La Licra, de vulgaires chasseurs de primes…

Licrastarwars
Rions un peu d’une association qui ne sait pas ce qu’elle est ni où elle va: La LICRA.
Sur leur site http://www.licra.org/qui-sommes-nous/ on peut fouiller un peu partout sur la page, on n’obtient pas de réponse à cette question. Même leur organigramme est d’une opacité digne d’un trou noir. Tout juste sait-on qu’il y a 7 commissions dont on ignore totalement les fonctions. Des esprits chagrins vont nous rétorquer que le but d’une commission est justement de ne pas avoir de fonctions mais des notes de frais, on ne peut pas leur donner tort.
Passons à la page suivante: http://www.licra.org/que-faisons-nous/ et Oh ! surprise de taille. Voici la réponse:
QUE FAISONS-NOUS ?

Page bientôt disponible.

N’hésitez pas à consulter notre calendrier antiraciste et nos actus.

On saura donc plus tard ce que ces braves gens font à part rédiger un calendrier antiraciste et toucher des subventions de l’Etat, donc du contribuable. Les pages « Comment agir ? » et « Débat & idées » renvoient sur l’extrait ci-dessus.
licra
En général, quand on tombe sur ce type de site on reste indulgent, on se dit que c’est le travail inachevé de l’association des élèves promo 2003 du lycée horticole de Cambrousse-en-Campagne. Oui, mais là, Non ! La LICRA est une formidable machine de guerre qui veille à casser du raciste et de l’antisémite, ce qui est louable, mais choisit ses cibles parmi certains et pas parmi d’autres. Leur combat est sélectif et leur motivation est l’argent. Le site Riposte Laïque, qui n’est ni raciste ni antisémite, subit pourtant les foudres de la Justice suite à une dénonciation de la LICRA (1). Avouez que pour un site qui lutte contre un dogme présentant les singes comme étant les descendants des juifs maudits (2) se faire assigner à la 17ème Chambre correctionnelle par une ligue qui prétend lutter contre l’antisémitisme, c’est cocasse. Mais bon, tant que ça rapporte pour s’offrir rien que trois avocats …
Je ne résiste pas au plaisir de citer un médecin-journaliste musulman turc, je vous invite à lire le reste ici (2). Vous allez rire franchement. Notez qu’il n’est pas le seul puisque Shéitan, imam de Brest, affirme à des enfants de son école coranique qu’en écoutant de la musique, un homme peut se transformer en singe ou en porc. Vidéo ici (3). Rires garantis aussi.
Dans sa chronique du 31 janvier 2016 publiée dans Vahdet, quotidien islamiste radical pro-gouvernement AKP, le journaliste Seyfi Sahin écrit que la théorie de l’évolution du « juif » Darwin s’inscrit en faux contre la parole d’Allah dans le Coran. Se disant médecin, Sahin fait valoir que l’homme ne descend pas du singe, mais que ce sont les singes qui descendent de juifs pervertis, maudits et punis par Allah
blasphmehorizontal1
Que dit et que fait la LICRA à ce sujet ? Rien, absolument rien. Pourtant, il y aurait de quoi. A Jérusalem, il n’y a pas une semaine sans qu’un musulman n’agresse un juif (et il y a mort d’homme) et que fait la LICRA? Rien. On peut penser qu’il s’agit de faits commis à l’étranger, donc lointains et hors de la compétence de cette Ligue INTERNATIONALE contre le racisme et l’antisémitisme. Peut-on réellement le penser ? Non, puisque la plainte de la LICRA porte sur un Suisse résident en Suisse pour avoir publié le texte d’un Tunisien. Alors pourquoi cette plainte ciblée ? Simplement parce que le bailleur de fond de la LICRA est l’Etat et que le site Riposte Laïque dérange l’Etat. La LICRA se fait chasseur de primes pour REWARD 2000 Euros payés par le patriote.
Philippe Legrand
 
image_pdf
0
0

12 Commentaires

  1. La licra une organisation merdique de bras cassés qui voudrait imposer sa façon de voir les choses…. qu’elle aille se faire foutre la licra !!!

  2. Par curiosité, je viens de me rendre sur leur page d’accueil. Leur sectarisme déguisé en anti fachos donne envie de vomir ! Autrement dit, si vous n’abondez pas dans leur sens, vous êtes bons à flinguer.

  3. Je suis de la couleur de ceux que l’on persécute. – Alphonse De Lamartine C’est bien vrai ça. Je suis de la couleur de Lamartine moi aussi alors je sais de quoi il parle.
    Cette citation je viens de la découvrir sur le site de la LICRA.
    Je la verrai bien par exemple inscrite sur les tee-shirts des Calaisiens cet été.

    • La citation est bien de Lamartine dans son ouvrage « Toussaint Louverture ». Cet ancien esclave, agent des anglais, voulait chasser les espagnols d’Hispaniola. En fait il eu scission qui a donné Haïti et la République Dominicaine. J’ai visité ces deux pays Le premier est une république bananière sans bananes, le deuxième est indépendant sous capitaux espagnols (Famille Iglésisas qui n’a pas changé). Même si le niveau de vie des Rep-Dom est faible, ils s’en sortent bien et le tourisme de masse fait marcher la production. En Haïti, c’est presque le désert, les habitants rasent tout pour cuisiner, il ne reste plus que de la terre battue et des détritus. L’origine de cette énorme différence: La culture. Lamartine devrait venir faire un tour dans ce pays, il reviendrait sur cette citation.

      • Oui, mais en Haïti, c’est le vaudou. Les Toussaint et autres Halloween n’ont pas besoin de bananes, ils glissent tous seuls même sans les tremblements de terre. Et leurs financements ce sont les dollars états -uniens avant tout, qui comme chacun le sait sont au premier plan pour la culture..

  4. L’organigramme de la LICRA fait quand meme penser a l’organisation des plus grands industriels mondiaux… L’opacité en plus…. Une sorte de société secrete…

Les commentaires sont fermés.