La girouette Ghazli conseiller politique de la LDJM et de l’avocat des gangsters Achoui

Publié le 23 septembre 2013 - par - 1 258 vues
Share

ghazlifranc-maconMourad Ghazli est décidément un bien curieux personnage. Rappelons quelques épisodes pour mieux situer le bonhomme, qui réussissait à se dire franc-maçon tout en fréquentant une mosquée réputée salafiste.

Dès le lendemain de la vidéo de Guy Sauvage, montrant le témoignage de femmes de la RATP décrivant leur quotidien face à l’islamisation de leur entreprise, il menaçait Riposte Laïque des foudres de la justice. Nous avons donc dû expliquer à nos lecteurs qui était vraiment ce curieux syndicaliste de la RATP.

http://ripostelaique.com/mourad-ghazli-le-syndicaliste-qui-roule-pour-les-barbus-de-la-ratp.html

Nous avons notamment rappelé que ce bailleur de fonds, qui accuse Riposte Laïque et ceux qui critiquent l’islamisation de la France de racisme, avait, dans une interview, stigmatisé l’attitude des locataires africains !

http://www.occidentalis.com/article.php?sid=2758

Nous avions également noté les quelques contradictions du personnage, au-delà de son statut de franc-maçon soldat d’Allah…

http://ripostelaique.com/les-multiples-contradictions-de-mourad-ghazli-girouette-opportuniste.html

Mais, amoureux du débat démocratique, nous lui avions donné la parole…

http://ripostelaique.com/video-ratp-droit-de-reponse-et-tribune-libre-de-mourad-ghazli.html

Dans ce droit de réponse, Mourad Ghazli tenait ces propos : « J’ai dénoncé le communautarisme organisé par nos élites et nos élus dans mon livre en 2006 avec un passage sur la RATP, il est donc fallacieux de m’accuser de communautariste ».

Depuis, le personnage s’est distingué de plusieurs façons. Il a d’abord déposé plainte contre quatre contributeurs de Riposte Laïque. L’affaire est en cours d’instruction, et nous attendons sereinement la suite des événements.

Licencié de la RATP, après avoir été viré des Grandes Gueules de RMC, grillé à peu près partout où il est passé, le malheureux devait s’ennuyer, n’ayant plus que ses 36 appartements, estimés d’une valeur de 2,6 millions d’euros à gérer en région parisienne (Villeneuve Saint-Georges, Athis-Mons, Limeil-Brévannes). Il lui fallait donc une nouvelle occupation. Elle lui vint, grâce à la création d’une nouvelle association, la Ligue de Défense des Justiciables Musulmans, créée par l’avocat des gangsters, Karim Achoui, par ailleurs définitivement radié du barreau de Paris. Ghazli s’est auto-proclamé conseiller politique d’Achoui. Qui se ressemble s’assemble ?

http://www.ghazli.com/article-la-ldjm-est-en-marche-et-peut-officiellement-ester-en-justice-120094923.html

Bref, le même homme qui affirmait lutter contre toute forme de communautarisme devient le conseiller du fondateur, par ailleurs sulfureux, d’une association communautariste.

coran-merdeNous allons donc suivre avec attention les premiers pas de cette association, qui a annoncé que sa première action en justice serait contre cette couverture de Charlie Hebdo, et les actions du « conseiller politique » d’Achoui, Ghazli, qui ose nous menacer d’un procès.

Dans les prochains jours, nous ferons quelques révélations savoureuses sur le camarade Ghazli, car celui-ci s’est fait tellement d’amis à la RATP que les informations nous arrivent toutes seules…

Paul Le Poulpe

 

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.