La gauche s’en fout du calvaire d’une mamie cambriolée, elle préfère ses remplaçants

Publié le 22 octobre 2013 - par - 2 307 vues

Le but de n’importe quel gouvernement normal serait d’améliorer les conditions de vie des citoyens, tout en préservant les libertés, et en maintenant le précieux équilibre entre les droits et les devoirs du citoyen.

Gouvernement normal… cela paraît tellement évident. Problème : cela ne veut plus rien dire chez nous. Le hollandisme c’est du sarkosysme en pire.

Trop de faits divers  s’accumulent et débordent sur la nation. On nous noie  sous le flot incessant des petites et grandes mauvaises nouvelles.

Peut-être est-ce aussi le but : nous noyer sous l’information, afin que l’esprit saturé,  nous n’ayons plus la capacité d’agir, confondant surinformation et action.

Etre informé, c’est bien.

Réfléchir, c’est mieux.

Agir, c’est l’idéal.

Dans la masse des infos pitoyables qui traduisent l’état auquel les socialistes réduisent le pays, la modeste information qui suit, parait emblématique de ce que vit la France. Du moins de la France, telle que HOLLANDE et sa clique de mégalomanes incompétents sont en train de la dévaster.

Et puis cette mamie pourrait être la vôtre ou la mienne. C’est la nôtre à tous. Ce pourrait être vous, un de ces 4 matins. A qui on volera un petit bijou de famille qui a une immense valeur dans votre cœur, parce qu’il fait partie de votre histoire.

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/01/1721129-messieurs-les-cambrioleurs-je-n-ai-plus-rien.html#xtor=EPR-1

Donc voilà la France socialiste de 2013 : une mamie cambriolée à répétition, qui a peur de rentrer chez elle, et en est réduite à mettre une affiche pour dire aux voleurs qu’il n’y a plus rien à prendre.

Cela ne m’a pas fait sourire. Car si la situation continue à se dégrader ainsi, même si des bonnes volontés se dressent par-ci par-là, nous finirons par vivre comme à Mexico et ce n’est pas une référence !

Nul doute que cela ne touchera pas beaucoup la Gauche. Pensez-donc ! Probablement une souchienne innocente, qui ne présente pas le moindre intérêt pour qu’on manifeste en sa faveur: pas de casier judiciaire, pressurée par les impôts, et qui ne nuit à personne. Ce n’est même pas une fausse pensionnée, morte depuis des lustres de l’autre coté de la méditerranée, mais dont le fantôme encaisse toujours la retraite !

Juste le genre de personne dont la Gauche attend sans doute qu’elle quitte discrètement ce monde, pour ne plus coûter d’argent en retraite qu’ils ne savent pas gérer, et ne pas déposer une plainte qui ferait monter les chiffres de la délinquance. Peut-être même qu’elle pourrait voter à droite. Qui peut encore vouloir de citoyen comme ça dans la Socia-lie ? Faites place les vieux, on a du sans papier bon teint, garanti d’origine inconnue, peut-être même un ancien ou futur jihadiste (avec un peu de malchance). Pour vous remplacer, vous et votre civilisation répulsive.

Pauvre mamie !

Les socialistes s’en foutent des mamies, ce n’est pas un électorat utile, sauf quand ils ont perdu la tête et qu’on les emmène voter, ce que d’ailleurs TOUS les partis ont fait!

Pourtant combien de vieux se font tout petits pour traverser leurs anciens quartiers, là où il faisait bon vivre ! Ils n’osent plus mettre un bijou, doivent se faire accompagner pour retirer un peu d’argent.

Alors la gauche ne me fait pas rire quand elle se dresse sur ses ergots pour parler du droit à la retraite  dans de bonnes conditions !

Des bonnes conditions pour qui ? La racaille et les destructeurs de la Démocratie ?

Quelles conditions ? Arriver avec un minimum de biens durement gagnés, afin que les délinquants puissent se faire des victimes âgées, sans prendre de risques !

La pourriture ne va jamais de pair avec le courage !

Le socialisme n’a plus de but cohérent pour la France, même pas une politique viable. On le voit à l’échelle macroéconomique, mais à l’échelle humaine ce sont les petits, les pauvres, les sans grades, les mamies qui en paient le prix les premiers.

Et ça, ce n’est pas tolérable dans une société qui se prétend si avancée, si nourrie de  valeurs (sic). On voit le pénible résultat quand c’est la gauche qui manipule l’idée même de ‘valeurs’. La gauche c’est de l’idéologie qui essaie de se déguiser en valeurs, mais ça ne marche pas. Parce que la réalité est rebelle face aux prétendues valeurs de la gauche.

La France selon TAUBIRA, VALLS et ANORMAL Ier, c’est l’insécurité galopante et rigolarde qui sait qu’il n’y a plus de rempart devant elle pour l’arrêter.

Et cette insécurité est souvent soutenue indirectement par des associations, et des ‘sociaux’ aux motivations ambiguës, qui ne veulent rien voir et rien entendre.

On défend Leonarda, mais surtout ne manifestons pas quand un petit vieux se fait agresser et parfois massacrer !

http://www.charentelibre.fr/2013/09/11/brie-deux-retraites-sauvagement-agresses,1854612.php

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/14/1730358-valdurenque-l-ancien-maire-agresse-et-ligote-a-son-domicile.html

http://www.ladepeche.fr/article/2013/10/11/1728806-vieille-dame-ligotee-voiture-jetee-eau.html

etc. Malheureusement.

Sans compter toutes les autres agressions : pompiers, jeunes, femmes, enfants.On n’entend pas beaucoup la FIDEL (sic) appeler à la manif pour tous les jeunes rackettés, et les filles violées en France, par leurs cons-disciples !

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/deux-eleves-du-lycee-militaire-de-saint-cyr-agresses-par-une-dizaine-8288922.html …. il est douteux que l’on trouve beaucoup de futur cadres et sous fifres du PS à Saint CYR-COETQUIDAN ! Donc il y a sans doute urgence à s’en débarrasser aussi.

Cette insécurité est permise parce que  la police est menottée, garrottée, asphyxiée, dénigrée.

Elle est permise parce que des idéologues ont transformé les coupables en agneaux à défendre bec et ongles, contre une société qui a le malheur de vouloir de l’intégrité et une certaine sécurité au cœur du projet républicain, national, européen et mondial.

Elle est permise parce que des petits juges de gauche, imbus de leurs médiocres personnes, s’arrogent le droit de monter le Mur des Cons (qu’ils ont bien dû rebâtir ailleurs, mais plus discrètement).

Elle est permise parce que HOLLANDE a sacrifié la Justice en l’abandonnant aux mains d’une TAUBIRA qui n’a d’autre but que de mettre la Nation Française à genoux.

Elle est permise parce que HOLLANDE a mis un guignolo aux commandes de l’Intérieur, dont la seule capacité se résume à jouer au ventilateur en roulant des yeux ‘sévères’, tout en s’entraînant à faire des salamaleks  pour le prochain Ramadan.

Elle est permise parce qu’on fait semblant d’agiter de l’agitation autour des Roms, en oubliant le jihadisme qui couve dans toutes les banlieues, et les provocations qui se multiplient même sous couvert du voile de gentilles musulmanes. Elles sont les instruments dociles, tellement soumises, des mâles qui les utilisent comme sections d’assauts avec leurs poussettes et leurs ventres remplis à ras bord.

Faire des enfants est une chose merveilleuse. Faire des petits jihadistes et des petites niqabées, conditionnés dés leur premier souffle, cela n’a rien de merveilleux. Surtout quand ils servent de surcroît à gonfler le patrimoine allocatif de la famille, et entretiendront les parents ensuite. Si tout cela n’assure pas une place au Paradis!

Elle est permise parce que les voyous se savent impunis, bien au chaud dans le giron taubiresque!

Un jour, nous serons aussi  des papies et des mamies. Et il risque de ne pas y avoir grand monde pour prendre soin des vieux tellement encombrants avec leur retraite et leur longévité !

Sauf si on peut les convertir. Cela s’est déjà vu.

Même la République ne pourra rien, car elle aura été réduite à néant depuis longtemps par le socialisme et ses sbires.

Protégeons nos vieux, et notre société, car ce n’est plus l’état qui le fera.

Les totalitarismes ont toujours en vue le prétexte d’un ‘homme nouveau’, d’une société ‘meilleure’. C’est à cela qu’on les reconnaît sans hésitation. On les identifie aussi au fait qu’ils sont toujours très sélectifs dans leurs apitoiements et leur soutien.

On ne peut pas les rater, tous ceux qui veulent imposer un”meilleur des mondes” sont toujours d’une seule couleur, qu’elle soit rosâtre, rougeâtre, verdâtre, brunâtre ou noirâtre.

Penser avec une seule couleur dans la tête, ça ne rendra jamais le monde meilleur, ni plus beau, et encore moins plus libre!

A bon électeur, salut !

Lucie Clavijo

 

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi