La guerre du voile islamique est En Marche !

Publié le 19 octobre 2019 - par - 16 commentaires - 1 385 vues
Share

Levons le voile sur : « Ne stigmatisons pas les musulmans radicalisés » ! Mais la vraie question est : « Jusqu’où laisserons-nous passer la haine et l’humiliation de la France par des musulmanes radicalisées ? »

Les 90 personnalités islamisées ne demandent pas, dans une tribune du journal de gauche le Monde, de condamner l’agression contre la laïcité de la part d’une militante islamiste accompagnatrice scolaire voilée.

Une France laïque humiliée par une femme militante voilée radicalisée, les islamistes sont ravis après une semaine de récupérations et d’amalgames après que quatre policiers aient été tués à l’arme blanche dans l’enceinte de la préfecture de police de Paris par un « agent administratif » islamiste radicalisé de 45 ans de la Direction du renseignement de la préfecture de police (DRPP). Mais surtout, pas d’amalgame : « L’auteur de l’attaque « n’a jamais présenté de difficultés comportementales, ni le moindre signe d’alerte« . (Castaner)

En humiliant la France, une mère militante voilée a provoqué, en plein conseil régional, la réaction de l’élu du RN Julien Odoul qui a répondu aux islamistes contre la propagande des musulmanes radicalisées !

Levons le voile ! La séquence dont rêvaient les islamo-gauchiste du Monde. La polémique médiatique qui s’en est suivie a basculé dans la caricature islamo-gauchiste pour dénoncer l’élu du RN Julien Odoul.

Julien Odoul, le jeune élu du Rassemblement national (RN), a voulu servir de rempart contre une France humiliée par une femme militante voilée radicalisée, lorsqu’il a réclamé que l’accompagnatrice d’une sortie scolaire au conseil régional de Dijon retire son voile islamique de propagande « pour une République islamique » qui n’existe pas. Levons le voile ! En mettant en scène cette humiliation de la France, tant inepte sur le fond qu’abjecte dans sa forme, la guerre du voile islamique En Marche !, avec la femme militante voilée radicalisée, a fourni un nouvel exemple du dévoiement de la laïcité républicaine opéré par les représentants de l’islam politique des Frères musulmans. Les 90 personnalités islamisées ont donné le coup d’envoi d’une guerre de tranchée pour l’humiliation de la France dans une tribune d’hystérie dans le Monde de gauche.

Le Collectif radicalisé contre l’islamophobie en France (CCIF), proche des Frères musulmans, n’a pas laissé passer l’occasion de soutenir Fatima E., l’accompagnatrice militante islamiste médiatisée.

La Musulmane militante islamiste agressive humiliée a fait fi de toute mesure : « Sincèrement, ils ont détruit ma vie« . Et de convoquer à de multiples reprises la figure de son fils, qui « fait des cauchemars » la nuit et est déjà entre de bonnes mains, pris en charge par… « une psychologue islamiste radicalisée du CCIF ».

Levons le voile ! Pour la guerre du voile islamique En Marche ! : deux plaintes, l’une pour « violences en réunion par personnes dépositaires de l’autorité publique sur mineur et majeur à caractère racial » et l’autre pour « provocation publique à la haine raciale par des élus », ont été déposées par une avocate emblématique du CCIF. « Tout acte islamophobe est un acte raciste qui sera poursuivi. L’islamophobie n’est pas une opinion, mais un délit ». Or les Frères musulmans ont une stratégie : le processus de victimisation joue un rôle politique dans la fabrication d’une « communauté musulmane » séparée de la nation. La parution, dans Le Monde, d’une tribune de militants indigénistes et de stars du show-biz est en quête d’un affichage de bonne conscience.

Et à se faire les alliés objectifs de l’islamisme sous couvert de tolérance et de défense des minorités, c’est encore l’humiliation de la France et le modèle républicain qui est attaqué dans cette tribune d’hystérie.

Deux extraits l’attestent. Le premier commence par une critique de « l’extrême droite [qui] a fait de la haine contre les musulmans un outil majeur de sa propagande », avant de préciser que celle-ci « n’en a pas le monopole ». D’après la tribune d’hystérie du Monde, « des membres de droite et de gauche dites républicaines n’hésitent pas à stigmatiser les musulmans et les femmes portant le voile, souvent au nom de la laïcité ».

Ainsi, les infatigables tenants du « pas d’amalgame » se saisissent de l’action isolée de Fatima E., l’accompagnatrice militante islamiste médiatisée pour condamner les défenseurs du modèle laïc républicain.

Au premier rang des laïques visés, le ministre Blanquer qui a scandalisé les signataires en affirmant que « le voile n’est pas souhaitable dans notre société« . Levons le voile ! La tribune d’hystérie du Monde accuse : « N’est-ce pas l’illustration d’une stigmatisation assumée jusqu’au plus haut niveau de l’État ? »

C’est la démonstration de l’objectif à peine voilé de la manipulation de la notion « d’islamophobie » : interdire toute critique de la religion musulmane par l’assimilation systémique et intimidante à une forme de racisme. Pour y parvenir, l’agression contre une personne en raison de sa religion est mise sur le même plan qu’une opinion défavorable à l’égard d’un vêtement symbolisant la soumission politique de la femme.

Les signataires de la tribune d’hystérie du Monde se font les compagnons de l’islamisme militant.

La complaisance sur les réseaux sociaux est totale. Le déferlement est continu pour faire de Fatima E. une icône victime de l’extrême droite et de la laïcité raciste dont la République est accusée sans relâche avec l’utilisation continuelle de la formule doloriste « maman voilée », qui relie une tenue religieuse militante à un rôle maternel, des marqueurs patriarcaux qui semblent ici les définir entièrement ! (Marianne)

Voilà encore le rôle politique de la photographie de Fatima E. serrant son fils contre elle, comme le scandale médiatique de la photo du petit Aylan noyé, entraînant toutes les tentatives de manipulation.

L’islam politique : la guerre des images est En Marche ! La photo d’Aylan Kurdi, cet enfant kurde mort sur une plage turque a ému le monde entier en usant de procédés malhonnêtes en soutien pour toujours plus de solidarité envers les migrants : manipulation des images et contre-vérités sur les circonstances de sa mort.

C’est pourquoi la photographie de Fatima E. serrant son fils est appelée à servir l’islam politique en tant qu’image de ralliement. Les dénonciateurs de « l’islamophobie » façonnent une sorte de monde imaginaire où il n’y aurait pas eu d’attentat islamiste au cœur de la préfecture de police de Paris, à peine une semaine auparavant. Un monde de haine où ce n’est pas de l’islamisme et de la guerre du voile islamique que la République tente de se protéger mais des musulmans, un monde où les règles simples du vivre ensemble qui s’appliquent à tous seraient des lois islamophobes discriminatoires. Un monde où les normes catholiques contraignantes accompagneraient des enfants lors de sorties scolaires comme l’a figuré l’affligeant Télérama.

Levons le voile ! Ce monde totalitaire de la guerre du voile islamique est En Marche ! En cinq jours, les chaînes télévisées C News, LCI et BFMTV de la macronnerie vulgaire ont organisé 79 débats sur le voile !

Sans surprise, la nuance et la compétence y ont fait régulièrement défaut ! (Marianne)

En une semaine, on a pu voir le voile comparé à « un uniforme nazi » et l’eurodéputée Nadine Morano se prononcer pour son « interdiction dans l’espace public ». Ceux qui combattent l’islamisme radicalisé n’ont fait que nourrir les antagonismes. (Marianne) Avec ces critiques conformes à la caricature de la tribune d’hystérie du Monde, caricature qui est faite de la France laïque, l’islam politique gagne de nouveaux alliés.

Les extraits d’émissions télévisées de BFM, C News et LCI nourrissent en boucle le débat public, amenant les journalistes collabos et les politiques LREM à soutenir la guerre du voile islamique En Marche !

Avec, à la fin, une France humiliée et notre République laïque caricaturée et déchirée par un débat dont la tribune d’hystérie des militants indigénistes islamisés du Monde ont imposé d’avance les conclusions.

Thierry Michaud-Nérard

(texte très librement adapté, modifié et détourné des articles des journalistes de Marianne)

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
Eric Fletcher

Cette Fatima.E est-elle Française ? Depuis quand et par quel moyen ? Naissance ? Naturalisation par le trou ? Mariage forcé ?….De quel pays provient sa famille ???

Soazig NEDELEC

..une fatima ne peut être Française..

Jean-Louis

Bourgogne? Alsace? Occitanie?

POLYEUCTE

Las de le répéter…
Odoul a raison sur l’idée, mais non sur le Fond…
Je découvre que Finkelkraut pense pareil… Ca me rassure…
L’Espace public est à redéfinir !

Thierry Michaud-Nérard

Sauf que l’idée, c’est le Fond…

haddock

suite : cause problème,… Aussi que, au cas où il ne saurait pas, des muzzs demandent que la laïcité soit modifiée pour être compatible avec l’islam,… Enfin, je lui demande de mettre un terme à cette gouvernance molle et soumise

doido 5

Tant que les voix des islamos feront la petite différence pour gagner des élections , il n’y aura aucun moyen de changer la donne !
Il faut être ferme envers les gens qui ne veulent pas obéir et arrêter de faire des compromis !…..
Mais tant qu’on aura une classe politique de vendus et tant que les idiots voteront toujours pour les mêmes baratineurs cyniques : rien n ‘en sortira !

haddock

En réponse à Macron qui demande tout récemment de ne pas stigmatiser les musulmans, je lui ai répondu deux pages là-dessus : en bref, vous êtes bien gentil, mais à la préfecture, ils ne savaient pas qu’il s’était radicalisé, donc moi, dans la rue ou ailleurs, comment puis-je savoir que le voisin/la voisine musulmane que je croise dans la rue, à la poste ou autre, ben, il/elle n’est pas radicalisé/e ?… Donc dès que j’en vois, je traverse la rue, je me décale, je change de caisse,… Je lui ai dit aussi qu’il faut un Coran de France (Walls voulait un islam de France), expurgé de tous les versets criminels et sexistes,… Simple non ?… Je lui ai fait remarqué aussi, que depuis 1905 et jusqu’à 1984, il n’y avait eu aucun problème avec la laïcité, mais que depuis 1984, seul l’islam cause p

Rems

On ne se rendra jamais face à ces sectaires de tous bords. Merci à Zemmour, Odoul, Morano et d’autres qui ont levé le lièvre de cette engeance.

marcoterix

Est-ce que ces télés ont montré les enfants des pères assassinés en préfecture par un de leurs collègues armé de très mauvaises intentions dictées par sa croyance – dit-on – qui ne peut QUE FAIRE PEUR ET ALERTER L’OPINION PUBLIQUE ? Est-ce qu’on a vu ces ENFANTS ET LEURS MAMANS pleurant toute leur détresse sur le cercueil des PAPAS abattus comme des chiens dans LEUR QUARTIER GENERAL? Ça ce sont des vies brisées ! Assez de cette hypocrisie criminelle ! Une année lumière de silence pour commémorer ces vraies victimes, à qui la vie a été prise de façon abjecte , une façon qui rappelle tellement le Bataclan .

Minette

Vous avez raison, on ne parle jamais des vies brisées apres les divers attentats.

Boadicea

Comment sommes nous tombés si bas dans ce pays après des siècles de combats contre l’intolérance et l’obscurantisme et tout ça pour ça face à l’offensive de l’islam sur notre terre avec la collaboration non seulement de ce gouvernement mais aussi celle du monde médiatique. Pouah. Merci J. Odoul.

Jean-Louis

Une question que tout français conscient se pose je pense…

patphil

en tout cas, les gens parlent, même dans les médias aux ordres, il en est parfois question, ce n’est pas 90 « intellectuels » qui nous feront plier

Jill

Le voile islamique doit disparaître de la vue des Français.

Minette

D’accord avec vous. Si elles veulent se voiler, 54 pays musulmans peuvent les accueillir. Qu’elles passent les frontières.
Quand je pense que dans certains pays, des femmes luttent pour proscrire ce chiffon qui les avilise, et que ces « GOURDASSES », en pays de liberté, veulent le conserver. Des femmes du MOYEN-AGE avec si peu de neuronnes….