La haine du juif est intrinsèque à l’Islam

Publié le 6 mars 2019 - par - 31 commentaires - 1 451 vues
Share


L’oasis de Kheybar en Arabie, ancienne cité juive.

La récente agression antijuive au cours d’une manifestation des Gilets jaunes à Paris fut une aubaine pour le président de la République (elle lui permit de redorer son blason) et pour le gouvernement (qui en profita pour discréditer ce mouvement citoyen). Et pourtant, le principal auteur de cette agression verbale violente à l’encontre du philosophe Alain Finkielkraut est un Français converti à l’islam, un salafiste connu à Mulhouse, infiltré parmi les Gilets jaunes qui l’avaient rejeté dans cette ville.
Les représentants de la communauté juive l’avaient fait savoir : ils attendaient du président de la République des « mesures concrètes » pour éradiquer cette gangrène qu’est l’antijudaïsme, la plupart du temps présenté comme de l’antisémitisme, en France et en Europe.

Le 20 février, au dîner du Crif (Conseil Représentatif des Institutions juives de France), le président Macron a fustigé le fait que « l’antisémitisme se cache de plus en plus sous le masque de l’antisionisme (1) ». Il a poursuivi : «  À côté de l’antisémitisme traditionnel se déploie un antisémitisme fondé sur un islamisme radical ». C’est un petit pas dans le bon sens et une minime incartade du politiquement correct toujours adopté par l’État et les médias pour ménager la paix sociale. Le président a annoncé à cette occasion la dissolution de trois sites internet (Bastion social, Blood and Honour et Combat 18 (combien de visites ont ces sites ? quel est leur impact ?). Il considère ce type de mesures comme des « actes tranchants ».

Or, ces « actes tranchants » ne tranchent rien. C’est un coup d’épée dans l’eau. Macron se comporte selon le dicton de Lao Tseu : « Quand le sage montre la lune, l’idiot regarde le doigt ». Ce n’est pas l’islamisme radical qu’il faut montrer du doigt, c’est l’islam. Car l’islamisme radical plonge ses racines dans l’idéologie nourricière de l’islam. Il y trouve ses fondamentaux. Et les fondamentaux de l’islam, c’est le Coran, la vie du prophète et les hadiths. Esquiver cette vérité, c’est aller vers un échec annoncé.


Le prophète, Ali et les compagnons massacrent des prisonniers de la tribu juive de Banou Qurayza d’après L’héritage du jihad
(Prometheus books)

Mohammad, un prophète antijuif

Pour asseoir son pouvoir, Mohammad s’est montré très tôt hostile aux juifs. La biographie du prophète Mohammad écrite par Ibn Ishâq et transmise par Ibn Hishâm montre clairement sa haine des juifs. Mohammad a tué lui-même des juifs quand il sentait qu’il avait été injurié ou qu’on lui avait désobéi. Il donna l’ordre suivant :« Tuez tout juif qui est sous votre autorité ». Ainsi Ibn Massoud, un de ses adeptes, tua Ibn Sunaya, un marchand juif. « Ils étaient heureux d’obéir à de tels ordres : nos attaques contre l’ennemi d’Allah ont semé la terreur parmi les juifs, et il n’y avait plus, à Médine, de juifs qui n’avaient pas peur de perdre la vie ».

Dans la tribu juive de Banou Qurayza, 600 à 800 hommes ont été exterminés. Les femmes ont été prises comme butin de guerre et les enfants comme esclaves. La tribu juive de Banou al’Nadir a été, elle aussi, attaquée. Ceux qui sont restés en vie ont été bannis. Avant sa mort, Mohammad a donné l’ordre de « ne pas laisser deux religions subsister en Arabie ».

C’est ce qui fut fait dans l’histoire de cette idéologie de haine. Par exemple les juifs de Khaybar ont été expulsés en 642 par le calife Omar, célèbre pour le pacte qui porte son nom et qui instaura la dhimmitude. Cette haine antijuive est passée à la postérité car, pour injurier un coreligionnaire, les musulmans vont jusqu’à le qualifier de « juif de Khaybar » (يهودي خيبر ).

Le Coran

Le Coran est le livre sacré de l’islam auquel tout musulman est censé se soumettre et dont il doit appliquer les préceptes dans sa vie au quotidien.

Sans embarras, le Coran décrit les juifs comme appartenant à la race des canidés (Al -A’râf, 7 :176) et à la race porcine. Dans le Coran, Allah leur a aussi donné l’attribut de « singes » avec celui de « porcs » : « [… Celui qu’Allah a maudit, celui qui a encouru Sa colère, et ceux dont Il a fait des singes, des porcs, et de même, celui qui a adoré le Tagut (2), ceux-là ont la pire des places et sont les plus égarés du chemin droit » (Al –Ma’idat, la Table dressée, 5 :60).

Même au début de notre XXIe siècle, une fatwa a été émise le 2 février 2003 par le site Islamonline en réponse à la question : « Est-il possible de qualifier les juifs comme étant les descendants des singes et des porcs ? » L’avis juridique est d’une remarquable hypocrisie : « Il est confirmé qu’une communauté de juifs a été transformée en singes et en porcs. Ce fait a été enregistré clairement et sans équivoque par le Coran et ne peut être nié. Mais, il est probable que ceux qui ont été transformés en singes et en porcs n’ont pas eu de descendance par la suite et il ne leur reste pas de descendance. Les juifs sionistes sont les frères de cette communauté métamorphosée. Et si aujourd’hui les juifs n’ont pas la forme de singes et de porcs, leur descriptif et leur caractère reconnus parmi les gens démontrent qu’ils dépassent ceux de la communauté transformée ».

La haine des juifs se traduit même dans des comptines pour enfants : « Ô juifs, ô juifs, votre fête, c’est avec la fête des singes […] ». Voilà jusqu’où le Coran incite à la haine des juifs.

La prière musulmane

La prière fait partie des cinq piliers de l’islam. Ceux qui, volontairement, manquent à cette obligation sont considérés comme des apostats. Le musulman doit assurer les cinq prières quotidiennes. Pour qu’une prière soit validée, elle doit être précédée par la Fatiha qui est un appel indirect à la haine antijuive et antichrétienne. La Fatiha est un prologue, une introduction. Le musulman récite l’invocation d’Allah : « Dirige-nous vers le droit chemin. Le chemin de ceux que tu as gratifiés, contre lesquels Tu n’es pas en colère et qui ne sont pas égarés ». Selon Ibn Hanbal et al-Tirmizi, ceux qui ont reçu la colère d’Allah (المغضوب عليهم) sont les juifs, et les égarés (الضالين) sont les chrétiens. Cette formule haineuse est psalmodiée 5 fois par jour, soit 150 fois par mois ! On se demande comment les musulmans peuvent coexister en paix et en harmonie avec les juifs et les chrétiens quand ils prient avec ces termes…

Au cours du prêche du vendredi, on demande à Allah « de détruire les mécréants, de rendre veuves leurs femmes, de rendre orphelins leurs enfants et de les frapper de maladies incurables ».

La religion musulmane étant transmise en héritage immédiat par le père, on inculque à l’enfant, dès son jeune âge, les préceptes de cette idéologie de haine de l’autre, qu’il soit juif, chrétien ou agnostique. En fait, l’islam ne tolère rien, sinon lui-même.

Macron : « Et maintenant, que vais-je faire… ? » (3)

« Jupiter » serait effaré par ce qu’il trouverait dans le Coran s’il prenait la peine de le lire. C’est ce Coran et ses adeptes qui devraient tomber sous le coup de la loi qui punit l’incitation à la haine raciale, définie par l’article 24, alinéa 8 de la Loi sur la liberté de la presse : « Ceux qui, par l’un des moyens énoncés à l’article 23, auront provoqué à la discrimination, à la haine ou à la violence à l’égard d’une personne ou d’un groupe de personnes à raison de leur origine ou de leur appartenance ou de leur non-appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, seront punis d’un emprisonnement d’un an et d’une amende de 45 000 € ou de l’une de ces deux peines seulement » et ils seront déférés devant la 17e chambre. C’est donc ce Coran qui est en faute et non pas toute publication qui critiquerait quelques bribes de ce que le Coran exhorte à faire contre les juifs, les chrétiens et autres mécréants. Actuellement les raisonnements sont inversés et le Coran circule en toute impunité  dans les mosquées, il est distribué gratuitement sur la voie publique ou vendu à bas prix dans les librairies islamiques de Belleville et psalmodié lors des prières etc.

Afin que le président Macron ne se contente plus de rustines pour traiter ce phénomène grave qu’est l’antijudaïsme et pour gagner en crédibilité s’il interdit les trois sites internet précités, il devrait donc :

– interdire le Coran sur tout le territoire national

– dissoudre toutes les associations fondamentalistes (les salafistes, les Frères Musulmans, Milli-Gorus, les Tabligh etc.) et fermer définitivement les mosquées qu’elles gèrent

– fermer les écoles islamiques sous contrat ou hors contrat qui enseignent le Coran

– interdire des cours d’arabe dans les mosquées

– contraindre les imams à prêcher en français.

Ce serait des mesures salutaires. Il y aurait aussi à juguler l’antijudaïsme traditionnel français. La paix sociale a un prix. Si le courage manque au président, les Français sont prêts à sortir dans la rue pour forcer le destin et sauver leurs valeurs.

Bernard Dick

(1) Le Sionisme : mouvement politique visant à l’établissement puis à la consolidation d’un Etat juif en Palestine (Le Robert, 2016, p. 2377)

(2) Le taghout : les idoles

(3) Rappel de la chanson célèbre de Gilbert Bécaud (4e couplet) :

Vous, mes amis, soyez gentils
Vous savez bien que l’on n’y peut rien […].

 

Au 04/03/2019 : nombre d’attaques terroristes islamiques mortelles :

 

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
geronimo

vive israel, vie les juifs !!!!
islam secte de tarés consanguins, pedophiles et assassins !!!
il suffir de comparer la torah leur vbouquin de merde pour voir la diiference de concept, et surtout, il suffit de voir ce que les juifs ont apporté au monde comme savant, ingenieurs, medecins, ecrivains, peintres, penseurs, et autres, et ce que ces tarés de muzz ont été incapables de faire en 14 siecles, sauf des massacres, des viols et des pillages….et de voir la misére de leur peuple, arriéré, illéttré, e tde leur villes et villages, sales, décrépis, pollués….bref, aucune comparaison possible.
islam de merde !!!!

Bernard Dick

Merci d’avance, Géonimo, de corriger la 3e ligne pour que votre réaction soit compréhensible.

Garde Suisse

Ainsi, dans leurs prières les musulmans jettent des malédictions sur les Juifs et les Chrétiens et cela ne fait l’objet d’aucune enquête des parlementaires !?
Quand on compare avec les prières Catholiques qui n’appellent qu’à la paix dans le monde !

patphil

les français n’ont pas voulu lire mein kampf,, contrairement à churchill
aujourd »hui ils ne veulent pas lire le coran!

crap2sp

les francais n’ont pas voulu lire mein kampf,qu’a cela ne tienne,ils liront le coran,au derniere elections ils n’ont pas voulu la haine,ils auront l’islam,ils ont voulu garder la paix civile,ils auront la charia.il aura la valise surement le cercueil,ne restera que des ruines comme ces oasis que j’ai visite en Arabie toutes peuplees a l’epoque de tribues juives,après eux rien d’autre ne survi.ou restera la solution d’un autre debarquement type 44.fermer le banc !!

Monrose

Il n’y a pas plus aveugle que celui qui refuse de voir; tout cela est connu et cela ne change rien. La montée de Hitler est du même ordre: » il ne fallait pas s’armer, l’irriter, éditer mein Kampf, il n’était pas éternel, il était national mais socialiste ». La nuit des longs couteaux du 30 juin 1934 prouvait qu’Hitler était un assassin: On évalue à 85 le nombre d’assassinats. dont des opposants catholiques : Erich Klauser, secrétaire général de l’Action catholique, Edgar Jung, autre dirigeant de l’Action catholique, Adalbert Probst, directeur national de l’Association sportive des Jeunesses catholiques, Fritz Gerlic, directeur de… lire la suite

Vincent L.

Exact et il y a fort à parier qu’après les juifs et la victoire éventuelle d’Hitler, les chrétiens ou leurs églises seraient passer à la trappe. Hitler avait trop besoin des aumôniers pour le moral de ses troupes. Je vous livre une citation d’Alfred Sauvy que je trouve très intéressante : »Pourquoi les phénomènes les plus sûrs sont-ils les moins connus?  » Parce que leur caractère implacable ne laisse qu’une place réduite à l’imagination. Parce qu’ils ouvrent des perspectives non conformes aux vœux et aux engagements pris.  » Et c’est ainsi que les peuples entiers vont à leur destin en pleine… lire la suite

jan le Connaissant

votre dernier paragraphe et une rustine qui ne résoudra rien c’est l’islam qu’il faut interdire, et éradiquer en France, et non pas seulement , le salafisme, les Frères musul, etc par exemple, dans TOUTES les mosquées on récite les même sourates qui contiennent la haine des non musul !. dans TOUTES les mosquées on lance les mêmes imprécations haineuses que vous avez citées ! Il faut donc détruire TOUTES les mosquées ! TOUS les musul sont nos ennemis, car ils se positionnent ainsi eux mêmes – et pas nous nous ne faisons que nous défendre, face à leur intolérance, à… lire la suite

Bernard Dick

Il faut comprendre qu’interdire le Coran c’est interdire l’islam car sans le Coran point d’islam. Et sans l’islam, pas de musulmans … Tout est lié.

ronie

Cette proposition d’interdire l’islam paraît excessive à plein de gens. Mais après la prochaine conflagration (et si nous en sortons vainqueurs !) on se demandera pourquoi avant guerre on n’a pas interdit l’islam. ! c’est toujours comme ça que ca se passe.

Vincent L.

Oui et cela est contre productif : commençons par le commencement et interdisons tout entrée supplémentaire de musulmans sur note territoire.

Pascal Olivier

La fatiha est récitée au moins 17 fois par jour au cours des cinq prières quotidiennes obligatoires. Ce qui fait que le verset haineux envers les juifs et les chrétiens est répété au moins 510 fois par mois.

Bernard Dick

Je t’embauche, Pascal, comme comptable. Merci pour cette précision.

Patrick Z

Pas d’accord du tout car de même qu’il est scandaleux de vouloir nous empêcher de critiquer l’islam nous devons avoir aussi la liberté de critiquer le judaïsme.
Nous avons le droit de réfuter l’existence du dieu biblique, et de la prétention juive à se proclamer le « peuple élu ».
Judaïsme et islam sont deux manifestations de l’obscurantisme, que le premier soit moins dangereux que le second puisqu’il n’est pas prosélyte et ne prêche pas la guerre sainte ne doit pas le rendre tabou pour autant !

Bernard Dick

Toutes les religions, toutes les idéologies pseudo-religieuses peuvent être critiquées sans restriction. Les lois anti-blasphèmes doivent être abolies.

Richard

Si c’est obscurantiste de ne pas tuer, de ne pas voler, de ne pas faire de faux témoignage, etc., c’est-à-dire tout ce que nous enseigne le judaïsme, religion de Jésus, alors là, les mots n’ont plus de sens. sauf le sens que beaucoup de nos frères juifs on subi à cause d’un certain nombre d’incultes qui se pensent dieu à la place de Dieu.

yvets

C’est vous qui parlez de « peuple élu », et vous oubliez que la grande majorité des juifs sont agnostiques voire athées, même s’ils se revendiquent juifs. Votre « dieu biblique », vous pouvez le réfuter autant que vous voulez et le remplacer par ce que vous voulez, le communisme, le socialisme et tous les « ismes » possibles. Quant au sionisme, c’est un mouvement politique (pas religieux), né au 19e siècle, comme tous les autres « nationalismes », et je ne vois pas pourquoi seul Israël n’aurait pas le droit de vivre « chez lui », surtout quand on connait l’Histoire, non pas celle du 20 ème siècle mais… lire la suite

Eric des Monteils

Quel est celui des deux qui utilise l’autre contre les chrétiens ? Difficile d’y répondre, non ?

Jmarz

Peuple élu est une mauvaise traduction.
Le texte dit « peuple choisi pour transmettre ».

mickael

Mahomet est comparable à un prophète de l’Ancien Testament ni plus ni moins.

A-t-il fait pire que n’importe quel conquérant historique à l’aube d’une civilisation ? La réponse est non.

Paskal

Il n’a pas fait pire que Gengis Khan ou Hitler mais il « travaillait » sur des populations assez clairsemées. Son disciple Tamerlan a fait bien pire.

yvets

c’est votre pont de vue…

BobbyFR94

le PEDOLIN, « modèle » – de PERVERSITE – n’a jamais prédit quoi que ce soit !!!

Sinon, un article sur le sujet me semble indispensable !!!

BobbyFR94

Bernard, très bon article, mais tu te trompes à la fin de celui-ci !! En effet, le macron a été mis là pour DETRUIRE la France, et il ne fait qu’appliquer EURABIA !!! Et d’abord, il « SAIT » ce que ses décisions, que ce soient celles prises sous le gouvernement du gros tas SCOOTER 1er, ou en tant que « présiflan » de la France, ont eu comme conséquences sur le peuple !! La meilleure preuve ? ll a envoyé un larbin signer le pacte de Marrakech, et sans consulter qui que ce soit !!! http://resistancerepublicaine.eu/2018/01/21/bon-sang-mais-les-politiques-savent-tous-les-horreurs-de-lislam-et-du-monde-musulman/ Et il reçoit les rapports des entités… lire la suite

OCTAVE

Vous faites de bien préciser  » un appel à la haine anti-juive et anti-chretienne ». Beaucoup de gens pensent que l’islam entretient seulement une haine anti-juive, c’est vrai mais pas seulement.
Nous chrétiens, sommes considéres comme associateurs dans le coran.L’ association est definie en islam comme etant le fait de vouer un autre culte qu’à dieu. Il est dit : « …l association est pire que le meurtre…. », c’est tout simplement un encouragement à l’aneantissement du christianisme et à l’assassinat de ses fidèles.

Philippe@9.3

Oui, faut pas non plus tout ramener à vous. Les mus ont la haine des non mus. Avec en priorité leurs voisins historiques: les juifs et ensuite la deuxième religion monothéiste voisine, dissidente de la première, mondialiste: les chrétiens. Et puis tous les autres. Si tu crois en un dieu unique et que tu n’es pas juif, il n’y a pas de raison d’aimer ceux qui affirment que jamais dieu ne te sauvera, que tu es une merde. Si tu crois en un dieu mondialiste, universaliste, il n’y a a pas de raison de tolérer une autre religion mondialiste. Si… lire la suite

Reconquista

Il faudrait peut-être arrêter d’appeler ce Mohammed « le prophète ». Où nous le considérons comme tel auquel cas il faut nous convertir, ou nous reprenons l’histoire de la création de l’islam par les califes et Mohammed n’est plus rien et certainement pas un prophète. Reprendre la terminaison de l’ennemi n’aidera pas à le combattre.

ronie

terminologie

Philippe@9.3

Mes prophètes sont platon, descartes, darwin, einstein, etc… mais ils ne sont jamais appelés prophètes. Donc ça n’a pas une grande valeur le titre de prophète. Si en plus on précise le prophète pédophile fachiste meurtrier de masse, c’est tout de suite peu glorieux… pour un humaniste. Tout prophète qu’il est, il n’a pas réussi grand chose de son vivant, c’est dire que son dieu n’a pas dû l’accueillir avec des félicitations… Sachant que son but était de faire revenir dieu sur terre, afin de prouver qu’il avait raison et qu’il était le plus méritant. Echec, Echec, Echec… Quelqu’un qui… lire la suite

rapidot

restons objectifs et n’importons pas le conflit chez nous. https://www.youtube.com/watch?v=5JeBlgvgjbs

leviet06

le conflit existe deja ,et le nier signifie qu’on est des laches .