La guerre est la pire des catastrophes !

guerre-mondiale3-448x293

De toutes les catastrophes que les hommes ont subies, la guerre est de loin la plus dévastatrice. À côté, un tsunami, aussi gigantesque soit-il, n’est qu’une vaguelette ! Pourtant, les hommes n’ont jamais renoncé à faire la guerre, et c’est cela qui est désespérant ! Que faut-il donc pour que cesse pareille barbarie ? Que tous les peuples vivent dans l’opulence et partagent les mêmes valeurs ? Que tous les territoires aient les mêmes richesses et la même superficie ? Que chacun comprenne qu’il est l’autre de l’autre, et que cet « autre »  est mortel  ? Devons-nous multiplier les réunions diplomatiques, les échanges de bons procédés, les négociations en tout genre ? Faut-il créer une monnaie unique et, dans le même temps, supprimer les frontières ? Faut-il raviver l’optimisme du Premier ministre David Lloyd George qui, au lendemain de la Première Guerre mondiale, déclara au Parlement britannique : « J’espère que nous pourrons dire que cette matinée fatidique a mis fin à toutes les guerres » ? Mais on sait aujourd’hui ce qu’il est advenu de cet optimisme. En réalité, l’Histoire a toujours été violente, et elle l’est encore aujourd’hui, comme le prouve l’agression de l’Ukraine par la Russie.

Maurice Vidal

image_pdfimage_print
2
1

18 Commentaires

  1. Coluche disait … »la guerre ,c’est l’hygiéne du monde »…c’est pas faux,car ca élimine et débarrasse pour mieux redémarer,reconstruire.

  2. Je partage votre dégoût M. Vidal.
    Même si je suis intransigeant envers certaines peuplades gangrènées par leur religion.

    D’ailleurs les religions exacerbées sont souvent à l’origine de malheurs.

  3. Perdre une guerre de libération, c’est en effet une catastrophe. Mais perdre la liberté pour refus de se battre, c’est pire qu’une catastrophe : la désintégration assurée de la communauté concernée. A partir du moment où 3 humains vivent ensemble, il faut un policier et un chef pour assurer leur protection à l’intérieur comme à l’extérieur. C’est comme ça aujourd’hui et ça a toujours été comme ça depuis que le monde est monde.

  4. Oui, faisons donc la guerre pour arrêter les guerres, même si on doit tous y rester.
    Bon après, les guerres économiques et culturelles font, quand même, moins de morts, mais énormément de dégâts.
    Il parait même, que la vie est une guerre permanente.

    • Mieux que çà : « La vie est une aventure effroyable dont on a aucune chance de s’en sortir vivant » ; alors, tour le reste… Mektoub !

      • Votre indubitable citation est kif-kif à celle de Woody Allen :
        « La vie est une maladie mortelle sexuellement transmissible »

    • les frustrations et les exigences d’une seule personne ou d’un groupe restreint au départ démontrent la fragilité humaine et en même temps son réflexe de survie devant une agression .

  5. Papier parfaitement inutile qui en conséquence n’apporte rien, et qui en outre se termine sur un jugement parfaitement discutable. Peut mieux faire!

    • Oui article inutile de Bisounours. La guerre que vient de commencer Poutine est une guerre de civilisation. La Russie est le seul pays qui résiste à l’hégémonie anglo-saxonne.

      • Excusez du peu mais vous oubliez la chine , l’inde, et quelques pays d’asie…
        Sauf qu’il ne s’agit pas d’une guerre de civilisation.
        Si on proposait au peuples russes et autres ethnies de vivre en paix avec les voisins européens ils diraient oui. On pourrait très bien se passer des américains, mais pour cela il faut de la confiance, et c’est encore moins gagné qu’avant.
        La preuve, il suffit d’un noyau de revanchards comme on a déjà connu pour abimer notre civilisation.

  6. Une 3ème guerre mondiale serait nucléaire. Cela signifie la fin de l’humanité, et en laissant notre bonne vieille terre dans quel état ? Elle s’en remettra, comme toujours, mais dans combien de temps ?

  7. Il ne faut pas avoir peur de la troisième guerre mondiale🚀 Cette troisième guerre donnera à la humanité survivante, le privilège de faire la quatrième guerre à grands coups de bâtons et cailloux.

  8. Beaucoup, même inconsciemment, préfèrent mourir, même jeunes sur un champ de bataille pour un idéal que grabataire dans un Epad.

    • Ah l’idéal de mourir aux ordres de casquettes à plumes bien au chaud dans leurs bureaux en versant le sang des autres….

      • et en louant leur courage et leur bravoure ne l’oublions pas.(sourire)
        Parfois ils doivent même être étonnés que ce soit si facile.

    • C’est le destin que choisi Achille : l’immortalité de la gloire de son nom pour des siècles au lieu de finir sénile, grabataire et ignoré de tous.

Les commentaires sont fermés.