La loi contre le séparatisme islamique : Macron s’est couché devant les musulmans

Publié le 19 novembre 2020 - par - 15 commentaires - 1 518 vues

Pour la troisième fois, le projet de loi de lutte contre le séparatisme a changé de nom. Il y a d’abord eu la disparition du mot “séparatisme” (tout le monde entendait “séparatisme musulman”). Le vocable s’est transformé en ”projet de loi renforçant la laïcité et les principes républicains”. Le séparatisme laissait ainsi la place à la laïcité, plus facile à digérer par les consommateurs de viande halal, pensaient les rédacteurs macroniens. Et voici que la laïcité vient d’être corrodée en projet de loi sur la “défense des valeurs républicaines”.

Exit la laïcité, vive les valeurs républicaines.

En quelques semaines, l’évolution sémantique du projet est consternante.

Sans doute que parler de “séparatisme islamique” était traumatisant pour les imams et leurs fidèles bourrins coraniques.

Certainement que prononcer le mot “laïcité”, c’était stigmatiser ceux qui la conchient cinq fois par jour en direction de La Mecque.

Couronnement des valeurs républicaines, magma idéologique, bouillie infâme, que chacun triture à sa façon. Mais ce sera peut-être encore trop pour les coranisés qui ne jurent que par les valeurs de l’oumma. Les rédacteurs doivent impérativement réfléchir à quelque chose de plus doux, de plus inodore, de plus sans saveur, pour ne pas heurter les mosquées et les “vrais croyants”, tous les “Allahu akbar” qui aiguisent les lames des couteaux et polissent les balles blindées de 7,62. Par exemple, projet de loi sur le vivre-ensemble, sur le refus de la stigmatisation, sur l’utilisation des nounours et des bougies par tous.

Le gouvernement et ses ministres forts en gueule ne font que se conformer à l’épuration du langage demandée par les hautes autorités religieuses musulmanes.

Récemment, au Caire, le grand imam d’Al-Azhar, Ahmed El-Tayyeb, a sommé Le Drian, la momie qui occupe le ministère des Affaires étrangères, de faire disparaître le mot “islamique” pour parler du terrorisme islamique.

« Nous refusons de qualifier le terrorisme d’islamique. Tout le monde doit immédiatement cesser d’utiliser ce terme, car il heurte les sentiments des musulmans du monde entier et contredit la vérité connue de tous » a dit Ahmed El-Tayyeb à Le Drian qui s’est répandu en courbettes sur l’islam toujours bienvenu en France.

La vérité connue de tous ?

La vérité ce serait qu’aucun musulman n’a tué au Bataclan, sur la Promenade des Anglais à Nice, dans les églises, dans les rues, dans la rédaction de Charlie Hebdo ?

Après les politicards, la presse se plie peu à peu à l’ordre de l’imam d’Al-Azhar. Dans les journaux, tout est fait pour éviter l’expression liant le tueur avec l’islam. On voit poindre du “terrorisme de haine” bien plus neutre.

El-Tayyeb n’a pas hésité à réécrire l’histoire. Elle devra apparaître ainsi dans les livres des gamins français : « L’Europe est redevable au prophète Muhammad et à la religion musulmane, en raison de la lumière que cette religion a apporté à toute l’Humanité. »

Le Drian a acquiescé, chanté l’apport immense de l’islam dans la culture, l’histoire et les sciences françaises.

La médaille du mois du meilleur dhimmi lui a sans doute été attribuée.

S’il s’était donné la peine de lire Aristote au Mont Saint-Michel, les racines grecques de l’Europe chrétienne de Sylvain Gouguenheim, livre qui démonte définitivement le bobard d’une Europe redevable à l’islam, Le Drian aurait su que notre continent doit surtout à Mahomet l’insécurité dans nos rues, nos églises, nos salles de spectacles, les propos haineux des palanquées d’Africains qui squattent dans nos villes, l’intolérance à la liberté d’expression de la part de 75 % des jeunes admirateurs du Mecquois.

« La seule bataille qui devrait être menée avec des partenaires en Égypte est celle contre le terrorisme et l’extrémisme et contre ceux qui déforment la religion à des fins politiques », a dit Le Drian. Il a compris. Pas une allusion à la nocivité de l’islam. Pas de bazar à Al-Azhar.

À chaque nouvelle loi rédigée par LREM et ses satellites (MoDem, Agir), les députés de ces partis dévoilent leur imposture. Ces « voyous publics », pour reprendre une expression d’Heidegger, sont d’une lâcheté himalayenne devant l’islam et d’une dureté fascisante envers les Français de souche quand il s’agit du virus chinois.

En attendant, ils sont au pouvoir et les citoyens aux abonnés absents.

Marcus Graven

 

Vous pouvez retrouver tous mes articles sur

https://marcus.tvs24.ru

 

 

Print Friendly, PDF & Email
Notifiez de
Anonyme

macron se couche devant tout le monde c’est une carpette

yvank

Le coran est la parole d’Allah. L’islam l’affirme. Il recommande de tuer ceux qui ne le considèrent pas. Mais l’islam n’est pas coupable. La promesse d’un paradis d’orgies sexuelles avec 72 pucelles et plus si affinités n’est pour rien dans les délires de barbaries de cette secte mortifère. Al-Azhar nous joue la scène de l’assassin, en flagrant délit, le couteau ensanglanté à la main, l’islamiste crie qu’il est innocent, et il continuera même si la victime a eu le temps de le dénoncer. Ça c’est la foi muzz même le pire pourri de la planète, du moment qu’il nuit aux mécréants est tenu pour un bon islamiste. Al-Azar, part de se principe, joue du pipeau à Le Drian charmé par la recommandation tortueuse.

zéphyrin

sans doute pour des raisons commerciales et politiques s’est il couché devant la oumma internationale . La tête de pont française et européenne ne l’inquiète pas vraiment. Au contraire dans les guerres larvées ou pas, le peuple se resserre auprès de son président. Chaque assassinat fait gagner des voix au pouvoir en place.

LE REVEIL

« La seule bataille qui devrait être menée… contre ceux qui déforment la religion à des fins politiques », a dit Le Drian”. Mais c’est précisément cela le fondement de l’islam avec Mahomet qui, voyant qu’il n’arrivait pas à convertir les autres communautés religieuses, s’est mis à tuer, à massacrer, à violer et à voler tout ceux qui contredisaient sa religion de paix et d’amour. Le Drian doit revoir ca copie sur Mahomet

Paoli

Minus se couche toujours …..donc ne fait pas grand chose. Ah ! Si j’oubliais il cause !!!!!!

amril

Il ne fera rien contre le ‘séparatisme’, puisqu’il est aux commandes pour terminer le sale boulot entrepris depuis quarante ans par ses prédécesseurs avec le soutien permanent d’une population suicidaire.
N’attendons aucune mesure patriotique de ce caméléon, ce camelot, cet enfumeur de première.

R2D25

C’est une vraie pourriture comme son prédécesseur.

Castor485

Heureusement les islamistes sont impatients et ils vont de nouveau commettre des attentats ( hélas pour les victimes), mais ce sont ces actes qui vont ouvrir les yeux de tout le monde y compris ceux qui nous dirigent, sur l’islam et le coran . Et malheureusement on entrera en guerre de religion même si l’islam n’est pas une religion.

Juste

ho quelle surprise ! il s’est dressé quand contre les envahisseurs égorgeurs ? jamais !

ISA

A chaque déclaration sensée calmer les musulmans, nos politiques décapitent à nouveau Samuel Paty, ré-exécutent chacune des victimes des terroristes, qui, rappelons le encore et encore, tuent au nom de l’Islam.

Pierre Sebire

Couchée ou couché ?

Pierre Sebire

M… s’est couché. A plat dos ou à plat ventre ?
.

patphil

ils se sont tous couché, en doutiez vous ?
comme d’habitude, blabla non suivi d’actes!

Miryna

Demande-t-on à un pédophile d’ouvrir un jardin d’enfants ou à un alcoolique de gérer un magasin de spiritueux ? C’est exactement ce que fait ce gouvernement de lâches avec le CCFM. Il fallait le faire ils l’ont fait !

R2D25

ISLAM HORS DE FRANCE !

Lire Aussi