La haine des médias contre Éric Zemmour devient grotesque

Aujourd’hui je suis tombé sur des articles, des tweets vomissant Éric Zemmour. Ces écrits soulignent clairement la panique qui saisit les auteurs.

Je n’ai jamais vu de tels torrents d’injures, de dégueulis verbaux sur un personnage qui ne s‘est pas encore déclaré que je sache, même si je pense  désormais qu’il ne peut pas faire autrement que de se présenter à cette élection majeure qu’est l’élection d’un nouveau Président digne de ce nom.

En effet, nous ne pouvons pas vraiment dire que nous avons été gâtés ces dernières années.

Macron crâne d’œuf

Je passerai sur la catastrophe Mitterrand qui dira, après Maastricht, qu’il aura été le dernier vrai président de la République. Avec quelque avancées sociales fort onéreuses pour faire avaler la pilule, il y eut en fait 14 ans de trahison à tous les niveaux. À décharge, il faut bien admettre que la grande majorité des Français ignorait qui était ce type au passé trouble.

Giscard et beaucoup d’autres savaient qui était vraiment François Mitterrand. Ils n’ont pas voulu se salir les mains et c’est bien dommage. Ce fut une lâcheté première. Étudiant, Mitterrand  était un militant de l’Action Française de Maurras, un royaliste, un patriote, mais aussi et à cette époque, un antisémite déclaré.

Durant la guerre, il ne s’est pas distingué. Il a été fait prisonnier, s’est évadé et a rejoint le maréchal Pétain, comme beaucoup d’ailleurs. Vichy lui confia la mission de liaison avec les prisonniers restés en Allemagne. On peut s’étonner qu’un ancien prisonnier évadé ait été mis en avant, à la barbe des nazis, sans que ceux-ci ne disent rien. Décoré de la Francisque, il jura fidélité au maréchal Pétain.  

Je passerai sur ses demandes assidues auprès de Charles de Gaulle pour avoir un poste dans le futur gouvernement de la Libération. Le mépris du Général en réponse fit germer dans cet esprit retors une lourde haine.

Je passerai également sur les différents postes ministériels sous la IVe République pourrie, qui fut à son grand désespoir évacuée dans les chiottes de l’histoire, par le même Charles de Gaulle en 1958, d’où une haine encore plus exacerbée. Il y eut aussi ce misérable et faux attentat de l’Observatoire à Paris, pour que personne ne l’oublie. Bref, il a fini par être Président grâce à la trahison de Chirac. 14 ans de démolition de la France.

Puis vient le tour de ce Jacques Chirac. Traître à tous ses amis gaullistes. Celui qui les sacrifia pour un poste de Premier ministre sous Valérie Giscard d’Estaing.  

Par la suite, Chirac devint le premier maire de Paris, créa le RPR, fit son appel de Cochin sur le patriotisme, la France souveraine, son indépendance, sa haine de l’Europe supra-nationale, pour finalement mettre à la poubelle ses pseudo-convictions, et faire de la lèche à Mitterrand qui, in fine, l’adouba en tant que candidat d’une droite émasculée. 12 ans d’égarement du Président Chirac.

Vient Nicolas Sarkozy qui lui, aura trahi Chirac en 1995, puis plus grave, en tant que Président, le référendum de 2005 sur la Constitution européenne. (5 ans)

Passons sous silence le ridicule François Hollande (5 ans) et nous voilà avec un Emmanuel Macron, (5 ans) champion du « En même temps » qui lui, aura vomi sur la France, sa culture, son histoire en lui niant toute sa réalité. 

Bref, avec Giscard, cela fait 48 ans de trahisons de la France et des Français.

Les prochaines élections seront soit un grand bol d’air pour la France et les Français, soit une noyade assurée.

Une image résumé par un tweeter « Un cavalier qui surgit hors de la nuit Court vers l’aventure au galop Son nom, il le signe à la pointe de l’épée D’un Z qui veut dire Zemmour ». Alors vous me direz que rien n’est sûr, qu’il y aura un sergent Garcia qui viendra mettre des bâtons dans les pattes de Tornado.

Si c’est de Bertrand que vous parlez, alors là, je vous sors l’arme fatale en image.

Sergent Garcia-Bertrand et le Z

Ce n’est pas les haineux gauchistes, ou certains « auteurs compositeurs algériens«  ayant fait leur trou dans les salons macronistes de la République, ces Français de papiers, tous les Caliméro télévisuels, les victimaires assoiffés de subventions et autres traîtres en demande permanente de « repentance » et de « réparations », qui empêcheront les Français de faire un choix dans leur propre intérêt.

Voici, pour conclure, une réflexion simpliste, imbécile de l’un d’eux, celle d’un raciste indigéniste au sujet de Sonia Mabrouk jugée trop complaisante pour Éric Zemmour. Bien entendu, c’est sous couvert de l’anonymat. Nous le savons tous, ce n’est pas le courage qui étouffe les hyènes des réseaux sociaux.  

Elle ne pousse pas les interviewés dans leurs retranchements, elle les pousse dans la fosse à purin zemmourienne. Europe 1, la radio néo-fasciste. La simple écoute vaut complicité. Asphyxions les médias Bolloré par le boycott et la pression sur les annonceurs.

On appréciera à leur juste valeur ces démocrates bidons, et les vrais terroristes contre la liberté d’expression.

Vive la France, vive l’Empereur, vive Zemmour !

Gérard Brazon

image_pdfimage_print
21

23 Commentaires

  1. Comme dans 1984 d’Orwell, le chef du parti unique pratique la double-pensée en permanence et les membres du Parti Unique se défoulent contre leur punching-ball le traître Goldstein pendant les deux minutes de la Haine. Quand on met bout à bout toutes les utopies et idéologies émises par l’oligarchie au pouvoir de la droite de gauche, du centre et de la gauche, on entre clairement dans une ère totalitaire et collectiviste. Zemmour est son dissident majeur.

  2. Toute la nomenklatura des profiteurs, des arnaqueurs, des collabos, des traîtres et des menteurs compulsifs est anti Zemmour.
    On les comprend. C’est humain.
    Ils auraient beaucoup à perdre si Z devenait président.
    Fini les subventions, les sinécures, les passe-droits, les bakchichs et l’impunité.

    • CH. N Qui aurait beaucoup à perdre si Z. avec ses 8 millions d’E arrivait au pouvoir ? Certainement pas les nantis, les gros fonctionnaires et les banquiers tel que Macron. Maintenant si vous pensez qu’il va se préoccuper des petits et moyens qui ont deux travails et ni arrivent plus sans oublier les retraités, vous vous gourez, lui n’en aura que faire !

  3. j’ai connu au début de ma carriere EN 1962, un collegue, ancien prisonnier en Allemagne durant la guerre, Il avait été emprisonné dans la même cellule que Mitterrand, il me racontait en rigolant que son lit etait juste au dessus et que quand il se grattait, tous ses poux tombaient sur Miterrand, pour ce collegue son évasion a toujours été pour lui un mystere ???

  4. dernière insulte contre EZ
    le bougnoule des blancs asphyxiés de trop de complexité, Magyd Cherfi ( du groupe Zebda)
    tenez une liste de ces insultes vous la verrez s’allonger quotidiennement

  5. Encore un rappel, de notre part, Monsieur Brazon, vous faites un descriptif exact de la carrière de Mitterrand .Or une personne chère à votre cœur ne s’est pas gêné de voter pour lui en 1981 et 1988…ZEMMOUR .

    • ZEMMOUR a dit qu’il avait voté mitrand en 1981 ; en précisant : ERREUR DE JEUNESSE.

      Il avait 23 ans et n’avait pas encore récupéré toutes ses facultés et sa lucidité suite au lavage et formatage des cerveaux des gauchos socialos cocos.

      Pour 1988, dîtes la source vérifiable.
      Ou dîtes si vous vous êtes permis une déduction hasardeuse…

      • T. En 1981 il votait Mitterrand, selon lui une erreur de jeunesse. Il faut croire que le boutonneux est resté longtemps immature puisqu’il a persisté dans ces votes de girouette. De plus, tout au contrairement de ce qu’il veut nous faire croire il n’a toujours pas mûrie puisqu’il continue de fréquenter la GAUCHE CAVIAR et va diner avec les grands patrons ???

  6. Les grotesques du pouvoir en place et ceux qui les soutiennent (dont les médias largement subventionnés) sont des cons. Et comme chacun le sait les cons ça ose tout c’est même à cela qu’on les reconnait. Ils sont à l’origine de nos malheurs et dans l’état où se trouve actuellement la France : guérillas urbaines, attentats en groupe ou isolés, drogue, ils devraient se la mettre en veilleuse et reconnaitre qu’ils sont à l’origine de nos malheurs et des graves attaques dont on fait l’objet. Silence SVP les grotesques !

  7. Bien vu mr Brazon
    C’est ça les démocraties libérales libertaires societales new âge made in anglo-saxonnie ….ça n’a plus rien de démocratique ni de libéral , sauf le business bien sûr …

  8. LE MOT à la mode depuis des années  » RACISTE  » dès que vous n’avez pas le même avis que les moutons. Certains ont de la haine pour E.Z et ça choque alors que d’autres vouent une haine viscérale contre MLP et là pas de montée aux créneaux. Marrant de voir que la situation s’inverse. Pareil pour les propos tenus, un  » islam compatible  » de MLP devient tout de suite un scandale qui revient à la une constamment MAIS un  » soutient aux terroristes  » RIEN, ça passe comme une lettre à la poste, étrange alors que c’est 1000 fois pire ? Une arme ( espérons vide car elle aurait pu être mal nettoyée ) pointée sur les journalistes par Z. donne  » une plaisanterie anodine  » alors qu’il ne faut être tout bien pour faire ça. La même chose aurait été faite par MLP, elle était crucifié immédiatement. Un Z. qui dine avec les grands patrons et mange à tout les râteliers des partis politique, c’est normal et il faudrait lui faire CONFIANCE pour notre avenir. Pendant que les mêmes diabolisent uniquement par haine MLP qui n’a jamais été s’assoir à la table des grands patrons ni fraterniser avec le gouvernement en place du moment, encore moins voté pour lui afin qu’il arrive au pouvoir. E.Z la girouette coqueluche du moment qui tient des propos outranciers sur les femmes sans oublier tout le reste, très peu. Un pas tout bien survolté, on a déjà été pris pour être appris, 5 ans ça suffit.

    • Comme disait le brillant Guillaume FAYE à propos de l’énorme connerie balancée par la poussive MLP : « l’islam est compatible avec la république » :

      « c’est comme si l’on parlait d’un nazisme philosémite… » !!!

      Il faisait d’autres remarques à ce sujet que je n’indique pas ici.

      • O. G. Nous avons là une belle preuve de parti pris envers MLP qui transpire votre haine, alors que cela ne vous choque ni ne vous gène en RIEN que Z. soutienne les terroristes. Attendez que vous ou un membre de votre famille fasse parti de leurs victimes, là, à n’en pas douter vous changerez d’avis !!!

        • Je n’ai aucun parti pris envers MLP.
          Ma position est basée SUR DES FAITS, SUR DES REALITES, sur son programme, ses propositions (que j’ai étudiées de près), ses déclarations, ses prises de position, son niveau de compétence, ses aptitudes à supporter positivement des débats, ou à se faire battre à plate couture, etc.

          Vous, par contre, vous déraillez.
          La propagande de bas-étage ose tout : écrire que « EZ soutient les terroristes » est une folie !
          Ces propos sont ceux d’un militantisme acharné qui fait fi des réalités et profère mensonges et calomnies.

          Excès, déni du réel, habitude d’accusations infondées graves font tort au mouvement que l’on croit défendre, en en montrant, par militant interposé, un mauvais visage.
          Quel indécis aurait envie de voter RN suite à ce genre d’accusations mensongères ?

          Pour ma part, je n’ai jamais proféré de telles insanités envers MLP même si je suis arrivé à la conclusion certaine qu’elle n’est pas à sa place là où elle est, qu’elle nuit gravement et qu’il faut l’écarter.

          • O. G Vous, vous ne déraillez pas en jugeant « son niveau de compétence » uniquement sur des discours, de bla, bla, bla comme Macron en 2017. Il vous a donné des preuves de ses compétences en n’étant pas encore au pouvoir MAIS juste journaliste ??? NON, il vous raconte en bon orateur ce QUE vous voulez entendre et vous ne marchez pas mais COURREZ derrière lui tout comme ceux qui ont suivi le joueur de pipo Macron en 2017. Vous avez des oeillières et suivez le mouvement derrière la nouvelle coqueluche qui vous fait entendre les discours de J.M.L.¨P sans être inquiété bizarrement. Tout comme hier les moutons ont suivi le joueur de pipo Macron. On verra lequel de nous deux a vu juste. Personnellement je n’avais fait aucune erreur de jugement sur Macron, il est bien tel que je l’avais jugé !

    • Souvenez-vous du débat entre Macron et Marine Le Pen lors de la précédente Présidentielle et oû Marine s’Est révélée nullissime. Vous voulez donc, en re-votant pour elle qu’on se paie encore 5 ans de Macron suite à un nouveau débat entre les mèmes et oû elle se montrerait toujours aussi nulle ?

  9. Sur l’évasion de Mitterand , certains émettaient des doutes sérieux sur cette aventure .

  10. Monsieur Brazon au regard de votre parcours avec le FN ,vous feriez bien de suivre les conseils de celui qui vous a invité chez lui :Jean Marie le Pen. C’est- à -dire modérer votre modération sur Zemmour qui ne sont que le résultat de vos désillusions en tant que candidat FN et votre antagonisme vis- à -vis de la Fédération du 92.

  11. Petite erreur: modérer « votre admiration pour Zemmour ». Ajoutons qu’a l’époque de votre candidature votre enthousiasme pour Israël était-il aussi fort?

Les commentaires sont fermés.