1

La gauche a choisi de trahir les chrétiens, les juifs et tous les Français

Des voix féminines s’élèvent à la gauche ou du moins ce qui reste de gauche parce qu’en fait, ces voix féminines sont minoritaires dans ce fatras de gauchistes, devenu islamo-collabos.

Ils trouvent plus judicieux d’exister en défendant le nouveau prolétariat immigré depuis que le monde du travail a déserté la gauche. Il suffit de constater qu’un Philippe Martinez, patron de la CGT, a trouvé normal de défiler le 10 novembre avec le CCIF qui hurlait ses Allah Akbar de sinistre mémoire, du moins pour ceux qui ont eu à subir sa violence dans les attentats. 
Les féministes comme Celine Pina par exemple, qui se dit toujours de gauche: […] s’il y a un point commun à tout ce sang qui ne cesse de ruisseler depuis 2012 et l’affaire Merah, c’est l’implantation des islamistes sur notre sol, leur réseau de mosquées, leur propagande par les livres, les antennes paraboliques, leurs discours et leurs représentations qui imprègnent certains quartiers et territoires, leurs manifestations de force, jamais empêchées. Pire même, la construction de l’Islam dit de France est un formidable cadeau fait aux Frères musulmans par la volonté personnelle d’Emmanuel Macron.
[…]

Que dis Barbara Lefebvre « En France, la propagande de l’islam politique continue à travers l’activisme des Frères musulmans. Ils sont dangereux même si ils ne se promènent pas en djellaba avec des couteaux. Dans certaines banlieues, ils sont présents sur des listes électorales.«  

Ce qui fait dire à Jean Messiha (RN) : Concernant les déséquilibrés, « Allah commence à avoir un monopole gênant »

Que dit Malika Bret, autre figure de la gauche, travaillant à Charlie Hebdo et se revendiquant toujours de gauche qui affirme « Quand on met le mot islam dans un dessin, derrière ce sont des kilomètres de menaces de mort » mais oublie de dire que la gauche crache sur ceux qui se battent contre l’islamisation de la France et les traite de racistes, ou d’extrême droite, ce mot poubelle, ce mot fourre tout, sans comprendre que:

c’est l’islam qui est raciste, par sa volonté de séparer la bonne communauté musulmane des autres,  fasciste par sa loi islamique totalitaire qui régit votre vie sociale et privée, sexiste en faisant de la femme un être inférieure par nature et volonté divine (s9v34), homophobe par le refus d’accepter l’homosexualité et les tuant.  


La gauche a fait le choix de trahir les chrétiens, les juifs et tous les autres Français de toutes les confessions ou sans, en défendant un système totalitaire par définition. 
Gérard Brazon