La Licra s’est comportée en catin de l’islam

SabrinaGoldman2La mécréante Licra qui fait la danse du ventre à mes coreligionnaires, joue à la mère-fouettarde et fait condamner indirectement Allah pour un écrit révélé par Allah lui-même pour incitation à la haine de ses propres ouailles Allah n’a plus désormais le droit d’engueuler crument ses créatures sous peine d’être condamné pour propos racistes à l’égard de sa créature.

Allah raciste avec lui-même, il faut le faire et la République l’a fait grâce à son officine de la bonne morale de l’islam. Elle a commis l’outrecuidance impardonnable de traduire un enfant d’Allah devant son tribunal spécial d’inquisition de Paristan pour délit de blasphème. Alors qu’il doit bénéficier d’immunités dues à son rang. En le condamnant, elle a condamné Allah lui-même dont il est plus est son secrétaire particulier. La Licra a commis une bavure diplomatique et a violé ainsi la nouvelle Convention de Vienne réécrite par l’O.C.I. qui met les musulmans au-dessus des lois des assemblées humaines.

Le pire des sacrilèges, un péché mortel, est qu’un non-déclaré musulman s’ingère dans les affaires islamo-musulmanes. Au lieu de suivre le bon exemple de neutralité de ceux qu’elle fait passer pour victimes d’injures de caractères racistes qui sont restés muets comme un musulman le soir du 13 novembre 2015, grâce à elle, les voilà désormais une race.

Elle se veut plus musulmane que les associations de défense des musulmans qui sont conscientes qu’il n’y a aucun délit d’outrages à l’honneur des musulmans et certainement pas une incitation à la haine. L’auteur lui-même est encore plus musulman que Mahomet lui-même. En injuriant ses nobles coreligionnaires il s’injurie lui-même. Avec ce jugement infâme et inique, on condamne un musulman qui s’en prend à lui-même. Mais la Licra est atteinte e cécité mentale s’en est prise les pieds dans mon beau tapis de prière. Elle se mêle de tout mais jamais de l’essentiel comme se porter partie civile dans les crimes terroristes de mes coreligionnaires et les profanations des cimetières et des église. Mais ça c’est une autre histoire. C’est plus porteur de mener de se défendre les couleurs de mon Allah que les mécréants.

Chacun son pré et mes coreligionnaires l’ont compris, ils ne condamnent jamais les leurs qui se défoulent sur les chrétiens selon les prescrits de mon Allah, alors que la Licra s’est crue autorisée sans apporter la preuve qu’elle a été dûment mandatée par lui ou ses représentants dont je fais partie, de saisir le tribunal ci-dessus cité en vue de décapiter la pensée d’Allah en personne.

En ma qualité de musulman au-dessus de tout soupçon, je suis en droit de sonner les cloches à mas coreligionnaires.

Une vraie pécheresse cette Licra que la malédiction d’Allah la frappe. S’en prendre à un vertueux musulman et pas n’importe lequel, lcelui qu’Allah a élevé au-dessus de Mahomet en personne. il va falloir qu’elle apprenne par coeur mon Saint Corampf pour une réduction du châtiment qui l’attend en enfer.

La Licra est une intruse, une pécheresse, elle a violé la charia. On ne traîne jamais en justice un esclave d’Allah pour quelle que raison que ce soit. Mon Allah n’aime pas les gens qui mettent leur nez dans ses affaires. Il est dogmatiquement raciste, ça l’horrifie que des antiracistes se fassent ses avocats. J’imagine la tête qu’il fera le jour où la Licra se présentera devan lui. C’est l’enfer assuré.

Il est « pardonneur » seulement avec lui-même. Un principe élémentaire de son droit canonique pour se couvrir de sa propre colère et auto-châtiment.

La plaignante s’est comportée en experte de la charia, alors qu’elle n’a jamais lu la fatiha, cette immense et sublime sourate qui fait de nous autres des êtres purs et de ceux qui ne veulent pas de mon Allah et de mon Mahomet, le prophète de l’amour vache et du sexe de 5 à 77 ans, des êtres impurs.

Je lui conseille musulmanement parlant de lire mon Corampf pour qu’elle sache comment s’y prendre la prochaine fois.

Salem Ben Ammar

image_pdf
0
0

21 Commentaires

  1. En matière de délit de presse, comme pour tous les délits, il faut qu’il y ait une intention de violer la loi. Ici c’est la conscience de publier des propos illicites. « La jurisprudence déduit du statut professionnel de l’éditeur et du directeur de publication la preuve du fait que ces responsables agissent sciemment » (wikipedia) Cependant, selon les attendus du jugement, ce point n’a pas été soulevé lors du procès. Or, comment un éditeur étranger peut-il avoir conscience de violer la loi pour un délit qui n’existe pas chez lui ? Ce point ne devrait-il pas être soulevé lors du procès en appel ?

  2. Critiquer une religion n’est pas du racisme. En critiquant l’islam il n’y a pas de racisme parce qu’il se trouvent des musulmans de toutes origines.

  3. Il fallait oser dire : que judaïsme et islam ne sont qu’une seule et même religion.
    Vous l’avez fait et nous vous avons reconnue, car c’est à ça que l’on reconnaît les pauvres hères comme vous !
    Avez-vous essayé de tenir ses mêmes propos aux personnes cités ?
    Essayez de la faire à la sortie d’une mosquée ou d’une synagogue et venez nous faire part des réactions ; je pense que cela vaudra son pesant de cacahuètes.

  4. Cher Salem, moi-même, je me trouve de plus en plus à cours de mots face à l’islam et à ses délires nihilistes…!!!

    • S’ils sont ici et pas là-bas, il n’y a qu’une seule raison. Ici, c’est la liberté. Là-bas, c’est la prison. Au XXIe siècle, ces idéologies n’ont plus le droit de citer. Les peuples musulmans doivent se libérer du jour de l’islam. Un jour très prochain, les portes de l’Europe vont se fermer, par exaspération. Alors il ne leur restera qu’une voie vers la liberté : la révolution contre les criminels qui les gouvernent, pour prendre leur destins nationaux en main, pays par pays, région par région. Pour rendre l’islam à ce qu’il n’aurait dû jamais cesser d’être : une simple pierre noire. Mais qui a 270 millions de meurtres à son passif. Auchwitz plus le goulag, plus le laogaï, la barbarie commune à tous. Ne vous découragez pas. Notre combat vaut toutes nos vies. Peu importe qu’ils nous tuent tous ou nous enferment tous. Ils ont tord, pour l’histoire. Nous avons raison, pour l’histoire. A jamais.

    • On ne fait pas un gouvernement des peuples à long terme sur ces horreurs. Le gouvernement français et ses juges politiques veulent nous imposer l’islam : ils sont donc morts. Ils sont morts politiquement. Les ministres qui veulent nous imposer l’islam sont morts politiquement en France. Qu’ils retournent sous leurs tentes si cela leur plaît ! On ne les retiendra pas. Les gens qui veulent imposer l’islam en France sont morts. Car l’islam et la France, c’est comme l’eau et l’huile, cela ne se mélangera jamais. Jamais. Jamais, Jamais. Les français ne sont pas racistes contre les peuples d’origine musulmane, les apostats qui veulent s’insérer et travailler ici sont les bienvenus.

    • Plus-ja-mais-ça ! Les peuples du monde ont désormais internet et Internet, c’est la mort de toutes les dictatures, la mort ! Les pays musulmans lisent RL et tous les sites anti-islam dans le monde. Ils ne sont pas qu’en français, ils sont dans toutes les langues, parce que l’islam a détruit tous les pays où il s’est implanté. Alors chaque peuple a un retour d’expérience sur l’islam. A l’heure d’Internet, il est facile de braver la censure, même la française. Il est facile de porter à la connaissance de tous ces horreurs déployées sur 1400 ans. C’est la raison pour laquelle ce gouvernement est mort, c’est la raison pour laquelle l’islam est mort, n’auront plus aucun crédit ni aucun pourvoir dans l’avenir, à part le meurtre, le mensonge et la corruption.

    • Le combat est long et en même temps, une chose extraordinaire nous aide. Extraordinaire, c’est bien le mot. Quelle est cette chose qui nous dépasse, avec nos petits arguments intellectuels pourtant fondés comme peu sont fondés dans le débat intellectuel. Une chose nous aide par dessus tout : la conscience des peuples et parmi ce peuple, la moitié qui ira encore plus loin que nos idées ici aussi légitimes et bonnes soient-elles. Les femmes. Les femmes du monde ne veulent pas, celles des pays musulmans ne veulent plus, de l’islam. Plus jamais ça. Plus jamais ça, comme après Auchwitz , le goulag et le laogaï. Plus jamais ça !

    • Bonjour Laurent, nous suivons tous avec un intérêt extraordinaire vos articles ici sur RL. (un petit bonjour au passage à Jean-François Cerisier dont les articles sont magnifiques). Ne vous découragez pas. Comme vous j’imagine, je m’instruis à ce sujet depuis plus de 30 ans. Je passe par des cycles de découragement et d’excitation à chaque fois que je trouve une perle allant dans le sens du crime contre l’humanité, car l’islam est tel depuis plus de 14 siècles. Un crime sur 14 siècles ? Comment légiférer, comment accuser, qui et quoi, comment l’interdire, qui et quoi, vu son ancrage institutionnel.

    • Peu importe quand le combat est un combat de civilisation, comme face au communisme et au nazisme. Le combat de la lumière contre le nihilisme. Le combat de la vie contre la mort. Le combat de l’amour contre la haine. C’est la raison pour laquelle nous sommes là, Salem, fidèles au poste. Parce que notre combat commun est le seul qui vaille. Certains diront « plutôt musulmans (communistes) que morts ». Pas nous. Nous avons l’honneur pour nous. Nous avons l’amour des générations futures pour nous, contre les larves collaborationnistes de note époque. Les générations futures vomiront les pleutres dhimmis qui nus gouvernent. Ils applaudiront notre courage. C’est l’honneur qui nous gouverne. Celui des poilus.

    • J’avais oublié de remercier Salem dont la science aujourd’hui au sujet de sa « religion » d’origine est la colonne vertébrale de ce site. Sans sa connaissance, RL ne pourrait aller si loin dans ses dénonciations. En attaquant Salem, les juges de la XVII poubelle de la justice française ne s’est pas trompée de cible. Ils voulurent attaquer la colonne vertébrale. Mais Salem est costaud et nous le soutenons dans tous ses efforts quand lui baisse ou tente de baisser les bras, par découragement. Qu’ils sache que nous pouvons et nous avons le courage d’être ses gardes du corps. Même s’il faut y perdre sa vie.

  5. FdsForever, seriez-vous un législateur ou un politicien ? Faire l’amalgame entre race (« sémite ») et religion (« judaïsme et islam ») est un monopole d’État (qui accuse de racisme toute critique de l’islam ou du judaïsme) (mais bizarrement pas du christianisme) : ne tombez pas si bas !

  6. Le sacré interprété par l’ami Salem vaut son pesant d’or !

  7. Monsieur le Professeur on comprend que vous soyez en colère !
    Mais là … on ne comprend pas tout !

  8. c ‘ est tout a fait normal , n’ oublions pas que les arabes sont sémites ,que ce n’est pas une race mais une langue ! même combat contre l’occident !

  9. çà me fait penser à la chanson de BRASSENS / QUAND ON EST C… ON EST C…..signé paule di Malta

    • Zemmour est juif et peut-être que la majorité des juifs anonymes pensent comme lui, je n’en sais rien. Mais parmi ceux qui sont médiatisés, quelle est la part de ceux qui sont favorables à l’immigration massive et quelle est la part de ceux qui y sont hostiles ?
      Il ne faut pas être antisémite , mais à contrario , il ne faut pas non plus être un judéophile inconditionnel, il faut tout simplement être réaliste.

      • j’ai pu constater en discutant avec des relations ,d’anciens collègues ,des voisins, des commerçants aussi , que les Juifs, vraiment tous , en ont marre de cette islamisation de la France et de l’insécutité qui va souvent avec.
        et pourtant force est de constater que toutes les organisations juives nous em….avec le vivrensemble et blabla; et portent plainte dès que quelqu’un ose s’attaquer à l’islam. c’est IN-SUP-POR-TA-BLE!!!!!!
        soit les 1ers mentent ….
        soit il y a un fossé entre le peuple et les élites.(bien protégées elles).
        le pire c’est que ce sont ces élites qui ont de l’influence ; pas l’immense majorité de leurs co religionnaires. qui subissent et souvent fuient la France.

  10. @FdsForever,
    cessez de “répéter“ comme un perroquet, vous n’êtes qu’un inculte en la matière. inculteForever.

    pour votre neurone disponible : “sémite“ n’a rien à voir avec “religion“. shame on you !

    (j’ai dit “shame“ et non “Sem“. compris !?). non, il n’a pas compris.

Les commentaires sont fermés.