La loi anti-burqa et la guerre anti-foulard

Publié le 6 mars 2019 - par - 19 commentaires - 1 529 vues
Share

Dilemme épouvantable. Qu’écrire ce soir ? Non, je ne manque pas d’inspiration, au contraire ! J’avais une envie folle de commenter les talons aiguille et l’ajustement flatteur de Marlène, cruellement commentés par un journaliste très méchant, mais elle attendra. Toutefois, je me demande ce qu’elle doit penser à la lecture des persiflages qui se répandent sur le net. Pardon, j’oubliais : Faut vous dire, Monsieur, que chez ces gens-là, on ne pense pas, Monsieur.
Je passe donc à un sujet plus sérieux

79% des Français pensent que le voile islamique s’oppose à leurs valeurs
https://fr.sott.net/article/32476-Sondage-79-des-Francais-pensent-que-le-voile-islamiques-oppose-a-leurs-valeurs

Une écrasante majorité des Français pensent que ce rembourrage totalement inopportun n’appartient pas à la société française, selon un sondage du magazine Marianne le Mag. 79% considèrent ce disgracieux couvercle comme contraire aux valeurs civiques françaises.

Interrogé sur ce plumasseau tant critiqué, Macron le dominateur aurait même déclaré – il mentait donc à nouveau quand il a déclaré à la blindée de samedi dernier qu’il allait sanctionner les entreprises qui refusent de les engager ? – que ce fagotage est à l’opposé des valeurs françaises, lors d’une interview télévisée le 15 avril dernier.
Sa déclaration a bien entendu déclenché une énorme controverse en France, où vit la plus grande communauté de cuirassées d’Europe, et comme chacun sait,  tout débat public lié au tapon de ces pimbêches mène généralement à de fracassantes prises de bec.
(Je rappelle aux mal-informés qu’Eric Zemmour, s’est vu infliger une amende lorsqu’il a parlé « d’invasion islamique en France »).

Marianne le Mag a donc réalisé un sondage sur cette déclaration de Macron-ron-ron. « Que pensez-vous de la déclaration du président selon laquelle le hijab est l’opposé des valeurs civiles françaises ?

Soixante-dix-neuf pour cent ont approuvé sa majesté alors que 21% seulement considéraient sa déclaration comme discriminatoire.
C’est vrai quoi, c’est nous qu’on se déguise (*) ou ce sont les colmatées ? (*Ceci n’est pas une faute de français)

Les résultats ne devraient pas surprendre, la population française en a ras-la-jatte des mises en berne perpétuelles qui refusent de s’assimiler.
Une des véritables raisons de la loi contre l’armure féminine est bien entendu l’incroyable progression des cambriolages et horreurs de tout type commis sous sa protection. Toute la ruse de cet attifement réside dans le fait que si le truand est surpris, il peut arguer de son couvre-plat et donc de sa prétendue féminité pour être traité avec plus d’égards par les forces de l’ordre et bénéficier ainsi d’un effet de surprise dès qu’il cavale.
Les plissures, le drapé, l’ourlet, les fronces et les rabats du poncho du désert permettent aussi de dissimuler aisément petits béliers, armes automatiques, coups de poing américains, saignoirs, machettes, serpes, haches, et autres attirails traditionnels.
Drôlement pratique, ce faîtage que l’on veut imposer à nos regards. Mais n’allez surtout pas mettre le nez dessous !

Attention : nez sensibles s’abstenir ! Un incident a été raconté par le chef de rayon d’un hypermarché en France. A propos du sans-gêne évident des matelassées qui monopolisent les rayons «1 euro ». Impossible de l’approcher, vu l’effervescence qui règne à ces endroits. Noir de séquestrées du caisson ! Il raconte: l’autre jour, l’une de ces harpies à fait sa grosse commission par terre au beau milieu d’un rayon. Vous voyez donc que cet accoutrement peut aussi aisément servir de lieu d’aisance. Malgré les caméras de surveillance, impossible de l’identifier. Normal, elles se ressemblent toutes, avec leurs fortifications. En plus, elle baissait la tête dans l’effort de mieux faire surgir ses matières. Nous n’avons rien pu faire. C’est insupportable. Et si on intervient, on se fait insulter et traiter de raciste.

Ce harnachement peut servir de planque (Redoine Faid) extrêmement efficace, à l’heure où le pays est sous une menace urgente et gravissime.
Les caparaçonnées s’emparent des arguments perfides des orateurs haineux, de véritables pionnières de l’Islam. Lorsqu’elles se pavanent dans nos rues avec leur haubergeon plus ou moins intégral, elles ne font qu’afficher leur appartenance à l’islam. Et non protéger leur féminité (bien chercher!).

L’interdiction de cette cotte malvenue dans tous les lieux publics serait un signal efficace à l’attention des fanas du rempart. Elles sauraient que la liberté, l’égalité entre les sexes et la dignité existent dans certains pays
La fanatique de la chape est l’égale du djihadiste. Son oripeau est le linceul de sa liberté. L’inconditionnelle de la courtepointe crânienne est la principale alliée de son propre bourreau. Elle le révère comme un mouton qui ferait l’apologie de l’Aïd al-Kabir.

Et voici ce qu’un policier rapporte aujourd’hui au sujet de leur grand foc (J’ai quelque peu modifié ses termes)

https://www.fdesouche.com/1170053-le-temoignage-dun-policier-au-sujet-de-la-burqa-et-du-niqab

En 2011 entrait en vigueur la loi interdisant la dissimulation du visage dans l’espace public. Elle avait fait tout un foin, et nous avions été obligés de la faire appliquer. Vous n’imaginez pas la galère. Sur place, à chaque fois un scandale, à la limite de l’émeute, mais en plus, notre hiérarchie ouvrait à fond les parapluies concernant ces interventions. En nous demandant notamment de nous justifier outrageusement, même si nous n’avions pas verbalisé. Pour vingt minutes d’action, il nous fallait compter deux heures minimum de compte rendu oral et écrit. Et c’est nous qu’on paie ! (*)

Devant tant de dissension, nous avons été contraints de modérer notre action, ce qui a conduit à la situation actuelle. Aujourd’hui, les femmes porteuses du crêpe permanent ne craignent tellement rient que même le célèbre Rédoine Faïd en portait une pour passer incognito lors de sa dernière cavale. C’est dingue comme ces adeptes du rideau, en noir de la tête aux pieds, jeunes et moins jeunes, ont toutes ce point commun de vouloir nous faire la leçon ! Combien d’entre elles nous ont apostrophés, à peine sortis du véhicule, en nous narguant et en prétendant que nos lois républicaines sont inférieures, à leurs yeux, aux lois de l’islam ?

Comme à l’accoutumée, ceux qui soutiennent cette loi ne nous sont d’aucun soutien sur le terrain. Il est incroyable de voir à quel point cette interprétation de l’islam fait peur, d’où leur mutisme, tandis que les autres, eux, vocifèrent et nous invectivent avec hargne.
Monsieur l’agent, vous êtes étonné ? Pas moi. Elles braillent systématiquement, ces mégères. C’est bien simple : je connais des tas de gens qui n’empruntent plus les transports en commun tellement elles sont hargneuses et bruyantes. Qui évitent certains endroits familiers comme les parcs ou les brocantes, tant elles indisposent.

Elles ont envahi plusieurs lieux qui nous étaient chers, les rendant infréquentables, cela non plus, je ne leur pardonnerai pas.

Anne Schubert

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
geronimo

merci pour votre article Chere Anne, d’autant que la recherche sur les synonymes du torchons dont ces grosses vaches s’affublent est assez déléctable….pour ma part, je me regale de les emmerder, de les bousculer, de les pousser, de les fixer mechamment, et parfois je crache à leur pieds….et j’adore !!!!

DUFAITREZ

Vous n’êtes obligée d’écrire tous les jours… Cela semble vous embarasser…

barbot

?????????

DUFAITREZ

Voir la première phrase !

Parlervrai

« La loi anti-burqa » : on parle de la Biélorussie, là, n’est-ce pas ?

Prométhée

Les soldates de l’islam en marche ! Je propose une journée des femmes affublées d’oreilles de lapin façon buggs bunny ou autres déguisements ridiculisant ces porteuses de guenilles ambulantes.

André Léo

Pourquoi un sur-déguisement? La burqa, le voile islamique, la robe et la culotte « bouffante » des imams ne vous suffit pas? L’islamiste de Condé sur Sarthe était en bourqa, faute d’avoir suivi les cours de terrorisme de la madrassa, mais les vrais et vraies tueurs de la mouvance islamiste ne se font pas remarquer. Tous leurs voisins vous le diront : les tueurs de Charlie, du Bataclan et d’ailleurs étaient des gens charmants. Ils vont même jusqu’à se saouler et manger du porc, ce qui, au passage en dit long sur leur mépris des concepts de Mahomet… et sur leur besoin… lire la suite

Rems

En plus elles puent ces grosses femelles…………

André Léo

La « loi » anti burqa? Mais elle n’est jamais appliquée. Déjà que les policiers ont à verbaliser les « incivilités machistes » selon l’imbécile loi Schiappa, on ne peut pas leur demander de verbaliser les femmes et parfois, les salafistes camouflés en carnaval. La terroriste islamiste qui est entrée à la prison de Condé/ Sarthe, était en voile intégral et elle n’a pas été fouillée à corps. Le règlement! Respect pour l’islam terroriste et ses tueuses! La djustice, déjà supplétive du pouvoir est devenue alliée objective et active de l’islamisation-mondialisation. Grenoble, ses centaines de voitures brulées en 3 nuits, parce que deux multirécidivistes… lire la suite

Ivan Greindl

Eh bien, Madame Schubert, vous êtes en verve aujourd’hui : que de vérités rassemblées en un même article ! Bravo.
Toutefois, pour être *impartial*, il arrive qu’après de nombreuses maternités, certaines femmes aient du mal à maîtriser leurs sphincters — surtout si elles sont poussées de-ci de-là par la foule. Espérons que la souillure de l’hypermarché soit due à un accident « médical » plutôt qu’à l’inqualifiable provocation d’une de ces « voyoutes » ! ;-))

barbot

D’autres cas ont été filmés et publiés.

patphil

79% des français …. devrait alors aller voter dans le même sens!

the end

Quelle horreur , c est un cyborg ou un alien ? ou peut être une tête de nœud…..le masque de clown c’est pour quand ?.

Alsace 67

je pense plutôt au concentré de bactéries générées par les voies respiratoires dans ce torchon qui à mon avis ne doit pas faire l’objet d’une lessive fréquente ! Quant à l’odeur je n’ose même pas imaginer !

Le Blob

@Alsace 67

Je confirme car j’en ai connu un au boulot et son keffieh puait à trois mètres.

ven85

SOUS LA BURKA,CELA NE DOIT PAS SENTIR LA FRAISE

Une patriote

ven85, c’est rien de le dire lorsque vous passez à côté. C’est pour ça que je ne comprends pas pourquoi personne n’a encore songé à les asperger de saint doux ou de peinture ou autres afin de décourager toutes ces soumises aux islamistes radicaux de rester chez elles dans leur pays ?

Bertrand

C’est bien ce vêtement inapproprié en Europe qui a permis à cette muz à Alençon de dissimuler une arme blanche pour agresser les gardiens de prison. Si une loi ferme sur le sujet avait été prise nous n’en serions pas là aujourd’hui.
A quand le nettoyage des banlieues qui s’étendent comme une tâche d’huile ?

Raspoutin

Nous ne sommes pas du même monde, vous le savez bien. Nous n’avons pas eu la même éducation. Ce n’est pas une question de race qui nous sépare, c’est une question de mentalités. Il est des mentalités inconciliables comme le sont certaines civilisations d’un autre âge par rapport à d’autres. Et là le vivre ensemble est impossible. Il faut laisser évoluer les gens chez eux. C’est dangereux de leur apporter tout cuit ce qu’ils n’ont pas acquis par leurs efforts. Les aider oui, mais ceux qui ne peuvent s’intégrer, les aider chez eux. L’évolution se fait toujours lentement. Un enfant… lire la suite