La gauche dure veut en finir avec la liberté d’expression américaine

La statue du général Lee qui doit disparaître, les événements de Charlottesville qui en étaient la conséquence et l’absurdité d’un jeune fanatique de 20 ans qui fonce dans la foule avec sa voiture, provoquant la mort d’une jeune femme et de 19 blessés. Les médias de gauche n’en demandaient pas tant, partout la presse se déchaîne contre la violence de l ’extrême droite, le Ku Klux Klan et les néonazis.

Dans la foulée, Donald Trump est fait complice, car jamais il ne pourrait condamner les violences avec suffisamment de fermeté pour contenter les médias gauchistes. Une affaire perdue d’avance, on pend d’abord, on juge ensuite.

Décider la suppression de la statue du général Lee était une provocation. Cet homme n’était pas un criminel de l’histoire, mais celle-ci est écrite par les vainqueurs. Seulement déboulonner le général Lee allait forcément provoquer des démonstrations des nostalgiques de l ’armée sudiste, donc des éléments de la droite dure. Dans un monde dominé par les attentats terroristes islamiques, un crime commis sous l’idéologie conservatrice représente comme un bol d’air frais pour la gauche. Ce qui devait arriver arriva.

Toute démonstration de la droite est contrée par des éléments de la gauche dure, les accrochages et affrontements sont inévitables et la mort de Heather Heyer, jeune femme de 32 ans, de même que de deux officiers de police qui se sont écrasés en hélicoptères, vont dominer les nouvelles pendant des jours et des semaines.

Depuis son arrivée au pouvoir, nous sommes presque quotidiennement bombardés d’informations visant à présenter le 45ème président américain sous une lumière négative, les fameuses “fake news”, visant à le traîner dans la boue, le discréditer, à paralyser son mandat avec pour objectif final, de parvenir à le destituer. Depuis des mois, pas une semaine ne passe sans mentionner la collusion avec la Russie de Poutine, mais depuis des mois également, aucune preuve de quoi que ce soit n’a été présentée. Peu importe, les suppositions et les accusations sans fondement ni preuves ne cessent pas pour autant. Quels sont par contre les accomplissements de Donald Trump à la maison blanche ? Tient-il ses promesses électorales ? Les médias de gauche n’en parlent pas. On passe sous silence la création d’emplois, la réduction drastique du chômage, la fin de la guerre du charbon, la réduction de l ’immigration illégale, les USA sont enfin devenus actifs dans la guerre contre le groupe état islamique, Trump a limité le lobbying, infligé des sanction à l’Iran en raison de son programme illégal de missiles, signé des ordres exécutifs pour combattre efficacement les cartels et les gangs. Tout ceci est passé sous silence, au profit d’une propagande anti-conservatrice. Trump est également desservi par certains cadres républicains qui torpillent ses
propositions politiques, tout comme il est en guerre ouverte contre la plupart des organisations du “Deep State” (FBI, CIA, NSA, etc) qui sont à l ’origine des documents confidentiels transmis discrètement aux médias pour nuire à son agenda politique.

Les USA se sont retirés des accords de la COP 21, comme Trump l’avait promis durant sa campagne présidentielle. Bien sûr ce geste a été condamné unanimement et Donald Trump a été dépeint comme la cause ultime de la mort de notre planète. Parce qu’il est de bon ton de combattre le CO2, tout comme il est de bon ton d’acquiescer toutes les directives écologiques, sans se poser la moindre question. Surtout sans se poser la moindre question ! L’objectif principal de la COP21 est de contenir le réchauffement climatique bien en dessous de 2M °C par rapport aux niveaux préindustriels et si possible de viser à poursuivre les efforts pour limiter la hausse des températures à 1,5M °C. Le plancher de l’aide climatique aux pays en développement a été fixé à 1 00 milliards de dollars par année et sera revu au plus tard en 2025.

Tous ceux qui ont, pendant leur études, fait des travaux pratiques en physique, connaissent les difficultés inhérentes à la mesure d’une température et savent qu’on travaille toujours en indiquant la marge d’erreur. Vu la taille de notre planète et vu la complexité de notre climat, j’aimerais bien connaître comment mesurer la température de notre chère terre avec une marge d’erreur inférieure à 1 degré! I l existe certainement beaucoup de mesures en Europe et aux USA, mais en Antarctique ? Au cercle polaire ? En Afrique et en Russie ? Et à la surface des océans et des mers ? Les sommes astronomiques prévues pour un projet aussi confus, ne peuvent remplir encore une fois que les comptes des multinationales et des instituts financiers qui devront prêter ces sommes aux états, de telle sorte à assurer l’endettement et le payement de l’intérêt de la dette. Sortir de cet accord était la seule option valable pour défendre les intérêts des citoyens et il reste à espérer que d’autres états suivront.

Adrien Lucas

image_pdf
0
0

5 Commentaires

  1. Déboulonné Trump est l’objectif de la gauche mondiale. Tout sera bon pour arriver à cet objectif.
    Si Marine Le Pen avait été élue Présidente ce serait la même chose pour elle.

  2. Ils n’auront de cesse. Ils ont tout, le bon ton, le bon sens …la planète à sinistra ! Triste Monde ! 7 milliards d’individus et eux et eux et eux !!! Des lendemains qui chantent…. dans quelle rubrique ?

  3. Donc , les Bush père & fils sont des gauchistes purs et durs , puisqu ‘ ils critiquent la position de Trump trop proche du KKK ?? C ‘ est la meilleure du siècle …. MDR !! En France on s ‘ insurge contre les manifestants musulmans qui crient « mort aux Juifs » , mais quand ce sont les racistes – suprémacistes blancs qui procèdent de même , c ‘ est légitime ? C ‘ est ce qui s ‘ appelle « mauvaise foi » ! RL dénonce sans cesse les mensonges de la « bien pensance » , mais procède de la même façon !! Décidément RL me déçoit de plus en plus ….

    • Vous inventez n’importe quoi! Je n’ai jamais mentionné la famille Bush. Quant à la suprématie blanche, vous êtes un gentil mouton qui croit tout ce qu’on lui raconte: Trump a condamné sans ambiguïté aucune les violences de Charlottesville. Mais ce que la gauche lui reproche est de n’avoir pas seulement condamné les extrémistes de droite, mais également les antifa et autres « black lives matter », groupuscules gauchistes violents. Trump a condamné toute violence et a affirmé que toutes les vies comptent. La gauche n’est pas du même avis et utilisera tous les prétextes pour le trainer dans la boue, quitte ä détourner et adapter les informations, pour que des personnes comme vous soient scandalisés par Trump.

  4. En parfait accord avec votre analyse.L’ideologie ultra gauche depuis la fin de la seconde guerre mondiale a pénétré tous les niveaux de la société et s’est attachée comme une huître à son rocher. Le mur de Berlin est déjà tombé et rien n’y fait l’entrisme lié à cette idéologie est tjrs prégnant. La guerre des riches contre les pauvres date de la création du monde. La guerre politique de la droite contre la gauche n’est pas prête de s’arrêter. Etre ds un camp ou un autre semble devenu une façon de vivre et d’être accepté avec ses /ces codes dans un clan ou une tribu. Ce fonctionnement binaire de la compréhension de la société nous a fait régresser au 7e Siècle.

Les commentaires sont fermés.