La loi « azote » : vers une explosion sociale aux Pays-Bas ?

***

Les Pays-Bas connaissent actuellement une situation sociale extrêmement tendue. En cause : la loi « azote » du gouvernement néerlandais visant à réduire de 70% les émissions d’azote – et d’ammoniac – d’ici 2030. L’azote et l’ammoniac sont, à l’instar du CO2, deux gaz « à effet de serre ». La réaction à la loi « azote » est particulièrement violente chez les agriculteurs et éleveurs néerlandais, directement touchés. La ministre néerlandaise de l’ « Environnement et de l’Azote » [sic !], Christianne van der Wal, a annoncé que 30% des agriculteurs du pays devront abandonner leur exploitation dans les prochaines années. Les agriculteurs « réfractaires » encourent l’expropriation pure et simple par l’État, sans indemnités. Avec 53.000 exploitations, les agriculteurs forment une partie importante de la population des Pays-Bas qui sont le deuxième exportateur agricole mondial, derrière les États-Unis. L’agriculture est tenue pour responsable de 16% des émissions néerlandaises de gaz à effet de serre, en particulier via les engrais et le purin.

***

L’azote (NO2), qu’on trouve dans les gaz d’échappement des voitures (depuis 2019, les limitations de vitesse pour les voitures sont passées de 130 à 100 km/h sur les autoroutes du pays), est essentiellement issu des engrais et des effluents d’élevage lors du pâturage. L’ammoniac (NH3), autre gaz en ligne de mire du gouvernement Rutte, provient quant à lui des déjections des animaux.

La loi « azote » du gouvernement Rutte est en droite ligne issue du « Pacte vert pour l’Europe »European Green Deal  —, un ensemble de mesures coercitives décidées en 2019 par la Commission européenne, sous l’impulsion de sa présidente fraîchement élue, Ursula von der Leyen, dans le but de rendre l’Europe « climatiquement neutre » en 2050.

Le 29 juin dernier, les ministres de l’Environnement des Vingt-Sept se sont accordés sur un certain nombre de mesures visant à réduire de 55 % les émissions de CO2 d’ici à 2030. L’azote, autre gaz à effet de serre, est également dans le collimateur de la Commission qui procède depuis plusieurs années à la mise en jachère de terres agricoles. Au moins 10% des terres agricoles européennes seraient concernées.

En Pologne, le gouvernement Morawiecki vient d’opposer une fin de non-recevoir à cette décision démente, alors que le spectre de la pénurie alimentaire et de la famine se profile dans de nombreux pays du monde.

***

Depuis trois ans, des dizaines de milliers d’agriculteurs néerlandais descendent régulièrement dans la rue pour manifester leur colère, bloquant l’accès à de nombreux centres commerciaux des principales villes du pays, avant d’être violemment repoussés par les forces de l’ordre.

Le 22 juin dernier, à Stroe, ville agricole située à une soixantaine de km à l’est d’Amsterdam, 30.000 agriculteurs venant des quatre coins des Pays-Bas ont, pour la quatrième fois depuis trois ans, manifesté contre les plans du gouvernement.

Alors que la police a annoncé un durcissement des mesures prises à l’encontre des manifestants, les agriculteurs bénéficient d’un large soutien de l’opinion publique néerlandaise. Les antimondialistes néerlandais espéraient que cette manifestation ferait plier le gouvernement Rutte. Apparemment en vain : le Premier ministre et la ministre van der Wal se réfugient naturellement derrière la Commission européenne. A l’exception de la droite patriote, l’ensemble des partis politiques néerlandais sont pro-UE.

La situation s’est aggravée en début de semaine. Des centaines d’agriculteurs ont bloqué lundi les routes d’accès aux entrepôts des grands supermarchés avec des balles de foin, provoquant des pénuries dans certaines enseignes. Plus de 20 grands centres commerciaux du pays ont été touchés. Les agriculteurs ont été rejoints par des pêcheurs et des marins qui bloquent les ports et mettent ainsi en danger les chaînes d’approvisionnement déjà fragiles. Le gouvernement, pour sa part, a fait appel à des véhicules blindés de transport de troupes.

Les agriculteurs allemands ont rejoint leurs collègues néerlandais et ont pris part aux rassemblements aux passages frontaliers.

Dans la nuit du 5 au 6 juillet, des éleveurs ont franchi une barrière de police avec leurs tracteurs et ont aspergé la maison de la ministre avec du purin. A Heerenveen (nord du pays), la police a fait feu sur un conducteur de tracteur, le manquant de peu :

***

«Il y a eu les bonnets rouges, les gilets jaunes, le convoi de la liberté, et maintenant cela : nous sommes entrés dans l’ère des soulèvements», commente Michel Maffesoli pour Le Figaro, attribuant la même cause à tous ses mouvements : «C’est la manifestation du désaccord contre une élite démocratique qui impose des règles de manière abstraite, sans concertation aucune». Ici, ce sont «les normes européennes imposées de manière verticale», au service d’une «écologie politique», que ces mouvements populaires remettent en cause, lesquels témoignent une nouvelle fois du «décalage entre le peuple et les élites», analyse le sociologue.

***

La loi « azote » choque d’autant plus l’opinion publique néerlandaise que sur certaines exploitations agricoles expropriées, le gouvernement a ostensiblement installé des camps pour migrants.

Le député Flevo Niek Beenen (membre du parti JA21) a partagé sur Twitter un document officiel qui montre que c’est déjà le cas à Noordoostpolder, une commune de la province de Flevoland. « Dans ce pays, les familles d’agriculteurs qui produisent de la nourriture sont échangées contre des demandeurs d’asile » proteste Beenen.

Constat partagé par Geert Wilders, chef du PVV (Parti pour la Liberté) : « Voici la preuve. Cela dit tout. L’agriculteur doit s’en aller parce qu’ils veulent construire un centre d’hébergement pour demandeurs d’asile sur ses terres. Ils détruisent complètement les Pays-Bas. Nos agriculteurs sont mis à la porte, les migrants les remplacent. Pas étonnant que les gens soient furieux ! » dénonce Wilders.

Brent Hadderingh, président du FVD (Forum pour la Démocratie), commente pour sa part : « Les agriculteurs sont expropriés, les demandeurs d’asile prennent leur place. Vraiment, toutes les caricatures ont été dépassées. Sans vergogne. »

***

Vous avez dit « Grand Remplacement » ?…

***

https://freewestmedia.com/2022/07/07/no-longer-a-conspiracy-theory-dutch-farmers-must-make-way-for-asylum-seekers/

***

Henri Dubost

In girum imus nocte ecce et consumimur igni

image_pdfimage_print
23

30 Commentaires

  1. La flicaille hollandaise aussi pourrie qu’ici. Prête à tirer sur des gens qui travaillent, les font bouffer eux et leurs familles. j’espère que ces salopards, mercenaires du pouvoir eurocratique, finiront sous les roues de tracteurs. Il va bien falloir que ça pète iune bonne fois pour toute! voir pendus les eurocrates, les Schwabe, Attali, BHL and Co !

    • moi, j’aimerais encore mieux voir cette flicaille exterminée par les gentils migrons qu’ils permettent d’installer.

    • On va me traiter de fou sanguinaire, mais j’en ai rien à cirer (comme disait Édith Cresson)…
      Moi ce que j’aimerais, c’est de les voir faire dans leurs frocs quand ils seront devant la bécane à Deibler, juste avant d’être basculés !

  2. CA VA CHAUFFER GRAVE A LA RENTREE ! la bonne nouvelle , c est que CHERI BIBI alias CLEMENT BEAUNE , europeennolatre s est tire pour etre ministre des transports ! la folle de l europe sent l odeur de MERDE de bruxelles et comme tout politicard ambitieux , se casse avant les grosses vagues et le tsunami ! non non il n en sera pas responsable ; ou alors pas coupable !comment lui ? jamais il n aura foutu la merde avec l europe . C EST UN BON GARS qui adore la democratie et vous dilatera l anus en etoile jusqu a ce qu on chie des merdes comme des CHUROS … democrate on vous dit ! LGBT POUR LE PROGRES car une bite dans l anus nous rapproche de l extase universelle …

  3. Je reprochais et reproche à nos dirigeants super-intelligents leur manque de vision sur le long terme. Je crois que ceux qui les ont élus ne voient pas plus loin que le bout de leur nez. Une belle pagaille s’annonce à l’horizon…

    • le petit peuple est trop stupide pour voir quoi que ce soit; mais les élus, eux, savent parfaitement ce qu’ils font.Et en cas de chaos, ils fuiront en nous laissant dans la m…

    • Vous avez bien raison André, mais ne nous étonnons pas qu’une nation éduquée à porter des œillères vote pour des dirigeants à œillères !

  4. Affamer le peuple voilà le grand dessein de Bill Gates. Ce n est pas pour rien qu il est devenu propriétaire terrien. C est pour nourrir les 500 millions résiduels une fois qu injection et famine auront fait le boulot.

    • Tout ce que nous subissons actuellement cessera lorsque les 10 ou 15 personnes les plus influentes et les plus riches (Gates, Soros, Schwab et consorts) seront mis hors d’état de nuire ! Le couperet, la corde ou le cul de basse fosse, mais hors d’état de nuire définitivement !

    • Tout simplement !
      Nous avions la possibilité, par deux fois, en avril et en juin, de changer la donne et de foutre dehors, pour toujours, tous ces pourris. Eh ben non ! Les français ont (re)voté pour eux ! On est désormais vraiment plus mazos que sados ! Alors, pourquoi s’en priveraient-ils ? Ils ne font qu’abuser du Pouvoir que les français leur ont donné en votant pour eux…

      • Que voulez-vous faire quand vous savez qu il y a fraude. Jamais de la vie ils n ont été elus.Jamais de la vie.

      • Je vous ferai simplement remarquer que 7 français sur 10 n’ont pas voté Macron ; ce qui ne l’empêche pas d’être réélu ; alors, d’après vous, c’est quoi le problème ?

  5. Le Nouvel Ordre Mondial commence à déployer sa dictature perverse et délirante aux Pays-Bas ! On observera les prétextes totalement délirants (azote) pour imposer des interdictions et des diktats dignes de Ceausescu ! Les gens là-bas se révoltent enfin, mais je suis curieux de voir la répression style Manu (ordre de tirer sur les manifestants…) car c’est bien la démarche qu’ils vont adopter… Attendez-vous au pire (et pour nous aussi)

  6. Azote !
    RECTIFICATION !!!
    En réalité de diazote, de formule chimique N2 et non NO2 qui est le dioxyde d’azote. L’azote N2 n’est nullement calorigène, il compose 78% de l’atmosphère, si c’était le cas, nous serions en enfer…

    Par contre, les nitrates en relation avec le N02 donne de diverses façons l’ion nitrate N03-. Le NO3- participe à la pollution des nappes phréatiques, de l’eau des rivières et se trouve à l’origine des algues vertes. Les nitrates ne sont pas uniquement d’origine naturelle (cas de l’urée : CH4NO2 ==> donne des ions NO3- par dégradation), mais proviennent aussi de l’usage d’engrais dits azotés artificiels… Les élevages dont on ne récupère pas les déjections contribuent grandement à la pollution des eaux.
    La récup des engrais azotés naturels utilisés à la place des artificiels éviterait une grande partie de la pollution.
    A suivre…

  7. Suite :

    L’ammoniac, NH3, est utilisé pour la fabrication d’engrais eux aussi azotés comme le nitrate d’ammonium (NH4NO3 = 1 ion NH4+ et 1 ion NO3- en solution aqueuse) ou le sulfate d’ammonium ( (NH4)2S04 = 2 ions NH4- et 1 ion SO4– en solution aqueuse).
    Inconvénient des ions nitrates, totalement et immédiatement solubles dans l’eau, ils sont rapidement entrainés ==> intérêt des engrais naturels qui se décomposent lentement.

    Lors de la dégradation des engrais, des végétaux (lisiers et autres), se dégage du CH4 (méthane) bien plus calorigène que le CO2 sous l’action des rayons solaires.

    En conclusion , les écolo-dingos sont pis que le problème, ils sont une grande partie du problème !

    • Répondre à JEAN-PAUL SAINT-MARC: Bravo, je vois que la chimie n’est pas étrangère à tous, mais le quidam ordinaire sera déjà largué 😓 😭 avec du chlorure de sodium… Merci à vous. En conclusion , les écolo-dingos sont pis que le problème, c’est bien là leur raison d’exister car il ne sont pas apparus par hasard, les politiques les ont implantés dans le paysage socio-culturel, ils sont fondamentalement et en catalyseurs de l’idéologie, une grande partie du problème !

      • Oui, par abus de langage, on mesure l’azote dans l’eau pour dire que l’on mesure le taux de nitrates et de nitrites.
        Aux nitrates et nitrites il faut ajouter les phosphates (dans les lessives aussi) qui contribuent à l’eutrophisation, donc à la multiplication des algues dans les rivières et sur les bords de mer.
        Ceci dit, les élevages intensifs de bovins et porcins ne sont pas un exemple d’élevage raisonné comme nous le souhaitons !
        A remarquer, que les humains sont source de nitrates et de nitrites et les hollandais sont 460 au Km2.
        Et puis, nos élites ont la solution alimentaire, la viande de culture, c’est à dire une tumeur d’élevage.

  8. Le deuxième exportateur agricole mondial, derrière les États-Unis, tout est dit. Notre grand et immuable allié à la manœuvre pour éliminer un concurrent aidé par ses valets de l’union européenne.

  9. Ces « écologistes » vont ils enfin apprendre ce qu’est et comment fonctionne la Nature, l’écosystème ?? Au lieu de pondre des mesures à 2 balles en se faisant passer pour des savants quitte à tirer sur ceux qui protestent !

  10. Les mondialistes n’ont jamais caché qu’ils utiliseraient tous les moyens pour soumettre les peuples et ajuster leur nombre en fonction des besoins, la famine fait partie depuis le début de leur projet de réduction du nombre d’humains
    Klaus Schwab a déclaré avec un culot incroyable, que 500 millions d’habitants sur la terre serait le nombre idéal,
    La moitié de ces 500 millions serait composée de chinois et de japonais peuples obéissants et travailleurs, le reste sera un composite que l’on pourra ajuster en fonction des besoins
    Ce sont les gens qui par leur stupidité ont toujours refusé de voir ce qui est pourtant en train de se réaliser sous leurs yeux depuis plus de 50 ans

    • Répondre à JEAN: 500 millions d’habitants sur la terre serait le nombre idéal,comme prétendu sur les « Georgia guidestones » : monument qui vient justement d’être « effacé » , n’est-ce pas ? Heureusement que le WEB est AUSSI un monument !

  11. Je crois savoir que les Hollandais ont rejeté Geert Wilders, dans leur grande majorité…

  12. les mondialistes en action ….comme en France avec Macron et son complice Mélenchon, pseudo opposant mais vrai mondialiste libertaire, immigrationniste, islamophile masqué par un pseudo discours « social » destiné à manipuler l’électorat populaire.

  13. les élections de tous les pays Ue mènent mécaniquement les mondialos au pouvoir avec une présence pérenne innombrable de socialauds dont plus personne n’a voulus depuis longtemps ; je trouve que les « élections » s’avèrent être devenues le pare-feu idéal pour eux de toutes les escroqueries de maintenant et de demain.

  14. Des jacqueries. Nous sommes en 2022, et les tyrans qui nous dirigent, laquais des véritables pouvoirs au dessus des gouvernements vont se retrouver la tête à la lanterne. Eux et leurs sous-laquais, flicaille ou pas. Dans l’excitation du moment, il y aura peut-être même des amendes, des majorations et des remboursements inattendus d’intérêt en nature.

  15. Eux’ ils on des coronnès, on est pas près de voir ca en fronsse, mais ce serai certainement la fin pour foutriquet, mais en sachant que ce sont eux qui votent LREM et la NUPES? ALORS DORMEZ TRANQUILLE.

Les commentaires sont fermés.