La ligne Philippot peut-elle survivre à la victoire de Trump ?

Publié le 14 novembre 2016 - par - 29 commentaires - 1 733 vues
Share

PhilippotBourdinLa victoire de Donald Trump pose la question de savoir si la politique d’aseptisation des professions de foi du Front National est de nature à conduire Marine Le Pen à la victoire en 2017.
Le succès de campagne du 25e président des Etats Unis, qui n’a pas mâché ses mots ces derniers mois, tout en se délectant de moments provocateurs, sonne comme un désaveu de la « ligne Philippot ». C’est toute la stratégie de « dédiabolisation » suivie par Marine le Pen qui fait désormais l’objet d’une sourde remise en question.

Vouloir « dédiaboliser », c’est déjà admettre qu’on a un peu « fricoté » avec le diable et que, par conséquent, il y a quelque chose à se faire pardonner. Il n’est guère étonnant que dans ce contexte, Jean-Marie Le Pen, connu pour ses sorties provocatrices, était la victime expiatoire toute trouvée !
Les lobbys du médiatiquement correct ne s’y sont pas trompés en se donnant pour programme de « révéler » au grand public par tous les moyens ce qu’ils considèrent comme « la véritable nature » du Front National, parti de « Haine » d’une France «rance » ne pensant qu’à leurrer son auditoire.

Cette campagne de dédiabolisation a-t-elle rendu le Front National plus crédible aux yeux des Français ? Pas si sûr lorsqu’on voit que, sous l’action des médias du système, le FN reste perçu comme un parti « extrémiste » et « de droite » alors qu’il n’est probablement ni l’un ni l’autre. Mais tel reste, pour le Français moyen, le label-produit du parti de Marine Le Pen, quand bien même M. Philippot, piégé par les journalistes, va jusqu’à se déclarer « être Charlie » ou quand bien même madame Le Pen, déclare sans ambages « l’Islam compatible avec la République ».

On a l‘impression que le Front National a de plus en plus peur d’affirmer ses choix politiques, quitte à perdre ses alliés les plus fidèles. Le départ du SIEL (Souveraineté, Indépendance et Liberté) et la faillite du Rassemblement Bleu Marine (RBM) qui en est la conséquence, en ont donné récemment la preuve. Sans compter la réserve presque maladive dont a fait preuve le FN face aux grands mouvements populaires de ces dernières années. Tout le contraire de la stratégie de M. Trump dont les messages politiques, allant parfois jusqu’à la caricature, ont été émis et reçus avec la plus grande clarté.

C’est comme si, une sorte de « politiquement correct » interne au FN était en train d’imposer sa loi. Il ne suffit pas de s’affirmer « ni de droite, ni de gauche » pour emporter l’adhésion populaire. Ce déclin de lisibilité risque de conduire le Front national à se priver d’un électorat sympathisant mais qui, faute d’un discours décomplexé, sera prêt à se tourner vers de nouvelles formations politiques droitières dont on voit déjà les premiers germes.

Une rupture avec la ligne actuelle, si chère à M. Philippot, verra-t-elle le jour ? C’est le défi auquel risque d’être confronté le Front National dans un proche avenir.

Philippe Frette

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
PERCEVAL LE GALLOIS

2017 : LA SALUT FRANÇAIS ET LES CANDIDATS : MACRON : une imposture hollandienne /SARKOZI : aventurier velléitaire /JUPPE : périmé ./ PS : Antifrance / FILLON ,LE MAIRE, POISSON :gaulois poltrons et humiliés / MELANCHON : clown / COPE : pitre / KOCISKO-MORIZET : Vampira- Bobo /MARINE LE PEN : présidentiable mais n’est rien sans son vrai père Gaulois

King fu

Le vieux jean marie avec ses outrances porte une lourde responsabilité quant à l’état de la France. S’il avait eu Philippo, il aurait été au gouvernement depuis 1995 et aurait pu influencer les choses bien plus qu’avec ses provocations. C’est un sans couille qui a toujours fui le pouvoir, pas sa fille.

Athé Tanné

Désolé mais osez de traiter de sans couilles ce vénérable patriote c’est faire preuve de bien peu de jugeote pour demeurer polie. Pensez a la liberté d’expression pour ne nommer que celà. Vous voulez continuer a la limiter? Adhéré aux PS celà vous ira très bien…

Excellente réflexion de fond que l’article de Philippe Fretté

Iséo

Le FN sans Philippot, c’est un retour aux années du père Le Pen. Autant dire de l’agitation vaine et une marginalité constante. Philippot a ouvert les fenêtres. D’autres s’y sont, alors, arrêtés.

Fabrice

Je pense que sans la ligne Philippot le FN ne serait pas là où il en est aujourd’hui. Et je pense que si vous voulez revenir à une ligne antérieure vous reviendrez aux scores antérieurs. Après, vous faites comme vous voulez. Mais moi je ne suis pas nostalgique des « durafour crématoire » ou autre « point de détail de l’histoire ». Je n’oublie pas non plus le refus de la démission de Gollnisch par MLP alors que celui ci a soutenu des Gabriac au bras si tendu par le salut nazi qu’il aurait pu s’en déboîter l’épaule. Tant que des gens comme cela… lire la suite

BALT

Votons Marine Le Pen . Si elle est présidente, elle saura faire le tri. De toutes façons, il y a Marion qui ne rigole pas, elle.

Gretsch

Le problème c’est que l’électorat américain est différent de l’électorat français. Et aux États-Unis, la liberté d’expression est totale et inscrite dans la constitution, En France, Trump aurait pu être interdit d’élection pour ses propos.

Exact, et c’est tout sauf un « détail ». Il me semble d’ailleurs qu’on est bien conscient à RL ? Tant que la Gayssotine sévira, nul ne pourra s’exprimer librement dans ce pays. Trump a pu s’attaquer frontalement au politiquement correct, car la liberté d’expression est juridiquement sacrée aux states. Ici on est obligé de biaiser … ou de contester ouvertement les lois « mémorielles », ce qu’il aurait fallu faire depuis longtemps.
Et ce que devrait faire le FN maintenant …

Désabusé

En premier lieu la France n’est pas les USA et il faudrait être bien naïf pour croire que les recettes qui ont donné de bons resultats là bas peuvent s’appliquer avec le même succès ici. En second lieu, le clivage gôche/drouate est un artifice politic.io-me.diatique laissant entendre que nous avons le choix entre les liberto-liberaux dun côté et les libero-libertariens de l’autre, bref l’umps ! En revanche, le clivage est bien entre mondialistes, européistes , atlantistes et immigrationnistes d’un côté et souverainistes, patriotes de l’autre . Il faut alors savor dans quel camp se situer, il y a encore trop… lire la suite

Athé Tanné

Et c’est pourquoi la France bien divise fera place a Ali Jupette et son futur califa du Franquistan.

zorglub

Plus que sûrement, n’oubliez pas que Philipot est un Chevenementiste soit disant repenti. Que Marine bade devant ce « zozo » qui lui dicte sa loi. Que seule Marion essaye de garder la ligne droite du FN. J’ai jeté ma carte dégouté par les virages à 180° que prend le parti. Et je vous avoue franchement que je ne sais plus pour qui je vais voter en 2017.

Gaulois Ruthène

A Zorglub,

Il vous reste « the voice », « secret story », « Danse avec les stars » et « miss France »…
Mais j’y pense, là aussi il vous faudra choisir.
Merde c’est con ça, non ?…
Con et dur (ça va ensemble !).
Allez courage : pile ou face ? Pas facile, je sais.

Vive Marine !
(là, je vous aide…).

eh oui vive Marine ,la seule , la vraie qui peut nous sortir de ce merdier

Athé Tanné

Idem!

aziliz

Je suis comme vous.

vous préférez peut être voter pour la gauche ou pour Ali Juppé le mufti de bordeaux ,?

dupuis

Bravo. Bonne analyse. On veut une droite affirmee

Myrddyn Wyllt

Le problème c’est que Philippot est une des très rares « pointures » du FN… et quand vous n’avez guère qu’une paire de pompes à vous mettre vous auriez franchement tort de la bazarder… Il paraît plus sage d’en acquérir quelques autres… Pas facile quand les bien-pensants montent la garde devant les magasins de godasses…L ‘auteur semble oublier que la diabolisation est une stratégie mise en place par le système pour barrer la route du FN en lançant des fatwa « républicaines » à l’encontre de toute personne qui aurait l’audace de s’en approcher… Quant à l’argument « vu que les Américains ont élu Trump…… lire la suite

Franck

pointure gauchiste et pro islam !!! Bref, traitre a notre peuple !!!!

Iséo

Philippot pro islam ? C’est nouveau et ça vient de sortir ! On aura tout lu, décidément, sur ce site.

topinembourg

Le problème n’est pas que Marine Le Pen se déclare  » ni de droite ni de gauche « , mais qu’elle soit en fait  » ni de droite, ni de droite  » : Elle a toujours eu un inconscient de gauche et des réflexes intellectuels sinistrogyres (tout comme Mitterrand avait un inconscient et des réflexes de droite . Tant qu’on aura une présidente du FN qui préfère rigoler sur les plateaux TV avec toute la bobocratie nightclubeuse parisenne du genre Nicolas Bedos , Yann bartez et Thierry Ardisson , ou bien s’éclater sur le plateau du grand journal de canal +… lire la suite

La « dédiabolisation » n’a jamais cherché à convaincre les médias, ce qui est impossible! Mais je crois qu’elle est parvenue à convaincre les français, qui eux font de moins en moins confiance aux médias. A vrai dire, ce sont les médias qui se diabolisent de plus en plus à leurs yeux. Moi-même, des émissions dont je ne manquais pas une goutte aujourd’hui me donne la nausée.

Ren

Le pragmatisme des américains explique la victoire de Trump. Les français ne sont pas pragmatiques, ils sont idéalistes. C’est pourquoi ils ont mordu à pleines dents dans le discours de la bien-pensance de la gauche.

Poseidon

Je crois que parler de politique d’aseptisation du FN par MLP est une erreur. Son discours de « croire à la compatibilité de l’Islam et de la République » est le discours le plus violent que je n’ai jamais entendu. Le message est clair: soit les musulmans se soumettent à la République, soit à l’Islam et là elle ne pourra plus rien pour eux. Dire que c’est aseptisé est ne pas voir où cela mène. Ah oui, la tournure est politiquement correcte, mais « stratégiquement », c’est on ne peut plus violent, ça ne laisse aucune échappatoire.

Paul Kha

Son discours de
« croire à la compatibilité de l’Islam et de la République »
est le discours le plus violent que je n’ai jamais entendu;

Comparons le « bon boulot de DAECH »
et celui des ancêtres républicains,
« ce n’est pas compatible ?»

je l’ai également perçu de cette façon, puisqu’elle précise dans le même propos que ce sera « aux Musulmabs » de prouver leur compatibilité.

Athé Tanné

Si vous trouvez cela violent, bonjour les dégas quand ça vas péter. L’islam n’est même pas missible dans la oumma (voir shiite et sunnites) alors pour le reste de la planète c’est une folie que de l’admettre.

Victor hallidee

C’est un peu simpliste de comparer la France et les USA, ne serait-ce qu’au regard de leur système électoral respectifs, très différents. La victoire de Trump signifie que l’idéologie soixante huitarde est arrivée en bout de course. En Europe comme au États Unis. Je n’ai pas de sympathie pour Phillipot mais je pense que dans le contexte Français sa stratégie qui consiste à « arrondir les angles » est celle qui convient pour la France.