La justice allemande exige le rapatriement d’une djihadiste et de ses enfants

Publié le 13 juillet 2019 - par - 15 commentaires
Share


Je suis persuadée que vous serez enthousiaste à l’idée d’accueillir ces petits dans l’école de vos enfants, de les inviter aux anniversaires, de les emmener en weekend avec les vôtres.

Première juridique. Un tribunal allemand vient d’imposer en référé aux autorités de rapatrier une femme jihadiste et ses trois enfants actuellement dans un camp dans la partie de la Syrie dominée par les Kurdes. Le jugement fera jurisprudence. Plusieurs dizaines de ressortissants allemands partis faire le jihad sont concernés. L’Allemagne a une politique des plus réservées sur le retour de ces personnes en raison du danger qu’il constitue.
Pour la première fois, la justice allemande impose au gouvernement d’organiser le rapatriement. Dans ce cas concret, il s’agit d’une mercenaire et de ses trois enfants mineurs. Le tribunal a fondé son jugement en recourant au principe constitutionnel imposant à l’État un devoir de protection au profit de ses citoyens.
Berlin ne voulait rapatrier que les trois enfants en raison des conditions humanitaires dans le camp de al-Hol, jugées catastrophiques, mais ne se sentait pas obligé de rapatrier la mère des enfants. Dans ce cas concret toutefois, les juges ont estimé que le retour des seuls enfants sans leur mère serait dommageable pour ces derniers.

https://www.valeursactuelles.com/societe/la-verite-sur-les-migrants-et-la-criminalite-en-allemagne-96500

La vérité sur les migrants et la criminalité en Allemagne
Image d’illustration. Photo © ARMIN WEIGEL / DPA / AFP

Donald Trump affirme que la criminalité augmente en Allemagne et que c’est la conséquence directe de l’afflux de migrants. Il a aussitôt été détracté dans la presse, aux États-Unis comme en France.
Le nombre de crimes violents a augmenté de manière significative en Allemagne juste après l’arrivée des migrants, cette augmentation leur est à peu près entièrement imputable
En revanche, on a montré beaucoup moins d’empressement à examiner la question de l’effet des migrants sur le phénomène, ce qui n’est pas tout à fait la même chose. En effet, le fait que la criminalité était en recul l’an dernier ne veut pas dire que, toutes choses égales par ailleurs, les migrants n’ont pas décuplé les taux de délinquance.
Avant le début de la crise migratoire, la criminalité violente avait continuellement diminué pendant plusieurs années. Cette tendance a été interrompue brutalement à partir de 2015, au moment où Merkel a pris la décision fatale d’ouvrir les portes à des hordes de sauvages, qu’ils soient criminels, assassins, sans le moindre contrôle, pour le plus grand malheur de ceux qu’elle devait protéger.
Certains avancent que ce serait l’effet du hasard, mais les chiffres montrent clairement qu’il n’en est rien et que les migrants sont bien responsables de ce fléau.
Les demandeurs d’asile sont impliqués comme suspects par la police à un taux plus de 7 fois supérieur à celui des Allemands. Dans le cas des crimes violents, à un taux 15 fois supérieur !

La surcriminalité des migrants n’est donc pas un mythe d’extrême-droite, comme le prétendent certains, mais bel et bien une réalité.
D’ailleurs, quand bien même cela expliquerait-il l’intégralité de la différence, ça ne changerait rien au fait que par ailleurs, l’arrivée des migrants a fait grimper la criminalité dans le pays. Il importe peu à quelqu’un qui s’est fait agresser que son agresseur ait agi en raison de sa pauvreté, de son jeune âge ou du fait qu’il n’ait pas les « codes ». L’agression a eu lieu et la victime doit vivre avec ses conséquences.
Ce phénomène n’est pas spécifique à l’Allemagne, il s’observe partout en Europe. Cependant, alors que la criminalité baissait en moyenne, le nombre de crimes commis par des étrangers augmente très rapidement.
Certes, les victimes de ces crimes sont souvent d’autres étrangers, mais c’est loin d’être toujours le cas.
Il ne fait aucun doute que les immigrés ont fait augmenter la criminalité

https://www.bild.de/politik/inland/politik-inland/alarmierende-studie-jeder-zweite-deutsche-sieht-islam-als-bedrohung-63220424.bild.html

Voir la traduction

Non, l’islam n’a pas sa place en Allemagne ! Ces chiffres doivent enfin mettre en évidence le véritable état d’esprit de la population.

Selon une enquête de la fondation (Bertelsmann) une personne sur deux voit l’islam comme une menace. Les 1 500 citoyens interviewés ne sont en rien détracteurs radicaux de l’islam, mais plutôt le cœur de la société et respectent le droit à la religion. Les sujets considèrent la foi musulmane moins comme une religion, mais comme une idéologie politique.

Ce qui n’étonne guère étant donné la liste interminable des revendications du conseil central des musulmans et de ses représentants, qui se sentent constamment discriminés. Par conséquent, rares sont ceux qui considèrent la religion islamique comme un enrichissement. Le rôle des femmes, des sociétés parallèles avec leur propre compréhension juridique, le rejet de tout ce qui vient de l’ouest, la connaissance toujours inexistante de la langue après 30 ans en Allemagne et, enfin et non le moindre, le terrorisme – pas étonnant que beaucoup de citoyens se passeraient volontiers de l’islam.

La moitié de la population voit une menace dans l’islam. À quoi me sert-il de le savoir quand on nous psalmodie qu’il y a sa place ? Les citoyens préféreraient que les musulmans s’intègrent. Ceux qui ne jurent que sur le burkini et le hijab seraient certainement mieux dans d’autres pays, entourés de leurs frères. L’islam n’a pas sa place en Allemagne. Pour cela, l’éducation et la tolérance envers les non-croyants et les adeptes d’autres religions lui font trop défaut. Et L’Allemagne ? Nous ne deviendrons pas un pays islamique. Jamais !

Et j’aimerais, personnellement, que cette dangereuse guerrière embaluchonnée reste là où elle est, là où elle a choisi d’être, là où elle ne représente pas un danger pour mes propres enfants.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
POLYEUCTE

Accepter les seuls enfants était déjà stupide…
Le reste a suivi, Naturlich !

jerome

sachant que la merde ne tombe jamais bien loin du trou du cul qui la chier……..faut TOUS les éliminer,,,,

POLYEUCTE

D’une rare élégance ! Et quand on est censuré sur de vraies idées ?

DeRodin

Les lois sont faites par des gens pleins de bonnes volontés pour des peuples de gens normaux. Dans ce cas allemand, le juge qui applique la loi dit (comme vous ou moi) qu’il est inhumain de séparer des enfants de leur mère. Dans le cas italien de la capitaine de ce bateau de passeurs de clandestins, pardon, de ce bateau « humanitaire » le juge dit (comme vous et moi) qu’il n’est pas normal d’emprisonner une personne qui a sauver de la noyade des gens en perdition. Ces exemples sont légions et montrent que le problème ce n’est pas les gens normaux, ni ceux qui font la Loi, mais bien ceux qui l’interprètent et l’appliquent d’une manière militante. Quand pourra t on enfin juger les juges ?

patphil

depuis jeanne d’arc, on sait que les juges et les hautes zotorités religieuses agissent la main dans la main pour mater le bon peuple, à l’époque il n’avait aucun moyen pour s’affirmer, aujourd’hui nous avons le bulletin de vote! que les gueux s’en servent au lieu se s’abstenir

BERNARD

« Ceux qui ne jurent que sur le burkini et le hijab seraient certainement mieux dans d’autres pays, entourés de leurs frères »
Certes, mais le gros blème, c’est que « chez eux » y a pas de blé, alors qu’en Europe on les gave (non pas Charles)
Alors il est évident qu’il vaut mieux être islamiste dans un pays qui vous donne du blé que dans son pays d’origine ou le principal souci est de trouver à bouffer tous les jours !.

Eddy K

Mufti Merkel aurait dû retirer la nationalité allemande à ces traitres, mais elle s’est bien gardée de le faire.
Pas la peine de demander pourquoi: elle a trahi le peuple allemand en faisant entrer 1,5 millions de clandestins en 2015 et 1 million en 2016. Traître un jour, traître pour toujours…

Joël

Vous allez bien rire : D’après Eurostat, il y aurait eu en 2018 601 500 clandestins dans toute l’UE.
Quatre pays, dont la France, accueillent 68% des migrants clandestins de l’UE selon Eurostat
https://francais.rt.com/france/63855-quatre-pays-dont-france-accueillent-68-des-migrants-clandestins-de-ue-selon-eurostat

Joël

Souci ? Non, ça ne l’empêche sûrement pas de dormir.
Pendant ce temps, les 160 « disparus » sont en train de remonter daesh en Europe comme prévu dans leur programme mais, médiatiquement, ce n’est qu’un sentiment.

. Dupond 1

Joël
Je ne suis sur de rien ,mais je vois de plus en plus de barbus avec bagages se diriger vers la gare maritime de la joilette coté magreb (pas Corse) …..je me demande s’ils ne vont pas grossir le lot d’islamistes en Algérie …..
http://www.lefigaro.fr/flash-actu/algerie-un-depute-islamiste-elu-president-de-l-assemblee-nationale-20190711

le Franc

ou l’art de fonder une nouvelle europe comme base arrière et matrice du neo-djihadisme mondial islamique (entre autres) ; -rater une époque comme celle qu’on Nous prépare, des mecs comme boudarel doivent remuer dans leurs tombes.

Patapon

Ouaip,le Franc,nous vivons une époque formidable,unique,ne boudons pas notre plaisir.En lecteur assidu de Céline,je vous offre cet aphorisme de derrière les fagots »Tout ça finira dans le tam tram et les negrailleries. »Louis Ferdinand voyait juste et loin…La profanation du Panthéon l’aurait sûrement beaucoup inspiré.

le Franc

merci mucho pour cette attention ; en effet, pas de chichi, seuls les blacks et arabo-musulmans savent quelle est la nature du combat à mener pendant que nous, nous préférons nous laisser induire en erreur à nous imaginer qu’il ne s’agit que d’une banale lutte de classes planétaire, alors que pour eux, en face, il n’y a guère de supercherie, la lutte des races est prioritaire.