La Ligue des Droits de l’Homme livre une professeur de droit aux tueurs islamistes !

La Ligue des Droits de l’Homme (LDH) est devenue clairement la complice des islamo-gauchistes sévissant en France, en portant plainte contre un professeur de droit de l’université d’Aix-Marseille.

On savait déjà que sa lutte contre ce qu’elle appelle l’islamophobie était son combat principal avec, en plus, la défense de l’immigration en général, et des clandestins en particulier. Loin des préoccupations des citoyens de France.

Pourtant, à l’origine, il y a bien longtemps, La LDH avait été créée en 1898 à l’occasion de l’affaire Dreyfus pour défendre une innocente victime de l’antisémitisme et de la raison d’État. Depuis, elle s’est recyclée dans la délation. La LDH monte d’un cran car cette dénonciation de l’enseignante désigne, à travers l’inique journal Mediapart, un professeur à la vindicte islamique. La Ligue des Droits de l’Homme se moque de Samuel Paty, elle se moque de ceux qui se font poignarder, égorger par justement l’islamisme. (Source)

Qu’a-t-elle dit, ce professeur que dénonce d’une manière dégueulasse la prétendue Ligue des Droits de l’Homme et qui l’envoie possiblement à la mort en portant plainte et en jetant son nom en pâture dans l’espace public ?

Le 27 octobre, sur un cours de droit, sur les conflits de lois, l’enseignante a affirmé qu’« on n’a aucune liberté de conscience en islam ». « Si on naît d’un père musulman, on est musulman à vie. Une sorte de religion sexuellement transmissible, je n’ai jamais compris. On dirait du judaïsme, c’est pareil, c’est par la mère. Une sorte de MST, de RST religion sexuellement transmissible » Ce n’est pas faux, loin de là.

Les enfants naissent musulmans par le père. Ils n’ont pas d’avis à donner et contrairement aux juifs, nés juifs par la mère, ce qui est plus logique car plus certain de fait, les enfants musulmans n’ont pas le droit de renier cette religion transmise par le père sans risquer la peine de mort. L’apostasie est punie de mort en islam, même si elle n’est plus pratiquée dans tous les 57 pays de l’islam, même si c’est la prison qui se substitue, elle existe encore en Arabie saoudite, en Afghanistan et ces deux pays ne sont pas les seuls à exécuter leurs citoyens pour apostasie. La prison est déjà ignoble et justifie déjà un scandale que la LDH ne soulève pas.

Monsieur Alain David, représentant de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra) a clairement affirmé que les « articles qui donnent le nom de cette enseignante en lui accolant l’étiquette « islamophobe », la mettent gravement en danger. Je note que les propos qui ont été tenus font mention de l’islam et du judaïsme. Or je n’y vois en l’occurrence ni racisme ni antisémitisme. Ce n’est pas parce que quelqu’un se dit offensé que c’est nécessairement du racisme ».

Il semble bien que la mort de Samuel Paty n’ait servi à rien. À peine décapité, ce professeur est déjà oublié, un clou médiatique chassant l’autre. La Tchétchénie a fait de son meurtrier un héros, sans que la France ne proteste. Les islamistes en Syrie, équipés et armés par la France, ceux-là qui avaient fait du bon boulot contre Bachar Al Assad, comme l’a dit à l’époque l’inénarrable Laurent Fabius, ont dressé une immense affiche à la gloire de cet assassin dans la région qui reste sous leur contrôle et celui de la Turquie.

Pas un mot de Le Drian, notre ministricule des Affaires étrangères. Pas de vague. Silence, on tue. Le covid-19 arrangeant bien les choses comme un os médiatique à ronger.

Ces derniers gouvernements sont à la hauteur des caniveaux. Au même titre que ce qu’ils ont fait de l’enseignement primaire et secondaire se terminant par un bac offert à des incultes, des ignares en histoire, et incapables de réflexion politique, toujours branchés sur leurs portables, asphyxiés par Google, Facebook, Tik-Tok et autres Tweeter. C’est à ceux-là qu’ils souhaitent, en plus, donner le droit de vote.

Merci à cet autre ministricule Blanquer qui, mine de rien, participe au mouvement de descente en enfer de notre « désinstruction nationale ».

Dans la Revue des Deux Mondes est paru un article mettant en avant et relatant les misères de ceux qui luttent contre les effets de la pression de l’islam et surtout, la lâcheté de ceux qui normalement devraient les soutenir bec et ongles. Nadia Remadna et Mila font l’objet de véritables persécutions à la fois des tenants de l’islamisme et sont « en même temps »  lâchées par des institutions qui devraient êtres les premières à les soutenir. Tout comme cette Ligue des Droits de l’Homme, ces institutions préfèrent lâcher la corde, se soumettre, et obéir en bons dhimmis.

Ce professeur est mis sur la place publique par cette LDH, et offert au lynchage par Mediapart.

Nadia Remadna, présidente de la Brigade des Mères, qui lutte pour libérer les enfants de l’emprise des islamistes dans les cités, a été licenciée par son école catholique qui ne veut pas d’histoire avec l’islam. Une salariée de cet établissement a même osé dire, en tant que catholique, qu’elle préférait 100 musulmans plutôt qu’une athée. C’est tout dire. (école Saint-Sulpice Paris 6e).

La jeune Mila, insultée, menacée de mort, évacuée de son lycée tandis que ses harceleurs poursuivent leurs « études », a été inscrite dans un lycée militaire. Suite à la découverte du siège de son nouveau lycée, elle est obligée de poursuivre sa scolarité chez elle, car cette institution se dégonfle pour la protéger. Des soldats sont morts en Afghanistan hier, au Mali en ce moment, et une école militaire est incapable d’assurer la sécurité d’une étudiante.

Que fait donc la ministricule Parly au ministère de la Défense ?

En France on peut tuer dans la rue. On peut menacer de mort des citoyens, mais il est interdit par la LDH et ses complices de Mediapart, et des médias en général, de faire de confusion politiquement incorrectes entre islam, islamisme, salafistes, wahhabite, Frères musulmans, alors même qu’en terre d’islam, toutes ces nuances n’existent pas.

L’islam c’est une religion munie d’un livre, le Coran, qui déclare que l’islam est par essence un système politique, juridique et social où l’individu en tant que tel n’existe pas et où la femme est inférieure par essence divine.

Qu’en pense la pseudo-Ligue des Droits de l’Homme qui se moque des femmes ?

Gérard Brazon

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. 💢 Mila n’a qu’une solution pour être « pardonnée » par la Oumma , CELLE D’ÉPOUSER UN MUSULMAN .Tout le pense sans le dire .👳🏽‍♂️💞👩🏻‍🦰

  2. « Une salariée de cet établissement a même osé dire, en tant que catholique, qu’elle préférait 100 musulmans plutôt qu’une athée. » Qu’est-ce qui vous étonne ? Juifs, catholiques, musulmans croient aux mêmes choses à un prophète près. Seules les pratiques diffèrent mais la mentalité est régulièrement calamiteuse chez eux. Ils méprisent les athées qui ne se soumettent pas à la loi de Dieu. À la rigueur ce qui les sépare c’est de le fait de se sentir appartenir ou pas à la France. Quoiqu’ils que les catholiques sont prêts à accueillir leurs « frères » subsahariens. Quant aux juifs, ils ont une autre patrie de cœur depuis des décennies.

  3. Nous avons de plus en plus de personnes menacées par des musulmans, qui sont protégées par la police. Il y a quelques années, ceci n’existait pas. Pas un politique, pas un homme au pouvoir ne soulève cette question. N’est-ce pas la présence de plus en plus lourde de l’islam en France qui justifie ceci ?

  4. Je suis offensé par l’attitude de la LDH. Puis-je porter plainte contre elle, et pour racisme envers ma personne?

  5. LDH ? « Langue De Haine » !
    Mais cette « Haine » là, est Sanctifiée !
    Etat des lieux…

  6. Mila, obligée de se cacher car menacée de mort pour s’être moquée de l’Islam et de Mahomet en réponse aux islamistes qui l’insultaient violemment et grossièrement au nom de leur religion car elle avait refusé les avances d’un des leurs..
    Pendant ce temps, l’étudiante , une certaine Hafsa, qui voulait “gazer les blancs, cette sous race”, est nommée à la tête du syndicat FSE
    Qu’est-ce qu’elle en pense, cette cinglée mauvaise de Ségolène Royal, même pas capable de soutenir une ado menacée de mort parce que pour elle seule importe la bienséance. ? Est-ce bienséant d’insulter une jeune fille, est-ce bienséant de vouloir gazer tous les blancs?. Cette femme ne m’inspire plus que de la répulsion. J’espère qu’elle n’aura pas l’outrecuidance de se présenter aux élections présidentielles.

  7. Cette histoire ressemble trait pour trait à celle qui a permis à un islamiste de décapiter Samuel Paty, ni plus ni moins.

    • Tout à fait. L’exemple ignoble d’un Prof décapité par un islamiste ne fait ni chaud ni froid aux collabos de l’islam et de ses tueurs islamistes.

  8. Hier Sur la 2 ou la 3, des journalopes essayaient de faire pleurer Les chaumieres…Sur le sort des Armeniens de l Artsakh par exemple ? Pas du tout : Sur Les mauvais traitements qu infligeraient Les Kurdes a leurs gentils prisonniers de daech en Syrie…Notre pays EST en train de pourrir par la Tete.

  9. Comme la « pandémie » et le « réchauffement », le pouvoir a besoin des attentats islamistes pour maintenir un climat anxiogène et restreindre les libertés, d’où le soutien à Charlie Hebdo.

  10. Quand Voltaire reviendra-t-il dans la mémoire des intolérants pseudo-intellectuels ????
    Je ne me sens plus à l’aise (????) dans cette république, où prône la médiocrité !

  11. La LDH et autres ligues et associations sont des pervers graves. Ils font la pluie (mais pas le beau temps) sur le sol français d’une façon inconcevable et ignoble. Ceux qui sont garants de notre liberté, de la continuité de la démocratie, de notre sécurité et de la paix se sont salis et compromis avec les destructeurs de notre pays. Le prochain chef d’état de la France a un énorme travail à faire : dissoudre ces associations léthifères, revenir sur des accords qui ne le sont pas moins et manœuvrer intelligemment pour faire partir de gré ou de force les musulmans qui nous assassinent avec toujours plus de force vue leur nombre et nous ruinent.

  12. Combien de temps encore a-t-on permettre à ces gens de cacher leurs crimes contre la liberté et contre l’Occident derrière leur prétendu engagement ? Ils me font tellement penser aux cafeteurs du kgb et de la Gestapo qui ont voué à la mort abiminable bon nombre d’êtres humains. Bande d’infâmes !

  13. Désolé, mais une femme (Parly), ministre des armées, c’est la fin de l’armée !
    A transmettre aux Carolines (De Haas et Fourrest).

  14. La LDH a des liens étroits avec la CEDH. Et la CEDH = soros pour une bonne partie.
    La boucle est bouclée.

  15. Un réquisitoire percutant, accusateur de la monarchie présidentielle macroniste.
    La gauche hollando -macroniste a poignardé notre République Laïque déjà bien malade
    de ses dérives communautaristes ethno-religieuses et comportementales.
    Le jupiter à la grande gueule et aux effets de manches lui porte l’estocade mortelle.

    La Déclaration de Droits de l’Homme ET DU CITOYEN de 1791 sont une idée, un texte, des valeurs inaliénables.
    Si la France n’avait pas été tuée par les mondialistes à la Delors, Giscard ou Monnet, la ldh « socialiste », et ses manipulateurs de Terra Nova auraient été poursuivis en justice pour usurpation et tromperie.
    Mais la djustice…. un mur !

  16. Les droits de l’homme sont une belle idée mais, malheureusement, ça n’est pas une marque déposée.
    N’importe quel zozo peut créer une association des DH et se faire passer pour le représentant ou l’héritier d’un concept noble qui appartient à tous les Français et au-delà.
    Il faudrait dissoudre les LDH & co pour usurpation de l’histoire de France.

  17. Merci d’ avoir établi à nouveau que la république est le parti de l’ étranger, des escrocs, des menteurs et des voleurs;

  18. La Ligue des Droits de l’Houmma ou des Délateurs Haineux fait honte à notre pays. Ce n’est qu’un ramassis de neo nazistes.

    • il faudrait simplement cesser de donner des subventions à tous ces organismes; le problème se règlerait illico

  19. La Ligue des Droits de l’Homme porte justement très mal son nom et n’a plus aucune raison de s’appeler ainsi de nos jours…

  20. Dire que certaines religions sont sexuellement transmissible, c’était là l’essentiel du propos de cette professeur.
    Elle a juste joué avec l’acronyme MST pour placer RST.
    Cette affaire devrait être facilement défendue, il faudrait contracter de jeunes avocats.
    Que la LDH essaye de se faire un petit billet avec cela me révolte,
    c’est Michel Tubiana qui devrait être viré.

    • Si les juges n’instruisaient pas ce genre de plaintes putassières, ils ne seraient pas tant « débordés de travail ».

      • Mais au delà, c’est le nom de ce professeur divulgué par Médiapart qui est dégueulasse.

Les commentaires sont fermés.