La gauche est minoritaire en France… et gagne pourtant largement les législatives !

Publié le 25 juin 2012 - par - 860 vues

Contrairement à une idée reçue, la gauche est minoritaire en France. Reprenons le tableau officiel donné par le ministre de l’Intérieur pour le premier tour des législatives :  http://elections.interieur.gouv.fr/LG2012/FE.html :

L’intérieur utilise des codes qui lui sont propres (VEC pour EELV, etc.) mais nous pouvons distinguer deux grandes familles :

La gauche est clairement identifiée : EXG + FG + SOC + DVG + VEC

La droite autour de l’UMP aussi : ALLI + PRV + NCE + UMP + DVD.

Le Rassemblement bleu marine est dénommé FN. Et il y a un député EXD (extrême-droite, sans doute Jacques Bompard). Le souverainiste Nicolas Dupont-Aignan doit être classé dans les « divers droite »).

Le Modem est appelé Centre pour la France (CEN).

Les autres catégories sont floues : Les régionalistes (REG) son-ils de droite ou de gauche ? Et les écologistes (ECO) hors EELV ? Et que regroupe tous les autres (AUT) ? On peut supposer qu’ils se partagent entre droite et gauche, mais nous n’affirmons rien.

En assimilant le FN et Jacques Bompard à la droite (puisqu’il existe désormais à droite autant de passerelles qu’entre le PS et l’extrême-gauche, on obtient le tableau suivant :

On constate donc que la gauche est minoritaire (47,75%) par rapport à la droite (48, 44%) et rafle tout de même 59,10% des députés, alors que la droite + FN majoritaires n’en ont que 40,21%.

Djamila GERARD

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi