1

La laïque Fatiha Boudjahlat livrée aux islamistes par Sud et la CGT

La culture de la délation continue à sévir, chez les islamo-collabos de gauche. Après que Mediapart et Plenel ont balancé le nom d’une universitaire, à Aix, qui avait expliqué que l’islam était une religion sexuellement transmissible, ce qui est vrai, voilà les islamogauchistes collabos de Sud et de la CGT qui balancent la militante laïque Fatiha Boudhahlat, coupable d’avoir signalé que cinq de ses élèves ont refusé de s’associer à la minute de silence respectée à l’occasion de la décapitation de Samuel Paty.

https://www.ladepeche.fr/2021/01/06/toulouse-fatiha-boudjahlat-demande-la-protection-fonctionnelle-9294936.php

Mais cela n’empêche pas Fatiha Boudjahlat de renvoyer dos à dos islamistes et identitaires, comme nombre de laïques de gauche, d’où ce texte que j’avais écrit, au lendemain de la sortie du livre d’un ami, Jean-François Chalot.

https://ripostelaique.com/les-laiques-de-gauche-ont-deux-peurs-lislam-et-passer-pour-des-fachos.html

Par ailleurs, Fatiha Boudjahlat avait été exceptionnelle face à l’ancien gauchiste, devenu nervi de Macron sur les plateaux de télévision, Romain Goupil. Elle combattait le fait que des accompagnatrices scolaires puissent être voilées, alors que naturellement, Goupil les victimisait et faisait le coup de l’extrême droite.

Enfin, nous ne saurions que lui recommander la lecture de ce livre :