La gauche occidentale marche main dans la main avec l’islam

Publié le 7 novembre 2020 - par - 13 commentaires - 1 159 vues
Traduire la page en :

Faire croire que l’islam n’est pas lié aux attentats qui sont en train de frapper la France est une insulte à la mémoire des victimes. C’est un mensonge d’État qu’il faut dénoncer.
L’histoire ne pardonnera jamais aux négationnistes, qu’ils soient musulmans, islamo-gauchistes ou progressistes mondialistes de tous bords, ces vils collabos de la mort qui est orchestrée par les enseignements coraniques.

La jeune lycéenne algérienne Katia Bengana doit se retourner dans sa tombe en les entendant claironner “pas d’amalgame”. Elle qui fut décapitée par les hordes sanguinaires islamo-nazies, – ces tueurs à gage au service d’Allah – parce qu’elle avait refusé de porter le voile qui est l’asservissement de la femme par l’homme au nom d’un dieu qui la méprise ; et de là où elle se trouve, elle doit en vouloir terriblement à ces négationnistes de bas étage.

Cela fait vingt-six ans que Katia fut égorgée devant ses camarades et ses professeurs, à la sortie de son lycée, le 28 février 1994, à l’âge de dix-sept ans, à Meftah en Algérie. Pour le moment, sa décapitation n’a servi à rien. Au contraire, l’islam conquérant est devenu plus féroce, notamment en France où il double d’ardeur avec la complicité des idiots utiles.
Pour la gauche européenne et surtout française, l’égorgement de Katia fut un non-événement. Par contre, elle avait ouvert la porte de la France aux musulmans radicaux, au nom des droits de l’homme, tout en la fermant devant les intellectuels et démocrates algériens (en partie d’origine kabyle) qui voulaient fuir la terreur islamique et dont beaucoup furent passés au couteau pour que vive la démocratie à la sauce d’Allah, voulue par Tonton Mitterrand. Et la bien-pensance française, au nom du Bien !

Il ne faut pas que le temps fasse oublier que le Fis (Front du salut islamique ou plutôt le Front du sinistre islamique) qui avait remporté les élections législatives en Algérie par une fraude massive, au mois de décembre 1991, avait précipité l’Algérie dans une guerre civile qui avait fait plus de deux-cents-mille morts, après l’arrêt de l’ascension des islamistes au pouvoir par l’armée en janvier 1992.
Mais le djihad était déjà en préparation par le Fis avec ses centres d’entraînement dissimulés à travers le territoire algérien grâce au concours des Afghans (les Algériens partis faire le djihad en Afghanistan).

La même situation est en train de se reproduire aux États-Unis où une fraude massive a été orchestrée par les Démocrates avec le vote par correspondance. Ils sont sur le point de voler la victoire au Président sortant Donald Trump pour l’élection présidentielle du 3 novembre 2020.
On peut déduire sans se tromper que la gauche occidentale marche main dans la main avec l’islam politique. Les faits le démontrent amplement, chaque jour qui passe. Car cette gauche pourrie jusqu’à la moelle épinière a la capacité de se mouvoir telle une vipère et possède une immense réserve de tricheurs dogmatisés et d’excellents propagandistes des fakes news (fausses nouvelles).
Dis-moi qui tu fréquentes, je te dirai qui tu es !
La taqîya est passée par là…

Qui pourra encore croire à l’honnêteté et à la morale de la gauche qui se prétend universaliste et humaniste et qui cherche à faire le bonheur des uns et des autres comme en son temps le stalinisme ? En apparence, elle donne l’impression qu’elle est soucieuse du bien commun mais en réalité, elle n’est que dictature et mensonge réunis.
En vérité, elle veut enterrer définitivement l’identité des peuples pour les soumettre à son idéologie destructrice comme l’a fait par ailleurs l’islam.
Le moment n’est-il pas venu pour que les peuples se lèvent pour combattre cette gauche criminelle, notamment en Occident qui est mis à mal par son vivre-ensemble mortifère, afin qu’ils puissent retrouver leur liberté et leur souveraineté ? Leur dignité n’est-elle pas bafouée par l’oligarchie mondialisée ?

L’aveuglement et le cynisme politiques de François Mitterrand font qu’aujourd’hui des Français se font égorger dans des églises, au nom d’Allah et de son Émissaire. En toute impunité !
Ce phénomène ira crescendo et il n’est que le résultat de la pensée de la gauche machiavélique qui croit détenir les clefs du paradis sur terre.
Qui aurait pu imaginer un tel scénario ?
Même Hollywood n’y avait pas pensé.
Les plus cyniques d’entre les cyniques diront que Tonton avait agi par pragmatisme politique et par intérêt de la France. Tu parles, du baratin comme toujours pour disculper leur gourou.
Qu’Allah maudisse les négationnistes, au nom de tous ces martyrs, égorgés en son nom !
Peut-on réformer cet islam de la terreur théocratique ?

Le temps n’est-il pas venu pour faire une nouvelle lecture du Coran face à l’évolution de l’humanité, en dressant l’inventaire des versets qui appellent au meurtre, au racisme, à la misogynie et à la haine de tout ce qui n’est pas musulman ?
Le djihad (la guerre sainte) par l’épée (bassif) n’est-t-il pas devenu caduque ? Il est temps de le bannir à jamais.
Et ceux qui pensent qu’ils vont dominer le monde par l’épée, ne sont-ils pas les idiots utiles des progressistes mondialistes qui veulent imposer un gouvernement planétaire au profit des super-riches ?
Les millions de musulmans lucides ne doivent-ils pas se questionner sur la dangerosité de leur religion ? Et le moment n’est-il pas venu pour exiger qu’elle se réforme, se civilise et s’humanise ?
La balle est dans leur camp, sinon, ils seront les seuls sacrifiés, car le temps presse.
L’humanité ne pourra pas les attendre éternellement, les bras ballants.

Pour commencer, il faut qu’ils dénoncent énergiquement tous les attentats commis au nom de l’islam et revendiqués par les djihadistes.
Il faut qu’ils se débarrassent à tout jamais des versets qui incitent au meurtre et à la haine sans complexe.
Ils doivent dire haut et fort que ceux qui utilisent la terreur islamique ne font plus partie d’eux et qu’ils sont devenus étrangers à l’islam. Et et crier qu’ils sont des criminels qui ne les représentent pas.
Il faut qu’ils leur coupent l’herbe sous les pieds en décrétant des fatwas afin de les excommunier.
Il faut extraire la maladie de l’islam à la racine et revenir à la spiritualité comme au début de la prophétie de Mahomet en compagnie de sa première épouse Khadija Bint Khuwaylid qui était une judéo-chrétienne (une nestorienne).
Séparer le Coran de la Mecque de celui de Médine est une question existentielle pour le monde arabo-musulman, comme l’a suggéré feu Mahmoud Taha, le grand politicien et théologien réformateur soudanais qui fut malheureusement pendu pour apostasie, le 18 janvier 1985, dans la prison centrale de Khartoum.

Le Coran de Médine, qui est composé de vingt-six sourates (2, 3, 4, 5, 8, 9, 22, 24, 33, 47, 48, 49, 55, 57, 58, 59, 60, 61, 62, 63, 64, 65, 66, 76, 98, 110), est à mettre au placard et à oublier, car il est guerrier, misogyne, raciste, intolérant, violent, haineux, dangereux et criminel, et on n’y décèle pas un gramme d’humanité.
D’ailleurs, le mot amour est absent du lexique coranique.
Il faut aussi en finir avec le concept de nâskh oua mansûkh (versets abrogeants et abrogés) et revenir au concept du Coran créé et non incréé comme l’avaient suggéré les rationalistes musulmans (les mutazilites) entre le IXe et le XIIe siècle. Malheureusement, les mutazilites ont perdu la bataille face aux fondamentalistes et le Coran est restée incréé. L’indépendance de l’esprit du musulman n’a pas encore eu lieu.

Enfin faire un grand nettoyage des hadiths où on trouve une chose et son contraire à la fois, en fonction du prince du moment.
C’est par une relecture moderne du Coran que le musulman de demain pourra douter, blasphémer, caricaturer et s’émanciper.
Après sa libération de la prison du mektoub, il accédera enfin au libre-arbitre, à la philosophie et aux sciences. Il sera comme n’importe quel être humain sur terre, ni plus ni moins.

C’est à ce prix que l’islam sera réformé et qu’il pourra être compatible avec la démocratie.
La balle est désormais dans le camp des musulmans modérés, si réellement ils existent.
Dans le cas contraire, le monde arabo-musulman demeurera un vaste champ d’hypocrisie, de sang et de chaos. Il sera prisonnier de l’apocalypse. Définitivement !

Pour comprendre l’islam mecquois, il faut lire l’histoire des Ébionites, de Waraqua Ibn Nawef et du moine Bahira, les maîtres de Mahomet, sans oublier sa première épouse Khadija avec laquelle il fut monogame jusqu’à sa mort, et par la suite, il devint polygame avec un harem d’esclaves sexuelles.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
R2D25

La gauche occidentale marche main dans la main avec l’islam

C’est pour cela qu’il faut leur réserver le même sort qu’aux arabes la pendaison.

Porcinet & Cochonou

cela ne les scandaliseraient aucunement à ces Francs-Macs Bougnoulophiles
de voire et d’avoir au pouvoir des Bougnoules Mahométans idolâtres d’Allah
et tueurs en séries de Français/ses
plutôt que des Nationalistes-Patriotes Français
ces francs-maçons Baphométans
tous des traîtres, des lâches et des collaborationnistes
qui mériteraient la sentence capitale !

jean haysoupé

Cà c’est du sniper 338 ou je ne m’y connais pas!
Parbleu!!!

Geneviève Boyer

Un article qui sonne juste et met les mots justes sur les maux gauchistes, qui ont fait beaucoup de mal à notre civilisation. Il faut oser le dire.
Du coup à partir de l’image du livre en haut à droite je suis allée relire votre article sur Saint Augustin d’il y a cinq ans : extrêmement intéressant. Je suis née en Algérie, comme mon grand-père maternel qui s’appelait Auguste, cela crée des liens par-delà le temps et l’espace.

Prober

Mélanchon, haineux de la France, amoureux de l’islam et de ses adeptes, mais quand même candidat aux présidentielles ???? Ca, ça s’appelle ” marcher sur la tête “

hamdane ammar

cher martin,
il faut bien lire ce que j’écris, malheureusement, pour vous, vous n’avez pas une analyse fine de ce que j’ai écrit depuis plus de 10 dix ans.
Je suis le premier sur RL à avoir citer les versets criminels et enfin ne venez pas me faire de la morale, car ce que j’ai fait, peu de gens de votre genre peuvent le réaliser.
J’ai essayé de faire passer le message suivant: c’est mettre à nu la théorie de ceux qui pensent que l’islam n’a rien à voir avec le terrorisme et c’est pour cette raison que je demande de séparer le coran de la Mecque de celui de Médine.
le premier a pour base le christianisme et c’est pour cette raison que je cite Khadija et Waraqa Ibn Newefl et les Ebionites.
Quant au coran de Médine, il a pour origine, le Judaïsme primitif et le machiavélisme ( Manès).

ISA

L’Islam est pervers : il utilise un langage paradoxal pour conserver son pouvoir sur les masses qu’il soumet. S’il se débarrasse d’un élément de ce langage, il s’effondre ; donc, il ne peut pas se réformer.

Favre

Le seul coran qui vaille est celui de Medine , pour la simple et evidente raison qu il contient les derniers versets , et que ces derniers abrogent ceux du coran Mecquois.

Martin

Au début de votre littérature, je pensais, Hamdane, que vous étiez un apostat de l’ islam mais je me suis vite rendu compte que vous êtes bien un musulman convaincu qui, finalement, par idéologie et aveuglement, êtes du même bord que les islamo-gauchistes et autres félateurs de l’ islam qui croient que l’ islam véritable est pacifique et que le coran contient une violence non originelle et qu’ il est donc réformable. Vous savez très bien que ce n’ est pas vrai car vous savez que les “bons” versets mecquois ont été abrogés par Mahomet lui même et que depuis, ce sont les cruels versets sataniques de Médine qui s’ imposent à tout musulman. Pour sauver le Monde, l’ islam ne doit ni se réformer, ni se civiliser ni s’ humaniser, il doit disparaitre ! Pour moi, chrétien, il est fils de Satan.

Laurent Barre

Hamdane Ammar souhaite que l’islam soit une religion comme une autre, ce qui nous apporterait la paix tout simplement. On aurait ainsi la paix dans le monde.

Vauban

Collectivisme=Communautarisme
Ce sont les mêmes promesses! Jamais tenues mais elles donnent les clés du pouvoir!

patphil

après avoir oublié les prolos gaulois, ils anticipent le grandremplacement

bm77

Ce que vous dites est essentiel Hamdane !

Lire Aussi