La justice suisse persiste et signe : Jean-Luc Addor encore condamné !

Publié le 30 avril 2020 - par - 19 commentaires - 1 178 vues

En l’an 2017, notre ami Jean-Luc Addor, député UDC du Valais, et par ailleurs avocat de Riposte Laïque Suisse, était condamné dans des circonstances ahurissantes par la justice suisse, suite à une plainte du sulfureux islamiste converti Blancho. Le crime de notre avocat : avoir commenté de manière humoristique une fusillade ayant opposé, dans une mosquée suisse, deux factions rivales de la religion d’amour, de tolérance et de paix, dans une mosquée.

Bien sûr, Jean-Luc avait fait appel de cette condamnation, sur laquelle il s’interrogeait quant au dessous qu’elle recouvrait. Et bien, trois années plus tard (les juges suisses paraissent aimer prendre leur temps), la cour d’appel a confirmé la condamnation en première instance, en mettant des tartines pour justifier une décision aussi inique.

Naturellement, le combattant qu’est Jean-Luc ne peut laisser cela en l’état, et il a réagi de suite à cette décision, annonçant à ses amis qu’il ne laissait pas tomber le dossier, et continuait le combat, y compris sur le plan juridique !

Suisse : la justice donne raison à l’islamiste converti Blancho et condamne Jean-Luc Addor.

 

La justice suisse donne raison à l’islamiste Blancho, et condamne Jean-Luc Addor

Notre ami Sébastien a-t-il bien fait de se réfugier en Suisse ? On peut se poser la question, avec le verdict ahurissant délivré par le juge valaisan Christian Zuber, à l’encontre de notre ami Jean-Luc Addor, par ailleurs avocat de Riposte Laïque Suisse et conseiller national UDC du Valais (l’équivalent de député pour la France).

Précisons, par ailleurs, le parcours de maître Addor.

Les faits qui lui sont reprochés sont fort simples. Le 22 août 2014, dans une mosquée, des coups de feu sont échangés entre fidèles d’origine albanaise. Bilan : 1 mort. Jean-Luc Addor émet alors un tweet : « On en redemande ! ». Bien évidemment, pour qui connaît l’humour suisse de Jean-Luc, il faut prendre l’expression au deuxième degré, et comprendre que l’élu UDC veut alerter, par cette formule ironique, les autorités suisses sur les conséquences de l’immigration sur la sécurité publique. « On en redemande » signifie qu’il reproche aux autorités, malgré de nombreux faits divers de ce type, de continuer à accueillir toujours davantage d’immigrés en Suisse, malgré des référendums qui montrent l’opposition de la population à ce phénomène.

C’est alors qu’un autre personnage, Blancho, entre en action. Sévissant dans le canton du Valais (là où Jean-Luc Addor est élu), il pousse le Conseil central islamique suisse à déposer plainte contre l’auteur du tweet, convaincu que la justice valaisane n’épargnera pas un élu UDC.

En effet, peu importe aux magistrats suisses que le CCIS, comme Nicolas Blancho, aient une réputation aussi sulfureuse que même un journal bien-pensant comme « Le Temps » est obligé d’en parler.

https://www.letemps.ch/suisse/2016/05/09/plongee-reseaux-sulfureux-nicolas-blancho-conseil-central-islamique

Mais au fait, qui est vraiment Nicolas Blancho ? Les lecteurs de Riposte Laïque le connaissent bien, puisqu’il a participé au débat mémorable, à Montreux, en 2013, qui avait principalement opposé notre fondateur, Pierre Cassen, à Hani Ramadan. Blancho s’était illustré en imposant six gorilles, qui, disposés dans les différentes allées, intimidaient les participants.

La remarquable Caroline Alamachère, dans son style bien à elle, avait dressé un portrait du personnage, converti à l’islam à une vingtaine d’années, et devenu, grâce à cela, une vedette des écrans suisses.

https://ripostelaique.com/naissance-dun-mythe-suisse-le-converti-nicolas-blancho-lislamiste-qui-monte.html

Jean-Pierre Greter, procureur général adjoint du Valais, hélas suivi par le juge Zuber, s’est bien évidemment, lors du procès, acharné contre Jean-Luc Addor. L’article auquel celui-ci a réagi ne parlait que d’un crime d’honneur entre Albanais, certes commis dans une mosquée ? Son commentaire, explicité quelques minutes après en indiquant son caractère ironique, ne parlait ni de musulmans ni d’islam ? Qu’à cela ne tienne ! Par un amalgame scandaleux, le procureur, puis le juge ont fait tout un travail de compilation (ou plutôt de police de la pensée) pour documenter l’engagement de Jean-Luc Addor contre l’islamisation de l’Europe et de la Suisse en particulier. Par cet amalgame, c’est donc en réalité non pas pour son commentaire ironique, mais bien pour son engagement politique que Jean-luc Addor se retrouve condamné. À travers ses positions, sont aussi visées celles de l’UDC, dont Jean-Luc est un des meilleurs porte-parole.

Verdict : le conseiller national Jean-Luc Addor se voit condamner pour discrimination raciale (sic !) à une peine de 60 jours-amende de 300 francs suisses, soit 18 000 francs ! Somme exorbitante, qui se voit assortie d’un sursis de 2 ans !

Par ailleurs, il est condamné à une amende de 3 000 francs suisses, et à 1 500 francs de frais de justice.

Blancho, qui, dans cette vidéo, comme Marwane Muhammad en France et le CCIF en France, ne cache pas sa volonté de voir la Suisse devenir musulmane, doit bien rigoler de constater que nombre de juges suisses ressemblent de plus en plus aux magistrats français : bienveillants envers les islamistes radicaux, impitoyables avec les patriotes.

Naturellement, nous apportons tout notre soutien à Jean-Luc Addor, et ne doutons pas que cette scandaleuse décision de « justice »  heurtera les électeurs valaisans et les incitera à voter massivement pour lui aux prochaines échéances.

Paul Le Poulpe

Lire également :

http://lesobservateurs.ch/2017/08/17/notre-ami-jean-luc-addor-condamne-pour-son-tweet-on-en-redemande/

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
saurer

La gangrène musulmane a corrompue tous les gvt de l’Ue. Le mal est irréversible. Toutes les branches de la société sont atteintes par le chancre musulman. Il faudra non seulement scier les branches pourries, mais ne pas se contenter de les évacuer à la déchetterie. Il faudra les brûler, afin que, de toute cette merde, il ne reste qu’un tas de cendres ! …

yvank

La puissance arabe islamiste et son infiltration malsaine dans les gouvernements européens est évidente. Mais comment arrive-t-elle à ce résultat? Que la justice de plusieurs pays devienne plus que tolérante envers cette saloperie de secte est une véritable énigme. En France c’est au mépris du citoyen donc de la république que l’islam est autorisé d’accès à toutes les institutions. La spiritualité de cette charlatanerie islamique est dieu qui dévoile sa parole à un barbare pédophile illettré.
Et l’énormité de cette connerie sert de reconnaissance entre crapules sanguinaires et pauvres naïfs totalement soumis et soldats de l’organisation militaire politique qu’est l’islam; et aux collabos français.

PIERRE-LOUIS GARNIER

Il y a les pressions de l’UE sur la Suisse et aussi celles des organisations internationales. Les autorités fédérales suisses sont gangrenées. La pourriture vient toujours par la tête.

Hagdik

L’islamofellation est une maladie bien pire que le coronavirus et elle s’étend de plus en plus. La Suisse n’est pas épargnée.

peplum

Au fait, le Ramaduche, l’est présumé (ou dit) quoi et où ?
Il y a 4 justices en passe de “dire le Droit”, pour ce qui le concerne. Accordez vos violons … on vous fait confiance ….
France, Belgique, Suisse, U.K. Pas charier les gaaaars !

Et si...

Très juste! Ces pays vont plonger!

peplum

L’imam de la mosquée : “Appelez Biancho ! seul Biancho peut me sauver !”.
Humour (bien réglé).

zéphyrin

Un monde de pleureuses un jour, complices d’assassins un autre jour…
les pleurnicheries sont elles plus émouvantes que les victimes violées, tuées et …enterrées ?

Et si...

Un membre de leur famille… un jour.. qui sait? Et ils comprendront leur injustice! Ce que je pense arrive!

Eric des Monteils

La Suisse est en train de devenir un repaire de la pire espèce de gauchistes que l’on puisse imaginer. Ces sortes de gens qui détruisent tout au nom “du bien”.

Jancart

Jean-Pierre Greter, procureur général adjoint. Le juge Zuber.
Deux têtes a claques a epingler sur votre “Mur des cons”. Il ne faudra pas oublier ces noms, ainsi que celui de Nicolas Blancho en tant que traîtres a la patrie.
Le jour du nettoyage va certainement arriver.

Et si...

Le virus n’est qu’un avertissement!

patphil

les suisses sont gangrénés eux aussi comme toute l’europe occidentale

Jesse James

Une justice d’Abrutis .

JOSEPH D ARIMATHIE

j apprend qu ils ont des CHANCES POUR LA SUISSE ? on prefere ses chocolateries a ses mosquees !

BERNARD

L’islam avance ses pions PARTOUT… et comme il n’y a aucune résistance, et même au contraire, une incitation à le faire (doigt d’lom dans l’cul et Cie), ils auraient bien tort de s’en prier.. et le tort tue, ça on le sait bien mais on ne veut pas le voir, au nom de quoi je me le demande toujours. Et que font donc les marmottes ?

Dominique

Comment un juge suisse a-t-il accepté une plainte de ce Nicolas Blancho qui a même été lâché par le Qatar. Ce Blancho converti de Bienne décrié devenu iman, dont les associations musulmanes sont infertiles et ingrates, a porté plainte pour discrimination raciste contre Jean-Luc Addor et a eu le belle idée d’organiser, en septembre dernier, un week-end de formation réservé aux musulmans, avec apprentissage au maniement du couteau, cela juste avant l’assassinat à l’aide d’un poignard de quatre policiers à la préfecture de police de Paris, le 3 octobre, par Mickaël Harpon un autre converti dévot et radicalisé.
La justice suisse s’est ridiculisée souhait.

Et si...

Il ne faut pas leur demander de réagir….. Pourtant il suffirait que tout le monde se mobilise en lançant une pétition – sans bouger de chez soi – Mais QUI osera? Demander partout là où il a siégé. Le problème est que l’UDC est vomi et catalogué comme extrême droite par l’activisme des gauchistes très intéressés par la soumission déclarée par les Autorités qui nous disent: “Il y a des intérêts en jeu”…….!? Le fric? Et moi, et moi!?

Rochefort

Il y a aussi des F:. en Suisse et ils sont plus influents qu’on ne le croit. Ces oligarques helvétiques devraient aussi être accusés de Haute-Trahison !

Lire Aussi