1

La haine était du côté des manifestants anti-Zemmour : quelques joyaux…

La manifestation des musulmans hier samedi 2 novembre devant CNews pour réclamer la tête d’Éric Zemmour est un concentré de haine à l’état pur. Comment une telle manifestation a-t-elle pu être autorisée ? Faut-il que nos autorités soient aveugles, laxistes, dhimmies, islamophiles ?

Le type sur la vidéo qui harangue la foule, laquelle hurle de plaisir, éructe tellement de haine qu’on a parfois du mal à comprendre ses borborygmes. Jugez-en :

https://twitter.com/JeanMessiha/status/1190998450990714883?s=03

Zemmour serait pour lui un « virus islamophobe« , un « bâtard engendré par un mariage incestueux entre la politique et les médias. » Rien de moins !

Il déclare que « quand une créature monstrueuse (sous-entendu Zemmour mais ce n’est pas clair) mange de la nourriture franco-française (je suppose qu’il veut dire de notre civilisation française ) elle « chie » des monstres « à la gueule » des musulmans (sic).

Et là il énumère en particulier un certain nombre d’islamo-lucides comme Zineb, Rioufol, etc. En finissant par vomir Zorah Bitan, Lydia Guirous et Chalgoumi. Cela prouve, entre nous, la tendresse qu’ils ont les uns pour les autres… Il se permet aussi de parler de bougnouls. Mot que nous-mêmes réprouvons, n’avons pas le droit d’utiliser.

Il termine en invitant à l’action politique, qui pour lui consiste à refuser nos lois. À force de haine, ces gens-là se dévoilent : ils ne sont ni démocrates, ni républicains.

Après cela, on se demande de quel côté est la haine viscérale, sinon du côté de ce pseudo- orateur qui a certainement de son côté mangé de la soupe de vipères ?

Il y a aussi un certain Zareli, dit Élias d’Imzalène, qui aurait organisé cette manifestation. C’est un fiché S auquel on permet de prendre le micro, il est fondateur du site islamiste « islam info », et salafiste bien connu des radicalisés de Trappes. Son épouse porte le niqab et préside une association de femmes pro-voile et contre la France.

Imzalène dit que Zemmour appelle à la guerre civile. Il estime qu’il y a des camps de concentration pour musulmans. On aimerait bien savoir où, quand, comment mais il n’en dira pas plus. Il scande et fait scander par la foule : on est lé-gi-ti-mes ! Légitimes, vraiment ? Et il appelle à l’intifada, comme à Gaza.

 

L’un des « orateurs » conclut en affirmant : « nous resterons et construirons ce pays qui nous doit tout » !…

C’est en réalité un vrai programme de déconstruction de la France qui est énoncé par ces manifestants pleins de haine et de morgue anti-française.

https://www.youtube.com/watch?v=4h2E8Cc_6yo

Zemmour, lui, a toujours été parfaitement correct, dans ses discours sur les musulmans et sur l’islam, il n’insulte jamais personne, il se contente d’énumérer les causes et les effets, il se contente juste de dire que l’islam est incompatible avec nos valeurs, ce que tout le monde pense tout bas et que de plus en plus de personnes disent tout haut, si l’on en croit les sondages…

Cela lui a valu d’avoir été exclu d’un certain nombre de plateaux de télévision, licencié par RTL et confiné sur CNews mais plus en direct car il est trop bon !… En différé pour pouvoir être coupé au montage. Il n’en continue pas moins avec héroïsme de dénoncer partout et toujours l’islamisation de la France.

Et son comportement exemplaire ne l’empêche pas d’avoir été poursuivi et condamné pour des propos prétendus d’incitation à la haine !…

On espère juste que les individus haineux qui haranguent les foules dans le but avoué de les monter contre la France, contre Zemmour, contre tous ceux qui luttent pour que la vérité paraisse enfin au grand jour, seront poursuivis et condamnés avec la même vigueur que Zemmour, qui est innocent de tout ce qu’on lui reproche.

Et de plus, comme ces manifestants ne sont français que de papiers, ils devraient être renvoyés dans leurs pays, ou mis totalement hors d’état de nuire dans un cul de basse fosse…

 

Ce n’est pas Zemmour qui appelle à la guerre civile comme le dit un des « orateurs ». Ce sont les organisateurs de cette manifestation et tous ceux qui sont montés sur la tribune, ainsi que les participants qui ont applaudi, en vrais complices, qui appellent à une haine inextinguible.

Ces gens-là ne sont pas légitimes comme ils le prétendent. Ils détestent la France. Ils n’ont donc rien à y faire. Dans la plupart des pays, les Français expatriés n’ont pas le droit de critiquer les institutions ou les valeurs du pays sous peine d’être instantanément remis dans l’avion. Pourquoi tolérons-nous que sur notre sol l’islam, qui est une idéologie étrangère, se livre à quelque critique que ce soit ?

Ils n’ont pas à critiquer et surtout pas à s’arroger le pouvoir de diriger la France. La diriger vers quoi ? Vers le chaos islamique ? Vers une dictature totalitaire et coranique ? Vers la charia pour tous ? Vers un désert économique ? Vers la fin de notre civilisation ?

De Gaulle disait : « si une communauté n’est pas acceptée c’est qu’elle ne donne pas de bons produits, sinon elle est admise sans problèmes. Si elle se plaint de racisme à son égard, c’est qu’elle est porteuse de désordre. Il ne faut pas qu’elle vienne chez nous imposer ses mœurs. »

Quand ouvrirons-nous les yeux sur les innombrables désordres portés par certains nouveaux venus chez nous et quand y mettrons-nous bon ordre ? C’est urgent.

Sophie Durand