La Licra et le Parquet vont-ils oser poursuivre Donald Trump et Valeurs Actuelles ?

VATrump

Ce mercredi, devant la 17e chambre correctionnelle de Paris, le Parquet, via le substitut du procureur, Solene Gouverneyre, poursuivait un citoyen suisse coupable d’avoir publié sur un site helvétique les écrits d’un Tunisien anti-islam.

http://ripostelaique.com/sami-madame-le-juge-en-islam-vous-seriez-vendue-comme-esclave-sexuelle.html

Et cela suite au « signalement » opéré par la Licra, et Maître Sabrina Goldman, qui se sont portés partie civile.

L’argument donné par les deux inquisitrices, dignes descendantes de Torquemada, étaient que les écrits de Salem Ben Ammar, bien qu’émanant d’un site suisse, étaient disponibles en France, et donc qu’ils encouraient, légitimement, les plaintes de la Justice de notre pays. Les deux femmes ajoutaient même, chacune de leur côté, que ce qui est valable pour internet l’est également pour la télévision.

http://ripostelaique.com/la-justice-francaise-est-elle-competente-pour-juger-notre-president-suisse-reponse-le-6-avril.html

L’avocat du président de Riposte Laïque Suisse, Maître Stéphane Haddad, eut cette phrase choc, se tournant vers les duettistes Parquet-Licra : « Pourquoi ne poursuivez-vous pas Donald Trump, qui a dit qu’il ne fallait plus qu’un seul musulman ne pénètre aux Etats-Unis ? »

Il eut droit à un haussement d’épaules méprisant. Et pourtant, notre avocat ne croyait pas si bien dire.

Voilà en effet que Valeurs Actuelles, pourtant déjà condamné par le procureur Gouverneyre, pour avoir osé publier cette couverture, persiste et signe, et se permet de mettre en valeur, cette semaine, le milliardaire américain, qui accorde sa première interview dans un média français au quotidien dirigé par Yves de Kerdrel.

valeursactuellescouvmariannevoileeAndré Bercoff, auteur de l’entretien-choc, devrait déjà être suspect aux yeux de la Licra et du procureur Gouverneyre. En effet, ce journaliste et écrivain avait osé, au lendemain de l’apéro saucisson-pinard, animer un ouvrage, intitulé « Apéro saucisson pinard », où il organisait des échanges, tout au long du livre, entre Fabrice Robert, président du Bloc Identitaire, Pierre Cassen et Christine Tasin. Voilà l’homme à qui Donald Trump a osé donner sa première interview. Suspect, n’est-ce pas, Mesdames Goldman et Gouverneyre !

couverture apero saucisson pinardMais le pire n’est pas là. Dans cet entretien, il ose dire que l’Europe va mourir du flot migratoire et de l’invasion musulmane. Délit d’opinion, réprimé en France par l’article 24-8 de la loi de 1881, remis à jour en décembre 2004, qui précise que « sera puni d’une amendé de 45.000 euros et d’une année de prison quiconque se sera rendu coupable d’incitation à la haine, à la violence ou à la discrimination contre une personne ou un groupe de personnes en raison de son appartenance à une ethnie, une nation, une race ou une religion« .

Bingo ! J’entends déjà Mesdames Goldamn et Gouverneyre glapir qu’on est en plein dans le délit, et que le sieur Trump appelle ouvertement à la haine contre les musulmans. Dans une publication accessible en France ! En conséquence, Donald Trump, Valeurs Actuelles, mais aussi André Bercoff, complices de ces propos, doivent également se retrouver devant la 17e chambre, au plus vite, avant que le candidat républicain ne se retrouve à la Maison-Blanche ! Sinon, on ne comprendrait pas pourquoi notre directeur suisse aurait eu droit aux foudres de la justice, et pas le possible futur hôte de la Maison-Blanche !

Encore plus grave, avec une violence totalement décomplexée (comme diraient les duettistes Goldman-Gouverneyre), voilà que Donald Trump ose dire que s’il avait été au Bataclan, vu qu’il est toujours armé, il aurait tiré. Horreur ! Mais cela rappelle les propos de Christine Tasin, qui, dans Boulevard Voltaire, à l’occasion d’une fiction, avait dit qu’en cas d’émeutes fomentées par les musulmans radicaux, la troupe « devrait tirer dans le tas« . Cette fois, c’était la LDH et l’éléphantesque Tubiana qui avaient traîné la très méchante Christine Tasin au tribunal, ainsi que le directeur de publication, Dominique Jamet, qui se retrouvait, pour la première fois d’une carrière commencée il y a 50 ans, devant des juges.

http://resistancerepublicaine.eu/2014/10/10/tubiana-voudrait-me-faire-condamner-pour-incitation-au-meurtre-des-musulmans/

Trump fait encore pire. Il ose dire que lui, il aurait tiré sur les musulmans, au Bataclan ! Article 24-8, incitation à la violence contre un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion ! Vite, une nouvelle plainte contre lui, contre Bercoff et contre Valeurs Actuelles ! Qu’attendez-vous, les racketteurs de l’antiracisme pour faire un signalement aux autorités, comme au temps de Vichy ? Qu’attendez-vous, les commissaires politiques déguisés en procureurs, pour instruire ces plaintes de suite ?

Après avoir jugé un Suisse coupable d’avoir publié un Tunisien sur un site helvétique, nous attendons avec impatience de la justice française que le très méchant Donald Trump soit traîné devant la 17e chambre par de vaillants islamo-collabos déguisés en antiracistes et en procureurs.

Toutes les conditions sont réunies pour une plainte. Les propos de ce personnage sont bien accessibles sur le territoire français, comme ceux que notre directeur suisse a laissés paraître, en octobre 2014, dans Riposte Laïque. Ils tombent donc, selon la logique des Inquisiteurs, sous le coup de l’article 24-8 de la loi sur la liberté de la presse de 1881.

Alors, on se déballonne, les Torquemada ?

Jeanne Bourdillon

image_pdfimage_print

10 Commentaires

  1. Dommage pour Gouverneyre qui semble avoir toutes les qualités requises pour devenir ministre sous Guignol 1er. De plus, elle aurait pu comparer facilement l’étendue de sa soumission aux adorateurs de pédophile avec Najat. Et si toutefois une « disproportion » devait apparaitre, pas de problèmes, on fait appel au barbu de BarakaCity, muni d’une vielle boite de conserve rouillée…C’est juste de la richesse culturelle musulmane, et la France en a tellement besoin!

  2. TRUMP progresse parce qu’il appelle un chat un chat contrairement à l’étouffant politiquement correct français qui conduit la France vers sa destruction finale, à la plus grande joie de l’internationale socialiste à part quelques marxistes qui se sont bien soignés comme ceux de RL et que l’identitaire que je suis trouve tout à fait fréquentables et fort sympathiques

  3. en 1993 la Belgique s’est dotée d’une loi de compétence universelle… Au lieu de règler les problèmes entre Flamands et Wallons ou dans les « Molembeek » la Belgique allait donc règler la justice dans l’univers…depuis cette loi a été amendée car de moins en moins de personnalités osaient faire escale à Bruxelles…

  4. et qui va , un jour condamné ce « procureur » pour atteinte grave à la liberté de penser et à la liberté d’expression ?

  5. Pour etre fort il faut faire abstraction de la pitié
    Pas de pitié pour les envahisseurs!!on a voulu vous perturber en montrant la photo d’un petit syrien noyé moi j’ai vu des photos d’enfants pulvérisés par les barils de TNT jetes par gens de Bachar el Assad c’est pas joli!!Il y a eu une vingtaine de petits français morts noyés dans la piscine familiale cet été!!ces pauvres petits.n’on pas fait la une des journaux!

  6. Peut-être un peu moins pour notre ami suisse, La Suisse ne faisant pas partie de l’Europe de Bruxelles, si Trump était condamné par ce tribunal, nous pouvons imaginer un grand éclat de rire de ce candidat à la Maison Blanche et sa réponse aux jugettes de la 17 ème chambre. Poursuivre des étrangers, qu’adviendra-t-il en cas de condamnation, certainement pas grand chose. Car la liberté de paroles dans la plupart des pays dits démocratiques est plus importante qu’en France.Cela ressemble plus à de l’esbroufe que de la justice.

  7. Je parie que Donald TRUMP est terrorisé à l’idée que Solène et Sabrina ne le traînent devant la 17° chambre. Ce qui m’amuserais au delà de toute espérance serait que TRUMP achète VALEURS ACTUELLES juste pour le plaisir de voir les deux duettistes le poursuivre en vertu de l’article 24-8 de la loi de 81…

  8. Madame le procureur de la République, vous devez savoir que le génocide doit être réprimé depuis le 1/1/02 et que la France et le peuple français sont bel et bien dans cette situation là.
    Si vous ne semblez pas comprendre, c’est-à-dire surtout, vouloir comprendre, vous ferez alors parti des inculpés pour génocide au C.P.I. .

    Est-ce difficile de le reconnaitre, sans avoir besoin de la définition du génocide qui existe depuis le 9/12/48, reconnu par l’ONU.
    Je n’ai nul besoin de vous coller le lien, au moins faites cet effort minimal.

    Très cordialement à vous.

  9. Madame le procureur de la République

    Les politiques français et leurs politiques depuis prés de 40 ans sont un génocide de la France et du peuple français, mais on ne peut poursuivre directement que ceux commis depuis le 1/1/02, ce qui n’empêche pas de vouloir réclamer la déchéance de tous ces politiques, et l’abrogation de leurs politiques….

    Je suis pour la Démocratie référendaire, pour le peuple français (non génocidé), par le peuple français (non génocidé), pour ce que nous voulons (….), ne voulons pas (………), et ne voulons plus (……..).

    Très cordialement à vous.

  10. Les médias collabos français qui s’emploient à faire passer Trump pour un imbécile et un » beauf » complet devraient s’interroger sur le fonctionnement financier de tous les autres partis politiques américains et français totalement dépendants et inféodés au Qatar et à l’Arabie Saoudite.Quels crédits peut-on accorder à ces partis dépendants? Trump est indépendant et libre financièrement.Ses idées sont celles d’un homme libre à la fois sur l’immigration, l’économie et l’identité des peuples.Il dénonce magistralement la politique de régression menée par Obama.

Les commentaires sont fermés.