La Licra écrit à la religieusement laïque Taubira : défense de rire !

Publié le 11 mai 2013 - par - 3 430 vues
Traduire la page en :

Par une lettre ouverte datée du 5 mars dernier, Alain Jakubowicz président de la Licra, a saisi le Garde des Sceaux, dame Taubira, d’une question sur le serment des magistrats :

«Madame la Garde des Sceaux,

Comme vous le savez, la Licra mène depuis 1927, le combat des valeurs de la République et notamment de la laïcité, auxquelles nous vous savons particulièrement attachée.

C’est à ce titre que nous nous permettons d’attirer votre attention sur le serment des magistrats, en ce qu’il inclut l’engagement de «garder religieusement le secret des délibérés».

Ne pensez-vous pas que cette référence au religieux, dans notre République laïque, est équivoque et à tout le moins inopportune ?

Je vous remercie de nous faire connaître votre opinion sur la question.

Je vous prie de croire , Madame la Garde des Sceaux à l’assurance de ma déférente considération.»

D’après le dictionnaire de l’Académie française, de la 1re édition en 1694 à la 8e en 1935, l’adverbe « religieusement » signifie « exactement, scrupuleusement, ponctuellement ». Le président de la Licra va-t-il user de son ministère pour demander aux immortels de  biffer cette signification de la 9e édition en cours de rédaction ? C’est le moment, ils en sont justement à la lettre r, plus exactement au mot « Recez ».

Le ridicule, voilà ce qui reste aux tartuffes vrais dévots du système et faux dévots de la laïcité. Ils peuvent encore tenter de mettre sur la paille une Fanny Truchelut, de poursuivre des Pierre Cassen et des Pascal Hilout. Il n’en demeure pas moins que cette farce fait penser à une fin de règne.

Religieusement laïques, les Résistants vaincront !

Pascal Olivier

http://blog.pascalolivier.fr/

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi