La fumisterie de la référence aux années 30

Publié le 2 novembre 2018 - par - 18 commentaires - 1 157 vues
Share

Hitler (élu grâce à la gauche comme le rappelle Barbara Lefebvre) était expansionniste, de même que Mussolini avec son aventure en Éthiopie. En quoi le fait de demander plutôt l’existence et le renforcement des frontières (et non leur expansion) serait-il raciste ?

En quoi le fait de se demander si le regroupement familial attirant des éléments hostiles à notre culture tolérante et protectrice de l’égalité entre citoyens aura été tant que cela une bonne chose, alors que des immigrés européens hors UE mais partageant nos principes de vie sont, eux, refoulés ? En quoi cette constatation serait-elle une question « lépreuse » pour parler comme notre Président que l’on ne connaissait pas docteur en Histoire et surtout spécialiste des « années 30 » ?…

Par contre, à quoi peut-on comparer la chasse aux femmes et aux homosexuels dans les rues européennes, les attaques au couteau, à l’acide, les attentats dans des lieux ouverts et « métissés », les chasses aux sorcières sur les ondes et le service public (universités comprises) sinon à une offensive typiquement totalitaire avec comme emblèmes l’islam et l’abolition des identités (de genre y compris) comme brassards ?…

Les falsificateurs des faits historiques tels que notre (supposé) disciple de Ricœur (ses amis viennent de pondre une vidéo en la matière) nous brament comme argument majeur que le fait même de vouloir renverser la vapeur en matière migratoire et économique serait par essence contraire « aux valeurs humanistes » et donc « nationaliste, d’extrême droite » blablabla, etc. Ils s’empressent bien sûr d’ajouter qu’ils ne sont cependant pas, du moins en majorité, pour l’abolition des frontières, mais plutôt favorables à une régulation renforcée, à l’échelle des frontières de l’UE (qui est d’ailleurs une entité expansionniste puisqu’elle veut intégrer de plus en plus de pays).

Sauf qu’ils n’expliquent en aucun cas comment ils vont le faire réellement, comment faire en sorte que l’immigration irrégulière et clandestine soit stoppée, surtout lorsqu’elle favorise la ghettoïsation, comment « reconquérir les territoires perdus de la République », comment combattre les effets pervers de la mondialisation, des délocalisations liées au coût excessif des cotisations sociales reposant sur le travail et les PME (ce qui n’a rien à voir avec le capitalisme « libéral », la Chine les USA (même avant Trump) et l’Allemagne se protégeant bien plus que la France) ?…

Comment freiner l‘effondrement de « la classe moyenne » comme l’indique Christophe Guilluy (attaqué par la gauche bien pensante l’accusant de faire « le jeu du RN ») ? Comment ? Comment ? Comment renverser la vapeur ? Rien ou si peu sur la table, hormis des réformes cosmétiques, homéopathiques, sympathiques et parfois de bon sens alors que les taxes restent en surchauffe, y compris sur les coupons octroyés par les C.E ! Le tout au nom d’une autre fumisterie, celle de faire croire que l’air respiré se serait dégradé alors que c’est précisément le contraire !…

Nous sommes face, en réalité, à une fantastique production de rumeurs et de fausses nouvelles, inédite depuis le complot des blouses blanches sous Staline, l’affaire Lyssenko (et les canaux sur Mars comme le rappelle Benoît Rittaud), le tout à faire pâlir les services secrets russes, nord-coréens, turcs, chinois, saoudiens, iraniens, palestiniens… etc. Trump est un enfant de chœur à côté ! Par contre, le fait d’apprendre que le pouvoir corrompu d’Afrique du Sud envisage d’exclure de la recherche d’emploi les chômeurs blancs sera bien entendu soigneusement omis, sans parler de la misère accrue s’abattant au Venezuela qui voit des mères donner leur enfant pour qu’il ne meure pas de faim ! Qu’en pensent d’ailleurs nos militants hyper nourris de la France Insoumise, arrondissant leurs fins de mois ou se repaissant sur la bête contribuable avec toutes les ficelles possibles et imaginables permettant une espère d’optimisation fiscale sans le dire ?…

Ne voit-on pas que nos élites ayant complètement failli depuis des décennies n’ont plus comme uniques arguments la peur, l’amalgame, le simplisme (ce qu’elles appellent pourtant « populisme »…) en vue de les adouber par défaut, dénichant ici et là quelques illuminés au crâne rasé pour jouer aux figurants du remake back to 1930s, formidables façades Potemkine qu’elles agitent de plus en plus à l’instar de ces figurines faisant office de réel dans le Mythe de la Caverne socratique.

Nous en sommes là, sauf que cette manipulation en cinémascope hyperréel (réduire les faits à leurs dimensions formatées)  n’a pas l’air de marcher.

Lucien Samir Oulahbib

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Fifi

« Ne voit-on pas que nos élites ayant complètement failli depuis des décennies n’ont plus comme uniques arguments la peur, l’amalgame, le simplisme »
Elles en sont réduites à ça car elles savent qu’elles n’apportent rien de bon au(x) peuple(s), autant au niveau sociétal qu’économique… Macron entre autre, est un mondialiste donc il s’oppose aux peuples (dont au peuple français) qui ne le sont obligatoirement pas sinon ça voudrait dire que ce seraient des suicidaires (en dehors d’une poignée d’endoctrinés) et à des dirigeants politiques qui ne le sont pas : Salvini, Victor Orban etc… qui eux, sont forcément appréciés de leur peuple respectif.

jen luc

Belle photo, avec deux fascistes de droite.

Allonzimollo

La quasi-inexistence d’une classe moyenne motrice d’une économie dynamique et ne laissant la place qu’aux très riches et aux très pauvres est la caractéristique principale des pays d’essence totalitaire : grâce à Macron, la France s’apprête à rejoindre le club…

thorgal

L’absence de classe moyenne n’est pas le signe d’un régime totalitaire. En Allemagne Nazi et Italie Fasciste, au contraire la classe moyenne a été renforcée et l’un comme l’autre ces régimes se sont appuyés sur cette classe.

Joël

Que voit-on sur la photo ? Un socialiste national serre la main d’un national socialiste.
Blanc bonnet et bonnet blanc, quoi. N’en déplaise aux descendants de la SFIO.

thorgal

Pétain socialiste ? C’est une blague !

butterworth

mais non cela est tout a fait cela https://fr.wikipedia.org/wiki/Grande_D%C3%A9pression il est normal DE GLORIFIER LA REUSSITE ECO?OMIQUE D HITLER OU DE MUSSOLINI MACRON NE POUVANT ENDIRE AUTANT TRAVAIL PROSPERITE SECURITE ET FIERTE D ETRE ALLEMAND OU ITALIEN BON EXEMPLE

thorgal

Oui mais ça a mal fini, je crois qu’après la guerre les allemands et italiens n’étaient plus si fiers.

Dupond

Le vieux maréchal a essuyé les platres !!!
https://www.les4verites.com/politique/les-graves-problemes-de-larmee-francaise
http://prisons-cherche-midi-mauzac.com/varia/le-sabotage-dans-les-usines-daviation-et-le-pcf-entre-mythes-et-realites-925
La meme gauchiasserie au pouvoir est du coté des envahisseurs (apres la bataille ils viendront claironner qu’ils ont sauvé la France et traiteront les natios de faschistes) Il est plus que temps de virer ces iluminés qui nous menent a la guerre civile)

Dr Sheldon Cooper

Hitler n’a pas été élu. Il a été nommé. Je ne sais pas si la gauche l’a aidé. Mais le parti nazi a pu compter sur le soutien sans faille des dignitaires de l’Église catholique. Après tout Adolf était un des leurs.

Gaulois réfractaire

Tout ce que vous dites est faux. Ici personne ne vous prend au sérieux. Vous êtes un guignol qui répète, inlassablement le faux en espérant qu’il restera quelque chose.

Dupond

Gaulois réfractaire
AH a été plébiscité
Le 19 août, avec 38,4 millions de voix pour un collège électoral de 45,6 millions d’électeurs, le plébiscite recueille 84,2 % des suffrages des électeurs inscrits et près de 90 % des suffrages exprimés : le succès est donc considérable
https://fr.wikipedia.org/wiki/Pl%C3%A9biscite_du_19_ao%C3%BBt_1934

Vova

« Contrairement à une idée reçue fréquente, Hitler n’a jamais été « élu » chancelier par les Allemand » …. »Il a néanmoins été NOMMÉ chancelier par le président conformément à la constitution de Weimar, et CHOISI en qualité de CHEF du parti remportant les élections législatives de novembre 1932, » (Wikipédia)

Jean Paul 74

Tu as un drôle de rapport avec l’histoire, poussin hallal

astrid

Vous écrivez beaucoup d’inepties mais là, vous vous êtes surpassé.
Ca vous arrive de lire pour vous informer ?

Dr Sheldon Cooper

Lisez Main Kampf et on rediscute après. Surtout le passage ou il se dit chrétien et est persuadé d’être un instrument de Dieu.

thorgal

Et surtout de la vieille aristocratie prussienne qui a crû qu’il serait facilement manipulable. Elle le pensait idiot !

gaulois réfractaire

La photo d’illustration n’est pas des années 30. Adolf Hitler, après avoir rencontré le général Franco à Hendaye (et n’avoir rien obtenu du caudillo) a rencontré le maréchal Pétain à Montoire sur le Loir (Verdun diplomatique du maréchal qui est resté campé sur la convention d’armistice) puis est rentré furieux et bredouille malgré le triomphe de ses armes.C’est le début des années 40 (fin oct 40). Ces déconvenues du führer semblent insignifiantes, mais il y a faut y ajouter le renoncement à envahir l’Angleterre puis bientôt les victoires de l’armée grecque sur les italiens qui auront un impact décisif pour la suite. On utilisera plus tard Montoire pour dénigrer la France, la culpabiliser, lui faire honte afin qu’elle soit ouverte à tous les envahisseurs, mais ceci est une autre histoire.