1

La gauche vent debout contre les rochers anti-migrants de Calais

Nouvelle de Calais : « Les associations d’aide aux migrants déplorent l’installation de rochers sur les quais du Danube et de la Meuse. »

https://www.francetvinfo.fr/france/hauts-de-france/migrants-a-calais/calais-des-rochers-ont-ete-installes-dans-le-centre-ville-pour-empecher-les-migrants-de-s-installer_5366278.html

Message aux associations pro-invasion : nous ne voulons pas des migrants ni à Calais ni dans le reste de la France. Alors vous irez dans les pays du tiers-monde les câliner ou vous changerez de public cible.

« Depuis lundi, des centaines de tonnes de rochers ont fait leur apparition dans la ville, notamment sur les quais du Danube et de la Meuse, deux voies situées non loin de la gare. De longues zones herbeuses et un terre-plein, « qui servait cet été de lieu de vie » à de nombreux migrants, selon les associations, ont été entièrement recouverts de rochers, placés à moins d’un mètre les uns des autres, a constaté un photographe de l’AFP. » Il y a les alignements de menhirs à Carnac, à présent il y a les rochers de Calais. Excellente initiative de la Mairie ! Il y a de l’Obélix dans cette action.

Déclaration de la maire de Calais : « Si on ne veut pas de campements gênants en centre-ville, je me dois d’agir », avait-elle affirmé au quotidien, invoquant des plaintes de riverains, des nuisances sonores, « un sentiment d’insécurité » et « d’insalubrité ». Oui, nous sommes d’accord. Et pour aller plus loin, si nous voulons diminuer la délinquance et la criminalité en France, il faut stopper immédiatement l’immigration venue du tiers-monde et remigrer les non-européens dès qu’ils atterrissent en prison. Ainsi, en une dizaine d’années, nous aurions résolu les problèmes de l’insécurité, de l’islamisation, de la chute du niveau scolaire et du chômage en France.

Le problème c’est que la maire de Calais est une LR macroniste. Donc les migrants qu’elle écarte des quartiers de ses électeurs, elle veut en faire venir du tiers-monde des centaines de milliers chaque année. L’UE le veut, Macron obéit et cette conne suit. Macron veut repeupler les campagnes françaises, « c’est la transition démographique » qu’il dit. Le génocide par remplacement qu’il planifie, il l’appelle transition démographique. C’est joli, transition démographique.

Cela rappelle la transition écologique ou énergétique des bobos écolos, donc le camp des gentils. Et le mot « transition » évoque quelque chose qui va se faire en douceur, sans choc, sans violence. En 2023 une loi Macron sur notre disparition et l’implantation d’étrangers à notre place dans toutes les communes de France verra le jour. Macron a annoncé aux préfets qu’il avait réunis, qu’il voulait différencier les procédures et accélérer les instructions. « Nous devons réformer nos procédures pour pouvoir aller beaucoup plus vite et c’est indispensable. Il faut préserver les droits fondamentaux de toute personne mais il faut pouvoir aller beaucoup plus vite, avant toute chose, pour lutter contre toutes les pratiques dilatoires » « différencier les procédures », « accélérer leur instruction » et « intégrer beaucoup plus vite et beaucoup mieux celles et ceux qui ont même un titre provisoire par la langue et par le travail ».

https://www.lemonde.fr/politique/article/2022/09/15/emmanuel-macron-annonce-un-projet-loi-sur-l-immigration-pour-debut-2023_6141806_823448.html

Proposition pour gagner du temps : pourquoi ne pas donner la nationalité française à tous les traîne-savates du tiers-monde qui demandent à venir en France ? Directement dans leur case, ils recevraient leurs passeports français et leurs billets d’avion pour Paris. Moins de perte de « chances pour la France » en Méditerranée lorsqu’ils traversent. Moins de papiers à faire. Une procédure simplifiée. Tu veux de l’argent sans rien foutre ?

Deviens français, Mamadou !

Quentin Neuf