La guerre est bien plus avancée qu’on ne l’imagine

Avertissement préliminaire : par manque de temps, cet article ressemble probablement quelque peu à un empilement de conclusions presque proposées en vrac, avec un fil conducteur plus sous-jacent que cousu de façon structurée et coordonnée.

C’est le fruit de réflexions qui s’imposent par les faits, mais l’urgence préside à la démarche.

Parmi tous les fléaux du monde, il y a deux entités qui sont expansionnistes par nature, et pour lesquelles celle-ci est inscrite dans leur ADN depuis leur création, comme mission fondatrice sine qua non : l’islam et le communisme.

Aucune chance d’imaginer que l’une quelconque des deux se passera de la mener à bien, aussi rapidement que possible et à chaque fois que l’occasion se présentera d’avancer dans le projet. Qu’importent les moyens, le déshonneur, la fourberie et le prix à payer pourvu que la victoire se rapproche. Dans les  deux cas, l’avancée en territoire ennemi est bien plus avancée que ce que croient même les plus avertis. Pour ce qui concerne l’islam, ce sont les leurres démographiques des chiffres biaisés qui entretiennent l’illusion. Mais l’objet de l’article est d’évoquer la progression du communisme à travers le monde.

Nos espoirs d’un retournement de situation de dernière minute aux USA permettant le maintien du POTUS légitime au pouvoir ont été douchés. Et ils avaient été sournoisement entretenus par des sources dont on pouvait légitimement douter ; tout simplement parce que ces informations étant accessibles à tous, y compris donc aux démocrates. Cela revenait automatiquement à donner ses plans à l’ennemi, ce qui n’a pas de sens. Q était donc sans doute un agent de double jeu servant à endormir les consciences et étouffer les réveils potentiels de colère, tout en maintenant de vains espoirs illusoires en alerte, comme l’a décrit Aldo Stérone dans une récente vidéo par analogie historique. Mais il y a également une autre raison qui aurait dû nous alerter : la corruption a forcément été orchestrée de façon rationnelle et planifiée. Une puissance comme la Chine ne peut pas imaginer venir à bout d’un géant comme les USA en avançant au petit bonheur la chance. Il est inenvisageable qu’elle n’ait pas pensé à compromettre l’armée en priorité ; et c’est d’autant plus facile à faire qu’il suffit de cibler quelques généraux bien placés pour neutraliser l’ensemble du commandement militaire intégralement.

La guerre de corruption/infiltration a été menée sous l’administration Obama, qui a placé tous les pions nécessaires dans l’État profond local et même mondial. La Chine, dont la croissance a été foudroyante au début des années 2000, a probablement dépensé des centaines de milliards de dollars pour corrompre tout ce qui pouvait l’être aux USA, dans les instances internationales et dans les forces au pouvoir dans les pays libres d’Occident. Ainsi que pour signer des alliances stratégiques ou organiser des soumissions par la dette. Elle utilise naturellement l’immigration et l’islamisation ici en Europe, par le biais des organismes gauchistes, pour promouvoir notre affaiblissement. Et a certainement favorisé la prise de pouvoir des mondialistes complices pour faire avancer son agenda d’hégémonie mondiale. Aux USA, elle détient (d’une manière ou d’une autre : par chantage, investissement, corruption ou autre) l’essentiel des agences de renseignement, l’armée, les universités, les Gafam, les grandes entreprises d’importance majeure pour la Sécurité nationale, la totalité des démocrates, la majorité des républicains et sûrement plus encore ( y compris les pontes de Wall Street ), comme notamment tous les médias.

Elle a également dans sa poche l’ONU et l’OMS ; et même l’UE, comme on l’a vu récemment avec le traité fraîchement signé. Et également toutes les organisations gauchistes du monde, légales ou non, comme les hyperfas.

Le passage de Trump à la Maison Blanche a probablement contrarié ses plans, mais sans doute de façon très marginale. Car il ne pouvait certainement pas agir de façon efficace dans un marais infesté d’ennemis tout autour de lui ; le pauvre a conquis de nombreux cœurs. Mais toutes ses autres conquêtes vont être rapidement réduites à néant par les décisions de Biden qui met en œuvre la phase actuelle du plan : détruire les économies occidentales pour les affaiblir de façon radicale. Non seulement des États ruinés économiquement n’ont plus aucune force politique mais, en plus, il suffit de prétendre voler à leur secours pour s’imposer à eux sur le plan politique. Le covid n’avait pas d’autre but que de permettre aux complices de détruire nos économies par confinement, terrassant le tissu des PME qui font l’essentiel de notre économie.

Inutile d’en écrire beaucoup plus, il n’y a pas besoin de sources. Il suffit simplement de suivre les raisonnements du modèle « à qui profite le crime » ou « qu’est-ce-que je ferais à leur place ». Et d’avoir eu beaucoup d’informations passées totalement inaperçues dans la presse sur la situation aux USA (piratage Solarwind, financement des universités, liste fuitée des membres du PCC dans les grandes entreprises américaines, etc.). Pour ce qui concerne les solutions : aux USA, la seule issue possible est la sécession des États républicains sous l’impulsion du Texas. Et c’est bien pour empêcher cette démarche qu’on voit encore Q ou Alexis Cossette continuer d’alimenter des faux espoirs d’intervention militaire reportée à après. Ce n’est plus la peine de compter sur Trump, il est totalement grillé. Pour ce qui concerne l’Europe, si on ne fait pas tous notre devoir de lanceur d’alerte à nos voisins, amis et proches, je ne vous fais pas un dessin. Réseaux, maquis, solidarité, regroupement, : la vie doit s’organiser autrement, car il faudra sans doute se sacrifier pour sauver le reste de l’Europe, si c’est possible.

Notez, en conclusion, que les deux entités évoquées en tête d’article ne sont pas naturellement conçues pour s’entendre. Les Chinois réduisent les Ouïghours en esclavage, ils les castrent et débitent leurs organes à vif.  Ce n’est pas le grand amour entre le communisme et les religions ou la déligion (c’est ainsi que je qualifie l’islam), ils sont alliés de circonstance provisoirement parce qu’ils ont un ennemi commun : nous. Mais tous savent très bien qu’une fois l’Occident réduit en poussière, ils se retrouveraient face à face. Et ce qui donnerait facilement la victoire au communisme ce sont les divisons internes à l’islam. Ils ne peuvent pas se retenir de s’exploser les uns les autres, c’est plus fort qu’eux. Donc ils n’ont aucune chance d’envahir l’Empire du milieu. Qui, en plus, est matérialiste, donc tourné vers le progrès technique, ainsi qu’également uni et soudé par autoritarisme centralisé. Ils ne feront qu’une bouchée des musulmans dont les deux forces sont le pétrole et la reproduction. Le pétrole sera bientôt invendable et l’excédent de bouches à nourrir ne leur serait d’aucune utilité. Ce n’est pas une raison pour se résoudre à accepter la fin de la démocratie et de la liberté sous toutes ses formes.

Herbert Clamp

image_pdf
0
0

28 Commentaires

  1. Sans le pouvoir d’achat des Occidentaux, la Chine était grillée. Il faut une sacrée croissance pour nourrir tous les Chinois. Vous l’imaginez pouvant se suffire en autarcie? Comment se développer tout seul? Il leur faut des minerais? Ils les trouvent en Afrique. Écouler leur production? L’Occident. Il faut bien employer leurs habitants à produire, l’agriculture seule n’y suffit pas. Qu’on le veuille ou pas c’est la 1ere puissance Mondiale de demain. Trump ou Biden, rien n’y changera. Une Europe forte est la seule issue possible pour faire face. Les villages Gaulois n’ont plus leur place.

    • Cyprien, l’UE, c’est une Europe faible. D’autre part, la fortification d’une ensemble n’implique en rien la destruction de ses sous-ensembles. Trump ou Biden, ça change tout, mais vraiment tout à un point que vous ne pouvez même pas imaginer. Trump aurait été le leader mondial du patriotisme, il nous aurait permis d’avoir encore une chance de sauver nos gueules, Biden veut détruire les USA, la démocratie, les libertés, les nations, la sécurité d’Israël, les peuples, etc… c’est la différence entre le noir absolu et le blanc parfait.

  2. Bravo. Excellente analyse fondée. Pas de résistance chez les veaux occidentaux le nez dans leurs i-phone le jt et hanouna . Les camps de concentration reviennent. Le faux covid terrorise les gens par les agents dédiés comme veran. Je ne mets pas de majuscule à ces noms de traitres au peuple.

  3. vous voulez transformer des millions de jeunes européens nourris au mondialisme et à la culpabilité blanche durant toute leur enfance en soldats patriotes ?
    bon courage…soyons réalistes, nous évoluons vers un « plus jamais ensemble » façon liban, brésil, usa, etc…il restera la guerre d’influence médiatique et politique pour que chaque camp place ses pions pour garder ses prérogatives.

  4. J’ajoute également deux points à l’article : tout d’abord que les juridictions tenues par des gauchistes, démocrates aux USA, syndiquées ici en France, etc… sont toutes également acquises à la cause de l’expansionnisme hégémonique ; et comme n’importe quel musulman lambda pour sa propre cause, connaissent leur partition sans avoir besoin d’un ordre hiérarque incitatif ou d’un cursus d’enseignement particulier. « La fin justifie les moyens » est au cœur de la méthode, on s’honore du déshonneur. Deuxièmement, toutes les simagrées de dissension, du style attaques hyperfas contre des centres démocrates ou critiques des politiques Biden par des républicain RINOs ne sont que du cinéma pour aveugler sur le fait qu’ils sont tous complices du même projet mondialo-oligarcho-totalitaro-communiste.

  5. Arrêtez de jouer au STRATÉGO et descendez sur Terre !! Nous sommes la poule aux œufs d ‘ or de la Chine , ce pays s ‘ est enrichi sur le dos de notre pouvoir d ‘ achat , avec la complicité active de nos politiques => la CHINE = atelier du Monde …..
    Ça ne vous fera pas plaisir , mais ce sont des idées de Droite qui ont conduit à ce désastre !! La seule solution : RELOCALISATION de la production de nos besoins , tout bon pour nos économies et l ‘ environnement ………

    • Vova, nous avons été la poule aux œufs d’or de la Chine, c’est vrai, mais elle n’a pas manqué d’étendre sa zone d’influence depuis 15 ans, elle se crée un nouveau marché avec l’Afrique au développement de laquelle elle participe activement tout en l’emprisonnant par la dette. Vous me reprochez de raisonner en termes stratégiques alors que vous-mêmes faîtes totalement l’impasse sur le principe, ce que je vous reproche moi. Comment pouvez-vous imaginer qu’une puissance comme la Chine ne cherche pas à avoir des coups d’avance et préparer ses manœuvres à minutieusement au préalable, c’est fou d’envisager ça, d’autant qu’elle n’est pas embarrassée par la démocratie pour ralentir ses décisions, il n’y a aucune chance qu’elle ne calcule pas tout au millimètre.

  6. Bonjour à tous les lecteurs, juste quelques mots concernant cet article dont je suis l’auteur. Tout d’abord, je ne suis pas responsable du choix de l’illustration, mais j’aurais eu besoin d’un logiciel de traitement d’images permettant la fusion de calques pour proposer celle d’un drapeau communiste s’étalant sur le monde et je n’en dispose pas. Ensuite, par bienveillance, la rédaction RL a jugé opportun de tronçonner quelques-unes de mes phrases pour pallier mon style assez surchargé mais ça a occasionné un non sens : il faut considérer qu’il y a une virgule entre « démocrates » et « Cela » au 5ème paragraphe et non un point. Par contre elle n’a pas osé changer le vocabulaire employé dans lequel mon empressement a laissé traîner de nombreuses répétitions de mots dont je ne suis pas très fier.

  7. Je suis d’accord avec vous sur la pluparts de vos observations, mais contrairement a vous, Trump n’est pas grille, il a 75 millions de patriotes derriere lui.

    • Mossad, ils n’ont aucun pouvoir, ils n’ont même pas la méchanceté ou la malhonnêteté de leur côté. Et sous la mandature Biden, ils risquent même de se faire désarmer de leurs flingues, voire même de l’amendement qui les autorisent, je crois que c’est le 2ème de la constitution. Ils seraient même au moins 80 millions à avoir voté pour Trump en réalité, mais ils ne sont pas comptabilisés pour autant, c’est comme si le différentiel entre réels et comptés n’existait pas d’un point de vue administratif et politique. Et les seuls médias tout juste émergeant qui les représentent et dont la plupart ignorent encore jusqu’à l’existence sont menacés de disparaître aussi. Grillé, oui ; je prie pour me tromper, mais je maintiens, c’est très très probable.

      • Vous décidez finalement que le patriotisme n’existe pas, alors qu’il est apparent aux Etats Unis, il n’y a donc aucun patriote chez les militaires….

    • Le problème ne ce pose pas de la sorte: 75.000.000 contre 84.000.000. mais combien de personnes sont prètes à agir.

      Le système sait enrôler et manipuler les minorités agissantes. Ambitieux, pervers, extrémistes de tout bord, avaricieux, etc. le système recrute et il y a des places à prendre.

      Le nombre est largement contre « nous », les désunis, les désorganisés ne comptent pas. Le bon constat n’est pas fait, de suite objectifs comme stratégies sont inadaptées.

      RL est, a été et sera manipulé par le système. L’information c’est important mais sur le web nous nous distrayons d’une réalité amère.

      Nous sommes menotés à une table de jeu. Les règles sont à notre défaveur, gagner est impossible. Il va falloir accepter de jouer pour, au mieux, tenir.

  8. Glups .Dans cet article, j’apprends que c’est la chine , sois disant  » Communiste » qui impose l’immigration. Ah, bon ! Que Biden , en accord avec les chinois veut détruire nos économies. Trop for t! Que les communistes vont  » bouffer, les musulmans .Etonnant !
    Avant de venir nous « Croquer nous mêmes!
    Je ne voudrais pas vous vexer, mais ce que vous appeler le « communisme » , dans cet article un peu délirant, me semble largement en reduction, voir en disparition dans le monde. Non ?
    Ce titre  » La gauche » employé par beaucoup à tort et à travers, ne masque en réalité qu’une fraction de l’oligarchie( Biden, Obama et tous les autres qui utilisent ce qui peu paraitre progressiste ? ( Immigrés, homosexuel , sociétal etc…, dans leur simple intérêt économique.

    • Alcide, Le communisme n’a jamais réellement existé d’une manière ou d’une autre. Ici, j’ai laissé cette terminologie ambiguë évoquant dans mon texte uniquement le totalitarisme qui se prétend l’être et dont le PCC est le plus fort représentant, lequel entend d’une part étendre son pouvoir à l’ensemble du monde plus rapidement qu’on ne le pense et inonde aussi de son influence dans cette intention tout ce qui s’affirme obéir à une idéologie de gauche, même si c’est également très vague. Il s’agit d’un mécanisme ramifié d’irrigation de pouvoir dont il est le sommet. L’article vous paraît délirant justement parce qu’il s’inscrit dans un mode disruptif de la conception ordinaire. Il se propose comme un nouveau prisme de compréhension des incohérences qui nous interpellent, comme les confineme

  9. C’est d’un rare réalisme ! Cependant, je doute un peu que Rothschild, Rockfeller and Co soient prêts à se faire avaler par la Chine !

    • Rochefort, Ils croient participer à une coopération mutuellement bénéfique ; la dictature chinoise n’est plus celle du prolétariat mais consent à laisser opérer les mécanismes capitalistes y compris en faisant prospérer des milliardaires sur son territoire. S’agit-il d’une concession provisoire stratégique ou d’un renoncement définitif aux principes initiaux ayant fondé le communisme, nul ne le sait, mais une chose est certaine, le PCC privilégie ses intérêts propres puis ceux de l’état chinois en priorité première ; donc ses alliés réels ou de circonstance ont tout intérêt à rester méfiants.

      • Il n’y a pas plus nationalistes que les Chinois,qui ,partout ou c’est possible,investissent,placent leurs pions,négocient des accords commerciaux,sans jamais perdre de vue leurs intérêts nationaux.Les nouvelles routes de la soie sont autant de moyens habiles propres à étendre leur influence et leur pouvoir économique dans le monde entier,a leur grand avantage .Tout marche conclu avec la Chine est un marché de dupes.La naïveté de l’Occident,de l’U.E en particulier, est confondante.

  10. bonsoir MrClamp ,votre article est excellent ,et effectivement ,l’état profond est aux commandes,et la marionnette Biden est un pion très important pour eux .Cependant ,votre affirmation comme quoi Alexis Cossette serait un agent double me semble PRÉMATURÉE.Pourquoi?Parce qu’il a toujours eu raison sur le dossier Trump collusion avec la Russie,sur Biden et les Chinois,le fils Biden ,l’empeachement ,etc.Il suffit de lire ses capsules antérieures pour voir que ses analyses étaient fondées et justes . Alors pourquoi aurait ‘il essayé de  » noyer le poisson  » en inventant sa certitude de la réélection de Trump ? Beaucoup de très bons journalistes disaient la même chose.Sur les Antifas au Capitol ,il fut l’un des premiers à démasquer l’imposture.MoiJe lui fait confiance encore! Patience,encore!

    • le pote, double par choix ou par naïveté, je ne me prononce pas, sa dernière vidéo continue de distiller de l’espoir et c’est très en vain, c’est là tout ce que j’affirme.

      • Dans l’état de délabrement moral où nous sommes, Alexis Cossette semble être une bouée, alors au milieu de l’océan, on se raccroche.

Les commentaires sont fermés.