La Ligue des Droits de l’Homme n’aime pas la liberté d’expression

Publié le 31 janvier 2011 - par

Une fois de plus, une organisation antiraciste confond le droit de tout un chacun, au nom de la liberté d’expression, de critiquer une religion et tout particulièrement l’islam, considérant que cette dénonciation stigmatiserait une communauté et par là même pourrait s’assimiler à du racisme.

Au nom du principe de la confusion et de l’amalgame, la LDH a décidé de porter plainte contre le site RIPOSTE LAIQUE pour incitation à la haine raciale et à la discrimination d’un groupe de personnes, en s’appuyant sur deux de ses éditos parus en octobre 2010 et décembre 2010 l’un intitulé « Pourra-t-on vaincre l’offensive islamiste par les seuls moyens démocratiques » et l’autre intitulé « Bien sûr que les prières dans la rue, les voiles , le halal, et les mosquées sont des symboles d’occupation et de conquêtes »

https://www.ripostelaique.com/Pourra-t-on-vaincre-l-offensive.html

https://www.ripostelaique.com/Bien-sur-que-les-prieres-dans-la,5936.html

Dans notre pays, il devient impossible de dénoncer des comportements qui se détournent du vivre ensemble, et qui remettent en cause de façon flagrante et provocatrice les fondements même de notre République une et indivisible.

On voudrait imposer à la France Pays des lumières et de Voltaire, de la mixité, du respect et de la dignité des femmes, des droits de l’homme, des pratiques archaïques et incompatibles avec nos mœurs, nos coutumes et nos traditions.

Au motif que ces pratiques ( la polygamie, la soumission de la femme à la volonté de l’homme, la lapidation, la charia,) s’appuieraient sur un texte « sacré » le Coran, il faudrait qu’elles s’imposent aux autres, qu’ils soient croyants ou non croyants , tout au cela au nom de la liberté de culte.

La liberté de chacun est limitée par l’intérêt général. Cela veut dire que quand l’on vit en communauté, cette liberté ne doit pas apparaître pour les autres comme un abus de pouvoir.

Le fait de prier dans la rue, le fait de porter un signe ostentatoire religieux, le fait de contraindre la majorité de la population à se plier aux dictats d’une minorité, apparait comme une forme de dictature et d’oppression.

Le droit de pratiquer une religion ne veut pas dire que l’on doive absolument en subir les excès dans la sphère publique.

De quel côté se trouve la violence quand dans des mosquées des imans prêchent la haine des juifs, des chrétiens, des mécréants, des athées, des homosexuels ?

 

Il est impensable voire scandaleux que les associations antiracistes (Sos racisme, Mrap, LDH, Licra,) ne voient rien à redire devant de tels propos, qui sont un appel caractérisé au meurtre de tous ceux qui ne vénèrent pas ou ne se soumettent pas aux préceptes du Coran.

La justice de notre Pays viendrait à se déconsidérer, si elle venait à condamner les républicains laïques, les démocrates, les militants de la liberté qui veulent empêcher que l’islam rigoriste régisse notre vie en société.

Les méthodes des islamistes dans les pays où ils sont devenus majoritaires font subir aux populations une dictature de la pensée, un lavage de cerveau, des privations de liberté, une police religieuse qui conduit tout droit au fascisme.

Dans les pays islamiques, on pratique les châtiments corporels, l’emprisonnement, la torture, la lapidation, les exécutions sommaires, des procès truqués etc…

Pour toutes ces raisons, nous ne pouvons pas taire ce qui se passe dans nos démocraties, qui sont menacées de l’intérieur, par des ennemis de notre modèle de société, qui voudraient le changer, car contraire à leur vision et trop éloigné de ce que leur religion leur dicte.

Riposte Laïque a raison de dénoncer tout ce qui porte atteinte à nos idéaux et aux valeurs universalistes que nous avons hérité de la révolution de 1789 et de celles qui ont suivies.

Nous ne pouvons pas accepter que notre Pays s’islamise, sans réagir et sans que nous mettions en garde nos concitoyens du danger que représente l’islam, qui n’est pas réformable, ni amendable, tant il est archaïque et rétrograde dans ses fondements.

Les attentats qui sont perpétrés à travers le Monde, le sont au nom de l’islam et rien d’autre, nier cette réalité est suicidaire et ne sert nullement les populations arabes qui souhaiteraient s’en affranchir.

La révolution Tunisienne, les soulèvements en Algérie, les manifestations en Egypte sont le signe que quelque chose bouge dans ces pays et nous ne devons pas les décevoir, si nous voulons faire reculer l’obscurantisme, la misère, la pauvreté, la corruption, le pouvoir théocratique, la dictature, qui sont en partie responsables de la montée de l’islamisme et de ses dérives sectaires et sanguinaires.

Pour faire sauter cette chape de plomb qui règne dans les pays du Maghreb et au Moyen Orient, encore faudrait-il que les pays occidentaux ne les exploitent pas et les aident à s’émanciper et à partager les richesses pour que le sort de ces populations pour la plupart, démunies, s’améliore.

L’Egypte est en train de se révolter et face à cette révolte le pouvoir de Moubarak de plus en plus affaibli et contesté répond par une répression sauvage et disproportionnée pour circonscrire une aspiration au changement.

Pendant ce temps, les chancelleries occidentales, comme pour la Tunisie, tentent de minimiser cette contestation qui quelque part ne les arrange pas et les obligeraient, en cas de renversement de ce régime à bout de souffle, à revoir totalement leurs alliances et la stratégie sur le plan géopolitique dans cette région explosive.

Il ne faut passe se méprendre les islamistes sont à l’affut pour avancer leurs pions pour reprendre en main une population qu’’ils considéreront à la dérive et devant reprendre le chemin des préceptes édictés par le « prophète Mahomet ».

Durant des décennies les puissances occidentales ont joué avec le feu en privilégier leurs intérêts au détriment des populations locales, dont elles savaient pertinemment qu’elles étaient opprimées et réprimées. Avec cette politique contreproductive, elles ont favorisé la montée de l’islamisme radical, qui s’est répandu à l’échelle mondiale, à cause de la non maitrise de l’immigration.

Devant ce constat accablant, la plainte déposée par la LDH contre RIPOSTE LAIQUE est totalement incongrue, déplacée, et dérisoire par rapport aux enjeux qui se jouent actuellement dans ces pays en révolte contre ces régimes théocratiques qui voudraient maintenir leur privilège et interdire à leur peuple le plus longtemps possible le droit à la liberté d’expression et à la liberté d’opinion.

La LDH se déshonore en attaquant tous ceux qui luttent pour briser le silence et dénoncer les accommodements que nos politiques font aux islamistes dans les pays occidentaux.

Par cette attitude irresponsable, la LDH dessert les résistants et les démocrates de tous les pays du Maghreb et du Moyen Orient qui tentent de s’émanciper de l’islam reconnu comme religion d’Etat.

Dans les propos que tiennent les rédacteurs de RIPOSTE LAIQUE, il n’y a rien de raciste, car critiquer une religion n’est pas du racisme, ou de la xénophobie, c’es simplement de l’anticléricalisme.

L’islamisme est devenu un fléau, qu’il faut éradiquer, si nous ne voulons pas nous retrouver dans une situation inextricable qui conduirait nos propres pays vers une déstabilisation assurée.

La crise financière, économique et sociale favorise cette déstabilisation qui peut s’étendre à l’ensemble du Monde libre, des pays émergents et des pays pauvres qui ne trouvent pas leur place, du fait de l’absence d’une meilleure répartition des richesses à l’échelle planétaire.

Tous ces événements ne peuvent pas nous laisser indifférents et nous obligent à les intégrer dans notre réflexion, dans le combat que nous menons pour faire reculer toutes les idéologies obscurantistes, dans lesquelles, l’islam est en première ligne.

Tout cela, la LDH semble l’avoir occulté et ne concentre ses efforts à pourchasser les défenseurs de la liberté et du droit à dire la vérité que les élites bien pensantes s’évertuent à taire ou à nier, pour éviter, d’avoir à y apporter des réponses que nos concitoyens sont en droit d’attendre.

Le choix du multiculturalisme, de la diversité et du droit à la différence nous ont conduits à faire naître des revendications communautaristes, qui sont en opposition à l’intégration et à l’assimilisation des immigrés qui se sont installés dans les pays développés.

Cette politique suicidaire a permis aux islamistes d’étendre leur influence en s’appuyant sur leurs congénères pour y installer des bases arrières, prêtes à frapper quand le contexte le permettra.

Nous savons tous que des cellules islamistes dormantes attendent le moment propice pour propager la terreur par des attentats sanglants qui toucheront aveuglement des cibles innocentes.

Les exemples trop nombreux nous prouvent qu’ils sont prêts à frapper à tout moment pour faire avancer leur doctrine. L’Irak est en proie à une guerre interreligieuse entre les chiites et les sunnites.
L’Afghanistan, le Pakistan ne connaissent pas un jour où des civils tombent sous les bombes des fous d’Allah.

Le Liban rentre dans une zone de turbulence avec le putsch du Hezbollah dont l’issue pourrait être dramatique et nous ramènerait à la guerre civile que ce pays a connue de 1975 à 1990 faisant entre 130 000 à 250 000 victimes civiles.

La LDH devrait réfléchir avant de passer son temps à tenter de museler la parole des résistants qui luttent pour préserver les démocraties d’une telle perspective, si l’on ne faisait rien pour l’éviter.

Si RIPOSTE LAIQUE doit se retrouver devant le Tribunal Correctionnel, elle fera en sorte de médiatiser ce pourquoi, des hommes et de femmes du peuple, n’appartenant pas aux élites, ont décidé de sensibiliser leurs concitoyens sur la montée inquiétante de l’islam radical dans notre Pays et des accommodements que lui concède une partie du personnel politique de droite et de gauche qui pour des raisons électoralistes, l’encourage à continuer son travail de sape contre les valeurs de notre République une et indivisible et laïque.

Nous n’avons pas peur du débat d’idées et de la confrontation pour éclairer les français sur une réalité que l’on voudrait leur cacher, à savoir une islamisation sournoise mais conquérante de notre Société.

Fabrice LETAILLEUR

Voir son blog

http://lebloglaicdechamps.over-blog.com/#

Print Friendly, PDF & Email

Les commentaires sont fermés.

Lire Aussi