La gauche peut donc insulter les patriotes en toute impunité

C’est donc le 23 Septembre 2021 que s’est enfin tenu le débat Zemmour-Mélenchon.

Je note que pour Mélenchon qu’il s’agissait de combattre les idées dites d’extrême droite.

Il fallait débattre contre et non avec. C’est une nuance à souligner.

Au moins, BFM a rattrapé son audience.

Personnellement, je n’ai pas suivi le débat car j’ai beaucoup de mal avec l’attitude des Bobos « insoumis ».

Pour en côtoyer des proches de moi, j’en sais certaines choses.

Pour rappel, Christine Kelly lui avait fait une invitation de débattre avec Zemmour.

Mais Mélenchon, n’écoutant que son courage, a décliné l’invitation.

C’est au même moment où il nous expliquait qu’il ne fallait pas débattre dans une chaîne « dite » d’extrême droite.

Mais, étonnamment, cela ne gêne pas Mélenchon de se rendre dans la chaîne de Drahi, grand soutien de Macron.

Je suis pour le moins intrigué par ce refus de débat en la présence de Christine Kelly.

Zemmour lui avait lancé une invitation sur CNEWS à l’époque.

Nous avons eu droit à Aurélien Taché, Jack Lang, Marlène Schiappa, de bons « Gauchistes » en perspective.

Mais pour ce débat, c’est bien Mélenchon qui tenait à donner le tempo.

D’ailleurs, le débat était vendu « Mélenchon face à Zemmour ».

Alors que c’est Christine Kelly et Eric Zemmour qui avaient d’abord proposé cette initiative.

Ce n’est pas la première fois que l’on cède aux caprices de Mélenchon.

Rappelez-vous quand il est allé la dernière fois, à TPMP, il ne devait pas y avoir Eric Naulleau.

Peut importe ce que l’on pense de Naulleau mais, à ce que je sache, les médias ne sont pas si cléments avec d’autres.

Cette semaine, Maître Di Vizio a accepté de venir sur le plateau de TPMP à une seule condition.

Que tous les chroniqueurs soient testés. Mais Géraldine Maillet a jugé bon que cette règle ne s’appliquât pas à elle.

Di Vizio en colère a quitté le plateau. Honnêtement, je me fous de savoir si c’est mis en scène.

Je constate avec énervement que les règles ne s’appliquent pas aux gens de Gauche.

Coquerel n’a pas hésité à porter une belle inversion accusatoire envers Fdesouche nous faisant croire qu’il a une cible sur le dos.

Cela a été très bien dit par Jean-Yves Le Gallou dans le numéro 363 de I-Média.

Ils ont signé la pétition contre l’islamophobie et ne s’en sont pas cachés. Cette pétition était publique.

Et, à ce que je sache, les députés LFI sont des personnes publiques.

Quand c’est relayé par Libération, Le Monde, ça passe tout seul !

Mais Fdesouche qui relaye cette information, cela devient une liste de personnes avec une cible derrière son dos.

Les Insoumis ne sont pas seuls. Poutou qui lance ouvertement des accusations d’homophobie à l’encontre de Eric Zemmour.

Ce même Poutou qui se ramenait comme un clochard lors des débats en 2017 et qui jouait la provocation.

Quand on se présente à une élection comme celle-ci, il faut une certaine retenue que Poutou n’a pas.

Dans un autre registre, la Charline Vanmachin expliquait comment vandaliser une affiche.

Ces pratiques sont indignes dans le Pays des Lumières.

Il n’est pas question de liberté d’expression mais il est question de respect.

Et le respect n’existe plus puisque le « deux poids deux mesures » est la nouvelle norme.

Quentin Journeaux

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. Il serait temps que Mélange-cons comprenne qu’il ne peut pas défendre les LGBT+etc et ratisser chez les musulmans, dont le livre sacré ordonne de tuer les homosexcuels.

  2. En faite merdelenchon t’es ni l’un ni l’autre….t’es juste une petite sous-merde insignifiante particulièrement puante….rien d’autre !
    T’a la haine d’être née blanc ?……
    rend service au blancs et au noir suicide toi…..😬🤭

  3. tout ça n’est pas nouveau ça a commencé avec mussolini puis lénine , staline mao , polpot y allaient un peu plus forts
    Malraux, 1948, postface des « conquérants »
    les techniques discursives du stalinisme, c’est d’abord de déshonorer l’adversaire, rendre impossible la discussion, attaquer surtout sur le plan moral, il faut que l’adversaire soit un scélérat.
    le son unique de cette propagande c’est l’indignation, la fin qui justifie les moyens…

  4. Je ne connaissais pas cette ultime pitrerie de Di Vizio.

    Géraldine Maillet a bien fait de l’envoyer ch…

Les commentaires sont fermés.