La justice a demandé des peines plus lourdes contre Pascal et Pierre que contre le mari de la niqabée de Trappes

Publié le 22 septembre 2013 - par - 4 103 vues

On a l’habitude, mais on a quand même du mal à s’y faire. Résumé des faits. A Trappes, le 19 juillet, une patrouille de police contrôle Cassandra Belin, intégralement voilée, donc en situation de délit. Toute la famille prend fait et cause pour la femme, et commence à insulter et menacer les policiers. L’époux, Mikhaël Khiri, frappe un policier à la pommette, et tente de l’étrangler. Sa rébellion entraînera trois jours de violences, à Trappes, dont l’attaque du commissariat par 400 jihadistes.

http://www.lemonde.fr/societe/article/2013/09/20/je-ne-trouve-pas-legitime-de-me-faire-controler-contre-ma-liberte-de-pratiquer-ma-religion_3482019_3224.html

Au procès, l’époux ne manifeste aucun regret, et considère que le contrôle était illégitime, arguant de son droit religieux supérieur aux lois de la République. Il ne peut affirmer plus clairement que le choix de société dans lequel il veut évoluer est la charia.

Le procureur de la République, Vincent Lesclous, a ces paroles fortes : “Je veux le marteler avec force, ce contrôle était justifié, la loi s’applique pour tous. Les coups subis par l’un des policiers sont également attestés. Et je suis inquiet quand j’entends les explications de M. Khiri”.

juge1Mais au moment de traduire ces fortes paroles, le représentant du ministère public demande 3 mois de prison avec sursis, et 1000 euros d’amende. On rêve ! Obéirait-il à des consignes gouvernementales, pour ne pas enflammer à nouveau Trappes ?

Faut-il rappeler que le 3 février 2012, le procureur Aurore Chauvelot a demandé exactement la même peine de prison avec sursis contre Pierre Cassen, mais en outre 5000 euros d’amende, soit une somme cinq fois plus importante ! Et qu’elle a demandé, de surcroît, deux mois de prison avec sursis et 3000 euros contre Pascal Hilout. Simplement pour avoir écrit ces deux textes :

http://www.postedeveille.ca/2011/01/france-la-ligue-des-droits-de-lhomme-veut-condamner-riposte-la%C3%AFque-au-goulag.html

Conclusion : Pierre Cassen et Pascal Hilout, qui n’ont jamais agressé personne, sont bien plus dangereux qu’un jihadiste de Trappes qui refuse les lois de la République, agresse un policier et provoque une émeute musulmane.

Il y a vraiment quelque chose de pourri dans la justice française, non ?

Martine Chapouton

https://ripostelaique.com/acheter-nos-autocollants.html

AutocollantTaubira

 

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi