir la société divisée comme assurance-vie des super-riches et affaiblissement de l’état (Trump censuré par oligarque) les super-riches ont pourri les racines holistes qui les avaient portés.
    On ne fait pas les empires avec la branlette consumériste mais avec de « fausses consciences » comme disait Marx, la religion, la nation, la race.
    Seul le transhumaniste pourrait refaire une métaphysique occidentale, mais pas dans une féodalité de privilégiés, dans une Sparte.

  4. On peut douter très fortement que des jeunes Américains aient envie de mourir pour l’Ukraine sur l’injonction d’un malade comme Biden. Les USA n’ont jamais affronté directement la Russie ni en 45, ni au Vietnam, ni en Irak-Syrie et ne le feront pas plus pour l’Ukraine car ils savent très bien à quoi ils s’attendent s’ils s’en mêlent.

    • L’armée russe c’est ceux qui se sont mettre dehors d’Afghanistan à coups de pieds par des paysans ?

      • GASPAR t’est un sacré gaspard de bisounours.
        En lisant toutes les conneries que tu écris suite à cet article je pense que tu mélanges tout et que tu sous estimes les Russes. Sans parler de ce que tu penses de ton pote tricheur et débile Biden…..
        Mais comme tu dis, nous verrons qui à le nez fin.
        En ce qui concerne votre vaccination, allez vite prendre la 3ème voir la 4ème dose car ça devient urgent.

          • à l’époque ou les Russes sont intervenus en Afghanistan
            sur la demande express du président légitime Babrak Karmal
            tous les djihadistes Muzzs du monde entier sont venus en Afghanistan
            pour faire la guerre aux Russes avec l’aide financière de la Mafia mondialiste made in USA et avec ses portes-flingues Talibans/Pakistanais
            et avec l’appui logistique et militaire avec apports d’armes de guerre
            tout comme les instructeurs et les conseillers militaires US/GB/FR…Otan
            qui allaient de pairs avec les missions de sabotage, d’opérations Homo
            toutes ces opérations occultes et ces missions secrètes effectués
            par la CIA/NSA/MI16 et le tout sous faux-drapeaux …

  5. Trump est très clair, je l’adore.

    Par contre c’est marrant comme les gens aiment tout ce qui est flou, incertain, pas clair, les gens qui mentent, les gens qui se contredisent, les gens qui disent en même temps des choses contradictoires.

    Ils n’aiment pas JMLP, ils n’aiment pas Trump, ils n’aiment pas Zemmour.
    Ils aimaient Mitterrand, Chirac, Sarkozy, ils aiment Macron, Bertrand, Pécresse ….

  6. C’est pas une thèse…juste un constat..Le figaro se torche culs que personne lit et que tout les français subventionne au travers du rakets fiscal ….figaro t’es jour son compté
    Et ont t’emerde🤗 !

    • Chapeau, je compte huit fautes sur deux lignes et demi.Il faudrait vous relire avant de publier ou refaire des dictées, retourner à l’école est rarement une option possible.

  7. Le problème de Trump est que, mal conseillé, il n’a pas su mesurer ni maîtriser les entourloupes numériques.
    Majoritaire au Congrès, il pouvait demander l’application de la loi Sherman dite anti-trust pour briser les reins des monstres du web. Mais il n’imaginait sans doute pas que des geeks (en français godelureaux férus d’informatique) oseraient s’attaquer au président des USA
    Pendant son mandat, il pouvait obtenir une remise à jour des listes électorales et exiger la présence des républicains à tous les niveaux de l’organisation du scrutin, surtout là où il y avait des votes électroniques. Il y en a eu mais trop tard, et là où on refusait de les laisser entrer, il fallait utiliser les forces de l’ordre pour imposer leur présence aux tricheurs.
    J’espère que Monsieur Z et son équipe tireront les leçons de cette arnaque pour éviter que le dictateur fasse pareil en France.

  8. Les 3 facteurs qui rendent possibles une guerre civile sont parfaitement réunis en France

  9. au moins les americains ont ils encore des armes pour se défendre !
    ce n’est pas notre cas … et pourtant nous avons les mêmes tarés au gouvernement que là bas !

  10. Etat du Michigan : nombre d’électeurs inscrits 7,8 millions. Nombre de bulletins de vote compté : 8,1 millions. Différence : 300.000 votes ! Il faut savoir que Bidon Biden a officiellement « remporté » en volant l’élection dans le Michigan par 146.123 votes volés. C’est un scandale sans nom qu’aucun juge, à aucun niveau juridictionnel, n’ait osé lancer au moins une enquête pour faire la lumière sur ces anomalies électorales hallucinantes, monstrueuses.

  11. Le TCF Center de Détroit, le plus grand centre électoral du Michigan, a vu des scènes purement mafieuses : des observateurs certifiés républicains ont été sommés de sortir de l’immense salle de décompte des votes et, une fois dehors, des personnes restées à l’intérieur ont apposé des cartons sur la paroi vitrée pour empêcher les observateurs de voir ce qui se passait à l’intérieur. Détroit, ville composée à près de 83% (2010), d’Afro-américains, qui ont massivement triché au TCF Center et massivement voté pour l’escroc Bidon Biden, la crapule sénile criminelle. Ces « élections » resteront à jamais celles de l’ignominie, de l’iniquité, de la lâcheté à tous les niveaux institutionnels américains. Le 4 novembre 2020, jour d’infamie, pire que l’attaque nippone sur Pearl Harbour !

  12. « Pour être adoubé par Trump, mieux vaut donc adhérer sans réserve à la thèse de l’élection volée. »

    Sacré journal de gauche système subventionné Le Figaro !
    Ca n’est pas comme si à part les niais, on croyait encore ce qu’il y a écrit dans les grands médias.
    Tu prends les gens pour des lecteurs de journaux ou des électeurs, Le Figaro ?

Les commentaires sont fermés.