La gauchosphère pleurniche, car elle a perdu le monopole de la parole

Le drainage du marigot des mensonges islamo-gauchistes de Télérama et de Libération s’impose. La gauchosphère complotiste pleurniche car elle a perdu le monopole de la parole et c’est tant mieux !

Le petit Samuel Gontier islamo-gauchiste de Télérama, le déglingo-partisan la gauchosphère en folie, pleurniche sur le traitement médiatique des : Violences policières : les forces de l’ordre victimes des « pièges » de l’extrême gauche ! « Jamais il n’aura régné un tel consensus dans notre pays. Présentateurs, éditorialistes, élus du Rassemblement national, des Républicains, de La République en marche, ministre, syndicalistes policiers ou gradé des forces de l’ordre… Tous sont d’accord avec Zemmour : « Les associations d’extrême gauche qui manipulent les migrants ont tendu un piège à nos policiers place de la République. Même le tabassage du producteur Michel Zecler pourrait avoir été instrumentalisé par ces ennemis de la République.

Ojim : « Une semaine maudite pour le gouvernement, mais du pain béni pour l’extrême gauche ! Le débat parlementaire sur la loi de sécurité globale a ouvert une séquence médiatico-politique que Macron doit oublier rapidement. L’extrême gauche ne pouvait espérer meilleur alignement des planètes gauchistes !

Manifestation des clandestins place de la République : une opération des No Border réussie à 100% !

L’occupation, le 23 novembre 2020, de la place de la République à Paris par des clandestins a une nouvelle fois mis en lumière la maestria de l’extrême gauche dans l’utilisation de « l’agit-prop » révolutionnaire, l’agitation et la propagande tirées de Lénine et du coup d’État réussi de 1917. Car c’est bien la médiatisation que recherchaient les militants No Border du spéculateur manipulateur Soros, le même qui dénonce à l’UE la Pologne et la Hongrie ! Manuel Gomez, dreuz.info : Soros demande que l’UE punisse les États membres qui refusent d’ouvrir leurs frontières aux illégaux ! L’Europe a déjà souffert des spéculations mafieuses du réseau Soros, ce milliardaire manipulateur qui, aujourd’hui, se permet de donner ses ordres à l’Union Européenne.

Le milliardaire spéculateur Soros exige que l’Europe punisse très sévèrement les États membres qui refuseraient d’ouvrir leurs frontières aux migrants manipulés par les No Border. Viktor Orbán a répondu que l’Europe ne peut faire allégeance au réseau Soros (qui a totalement infiltré la CEDH), il s’agit d’un délinquant économique qui cherche à contrôler l’Union Européenne. Il est l’homme le plus corrompu de la terre ! Soros, qui a infiltré la bureaucratie européenne, a pour objectif de faire de l’Europe un continent d’immigration. Grâce à l’accélération de l’immigration, il veut faire de l’Europe une société ouverte, multiculturelle et ethniquement mélangée, pour démanteler les nations et les mettre entre les mains des milliardaires mondialisés.

Les No Border ont poussé les clandestins à occuper la place de la République en installant toute une accumulation très dense de tentes au mépris de toutes les règles sanitaires. Un signe ne trompe pas avec le ban et l’arrière ban des médias présents. L’évacuation ordonnée par le préfet de police Lallement a donné lieu à quelques bousculades savamment relayées par les médias collabos. Un motif en or pour s’apitoyer sur les exilés et autres illégaux. Manque de bol, quand Le Parisien interroge l’un d’entre eux le 24 novembre, il s’agit d’un Afghan qui a séjourné plusieurs années en Suède, un pays qui n’a pas renouvelé son titre de séjour !

La France de Macron est devenue la poubelle des déboutés du droit d’asile et de tous les clandestins de l’Europe entière. Un croche-pied policier à un migrant achevait la mise en scène pour faire des clandestins illégaux des malheureuses victimes. À grand renfort de publicité, la ministre au logement annonçait que plus de 245 clandestins étaient immédiatement relogés « mis à l’abri » ! C’est une séquence de manifestation-répression-indignation qui a totalement atteint l’objectif assigné par les militants No Border. Une séquence complaisamment relayée par les médias collabos, une nouvelle fois à rebours de l’opinion majoritaire des Français pour qui l’évacuation des clandestins était justifiée, selon un sondage présenté par CNews.

Un producteur noir pris à parti par des policiers et un passage à tabac, une véritable aubaine pour Le Monde de gauche pro-Macron : « Trois policiers blancs (racistes distribuent) coups de poing, coups de pied, coups de genou et coups de matraque sur un homme noir ! Et en plus, les policiers profèrent à son égard de nombreuses insultes racistes ; « Sale nègre ». Enfin un scénario qui rejoint la polémique George Floyd ! Il n’en fallait pas plus pour en faire un scandale d’État ! Dès le 27 novembre, Macron sur Twitter : « Les images de l’agression de Michel Zecler sont inacceptables. Elles nous font honte ! » Tiens, il a honte ? C’est nouveau !

Même pathos immigrationniste sur Slate de gauche, FranceInfo de gauche, France culture de gauche et Le Monde de gauche. Et en même temps, le Figaro pro-Macron n’est pas en reste. Rien pour dénoncer l’occupation illégale de la place de la République par des clandestins manipulés par des militants No Border pour forcer les autorités à les loger, une manipulation des illégaux qui n’est pas une nouveauté en France.

Une indignation sélective : Nicolas Moreau, Atlantico : 15 000 policiers et gendarmes blessés chaque année. 20 à 25 morts par an en opération. 50 suicides. Tous les médias Bouffons s’en foutent !

Télérama : « Est-ce que vous êtes choqué par ces images ? demande sur LCI Marie-Aline Meliyi, au lendemain de l’évacuation des illégaux de la place de la République par les forces de l’ordre. « Ou est-ce que vous dites : attention à l’instrumentalisation ? » Alexis Brézet, du Figaro : Vous avez raison de dire que c’est instrumentalisé par des associations No Border de Soros qui militent pour l’accueil des migrants illégaux.

Et Céline Pina, fondatrice de Viv(r)e la République : Dire soyez gentils et veuillez plier vos tentes, ça ne marche pas. Quand il s’agit d’évacuer de force quelqu’un qui ne veut pas partir, très souvent il y a des rébellions et des actes de brutalité ! Rappelons-nous Cologne… Les illégaux sont des hommes jeunes et il y a eu énormément de problèmes avec de nombreuses femmes agressées et violentés. En évacuant les illégaux à la République, la police a évité une épidémie de viols. Le problème, c’est que l’incapacité propre à l’État de droit empêche d’expulser des personnes inexpulsables parce qu’elles ont impunément brûlé leur passeport !

Denis Jacob, syndicaliste policier d’Alternative Police CFDT : Les illégaux arrivent à cinq cents place de la République, chacun avec une tente. Mais qui leur a fourni la tente ? Derrière, il y a des activistes No Border de Soros de gauche bien connus pour être dans la confrontation permanente avec la police. Selon CNews, ce sont les associations des activistes No Border qui ont réalisé le coup de force à République. Les illégaux sont instrumentalisés par toute l’ultragauche, c’est de la provocation de la part de Coquerel !

Sur CNews, Serge Grouard (LR) critique la Cour de justice des Communautés européennes, et la Cour européenne des Droits de l’Homme infiltrée par Soros, qui invalident les lois nationales et empêchent d’expulser les illégaux. Laurent Jacobelli, représentant du RN : Là où nous étions les seuls à porter un certain point de vue sur la critique de l’immigration illégale, et le rôle des associations d’extrême gauche, je vois qu’aujourd’hui c’est largement partagé ! Et de dénoncer le terrorisme des associations d’extrême gauche !

Yann Manzi, d’Utopia 56, l’ONG anarcho-gauchiste immigrationniste : C’est à cause de la montée du nationalisme que ça se passe comme ça, que certaines forces de police se comportent de cette façon, parce que c’est des gens qui font partie de ces mouvements nationalistes ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Moralité selon Télérama, le torchon islamo-gauchiste : « Jamais il n’aura régné un tel consensus dans le pays. Présentateurs, éditorialistes, élus RN, Républicains, La République en marche, ministre, syndicalistes policiers ou gradé des forces de l’ordre… Tous sont d’accord avec Zemmour : les associations d’extrême gauche qui manipulent les migrants (pour Macron) ont tendu un piège aux policiers place de la République. »

Bastamag la misère journalistique anarcho-gauchiste se lamente et pleurniche en regardant CNews !

« 25 heures devant CNews : entre misère journalistique et continuelle propagande d’extrême droite !

Au programme de Bastamag : « 25 heures devant CNews, chaîne d’info privée ultra-réactionnaire succursale de Canal+ bénéficiant d’une fréquence publique aux courbes d’audience grandissantes. Bastamag veut dénoncer les plus odieuses saillies verbales de ses éditorialistes reprises sur les réseaux sociaux.

Bastamag la misère journalistique anarcho-gauchiste s’en prend à CNews, anciennement nommée I-Télé, porte-voix du racisme le plus décomplexé (???). Éric Zemmour y officie quatre fois par semaine dans l’émission Face à l’info. C’est là qu’il a éructé (???) une considération sur les (faux) mineurs étrangers isolés : « Ils sont voleurs, ils sont assassins, ils sont violeurs. C’est tout ce qu’ils sont ! » C’est vrai ou c’est faux ?

« On sait que les victimes s’appellent Mélanie et les assassins Youssef. » C’est vrai ou c’est faux ?

Bastamag la misère journalistique anarcho-gauchiste s’en prend au « très réac mensuel Causeur et à sa chroniqueuse régulière Élizabeth Lévy s’illustrant par ses critiques envers les immigrés, les féministes et les déglingo-progressistes, notant : « Nous sommes ligotés par le droit-de-l’hommisme » (islamo-gauchiste) !

Après la décapitation à la manière islamiste bienveillante de Samuel Paty, Nadine Morano déplorait la foule de femmes voilées dans sa circonscription, quand Bastamag la misère journalistique anarcho gauchiste incite les islamistes à agir car ce sont eux qui défendent leurs droits. Bastamag pleurniche :

« Loin de causer du tort à la chaîne, cette stratégie éditoriale porte ses fruits : les taux d’audience ne cessent de grimper. Cet été, CNews a dépassé LCI pour devenir la deuxième chaîne d’information française derrière BFM TV, dépassant régulièrement la barre des 500 000 téléspectateurs. Et CNews a une influence de plus en plus marquée sur le jeu politico-médiatique français« , élevant les débats nivelés par le bas par les télés collabos, LCI et BFM-Macron pour nier l’ensauvagement de la société par les anarcho-gauchistes.

Bastamag anarcho-gauchiste : Face à l’info et Zemmour : Des considérations de café du commerce !

Bastamag la misère journalistique anarcho-gauchiste continue contre L’Heure des Pros sur CNews :

« Ancien journaliste sportif, l’animateur Pascal Praud n’est expert de rien, mais ça ne l’empêche pas de déblatérer sur n’importe quel sujet. Il y a aussi Ivan Rioufol, du Figaro, obsédé par l’immigration et le choc des civilisations. Mais des experts (corrompus payés par les labos) aucun, hormis des images reprises à RTL sur lesquelles on entend le président du (faux) conseil scientifique (à la sauce Macron) Jean-Paul Delfraissy (mentir et errer) sur la situation sanitaire. Pascal Praud contre les politiques en temps covidés : « Quelles sont leurs compétences ? Ils donnent l’impression que chacun de nous pourrait les remplacer. »

Enfin Bastamag la misère journalistique anarcho-gauchiste continue contre l’émission d’Yves Calvi :

« L’info du vrai, empruntée à la grille de Canal + est peu représentative de l’esprit CNews. Et le constat de Bastamag est accablant : il n’y a aucune forme de journalisme, aucune interview de terrain, simplement de lourdingues débats d’opinion (non gauchistes) qui s’éternisent. Et qui ne se distinguent que par un point : invités et chroniqueurs sont à la fois dénués de toute compétence spécifique et terriblement réacs.

Bastamag : L’association anarcho-gauchiste de critique partisane des médias Acrimed a résumé les effets pervers du dispositif : « C’est sur ce type de journalisme-comptoir caractéristique des talk shows que prospèrent tous les fast-thinkers, et plus encore les chroniqueurs d’extrême droite. Ben voyons !

Bastamag : « Commenter des faits divers, invectiver, idéologiser des ressentis, politiser la peur, butiner les sondages : leurs positions et leurs propos sur l’islam, la sécurité, l’immigration ou l’autorité trouvent dans les médiocres dispositifs (non gauchistes) un moule à leur mesure. Affranchis des faits comme de toute règle scientifique, les commentateurs (non gauchistes) sont portés par le commentaire ambiant et par les récits médiatiques dominants, en vogue depuis des décennies. Calvi et ses invités (non gauchistes) parlent intersectionnalités, islamo-gauchisme, ravages des cultural studies… Du pain béni pour les réactionnaires !

Bastamag : « Pour Soir Info, le présentateur Julien Pasquet, ex-journaliste sportif, a invité Florian Philipot, ex du FN, roulant pour son propre parti, les Patriotes. Et c’est très représentatif : les invités sont très souvent d’extrême droite, qu’il s’agisse du RN ou de Debout la France. Niveau journalistes, c’est encore pire, avec sur-représentation de réacs azimutés, comme Eugénie Bastié ou Marion Mourgue du Figaro. »

Bastamag, la misère journalistique anarcho-gauchiste : « Puis ça repart dans l’invective et le racisme. Ce n’est plus une chaîne, c’est un égout. Des débats mal ficelés, composés pour ne rien coûter, basés sur le matraquage et les propos de comptoir, tendant tous vers le pire avec une constance terrifiante ! L’exercice tourne en rond, tant les dispositifs sont les mêmes pour chaque émission ! Ben voyons ! TAKAYCROIRE !

Et Bastamag, la misère déglingo journalistique anarcho-gauchiste de conclure pour ses copains :

« Merci à CQFD de nous avoir autorisé à reproduire cet article d’utilité publique« . Ben voyons ! Vive la vie de la presse collabo déglingo anarcho-gauchiste qui passe son temps à cirer les pompes à Macron !

Thierry Michaud-Nérard

image_pdfimage_print

6 Commentaires

  1. Zémmour le seul qui dit TOUTES les vérités que les autres batons merdeux de journalistes essaient de taires ou cachées.Des Zémmour il nous en faudrait 1000 !

    • ben les gens intelligents, honnêtes et surtout courageux ça ne se bouscule pas !
      on a aussi onfray, gw golnadel, parfois élisabeth lévy ou charlotte d’ornélas
      le nombre et la qualité ne vont jamais bien ensemble

  2. Viktor Orbán a répondu que l’Europe ne peut faire allégeance au réseau Soros (qui a totalement infiltré la CEDH), il s’agit d’un délinquant économique qui cherche à contrôler l’Union Européenne. Il est l’homme le plus corrompu de la terre !
    ////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////
    https://www.lesalonbeige.fr/leurope-ne-peut-pas-faire-allegeance-au-reseau-soros/
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/politique/enquete-comment-georges-soros-infiltre-la-cour-europeenne-des-droits-de-lhomme-116286

  3. La gaucho sphère est malheureusement majoritaire dans tous les médias (surtout télévisuels), dans la justice, l’éducation nationale, les syndicats et évidemment la politique. L’état déplorable de la France sur le plan sociétal (délinquance et criminalité, désordre, violences urbaines, et revendications perpétuelles incohérentes) est le fait direct de l’idéologie anarchique et contestataire face aux notions d’ordre, de sévérité et de discipline que cette pensée a toujours refusées. Cela n’a induit que de la confusion dans certaines notions. La liberté se transforme peu à peu en anarchie, où tout semble devoir être permis, l’indiscipline et la contestation deviennent des « fausses » valeurs qui paradoxalement empêchent une partie de la population d’avoir la liberté de vivre sereinement.

  4. Après une 4° interdiction de FB sur BV, je reviens !
    MDR ! Toujours aussi long !

Les commentaires sont fermés.