La grande misère de nos églises : 500 en grand péril, 5000 en souffrance !

Publié le 23 avril 2019 - par - 22 commentaires - 668 vues
Share

En France, les églises, abandonnées, s’effondrent sur elles-mêmes, ou brûlent. Parfois, elles sont carrément démolies, c’est plus simple. Sans parler des vols, qu’on n’évoque même plus, mais qui font le bonheur des antiquaires et autres brocanteurs ou collectionneurs.

Des gens comme Denys Rikner, de la Tribune de l’art, ou Édouard de Lamaze, de l’Observatoire du patrimoine religieux, ou Stéphane Bern qu’on ne présente plus, se tuent à tirer la sonnette d’alarme, mais concernant les décisionnaires, ils prêchent dans le désert.

5 000 édifices religieux en France sont en souffrance, 500 en grand péril, mais il est urgent de ne rien faire.

http://www.patrimoine-religieux.fr/rubriques/gauche/edifice-menace/edifices-menaces

À Rouen, si vous longez l’abbatiale Saint-Ouen (qui date de 1318) ou l’église Saint-Nicaise (fondée en 640), attention aux chutes de pierres, même si des barrières métalliques ont été installées. Dans l’une c’est la pierre qui se délite, dans l’autre c’est le béton armé issu d’une reconstruction en 1934 qui se défait. Il y a aussi une pelouse interdite, pour le même motif. Les Rouennais sont habitués : ça dure depuis des années.

https://actu.fr/normandie/rouen_76540/patrimoine-saint-nicaise-saint-ouen-rouen-eglises-sous-haute-surveillance_15393813.html

À l’abbaye Notre-Dame de Sénanque (Vaucluse) on a besoin de manière urgente de 1 200 000 euros. Le mur pignon risque de s’effondrer du jour au lendemain. Une lettre envoyée à ce sujet à Emmanuel Macron est restée sans réponse. Sénanque, c’est trop loin pour lui, pour se montrer aux caméras, N.-D. de Paris, c’est mieux.

Sénanque

À l’abbaye Saint-Amand-de-Boixe, joyau roman du XIe siècle, (Charente), si vous alliez à la messe, jusqu’à l’an dernier il fallait prendre un parapluie et faire attention à ne pas vous placer trop près d’une flaque d’eau. Depuis, des travaux ont été entrepris pour que le chœur ne s’effondre pas sur les paroissiens. Nombre d’églises sont dans ce cas.

À Paris un morceau de la façade de Saint-Augustin est tombé sur le parvis. Un passant aurait pu être tué. Depuis, l’église a été restaurée, mais comment en était-on arrivé là ?

Les peintures murales (XVe, XVIIe et XIXe siècle) de l’église Saint-Séverin (XIIIe siècle) menacent ruine.

Il pleut dans Saint-Philippe du Roule. Quant à la Madeleine, elle est menacée de tous les côtés, mais on fleurit chèrement les marches… Interrogée, Anne Hidalgo répond : « tout va bien » ! En effet !… On installe des filets pour empêcher la chute de pierres sur les fidèles ou les touristes et on attend de voir, sans rien faire d’autre.
https://www.latribunedelart.com/eglises-parisiennes-tout-va-bien-selon-anne-hidalgo

Évidemment, on préfère créer des expositions de tags. C’est plus distrayant, et ça plaît à la diversité.

Ou construire un ruineux Institut du monde arabe, qui a coûté, en 1987, 341 millions de francs, dont les moucharabieh électriques sont en panne depuis quinze ans, et dont le coût annuel de fonctionnement est de 14 millions d’euros.

Car à entretenir tout simplement ce que nous avons, nous préférons des travaux pharaoniques comme la bibliothèque François Mitterrand qui a coûté 8 milliards de francs pour un piètre résultat : les livres sont difficiles d’accès et ne sont pas conservés dans les conditions requises. Ou le centre Pompidou qui ressemble à une raffinerie de pétrole et a coûté la « modique » somme de 900 millions de francs et coûte encore la  somme de 130 millions par an de fonctionnement.

Les colonnes de Buren, ces pissotières pour chiens, ont envahi le Palais-Royal pour un million d’euros, dit internet, et leur éclairage récent aurait coûté 5,3 millions d’euros.

Ou encore on préfère installer des plugs anaux, ou le vagin de la reine. On en tait pudiquement le coût. Peu importe, car c’est plus mode, n’est-ce-pas, et puis toutes ces vieilles pierres, pour un peuple qui ne va plus à la messe, c’est considéré comme sans intérêt.

Alors que nos églises, grandes ou petites, sont un patrimoine historique, pictural, architectural, affectif inestimable, patiemment construit par nos ancêtres, parfois sans beaucoup de moyens (du moins dans certains petits villages retirés, où ce sont les gens du village qui les ont construites à l’huile de coude et au détriment de leurs modestes économies).

Sénanque

Il est vrai que pour Anne Hidalgo, mieux vaut installer un cœur en plastique rouge (sic) dans le XVIIIe pour 650 000 euros (re-sic) que réparer les églises en détresse.

Et de toute manière, pour les collabos dhimmis, mieux vaut construire des mosquées qu’entretenir nos églises, et les financer chèrement avec l’argent public en donnant gratuitement des terrains ou en avançant l’argent des bâtiments, au total mépris de la loi de 1905.

Pour eux, mieux vaut donner 60 000 euros par an à chaque « mineur isolé » qui n’est ni mineur ni isolé, donner une AME qui attire la terre entière, dépenser « un pognon de dingue » pour des envahisseurs qui ne travailleront jamais et seront toujours à notre charge.

Si on continue comme cela, on n’aura bientôt plus d’églises sur pieds en France mais comment l’éviter quand antifas, extrême gauche et musulmans se réjouissent du sort qui leur est fait et qu’on peut lire ceci, tagué sur une école primaire de Sète ou tweeté par les Antifas de Lille :

Et ne parlons pas des châteaux qui s’écroulent, disparaissent sous la végétation ou sont démantelés et vendus par morceaux par des étrangers à des étrangers.

À ce rythme-là, bientôt on ne trouvera bientôt plus en France que des mosquées et des camps de migrants. Ce sera un no man’s land tiersmondisé, désertifié et livré aux rodéos, aux pillages et aux batailles rangées de tribus inéduquées qui n’ont rien à voir avec la France. Il n’y aura plus aucune trace de son histoire ni de sa culture. Mais c’est là l’avenir qui plaît à nos dirigeants. Nous y allons tout droit. Malheur aux vaincus.

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
chris83

QUAND les musulmans auront totalement vandalisé nos lieux de culte, églises et cimetières, l’état pourra se laver les mains comme Ponce Pilate Ils ne seront responsables de RIEN! ça les arrange très bien!

André Léo

Bern, le bateleur de télé, communautariste LSBT et historien -ou réciproquement- s’occupe déjà de collecter des fonds auprès du franchouillard de base, afin de remettre en état les châteaux privés habités ou possédés par ses amis de la « haute ». N’allez pas en plus demander à l’exécutif, et encore moins à l’inconnu-e qui touche les “indemnités” de ministre de la culture, de protéger les églises et les cathédrales. Ce devrait-être la responsabilité de Castaner, mais il donne déjà tout pour protéger les mosquées. Les églises attendront. Et plus il en brûlera, et moins ça coutera en entretien.
D’ailleurs ce sont les municipalités exsangues, propriétaires de ces lieux de culte, qui doivent les entretenir, payer le chauffage et l’électricité consommés par le clergé.
Quand même!

PIstou

Et oui les églises vont êtres remplacées par des mosquées puisque la france devient un pays islamique.

patphil

le pire c’est la passivité de la plupart des curés et de la haute hiérarchie qui ne protestent même pas, qui tendent l’autre joue

François BLANC

Il est évident que l’Etat ne peut pas à la fois importer et entretenir les électeurs musulmans des putes marxistes et respecter ses obligations tirées de la loi de 1905

Le king

Ces églises seront sauvées, pas de panique, mais agrémentées d’une toute nouvelle architecture, propre à l’air du temps…vous serez surprise !!!

Une patriote

Nous ne voulons pas de nouvelles églises, nous voulons GARDER et sauver notre patrimoine !!!!!!!!!!!

gélase

Les païens aussi voulaient sauver leur patrimoine !

Le king

J’ai écrit : nouvelle architecture ! Relisez, bon sang…

Une patriote

Le king, nouvelle architecture = nouvelle église. Nous avons un patrimoine magnifique, aucune raison que des farfelus viennent y mettre leur grain de sel, avec des vitraux ultra modernes qui ne ressemblent plus à rien et tout le reste du même acabit. Nous voulons qu’on restaure nos église à l’identique !!!!!!!!!

patphil

en d’autre termes; la flèche de ND remplacée par un minaret!

Le king

Un minaret serait trop lourd. Réfléchissez un peu, bon sang… mais je verrais bien un symbole maconnique, par exemple ou un symbole solaire…

Sophie Durand

@Le king
L’architecture des églises romanes et gothiques c’est notre patrimoine, nous n’en voulons pas d’autre, et la seule chose qu’on puisse faire c’est de la restauration.

Le king

A Sophie…
Le système vous rétorquera que c’est trop cher ou que les nouvelles normes l’interdisent. On nous imposera une nouvelle architecture, vous verrez ( pyramide en verre, par exemple…)

Sophie Durand

@Le King
Vous avez sûrement raison. Pourtant l’art roman existait bien avant les normes…

Fleur de Lys

Benjamin Mouton & André Bercoff à propos de Notre-Dame.
(VIDEO)
https://youtu.be/iHU-oWY3h6g

Flupke

Facebook : concernant les mosquées et l’islam, le moindre commentaire négatif est censuré dans les heures qui suivent…Quand on voit tout ce que l’internet laisse passer, c’est sidérant. A croire que cette secte a déjà tous les pouvoirs

Fleur de Lys

info – Incendie de Notre-Dame: Quelques éléments intriguants

1 – De la fumée blanche et jaune dès le départ de l’incendie, alors qu’un incendie « conventionnel » provoque de la fumée noire, et que la fumée ne devient blanchâtre qu’à partir du moment où l’eau est envoyée en quantité, et que la vapeur d’eau prend le dessus sur le carbone. suite : https://by-jipp.blogspot.com/2019/04/incendie-de-notre-dame-quelques.html

kabout

et pendant ce temps la en France des mosquées sortent de terre telles de la vermines vérolées,mais ce n’est pas le grand remplacement ni le changement de religion !! a quand enfin l’affrontement ??

Le king

Tu iras te battre ? Sûr ?

Lisianthus

Et toi tu iras te battre ? De quel côté ???