La Ligue islamique mondiale a fait un bras d’honneur à la France

Publié le 25 septembre 2019 - par - 1 493 vues
Share

La ligue islamique mondiale, c’est quoi ce machin qui avance ses pions en Occident ? Il faut savoir que c’est le cheval de Troie qui souhaite islamiser l’Occident et notamment la France où il y a la plus grande communauté musulmane d’Europe. Il est clair que l’islam s’y installe tranquillement avec la bénédiction des élites et des dirigeants occidentaux. Et ça, on ne le dit jamais assez.

L’Europe est malade de ses dirigeants qui sont dans un déni total de la réalité, pensant qu’ils peuvent domestiquer l’islam et le faire rentrer dans leurs standards. Ils se foutent le doigt dans l’œil car l’islam est une religion totalitaire qui ne veut pas de leur démocratie de vaincus et de bisounours !

Mais quelle est-elle cette énigme qui fait courir les Occidentaux derrière l’islam ? Est-ce la fascination du fascisme ou bien l’Orient et sa danse du ventre qui les font fantasmer au point d’oublier qu’ils se laissent envahir par la religion de paix et d’amour?

Et grâce à la Ligue islamique mondiale, cette organisation qui est en réalité le ministère des Affaires étrangères bis du royaume saoudien, le fascisme islamique étale ses tentacules en toute liberté à travers le monde. Et surtout avec la complicité et la lâcheté des Occidentaux.

Main dans la main, Américains et Européens ont déroulé le tapis rouge à l’islam politique alors pourquoi s’en plaignent-ils maintenant que le djihad frappe à leurs portes ?
Peu de gens savent que chaque année, l’Arabie saoudite consacre près de dix milliards de dollars pour imposer sa doctrine mortifère à l’humanité. Et cette conquête salafo-wahhabite se fait avec l’assentiment des grandes puissances occidentales. Les preuves ne manquent pas.

Depuis la guerre froide jusqu’à la création de l’État islamique en passant par la période du nationalisme arabe, la guerre d’Afghanistan et Al Qaïda, l’Arabie saoudite n’a pas lésiné un instant à injecter des milliards de dollars avec la complicité de l’Occident pour faire triompher le wahhabisme, le salafisme et son alliée de jadis, la secte des Frères musulmans qui est devenue ces derniers temps son pire ennemi.

Et c’est la ligue islamique mondiale qui est à l’origine de la propagation du terrorisme islamique à travers le monde mais les parrains occidentaux du royaume saoudien ne veulent rien voir. Pour eux, circulez, il n’y a rien à dire. Et après chaque attentat islamique, l’Arabie saoudite est lavée de tout soupçon et les victimes de l’islam n’ont que leurs yeux pour pleurer.

La Ligue islamique mondiale (LIM) a été créée en 1962 à Djedda par les Saoudiens pour propager les bienfaits de l’islam à travers le monde et venir en aide aux musulmans installés chez les kouffars.
Depuis cette date, l’Arabie saoudite est devenue le principal centre de diffusion de l’islam de conquête et notamment du salafisme djihadiste.

En s’inscrivant dans la filiation du hanbalisme, la doctrine la plus rétrograde des quatre écoles du sunnisme, auxquels se sont agrégés les enseignements du cheikh Mohammed Ibn-Wahhab à compter du XVIIIe siècle, la Ligue islamique mondiale est le bras armé du royaume saoudien pour dominer le monde et faire de sa religion la seule voie qui mène au paradis.
La Ligue islamique mondiale a commencé à semer la haine et la rancune entre les musulmans avant de s’attaquer aux infidèles.

Le salafo-wahhabisme est la pire conception de l’islam. Il a créé les conditions objectives des chocs des civilisations. Il est le carburant de la haine qu’on retrouve dans toutes les sociétés musulmanes envers les juifs et les chrétiens.
En organisant une conférence au Palais Brongniart avec la complicité du pouvoir français et des responsables religieux toutes tendances confondues pour dénoncer le fondamentalisme musulman, la Ligue islamique mondiale se croit lavée de tout soupçon de sa participation à l’extension du salafisme et du djihad armé à travers le monde.
On rêve… Au pays du vin et du pain sans oublier le saucisson.

La joie absurde de son secrétaire général et ex-ministre de la Justice du royaume saoudien, le cheikh Mohammed Bin Abdelkrim Al-Issa, n’a pas de limite, d’autant plus que le tapis vert lui a été déroulé par le pouvoir français suivi de courbettes.

Mais en grand spécialiste de la taqîya, le docteur Mohammed bin Abdelkrim Al-Issa peut se mouvoir à l’aise au milieu de ceux qui l’écoutent et notamment ceux qui défendent l’islam de France, et pourtant, il y a anguille sous roche. Entre-temps, l’islamisation de la France continue de plus belle.
Au pays du cognac, on baigne dans l’hypocrisie la plus totale où certains dirigeants par clientélisme sont atteints d’une schizophrénie aigüe.

Mais à qui incombe la faute de ce désastre ?
Les Français dans leur immense majorité, quand on les interroge, rejettent l’islam mais ne continuent-ils pas à voter pour les partis qui islamisent leur patrie ?
Alors, cherchez l’erreur messieurs-dames, vous les donneurs de leçon, à la terre entière.
Comment admettre qu’une organisation telle que la Ligue islamique mondiale puisse organiser une conférence pour lutter contre le fondamentalisme sur les terres de France et de Navarre ?

La tenue de cette conférence est immorale, abjecte et offensante pour toutes les victimes du terrorisme islamique dont l’Arabie saoudite en est le sponsor et pour s’en convaincre, il faut lire l’excellent ouvrage de Pierre Conesa paru aux Éditions Robert Laffont, ayant pour titre : « Dr Saoud et Mr Djihad »…

Les Français, sont-ils devenus, par un miracle d’Allah, des dhimmis au point de perdre leur culture et de se laisser envahir par l’islam ?
Cette question mérite débat, car un jour ou l’autre, ils subiront la foudre du djihad quoi qu’en pensent les adeptes du vivre-ensemble.

Mais en attendant un éventuel réveil, fumez le narguilé (la chicha) tout en regardant la danse du ventre orientale car vous n’avez pas encore atteint le fond.

Hamdane Ammar

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.