La légalisation de l’avortement ne pouvait qu’entraîner le suicide de l’Occident

L’inscription dans la constitution du droit à l’avortement appelle un certain nombre de commentaires car il est un des marqueurs de la fin de notre civilisation.

Sur l’enchaînement idéologique depuis la première loi sur l’avortement à nos jours. À l’évidence tout se tient, de l’avortement à la théorie du genre et jusqu’au nihilisme terminal qui marque l’effondrement de nos sociétés. La loi sur l’avortement avait fait tomber la clé de voûte de toute notre construction sociétale et morale héritée de la tradition. Nous le savions dès le vote de la loi Veil, une fois l’avortement légalisé, tout le reste suivrait. C’est exactement ce qui s’est produit et nous a conduits à l’effondrement anthropologique global que nous connaissons.

Sur la loi autorisant l’avortement. Ici, je ferai un rappel de la doctrine de l’Église : « fermeté sur le principe, miséricorde pour le pêcheur ».

Autrement dit, il fallait tenir ferme sur le principe. Ne jamais banaliser l’avortement et surtout ne jamais le légaliser. Mais tout faire pour soulager les mères en détresse, pour permettre la prise en charge par la société des enfants non désirés. Enfin ne jamais condamner l’avortement, ne jamais pénaliser les médecins avorteurs. Il ne fallait pas légiférer sur la question de l’avortement, ni l’interdire ni l’autoriser. S’agissant d’une question de conscience et de mœurs, il fallait laisser les choses se régler au cas par cas, de la manière la moins vulnérante possible. Laisser cette affaire se régler de manière naturelle entre les femmes et les médecins. Sans que le législateur s’en mêle, ni dans un sens ni dans l’autre.

Soyons réalistes, l’avortement s’est toujours pratiqué. Il n’y a pas à condamner pénalement la femme qui ne souhaite pas voir naître un enfant qu’elle ne pourra pas ou ne voudra pas assumer. Il n’y a pas à condamner pénalement le médecin qui aura pratiqué l’acte.

Par ailleurs, au moment où a été votée la loi Veil, il existait déjà des moyens modernes de contraception. Il n’y avait pas à légaliser l’avortement comme moyen de régulation des naissances. C’est pourtant ce qui fut fait ; alors qu’il aurait fallu tenir ferme sur le principe moral hérité de la longue expérience humaine et de la tradition au cours des siècles.

Légiférer sur l’avortement, c’était faire tomber la clé de voûte qui maintenait tous les principes fondamentaux qui tenaient notre société. Légiférer contre la Vie, c’était ouvrir à la porte à toute la déconstruction nihiliste qui suivrait.

Sur la loi naturelle. Au point où nous en sommes, il devient aveuglant qu’un partage du monde est en train de s’opérer entre les civilisations qui veulent conserver les principes de la loi naturelle, et celles qui par idéologie les ont systématiquement déconstruits. Schématiquement, l’Occident a clairement opté pour l’idéologie, pour les doctrines prométhéennes, pour la construction intellectuelle contre le réel, contre la loi naturelle et la tradition. Le reste du monde rejette ce modèle contraire à la nature de l’Homme. En gros : 1 milliards d’Occidentaux s’orientent vers le modèle de Davos, de Schwab, Hariri, Gates et autres, vers le transhumanisme et vers ce qu’il y a de pire dans le matérialisme idéologique. De l’autre côté, 8 milliards d’hommes rejettent catégoriquement ce modèle et souhaitent conserver les fondamentaux de leurs sociétés traditionnelles.

L’Ukraine, champ de la confrontation planétaire entre les doctrines prométhéennes et la tradition. Il est très clair que le conflit en Ukraine dépasse très largement les seules questions de territoires, de frontières ou d’accès aux matières premières. Bien au-delà il s’agit d’un combat existentiel entre la Russie qui ne veut pas disparaître, qui souhaite conserver ses traditions et son modèle sociétal fondé sur la loi naturelle, et les tenants du mondialisme qui souhaitent la voir disparaître pour ouvrir le champ à l’expansion du mondialisme. Attaquée de toutes parts, la Russie est passée en tête de tous les autres pays, elle est devenue le chef de file des ceux qui rejettent le modèle mondialiste et la déconstruction des États-Nations. Petit à petit, les autres pays se rangent derrière elle car ils souhaitent conserver leur souveraineté contre le modèle de Davos.

Sur la Tradition. La tradition c’est ce qui s’est forgé au fil des siècles sur une très longue série d’aléas et sur une infinité de cas. C’est ce qui reste après que toutes les erreurs ont été commises, que tous les culs de sac ont été explorés, que tous les conflits ont été réglés, à coups de sabre, de décapitations, de massacres de masse et autres horreurs. La tradition, c’est le modèle rassurant qui a subi l’épreuve du temps, c’est le corpus minimal de règles communes pour garantir la paix en société. La tradition c’est la prise en compte du réel contre la spéculation intellectuelle et l’idéologie. La tradition protège, elle évite de refaire les erreurs du passé. Elle garantit à tout un chacun un corpus de règles qui le protègent contre ses propres errements. Accepter la tradition issue du réel, c’est éviter de se fourvoyer.

Sur le progressisme. C’est strictement l’inverse. Le progressisme, c’est ne pas supporter le réel, ne pas pouvoir s’en accommoder. C’est vouloir s’en extraire par la spéculation intellectuelle et l’idéologie. Le progressisme, c’est sans cesse vouloir faire table rase du passé, c’est le rejet de la tradition et du trésor de l’expérience humaine accumulée au cours des siècles. Le progressisme est contraire à la nature humaine, il est contraire à la loi naturelle. C’est la raison pour laquelle tous les régimes progressistes n’ont que les moyens du totalitarisme pour imposer leur idéologie. Il leur faut tordre l’Homme et la Nature pour promouvoir leur utopie.

Sur les déconstructeurs. Le partage du monde se fait entre ceux qui s’accommodent du réel et acceptent de s’y adapter grâce à l’héritage et l’expérience issus de la tradition ; et ceux qui ne supportent pas le réel et veulent transformer la nature, par l’utopie, par l’idéologie et par la déconstruction de tout. On les voit à l’œuvre, le réel doit être déconstruit avant de pouvoir être remplacé par une construction intellectuelle contre-nature.

Sur l’attrait de la construction intellectuelle et des facilités qu’elle prétend proposer. Il est évident que la pente naturelle conduit les plus faibles, et maintenant les plus nombreux, à opter pour la facilité de l’idéologie et de l’utopie plutôt que de se fortifier pour affronter le réel. On voit bien qu’aujourd’hui ce comportement est devenu majoritaire dans la société. D’où l’adhésion massive de toute une population qui n’a plus besoin de se confronter au réel ni de lutter pour survivre. C’est ainsi que le gauchisme intellectuel a gagné les populations urbaines qui vivent dans un bocal, éloignées des réalités naturelles, de la pluie, du vent, de l’obligation de récolter pour survivre, de travailler dur pour se nourrir. Oui, l’utopie est l’échappatoire des gens qui ne veulent plus lutter. On ne peut plus ne pas le voir, elle a gagné la majeure partie de la population.

Sur les masses hébétées et la sur-adaptation des prédateurs du haut. C’est ce qu’ont bien compris les prédateurs du haut qui eux sont parfaitement réalistes et prennent les choses comme elles sont. La nouvelle réalité qu’ils ont créée leur livre des gens hébétés, prêts à adhérer à l’utopie mondialiste pour ne plus avoir à lutter. Qu’à cela ne tienne, ils vont leur en donner. Il faut bien comprendre que les promoteurs de cette idéologie ne sont pas du tout des utopistes, mais bel et bien des hyper-réalistes, sur-adaptés qui spéculent sur la faiblesse et sur l’appétence des populations pour la solution du moindre effort, l’échappatoire utopiste où tout est réglé pour eux. Vous ne posséderez plus rien, vous serez heureux…

Sur l’effondrement anthropologique des populations occidentales. Fait anthropologique majeur, nos sociétés ne se reproduisent plus. Ainsi, ce sont 220 000 avortements annuels qu’il faut compenser par l’importation massive de populations allogènes. Effondrement cognitif, effondrement de la volonté (acceptation massive de la vaccination forcée), acceptation du Grand Remplacement, détestation de soi-même, déni du réel, régression et nihilisme généralisés, nous constatons malheureusement un effondrement anthropologique global de la population de souche. Les Français ne veulent plus lutter, ils n’ont plus aucun idéal, ils fuient le réel, chichon, cachetons, et échappatoires chimiques en tous genres. Tout subir plutôt que de faire le moindre effort.

Sur la sélection naturelle et sur l’effet sélectif de l’idéologie. Autrefois, la sélection naturelle se faisait sous l’effet de la loi naturelle. La novation de ce temps, c’est que désormais les peuples occidentaux ont choisi de s’éliminer par l’idéologie.

En voulant se soustraire à la loi naturelle, les peuples occidentaux ont opté pour une idéologie qui les condamne à disparaître.

C’est la très grande novation anthropologique de ce siècle. C’est désormais l’idéologie qui sélectionne les peuples qui sont appelés à disparaître.

Martin Moisan

image_pdfimage_print
24

153 Commentaires

  1. Il me semble qu’il soit faux d’invoquer Simone dans cette affaire, la légalisation de l’avortement allait, devait voir le jour, tôt ou tard. Il ne faudrait pas non plus tombé dans les pratiques de l’inquisition, nombre d’autres cultures et civilisations pratiquent et pratiquaient la contraception ou provoquer des fausses couches et cela depuis de millénaires, soit avec des plantes. Ne surtout pas oublier d’où la civilisation occidentale catholique vient, des siècles d’obscurantisme et de pratiques diaboliques, d’autre part, pourchasser les femmes désirant avorter, comme ce fut le cas, cette frénésie hystérique des pouvoirs ayant précédés la loi Veil, ne reflètent pas une position soutenable.

    • A cet obscurantisme que vous évoquez, vous préférez sans doute les « lumières » de notre temps et notre effacement sur la scène démographique.

  2. Toujours la même communauté qui s’ingénie placidemment et sadiquement à détruire la civilisation Chrétienne et les Peuples blancs qui les accepte au sein de leurs populations mises de facto en danger de disparition! Par guerres voir en temps de paix lois scélérates avortement Simone Veil « Juive de son état », et son compatriote « Étienne-Émile Beaulieu né Étienne Blum » pillule avortive RU 86 Tout absolument tout pour que la race blanche disparaisse sous couvert de liberté de la femme (sic) Mieux vaut pour ces gens là voir faire les putes que de faire Maman !!! Toujours les mêmes on vous le répète sans cesse!!!!

    • Cher Anselme, rien de très nouveau sous le soleil, c’est exactement pour les mêmes raisons que toutes les civilisations aujourd’hui disparues ont finit dans les gravas de l’histoire. Que ce soit la civilisation grecque, pharaonique, romaine, mésopotamienne et j’en passe, les incas, mayas, aztèques et toltèques, pareil !

      Par contre, il est possible de trouver aujourd’hui, quantité de tribus et autres communautés culturelles qui certainement vivent selon leurs codes depuis bien plus longtemps que la civilisation romano-catholique et là, c’est notre « civilisation qui les ont détruites !

      A force de vouloir conquérir à tout prix, de vouloir se faire aussi grosse que le boeuf, on finit par exploser !

      De toute manière, une civilisation devrait avant tout se construire sur des valeurs et non sur des dogmes ou des pseudos croyances « scientifiques », où sont les valeurs de la France, d’où viennent elles ?

  3. Il y a 2 façon d’exterminer un peuple. La première, c’est la méthode brutale et rapide: on réunit les gens et on massacre tout le monde. La seconde, c’est la méthode vicieuse, lente et hypocrite: on joue sur le temps et la reproduction. L’objectif est de TOUT mettre en oeuvre (contraception, avortement, salaires, etc… ) pour que le peuple ne se reproduise plus en nombre suffisant pour assurer sa survie. A long terme, ça signifie l’extinction du peuple en question. C’est cette méthode qui est utilisée en France et dans tous les pays occidentaux depuis 50 ans.

    • Je ne comprends pas qu’on puisse sortir des énormités pareilles. Cette loi a été faite, combien de fois faut-il le dire, pour aider les femmes assez désespérées par une grossesse non désirée pour prendre des risques mortels dans un avortement clandestin (souvent des jeunes) . C’est ça que vous voulez, les belles âmes ? Vous voulez que desjeunes femmes meurent ou qu’elles deviennent stériles ?
      Bien sûr, depuis, la loi Veil a été complètement dévoyée par des gens sans foi (ni loi justement) sans scrupules surtout, et ça ce n’est pas acceptable. L’IVG ne doit pas remplacer la contraception, elle doit rester exceptionnelle et ne pas se transformer en boucherie, ni surtout pas aboutir à l’assassinat d’enfants viables.

  4. « QUOS VULT PERDERE JUPITER DEMENTAT » (“Jupiter commence par rendre fous ceux qu’il veut perdre”) … C’est TRES EXACTMEMENT ce qui est arrivé à la civilisation romaine (le CHRISTIANISME l’a alors SAUVEE, réfugiée qu’elle était dans les monastères) … Pour qui SAITG VOIR … OSER VOIR … c’est DESORMAIS ce qui caractérise la « civilisation » occidentale ayant HONNI la tradition chrétienne … HAISSANT les enfants (soit son Avenir) et CONDAMANNT A MORT les vieux (soit, son Passé … sa Mémoire) !!! La « civilisation » occidentale n’a plus qu’à MAL CREVER !!! L’IVG … le LGBTisme … la « théorie du genre » … des ABMONIATIONS SATANISTES …. inspirant séides et adeptes diaboliques !!!

  5. Remarquable analyse de Michel Moisan, à laquelle je souscris totalement.
    Nous avons choisi la mort et notre propre disparition.Quand la Russie, elle, conserve la loi naturelle qui sauvera sa Civilisation.

  6. Commentaire surfant entre la réalité naturelle et l’idéologie progressiste. Si la dernière s’impose plus que la première, n’ayons pas peur de dire que notre civilisation va disparaître comme vous le préconisez si justement. Mais tant que la société demeure incapable de se reproduire sans avoir recours à un maillon du processus naturel dans la programmation d’une naissance, je garde un soupçon d’optimisme. Seul demeure le problème démographique qu’il faut enrayer en même temps que l’immigration. Et puis en dernier ressort, on pourrait changer la loi. Ce qui sera moins évident si l’avortement devient un droit constitutionnel.

    • Les traités ou lois ne sont pas inscrites dans le tableau de la loi Chrétienne elle seule pouvant se prévaloir de nôtre pérénité! Tous les députés n’étant que des fils de p..tes soumis à la république bolchévik! Ils nous ont offert assez de preuves de leurs gouardise et de leurs lâcheté! Traité deLisbonne (traité Constitutionnel)

  7. ni loi, ni interdiction et pénalisation – l’avortement devait rester le choix de chacun et pouvoir s’effectuer en france : et c’est devant l’incapacité de faire comprendre à certains cet objectif, qu’une loi a dû être votée – mais depuis elle a largement été dévoyée jusqu’à devenir un moyen de contraception par confort personnel, et cela est inconcevable ; devant une telle dérive actuelle seuls les cas d’inceste, de viol, ou de maladie, devraient bénéficier de cet acte

    • Cé vrai ça hello ! Tu l’as dit et …..ça m’a l’air bien parti car , comme disait la grande et célèbre Evelyne Thomas , « c’est mon choix » ! Hein ? Bon !

  8. Un tel article s’appelle un anachronisme.
    En 75, à la demande du Premier ministre de l’époque, je le rappelle, Simone Veil s’est attellée à une loi autorisant l’avortement. Pourquoi? Parce que trop de femmes pratiquaient l’avortement clandestin et en mouraient, et celles qui avaient les moyens allaient se faire avorter en Suisse ou en Angleterre. Et ce malgré l’existence de la contraception, car beaucoup de femmes n’étaient pas informées. Nul plan machiavélique d’éradication de l’Occident, Mme Veil n’avait pas de boule de cristal, n’est ce pas. Ça avait fait un barouf monstre à l’Assemblée nationale.

    • @ Louise : Simone Veil n’avait certes pas de boule de cristal pour voir à l’avance que sa loi allait déboucher sur l’éradication de 230.000 petits Français à naitre (bien qu’on puisse supposer qu’elle en avait une petite idée), mais à peine 3 ou 4 années plus tard elle n’a rien fait devant le constat désolant (dans tous les sens du terme) de sa loi de mort.

      • Même sans la loi Veil, les 230 000 petits Français (? pas toujours français) seraient passés à la trappe, clandestinement, parfois avec leur mère. C’est ce qui se passait autrefois. La loi Veil n’a pas augmenté le nombre d’avortements, elle les a rendus moins dangereux pour les femmes, du moins pour les « économiquement faibles ». On peut regretter aussi qu’aujourd’hui l’IVG remplace la contraception. Mais ceci n’est nullement la faute de Simone Veil mais celle des « progressistes » et leur clique de néo-féministes; qui abolissent la clause de conscience des médecins et sont capables de tuer un enfant viable à neuf mois de grossesse.

        • La loi Veil a fait de l’avortement un droit quand il fallait le déclarer ce qu’il est : un crime. On passe son temps à faire de la prévention et de l’éducation dans toute sorte de domaines et on ne pourrait pas le faire sur ce qui touche à la grossesse ?! Aujourd’hui tuer son enfant est un acte médical, quelle époque ! Là où on est en droit de suspecter la « mèreVeil » d’avoir pensé à un génocide c’est que dans quasiment le même temps elle a incité l’autre naze de Giscard à légiférer sur le regroupement familial. Puis est venu le droit du sol… Tout va bien

        • Exactement le même type de raisonnement que celui avancé par George Soros quand on lui a demandé pourquoi, alors adolescent hongrois et juif, il avait collaboré avec les nazis pour faciliter l’arrestation et la déportation (et l’extermination) de ses coreligionaires : « si ce n’avait pas été moi, ça aurait été un autre ».
          Réponse monstrueuse de cynisme, n’est-ce pas ?
          Si l’embryon et le foetus sont des êtres humains (et ils le sont, la biologie en fait foi), alors justifier la légalisation de l’avortement par le fait que des femmes souffraient en se faisant avorter à l’étranger ou clandestinement est exactement du même tonneau.
          On a ouvert la boîte de Pandore, avec cette loi. La décadence actuelle de la France (et de l’Occident) est parfaitement dans cette logique de nihilisme et de mort.

          • On n’a ouvert aucune boîte de Pandore. Avant, c’était le règne de l’hypocrisie, tout se passait, souvent très mal, sous le manteau, personne ne savait rien . Aujourd’hui, tout se passe au grand jour et les femmes ne meurent plus, c’est déjà ça. Votre comparaison est inepte. L’avortement a toujours existé même quand il était prohibé et si on l’interdit tout recommencera, avec des morts. Car il est beaucoup de cas où les femmes sont tellement désespérées qu’elles préfèrent prendre tous les risques. Je ne fais pas l’apologie de l’avortement, c’est bien sûr toujours mieux quand on garde l’enfant, quand il est le bienvenu mais il faut prendre conscience de la réalité qui n’est pas toujours rose et que cette loi Veil a évité bien des drames.

    • Foui foui Louise t’as raison !
      Le planning familial , le MLF etc vous connaissez ? Non ? Sortez de vos petits salons de thé pouet pouet bon chic où on s’émancipe .
      Dans les vraie vie , par exemple , quand on a fréquenté des congrès de gyneco où se trouvait des harpies militantes du planning familial vieille mal b–sée , et pour cause , toujours célibataire à 60 balais , et pour cause encore , aux cheveux rouges ….on a compris !
      Sinon vous voulez dire que Me Veil était une n’y touche idiote et pas au courant . Elle savait très bien à quoi elle servait et pour quoi elle avait été mise à cette place POUR cela . Après l’avortement les mesures sociétales touchant la famille et la génération et la filiation se sont toutes déroulées dans un enchainement bien réglé

    • Oui, d’ailleurs, la manifeste des 343 prétendait qu’il y avait 1 million d’avortements clandestins chaque année. Avec la loi Veil, ce nombre est descendu à 200 000. Donc la légalisation de l’avortement en a fait baisser le nombre. C’est très étrange.

    • Si je voulais rayer un peuple de la carte, j’introduirais l’avortement à l’échelle industrielle. Je le financerais, j’en ferais même l’apologie. Un peuple ne se reproduit plus en nombre suffisant, ce qui est le cas depuis la loi Veil, et même en tenant compte de la surnatalité immigrée, finit par être remplacée, lentement mais sûrement. Franchement, pas besoin d’avoir fait Polytechnique ou d’avoir une boule de cristal pour prévoir ça. Même l’idiot du village est assez intelligent pour le comprendre.

    • Cela fait du bien de vous lire, Louise, enfin un peu de bon sens et de vérité . Une oasis au milieu du désert. Certains commentaires sont vraiment navrants et limite effrayants. ça sent la chasse aux sorcières et la lapidation. Certains par leur fanatisme se rapprochent du Coran et c’est là en réalité que se cache et nous attend le suicide français, pas dans une loi qui était destinée à protéger la vie des femmes.

  9. Je crois que M. Moisan et ses disciples veulent revenir à ceci et faire des femmes françaises des poules pondeuses.
    « En 1920, l’Assemblée Nationale vote une loi interdisant l’avortement et la contraception, toute propagande anticonceptionnelle est interdite »
    Mme Veil a juste permis que des femmes – les plus démunies car les riches, elles n’ont jamais eu aucun problème financier pour se faire avorter dans de bonnes conditions – ne meurent plus et ne perdent plus leur santé, ce qui était une parfaite injustice sociale. Je le répète, sa loi était tout à fait raisonnable, mais depuis elle a été dévoyée par les prétendus progressistes, qui n’hésitent pas à tuer (comme qui, déjà ?) handicapés, enfants viables, et à exercer un lavage de cerveau sur les enfants français pour en faire des êtres a-normaux, sans sexe défini, juste une apparence, et stériles.

    • « Mme Veil a juste permis que »…elle n’a rien permis du tout, elle n’est que « rapporteuse du projet de Loi », Giscard l’a bien précisé dans ses mémoires, c’est lui qui est à l’initiative de cette Loi….

      • Pas du tout !
        VGE est certes à l’origine mais il s’en est mordu les doigts moins de deux ans après sauf que Simone ne l’a pas entendu de cette oreille en saisissant le Conseil Constitutionnel pour contrer VGE…
        Quand on ne sait pas on la ferme Gelase.

        • « Quand on ne sait pas on la ferme »…mdr, vous savez mieux l’histoire en question que VGE la écrite lui même…

      • Elle n’a rien permis du tout ? On ne dirait pas, à lire certains commentaires ici, quand il s’agit de la critiquer.

    • @ Carole : Mme Veil a juste permis que neuf millions de petits Français de souche à naitre soient exterminés et remplacés par autant de migrants mahométans !
      Etre enceinte et garder son enfant n’est pas être « poule pondeuse » : ça c’est de l’idéologie féministe à deux pets de lapin. Au contraire, qu’y a-t-il de plus beau que de donner la vie ?! Une vie qui, par ailleurs, possède un groupe sanguin différent de celui de sa mère qui la porte, ce qui prouve bien que, non, le fœtus n’est pas un vulgaire amas cellulaire dont la femme aurait le Droit (de l’homme) de se débarrasser. Comme dit plus bas, Simone Veil, vraisemblablement, doit en se moment souffrir des tourments que je ne souhaite à personne.

      • Donner la vie, oui, ce devrait toujours être beau et être enceinte une bonne nouvelle. Malheureusement, dans la vraie vie, ce n’est pas toujours le cas, loin de là, et c’est pourquoi des femmes, avant la loi Veil, étaient prêtes à risquer leur vie dans un avortement clandestin.

      • @JJP. « Simone Veil, vraisemblablement, doit en se moment souffrir des tourments que je ne souhaite à personne. »
        Un cœur grand comme ça, JJP. Il s’attendrit sur des embryons mais pas sur des femmes qui meurent parce qu’elles n’ont pas les moyens de se payer une interruption de grossesse et il souhaite des tourments éternels à celles qui les a protégées … Je ne vous félicite pas.

        • Peu importe l’apologie que vous ferez de cette Grande Dame, elle est très vraisemblablement en enfer, et pour l’éternité, et vous n’y changerez rien. Elle a certes dupé les Français, elle a son mausolée au Panthéon, son nom partout, des gens comme vous l’admirent, mais elle n’a pas dupé Dieu. La vie sur Terre a une fin. Celle après la mort est éternelle. Effectivement, il n’y a pas de quoi se réjouir de son sort.

        • @ Carole : vous ne savez rien de ce sur quoi je m’attendris ou pas, merci ! Le sujet ici est le meurtre des bébés à naitre et non la mort de ces pauvres femmes qui s’en séparent par des moyens bricolés. Si vous voulez échanger sur le sort des « femmes qui meurent parce qu’elles n’ont pas les moyens de se payer une interruption de grossesse » je suis votre homme ! Le fœtus, que vous appelez « embryon » quand vous voulez vous en débarrasser, mais « bébé » quand vous voulez le garder (hypocrite !), est un être autonome, preuve en est son groupe sanguin différent de celui de la mère. Quant à ce que « souhaite » à Simone Veil, je vous invite à chercher dans le dictionnaire ce que signifie l’expression « ne souhaiter à personne ».

          • Je ne discute plus, c’est peine perdue, avec des pères et mères la morale psychorigides et dénués de toute compassion, qui emploient à dessein des termes culpabilisants .
            Assumez vos intentions. Vous souhaitez du mal à Simone Veil dans l’au-delà, et tellement de mal que vous ne le souhaitez à personne d’AUTRE (c’est le mot qui manque mais que l’on devine).

    • Oui Carole, vous avez dit juste… mais sur un point je voudrais revenir : la loi de 1920 avait été votée en réaction à l’effroyable saignée de 14 – 18…

    • elle n’était pas raisonnable , étant donné que la contraception orale et parfaitement fiable existait déjà et était à la portée de toutes celles qui le souhaitaient.
      quant à votre expression poules pondeuses, je la trouve méprisante pour les mères de famille que je suis.Votre mère aussi vous a pondue!

      • Oui, la contraception existait mais, comme l’écrit Louise, beaucoup de femmes n’étaient pas encore informées ou n’y avaient pas accès pour une raison ou pour une autre.

      • Être mère ne fait pas d’une femme une poule pondeuse. Je suis mère moi aussi mais je l’ai voulu. Les poules pondeuses sont celles qui, contraintes et forcées, pondent sans arrêt. Comme des poules.

    • Voilà que la carole à momone , « bonne samaritaine , nous sort l’argument social en ultime « argument » et en désespoir de cause ….en plus de la détresse lacrymogène C’est dire . Mauvaise foi insigne . Rien d’étonnant ça n’est plus rationnel et encore moins intelligent et encore moins moral

      • Peripatathos, vous pouvez toujours le nier mais il y avait bien, avant la loi, un deux poids deux mesures. L’avortement n’était pas un problème pour les riches qui pouvaient se payer le voyage à l’étranger et le coût de l’opération par un chirurgien mais il l’était pour les pauvres. C’était elles qui risquaient leur vie dans un avortement clandestin et bon marché. ça ne vous choque apparemment pas mais moi, si.

        • Carole, je vous conseillerais de vous reconvertir en médecin-avorteur, il en manque en France. Et pour vous donner un avant goût de la beauté et de l’enrichissement que ce travail pourrait vous apporter, regardez « Silent Scream » et « Eclipse of Reason » de Bernard Nathanson. Bernard Nathanson s’y connaissait en avortements, il en a pratiqué des milliers.

          • Et vous je vous conseille de vous convertir à l’islamisme, vous en avez déjà assimilé l’essentiel concernant les femmes. Il ne manque plus que la haine des mécréants et le tour est joué.

        • Deux poids deux mesures….? Pauvre Carole à sa maman
          Bien sûr et tant mieux ? Les « riches » seront , ou devraient être , jugés plus sévèrement que les autres car souvent leurs vices sont plus profonds et les « pauvres » peuvent être aidées …Mais quand on a décidé de tout inverser

    • J’espère (et je crois) que Giscard et Chirac y hurlent encore plus fort qu’elle…

      Mais soyons honnêtes : la Veil avait parfaitement compris que sa loi serait tôt ou tard débordée pour permettre encore plus d’avortement, et elle avait fait à l’époque une mise en garde…

  10. « Soyons réalistes, l’avortement s’est toujours pratiqué et il n’y a à condamner ni femme, ni médecin  » Ce n’est pas parce que quelque chose s’est toujours pratiqué qu’il ne faut pas l’interdire, exemple le crime, le viol, la torture ! Par ailleurs « être ferme sur le principe » sans légiférer est une absurdité ! ce qu’avaient bien compris la mère Veil et Badinter.

  11. Fabuleux article cher Martin. Grand merci à toi. Triste banalité, l’avortement est devenu un moyen de contraception. Terrifiant.

    • La banalisation et le fatalisme sont deux attitudes terribles qui en disent long sur le monde à venir.

  12. Madame Veil fut entre autre la connerie de l’avortement, l’initiatrice du numérus clausus pour les médecins, ce qui nous vaut aujourd’hui la désertification médicale en milieu rural et la prolifération des « médecins » exogènes dans nos centres hospitaliers alors que ces derniers font défaut pour soigner les malades dans leur pays d’origine! depuis cinquante ans nous sommes dirigé par des pépites, il n’y a pas dire!

      • On peut « apprendre » en se comportant en marionnette, on peut aussi apprendre, sans guillemets, en étudiant et réfléchissant.

        Illustration ? Le « Numerus clausus dans l’admission aux études de santé françaises » a été instauré par la loi du 12 juillet 1971 aménageant certaines dispositions de la loi Faure (laquelle accordait le libre accès à l’université pour tous les bacheliers). A cette date, Simone Veil n’était pas ministre, ni même n’avait aucune fonction lui permettant de participer au vote d’une loi.

        Mais voilà, trouver cela impose de commencer à se servir de ce qu’on a entre les 2 oreilles, et ça, c’est visiblement hors de votre portée

  13. Le problème est que les femmes, parfois issues d’un milieu très défavorisé sur le plan de l’éducation, utilisent l’avortement comme un moyen contraceptif. Quand on voit que les délais pour avorter sont sans cesse augmentés, on se demande ce que ces femmes ont dans la tête. Non seulement, elles veulent « vivre leur vie » mais ne se protègent pas et si elles sont enceintes, elles sont incapables de prendre une décision…la reportant sans cesse. La Loi se fait complice. Des salopes avortent à 5 ou 6 mois comme c’est le cas en Espagne dans certains cliniques. Là c’est réellement un meurtre.

    • « Cinq à six mois, c’est réellement un meurtre ». Pourquoi 5, pourquoi6, pourquoi pas 4, 3 ,7, etc. La vie et l’unicité de l’être à naître commence de fait, deux à trois jour après la fécondation. C’est à partir de ce moment que l’avortement et donc le crime commence !

    • Depuis 2 ans bientôt on peut jusqu’à 9mois en cas de détresse sociale.
      Peu de gens le savent.

    • Eh oui Astrid. Franchement bien. La responsabilisation et le fait de réfléchir avant plutôt qu après.. ah ouais mais ça, ça fait réac, ou vieux con. Le préservatif c’est plutôt une solution très acceptable….pas pour l intégralité du plaisir selon certains. C’est juste une remarque comme ça, en passant.

  14. Et dire que Simone VEIL revenait d’Auschwitz !…Et elle favorisa l’avortement ! En fait elle ne fit pas autre chose que ce que prônait Hitler quelque part !. La question qui demeure est: quand est ce qu’un être humain en est un ? A la conception ? Un mois, six mois , neuf mois ? Avec les procédés variés pour éviter que les femmes enceintes le soient les avortements frisent le meurtre légalisé !

    • Un être humain en est un, deux à trois jour après la fécondation (entrée d’un spermatozoïde dans une ovule. à ce moment l’embryon est unique et riche de tous ses chromosomes. A partir de ce moment, toute date est forcément aléatoire.

    • Justement elle en jouait beaucoup. Un député lui en a fait la remarque et les larmes lui sont venues……y en a qui savent larmoyer sur commande.
      Et ça a impressionne toute l’assemblée nationale. Gagné momone!

    • Une dame qui pardonne tout à S. W. supposait que c’est parce qu’elle venait d’Auschwitz que S. Weil a pris ces décisions, car elle a du voir des femmes abusées par des Allemands, certainement des gardes, (la haute av son propre pavillon); et qui sait, puisque ns y sommes, des kapos Ukro-nazis. Peut être a t-elle elle même été abusée, en tout cas approchée avec insistance de man déloyale, car jeune elle était belle et respirait la santé; nous ne le sauront jamais… D’où en retour ce comportement…impitoyable!

  15. Merci M.Moisan pour cette analyse et ce démontage en règle de l’infâme doxa/bouillie idéologique de remplissage de « cerveaux disponibles »

    Un point cependant , après lecture rapide « en diagonale » , sur une conception par trop figée de la « Tradition » comme cadre protecteur rassurant alors que , contrairement au progressISME , la TRADITION VIVANTE , seule source de progrès dans la continuité d’un héritage assumé reçu , développé et transmis , est , à la fois , l’action de transmettre et un contenu vivant transmis à des vivants
    NOVA et VETERA dit la Tradition chrétienne cherchant , rencontrant et assumant l’intelligence de « l’animal humain » quand il est humain quand il n’enfouit pas dans le sol les « talents » qui lui ont été transmis

  16. concernant l’avortement, oui ça a été une lourde erreur de le légaliser mais il faut dire , à la décharge de S Veil que les partisans étaient déjà nombreux(ex: la manif des 343 salopes, comme elles se définissaient elles-memes dont ménie grégoire , gisèle halimi et tout le gratin de l’époque.
    pourtant la contraception orale existait déjà, votée non sans mal en 1967, soit dit en passant.
    petit rappel: beaucoup de médecins dénonçaient cette contraception orale et nous prédisaient les pires ennuis: phlébites, enfants malformés plus tard……..et j’en passe.A l’époque les médecins n’étaient pas muselés comme aujourd’hui et certains abusaient de leur « savoir » pour tenter de faire passer leurs idées.
    du coup l’avortement a été employé comme moyen de contraception.

  17. Ce n’est pas à la femme de supporter le poids d’une nation.
    Si encore elle était respectée !
    La maltraitance envers les femmes et les enfants ne fait qu.accroître dans le monde.
    L.avortement n’est pas la cause de l’effondrement d’une culture.
    C’est un autre débat. Il ne faut pas se voiler la face.

    • ce que vous dites n’est pas faux et l’avortement n’a jamais été obligatoire; MAIS il ne faudrait pas qu’il le devienne , car de fil en auguille et sous la pression des facho-écolos on peut le craindre(pour « sauver la planète » bien sùr!).
      certains pronent déjà la stérilisation………….la suite c’est quoi? stérilisation obligatoire? depuis qu’on nous a contraints à se faire injecter de l ARN m qu’ils ont abusivement nommé vaccin!!!!! tout est envisageable.

      • Un médecin proche de Adolf, l’ aquarelliste autrichien, proposait à Heydrich et Eichmann la stérilisation des juifs à la conférence de Wannsee qui fût refusée
        Elle est le meilleur moyen de liquider un peuple ou une ethnie

    • L’avortement qui devient un « droit » exclusif de la femme est un signe patent de déroute de l’intelligence qui cherche le Vrai et de la morale orientée vers le bien pratique .
      La « maltraitance envers les enfants » grandit de concert avec la mentalité abortive car l’avortement EST une maltraitance ! Il vous faut mettre de l’ordre dans vos idées qui ont l’air passablement embrouillées ( comme le boubliboulga de l’air du temps ).
      Enfin il faudrait , quittant la poisse woko-féministe schiapardo-rousseauo-marinolepénienne , réfléchir qqes secondes à l’éventuelle possibilité d’une maltraitance féminine

  18. Il y a en moyenne 220,000 éliminations d’enfants par an en France.
    Tous les dix ans, environ 2,2 millions d’enfants sont ainsi tués.
    C’est 1,5 fois l’équivalent des pertes françaises entre 1914 et 1918 par décennie.
    Tous ne sont pas d’origine européenne, mais une grande part l’est.
    Dans le même temps, les maternités républicaines produisent l’équivalent de 30 divisions d’afro musulmans annuellement (300,000 unités), 300 divisions tous les dix ans (3 millions d’unités).
    En pleine submersion, une nation ne peut pas encaisser un tel rythme de destruction.

  19. Ceux qui choisissent et choisiront de disparaître sont ceux dont la flamme n’a plus assez de vigueur pour être présente dans l’éternité ! La nature est finalement bien faite !

  20. Il faut rappeler que la pilule a été légalisée en 1967, et que la loi Veil a été promulguée en 1975, elle venait donc en complément
    On voit que tout a été fait pour la suppression de l’enfant, mais que l’état n’a JAMAIS rien fait pour aider les familles et les femmes célibataires à le conserver

    Je le répète car c’est important, l’état n’a JAMAIS favorisé les naissances en France, par des aides financières ou tout autre moyen pour aider les familles et les femmes seules

    Depuis des années les LGBT sont mis en avant, ces gens ne peuvent pas avoir d’enfant tout va donc toujours vers la suppression de l’enfant
    Les mondialistes ont prévu depuis longtemps la diminution puis la disparition de la race blanche
    Notre peuple est hélas trop stupide pour comprendre à quel point il est en danger

    • si des aides il y en a plein, mais pour les « modestes ».
      on a supprimé le quotient familial tel qu’il était et qui, à égalité de revenus, mettait à égalité les familles,Toutes les aides nouvelles ont été attribuées sous conditions de ressources jusqu’aux allocations familiales!et cantines , colos , garderies en fonction du revenu.
      du coup la classe moyenne ne bénéficie d’aucune aide. et ne profite pas de son travail à moins………..de ne pas avoir d’enfants.ou un à la rigueur.

          • Pour ma part, c’est l’électorat de Macron qui est la lie de la société ! Tous ces bourgeois qui ont TOUJOURS préféré leur petit confort, leur train de vie et leur
            porte monnaie à leur pays !

            • les petits bourgeois ne suffiraient pas à faire pencher la balance, alors macron abreuve les bons à rien.de rien.

      • Réponse à angora
        Vous dites n’importe quoi, à vous lire les pauvres vivaient dans l’opulence des aides, je suis moi-même issu d’une famille modeste et j’ai vu ma mère compter les pièces jaunes pour m’envoyer en courses
        Ce qui ne semble pas avoir été votre cas, vous supposez les choses sans les avoir vécues
        Je le dis et je le répète, le gouvernement n’a jamais rien fait pour favoriser la natalité Française
        Les aides que les migrants ont reçues lors du regroupement familial étaient bien supérieures à celles des FDS, au point que les associations d’aides aux familles en voyant le déclin de la natalité ont demandé à ce que les familles Françaises soient mieux aidées, l’état a répondu qu’il n’en avait pas les moyens
        C’est ça la vérité !
        Ne supposez pas renseigner-vous

        • Je crois que vous n’avez pas compris mes propos.
          Prenez l exemple de l allocation Rentrée scolaire ,si vous déclarez 0 revenu ou presque rien c est le jackpot qui tombe.
          Mais il y a aussi les primes Noël vacances,energie,aides au logement, cantines gratuites comme colos et garderies qui n’existaient pas dans les annees 60 étant été instaurees depuis.Et il y en a de plus en plus. Mais les gens qui travaillent en sont presque tous exclus et ont souvent plus de mal à boucler le mois que d autres qui en font le moins possible et cumulent toutes les aides.Il y a aussi plein de gens qui travaillent au noir pour toucher ces allocs et en plus ne paient pas d impôts.
          Et vu le nombre d enfants chez les familles étrangères, forcément ils ramassent toutes ces aides.Alors que leurs gamins ,souvent traînent les rues.

  21. Le suicide, c’était plutôt avant la loi Veil quand l’avortement était interdit et que la femme mourait avec son embryon – ou devenait stérile, suite à un avortement mal fait. La loi Veil était très bien conçue, réservée à des cas exceptionnels avec des mesures destinées à éviter les abus. Tout ceci a bien fonctionné, sans abus, pendant des années, la loi Veil datant de 47 ans. Mais grâce aux « progressistes » qui n’ont plus aucune limite, le suicide revient, et l’horreur avec. En permettant des infanticides, la mort d’enfants viables, ces s****** contribuent non seulement au suicide de l’occident mais à l’horreur d’un monde qui perd chaque jour davantage son humanité.

    • Merci Carole, Vous êtes dans le vrai… Mais vous et ceux qui pensent comme vous, ne gagnerez pas! L’humanité est une force destructrice qui a gravement dégénéré, perdant jusqu’à son identité! Elle est forcément condamnée.

    • S.Veil avait assez d’experience pour savoir que quand on donne le doigt, c’est la main puis le bras entier qu’on vous prend.
      la contraception existait déjà et il n’y avait pas lieu de recourir à l’avortement.
      Quant aux médecins ils se sont donnés plus de mal à lutter contre la contraception orale donc sùre, que contre l’avortement; à croire que c’était le but.

    • Mais non ma « pauvre » Carole
      Pauvre car cette « bien-pensance » bisounoursesque est tellement pauvre .
      Cette loi « Veil » battait en brèche un principe intangible gravé dans la pierre …du Sinaï ….. Les législateurs et les officines agissant dans la pénombre ( le dr SIMON fondateur du « planing familial » était « grand maitre » du « grand orient » et un pauvre type ) savaient très bien ce qu’ils faisaient et notamment en choisissant Me Veil pour faire passer cette loi , à l’époque très combattue…. , « dans la douleur » .
      Bref , pour la faire courte , honte à M.Lepen . Pas la peine de ramer la mer est vide et la mémère aussi . Le vers était dans le fruit dés le départ . Ne pas le voir est encore être complice

    • Arrêtez de vous acharner sur Simone Veil. Vouloir réunir des familles séparées ça n’a rien à voir avec l’invasion actuelle absolument pas contrôlée et laissant passer des éléments dangereux – c’est largement prouvé – pour les Français.

      • Soi vous ne voulez pas qu’on s’acharne sur Simone, il faut changer de site Carole.

      • On pouvait réunir les familles le temps d un contrat de travail et après retour au pays. Comme un Français qui a un contrat al étranger une fois le contrat terminé il retourne en France avec sa famille. Et personne ne crie au scandale.
        On a toujours l impression que pour les étrangers il faut en faire plus que pour nous .

    • c’est VGE qui l’a instauré en 1976,sous la pression du grand patronat; mais quand il a réalisé que c’était une erreur il a tenté de revenir en arrière et là, S Veil s’y est opposée et a saisi le conseil constitutionnel qui bien sùr a déclaré le projet anti constitutionnel . VERROUILLANT ainsi le REGROUPEMENT FAMILIAL. c’est aussi pour ça que je déteste simone veil.
      aujourd’hui il n’y a que le chaos fichant tout par terre qui pourrait en venir à bout.

      • N’ayez crainte Angora, je connais parfaitement cette manoeuvre opérée par la Simone dans le dos des Français, comme dab avec cette communauté comme à Callac le remplacement est supervisé la la clique de chez Cohen.

        • Chez Cohen ? Tu parles de Marie-France Goutal, fille de la grande bourgeoisie catholique française, aveyronnaise pour être précis ? Dont le mari est décédé depuis une plombe, et dont aucun des enfants n’est juif vu qu’elle ne s’est jamais convertie ?

          La clique, c’est donc les Français auxquels ledit Bernard Cohen a toute sa vie cherché à s’assimiler ? Bel éclair de lucidité, tu progresses.

          • Bien vu « qd on est con…. »
            Le problème est que les obsessions rendent con à force d’explication univoque et facile qui empêchent de voir la connerie universelle qui touche même la communauté de Simone ….AUSSI mais pas seulement et les femmes comme les hommes ….cela va sans dire mais ça va mieux en le disant

  22. Ou le suicide de l’occident ne pouvait qu’entrainer la légalisation de l’avortement .
    La tendance suicidaire a commencé avant

  23. « Il n’y a pas à condamner pénalement la femme qui ne souhaite pas voir naître un enfant qu’elle ne pourra pas ou ne voudra pas assumer ». En ce cas l’enfant lui est retiré est confié à une famille aimante, il s’en trouve beaucoup qui cherchent à adopter. Et adopter un petit Français c’est toujours mieux que d’aller en acheter un à l’étranger.

    • A cette époque encore beaucoup de petits garçons étaient confiés aux orphelinats aux mains des pédophiles catholiques, pareil pour les petites filles dans les cloîtres des soeurs également penchées sur la question !

      Durant les deux dernières décennies j’ai fait la connaissance de deux orphelins pris en charge par ces institutions, il n’y a pas 50 ans, il n’était pas question d’adopter, d’abord ils passaient par la case pédophiles. C’est pas si simple, les avortements se passaient dans des conditions souvent crades. Vaste débat !

      • C’est marrant comme vous n’oseriez pas dire le centième de vos conneries envers les juifs ou les musulmans que vous n’en dites des catholiques. L’Eglise catholique et ses institutions sont l’endroit où les actes de pédophilie sont les moins nombreux, mais ceux dont « on » parle le plus. La pédophilie c’est d’abord dans les familles, à l’école et dans le sport, mais là chuuuut silence total ! Votre généralisation est aussi débile que si l’on affirmait que l’humanité tout entière n’était composée que d’imbéciles au seul regard de votre imbécilité.

      • Intéressant de lire ici des abrutis finis qui , comme le pauvre Michael , sont révélateurs d’un niveau d’abrutissement préoccupant tant dans la profondeur que dans l’extension . Cela remonte comme la vase et la merde du fond d’une eau croupie .
        En général les accusateurs fous cherchent à détourner l’attention de leurs turpitudes personnelles . D’ailleurs le « Michael » et ses semblables , obscurs et douteux autant qu’insignifiants , sont totalement hors sujet coutumiers qu’ils sont du biais , de la torsion , de la con-torsion et de l’esquive

    • peu de gens comprennent ça. d’ailleurs les enfants adoptés vous remarquerez que tout est fait pour leur prouver qu’ils ont plein de raisons d’etre malheureux.
      du coup les moins forts mentalement finissent par le croire.

    • Ça, JJP, c’est tellement logique et humain que ça ne va pas plaire aux…intellectuels.

  24. Personnellement, je n’en ai rien à faire de ce que pense l’eglise, la tradition, selon vous, serait de ne pas s’adapter, au monde, avec des gens comme vous on ne serait pas encore descendu de l’arbre. L’avortement, le suicide de l’Occident comme, vous y allez de votre titre apocalyptique, si les hommes ne se soulageaient pas sans retenues, il ne serait pas nécessaire pour les femmes d’avorter.

    • Pour que des hommes « se soulagent sans retenue » et fassent des enfants, il faut qu’il y aient des femmes qui les reçoivent sans retenue. Comme d’habitude votre « argument » explose le plafond de la bêtise. Oui, Eglise ou pas, l’avortement est un crime, oui sans l’avortement la France compterait environ 8 millions de Français et Françaises de plus (qui se seraient mariés à leur tour et auraient eu des enfants), et non elle n’aurait pas besoin d’un seul immigré, et non vous ne seriez pas à chouiner ici de son islamisation.

      • JJP, vous demandez, donc aux femmes d’accepter de garder l’enfant issu d’un viol, ou d’une relation sans consentement?, vous refusez à la femme le choix de ne pas avoir d’enfant? La France n’a pas besoin de plus d’immigration ou d’enfants, pendant les trente glorieuses le pays était en pleine croissance avec moins de monde, aujourd’hui l’industrie est mourante, il y a beaucoup de chômage pourquoi? Parce que certaines personnes ont plus d’intérêt de rester au RSA, et les immigrés ne viennent plus en France pour travailler, depuis que les français ont besoin d’un  » petit négre » pour cuisiner ou se torcher le c… il faut 3 employés pour servir ces mauvais à tout. Dont la plupart appartiennent au tertiaire. Si je suis bas de plafonds, vous êtes au raz du sol!

        • « vous refusez à la femme le choix de ne pas avoir d’enfant? » Vous êtes débile ou quoi? Pilule, capote, etc etc, ca vous dit quelque chose?

        • Si dans une affaire de viol vous voulez punir de mort quelqu’un, alors que ce soit le violeur plutôt que le bébé qui n’a rien demandé. Non, je ne demande pas aux femmes violées de garder leur enfant non désiré, je demande de les confier à des familles aimantes : l’adoption ça existe, non ? Par ailleurs l’alibi du viol pour justifier de l’avortement est une hypocrisie crasse car sur 230.000 avortements pratiqués chaque année en France, le viol ne représente pas même 1%. Par ailleurs encore, je ne refuse pas à la femme de ne pas avoir d’enfants, je refuse qu’on tue les enfants, si vous ne savez pas faire la distinction, je n’y peux rien. Il est ahurissant de bêtise de se lamenter de l’immigration de masse tout en défendant l’idée de pouvoir exterminer 230.000 petits Français de souche à naitre tous les ans !

          • Votre définition d’un enfant svp, parce que là on ne parle pas encore d’enfants, en extrapolant, les millions de spermatozoïdes expulsés lors d’un acte sexuel sont autant de « vies » perdues, votre façon de tout interpréter est ridicule.

            • Votre interprétation que j’ai très souvent entendu chez les tristes athées, ne tient pas la route et ignore la fécondation. Un spermatozoïde n’est pas viable et ne peut en aucun cas donner un enfant. En revanche la vie et l’être commence deux à trois jours après le fécondation (entrée d’un spermatozoïde dans une ovule), car à ce moment le patrimoine génétique est complet de tous ses chromosomes et, sauf accident ou meurtre, il donnera un enfant. Lisez Testard, le responsable d’Amandine, qui s’est désolidarisé, après coup, de cette pratique (la FIVE).

              • Daniel, expliquez moi comment ça se passe si une coccinelle s accouple avec un scarabée….est ce que les délais sont les mêmes ?….😟😟😟😟😟

            • Décidément, vous êtes aussi nul en raisonnement qu’en connaissance : le spermatozoïde seul n’est évidemment pas « une vie perdue », ça c’est de la bêtise Charlienne prise au sérieux par des crétins. Pour la première partie de votre post, je vous réponds que le fœtus n’a pas le même groupe sanguin que sa mère et que donc il forme une vie autonome dans son ventre et ce dès l’instant de sa formation.

              • Daniel et jjp, vous prenez tout à la lettre, c’etait une boutade qui voulait demontrer que l’on en arrive vite à des excès si vous n’entendez rien au deuxième degré, c’est pire que je ne me l’imaginais.

            • Là, on va rentrer dans la science fiction….mais ce que vous dites est assez original.

      • Jjp, la naissance aussi est un crime, lorsque l’on fait naître des enfants avec de tels handicaps, que l’enfant et les parents deviennent un puit sans fond de souffrance, ou quand on met au monde des enfants, à des fins de profits ou d’intérêts divers, certains couples ou femmes seules vivent de « l’elevage », aujourd’hui, tout est fait pour favoriser les naissances et non le contraire comme vous l’insinuez, c’est la quantité aux détriment de la qualité, tout ça, et je le maintient, à cause de cette programmation mentale que sont ces religions orientales expansionnistes. Il n’est pas raisonnable dans un biotope naturel de voir plus de prédateurs que de proies, or l’homme est le pire des prédateurs que vous le voulez ou non et sa multiplication mondiale ,le mènera à sa perte.

        • Ah que le chti lepénien est un cas intéressant d’hominidé honteux .
          Le « penseur » de pacotille et d’arrière boutique de la lepénie qui trouve qu’il y a trop d’humains doit se hair ou hair la terre entière . C’est dire combien un tel specimen doit être laid moralement et aussi physiquement .Je propose à de tels sinistres personnages d’être cohérent avec eux mêmes ….
          Bref surtout ne pas donner le pouvoir à cette triste engeance …..Personnellement j’apprécie sa prestation à sa juste valeur ! Chacun jugera

          • Cher peripathos, certaines espèces animales sont capables de gérer les naissances selon, les ressources disponibles, les indiens d’Amazonie le font aussi depuis des siècles. L’homme moderne ne voit les naissances que d’une manière égoïste propre à son intérêt. Quant à mon apparence morale ou physique, je dirais que j’ai la beauté du diable! 👹 j’espère avoir répondu à vos attentes, a vous revoir…

        • Si la naissance est un crime pour enfants handicapés, si je n’étais pas catholique et si je devais m’abaisser à vos raisonnements stupides, je pourrais vous répondre alors qu’avec votre handicap mental vous devriez vous suicider sans tarder. L’alibi des naissances d’enfants handicapés pour justifier de l’avortement est une hypocrisie sans nom. D’autre part, et sans faire de généralités, je connais la mère d’un trisomique qui est tout amour pour son fils, lequel d’ailleurs le lui rend bien. Vous dites : « tout est fait pour favoriser les naissances et non le contraire » = Vous plaisantez ? Les frais d’avortement remboursés à 100% quand ceux d’une maternité à terme remboursés partiellement ! Tout est fait pour favoriser les naissances d’extra-européens, idéologie de destruction de notre civilisation chrétienne de souche gallo-gréco-romaine, et dont vous êtes le parfait idiot (in)utile.

          • Jjp, quand je parle handicap, c’est des situations ingérables que je décris, cela ne concerne pas les enfants qui peuvent mener une vie en bonne santé relative, je ne vous souhaite pas de voir les cas d’enfants nés par la volonté de certains médecins et que l’on cache du public, vous auriez vite fait de changer d’avis. Votre vanité vous pousse à me considérer comme inutile, ce que je reconnais, mais à ce propos vous l’etes autant que moi car tout est amené à disparaître, nôtre monde comme votre dieu dont vous vous êtes fait le chantre. Trouvez un moyen de vous mettre enceint et vous aurez resolu votre problème, et laissez les femmes décider de leur sort.

            • Dont acte le chti « français » qui soutient la lepen ( il faut le rappeler …cela explique bcp de choses ) est donc
              non seulement un lâche qui ne tire pas jusqu’au bout les conséquences de ses déjections intellectuelles et préfère supprimer les autres plutôt que lui-même ,
              Mais , en plus , c’est un vrai moment de réjouissance , il est d’une débilité insigne , qui prétend porter la voix « des femmes » insinuant que celles ci seraient propriétaires de la vie de l’enfant ou de l’être humain ( peut importe le nom qu’on lui donne qui ne change pas la réalité ) qu’elles portent . Bref le front du type doit être particulièrement bas qui affirme que tout le monde serait également inutile au prétexte que tout , nous dit-il du haut de son tas de fumier , serait amené à disparaitre ! Ah ah c’est sûr le mec se console comme il peut de sa triste existence . Mais la VERITE est toute inverse et quand on croit qu’il a touché le fond le mec creuse

              • Peripathos, mon souhait n’est pas d’éliminer qui que se soit, ce n’est d’ailleurs pas nécessaire, mais vous ne pourrez jamais obliger une femme à garder un enfant qu’elle ne veut pas, sans perdre la femme et donc aussi l’enfant.donc comme je l’ai dit plus bas on ne parle pas de la meilleure solution mais de la moins pire.

            • En quoi les femmes devrait-elles être seules à décider du sort de l’humanité. Vous êtes d’un féminisme extravagant La Chtie mondialisto-malthusienne.

              • Daniel, je pretend que la femme est la seule maîtresse de son corps et je le maintient, de toute manière certaines d’entre elles pour des raisons qui les regardent sont prêtes à se donner la mort ou utiliser des moyens dangereux pour leurs vies, dans tout les cas l’enfant disparaît aussi
                Je ne choisi pas le meilleur mais le moins pire.

  25. Une juive simone veil qui a instauré une loi sur l’avortement alors qu’en ISRAEL l’avortement est interdit, allez comprendre leur mode de fonctionnement !

    • Pas besoin de comprendre hélas ce que les Occidentaux au plus profond d’eux savent déjà. Toutes les tares actuelles et déviances que nous subissons sont les méfaits de « certains juifs » fanatiques voulant la disparition des races blanches, par le métissage des blanches, et pour la culture tout un programme de crétinerie toujours plus décadent en humiliant profondément toute notre histoire.

    • Eh oui mais parce que chez les autres, c’est toujours mieux 🥳🥳🥳🥳🥳

    • L’avortement est le plus beau cadeau que ces femmes font en ne les mettant pas dans ce monde hypocrite, plein de contradictions et d’egoisme car si ceux qui en ont euent ou en veulent (a l’inverse de ceux qui en ont eut sans le chercher) avaient et pensaient d’abord a eux ils ne les auraient pas mis ou ne les mettraient pas au monde pour leur infliger toutes les epreuves de cette vie dont l’avenir est de mourir tot ou tard pour RIEN Ca n’en vaut pas le coup car la vie se resume qu’a ce que l’on vit sur le moment et non pas la seconde d’avant qui n’est qu’un vague souvenir dans un ecran de fumee Par contre vous savez ce qui vous attend si vous etes dans la souffrance continue pour causes de maladies debilitantes

      • « L’avortement est le plus beau cadeau que ces femmes font en ne les mettant pas dans ce monde hypocrite, plein de contradictions et d’egoisme »
        Il est clair que par ces quelques paroles, vous venez de démontrer l’hypocrisie, la contradiction et l’égoïsme des gens de votre espèce !

        • En quoi ne pas vouloir mettre des enfants au monde est egoiste? alors que ceux qui en veulent le font pour s’amuser avec eux quand ils sont petits comme avec des chiots et apres qu’ils se demerdent comme me l’a dit un jour un de mes copains de foot qui avaient deux filles. S’ils pensaient d’abord a eux et/ou a leur petits enfants ils n’auraient pas laisser ce pays dans la merde en votant d’abord que pour leur propre gamelle

      • Nicolas, vous avez raison, il est facile pour certains de voir les choses du bon côté quand la vie leur est merveilleuse, par contre leur bonheur, les excluent de la compassion envers ceux qui souffrent, je vous comprend, mais permettez moi de vous souhaiter des jours meilleurs, même si à vous lire, cela paraît peu probable. Bien amicalement.

        • « il est facile pour certains de voir les choses du bon côté quand la vie leur est merveilleuse » = Quel ramassis de bêtise ! Ainsi il faudrait avorter les gens pauvres et malheureux (qui le sont toujours par nature) et préserver les riches heureux (qui le sont toujours par nature) ?! Vous êtes pire encore que je ne le pensais (c’est dire) !
          Heureux pour vous qu’il n’ait pas fallu avorter les imbéciles…

          • J’abandonne tout explication, je parle de santé pas de richesses, vous déformez le moindre de mes dires afin de rester planté dans vos certitudes JJP,vous êtes vraiment d’un niveau de compréhension tellement bas qui dépasse l’entendement, les explications de texte et vous, cela doit être du sport!

            • Relisez-moi bien et vous trouverez aussi les termes de « malheureux » et « heureux », ce qui inclue évidemment autre chose que le fric. Voir à ce sujet mon post de 13h42 à Nicolas. Vous ne voulez voir que ce vous voulez, et ce que vous voulez, finalement, ce n’est rien de plus que ce que le poison maçonnique que vous avez ingurgité vous fait vouloir. Autrement vous êtes l’esclave de ce monde. Et heureux de l’être, en plus. Je ne dis pas ça pour vous enfoncer, ça vous le faites assez bien tout seul, mais au contraire pour essayer de vous éveiller l’esprit. Ah que c’est difficile…

              • Je n’ai pas besoin que l’on m’éveille l’esprit surtoutvoar des endoctrinés catéchumènes.

                • « Je n’ai pas besoin que l’on m’éveille l’esprit » = Ok, eh bien bonne nuit !

        • Pour le momennt c’est a dire a la seconde pret je me porte tres bien
          mais qui sait ce que la seconde suivante sera?
          Le plus grand cadeau qui puisse arriver a toutes les especes sur cette planete sans avenir qui pour survivre temporairement doivent s’entrebouffer est que celle-ci explose dans un big bang detruisant tout sur son passage .

      • Parlez pour vous Nicolas et allez au bout de vos idées ou prenez des traitements et puis , je ne sais pas , larguez tout changez de vie , faites la route ou prenez la mer , faites des études , cultivez vous ( pour l’instant ça semble en friche ) , faites de l’humanitaire , découvrez l’art un peu de beauté vous ferait du bien , puis passez un temps dans une chartreuse où vous fermeriez un peu votre gueule et prendriez conscience de votre insignifiance en priant et cultivant votre jardin

      • Nicolas : Sérieusement, j’ai un « remède » pour vous : Jésus-Christ qu’Il s’appelle ! Espérance et Joie il procure, et quelquefois même, avec grande Foi, la guérison de la chair. Quand on est au fond du gouffre, Lui seul peut y plonger la main et vous en sortir (expérience personnelle).
        Encore faut-il le vouloir et Lui demander…

        • Je n’ai pas besoin d’etre soigner je me porte tres bien! Par contre pas ceux qui sont dans la souffrance en fin de vie pour au final RIEN!Je ne fais que d’exposer la realite qui bien entendu est genante pour ceux qui se sentent visees car la verite blesse!

          • @ Nicolas : Quand je lis que « Le plus grand cadeau qui puisse arriver a toutes les especes sur cette planete est que celle-ci explose dans un big bang detruisant tout sur son passage », je me dis que oh non, vous ne vous portez absolument pas bien !!!!

            • Au contraire tres bien ..mais je suis realiste car cette vie ephemere ne sert a rien alors autant esperer le big bang pour en finir une fois pour toute puisque l’avenir de l’humanite est de mourir tot ou tard pour rien Comme l’a dit Marlo Brando avant de mourir What was that all about?

        • Les cancers tout comme la femme du neveu de mon epouse en France avec son cancer depuis un an avec ses traitements agressifs debilitants ou autre mot c’est celui qui qui m’est venu a l’esprit car j’ai oublie mon francais ou autre maladies physique ou mentale comme ce basketteur qui a 22 ans a mis fin a ses jours car il n’en pouvait plus etc….

          • J’aimerais ajouter qu’elle a 44 ans avec deux gosses 11 et 8 ans qui risquent d’hineriter les genes de leur mere déjà predisposé au cancer puisque sa propre mere en est morte a 40 ans. Les humains ne font jamais rien pour les autres mais pour eux-memes comme vouloir des enfants mais pour faire joujou avec eux petits et/ou pour qu’ils s’occupent d’eux durant leur vieillesse comme du temps ou les retraites n’etaient pas la pour le faire De nos jours c’est tellement plus facile de les mettre dans des ehpads pour ne pas en avoir le fardeau

    • oui mais Giscard elu par le droite en 1974 etait attire comme un papillon la flamme par les idees de gauche, nominations de Servan Shreiber, Veil,
      Giroud etc Chirac la girouette rad soc ne valait pas mieux

      • dissident
        +1000000000000000000000000000000000000000000000000000000000
        Il a été le premier fossoyeur de la France (pompi n’a nui que tres peu de temps….il a été le premier président banquier venu de chez rotchild comme mak rond et a remis les cordons de la banque de France entre les mains des banques privées) depuis ces escrocs la France est ruinée

Les commentaires sont fermés.