La longue marche version Lassalle

Publié le 27 avril 2014 - par - 1 304 vues
Share

Celle là, il faut absolument vous la faire connaître. Elle nous vient du Sud-Ouest.

Légèrement en retard à un rendez-vous avec la presse vendredi, Jean Lassalle s’est engagé en sens interdit boulevard Aragon et a percuté une borne en béton en tentant de se garer devant la brasserie du même nom.

Une voiture de police derrière lui, il a finalement rebroussé chemin pour se garer… sur une place « handicapés ». Tout naturellement, arrivé dans le restaurant où il avait rendez-vous, Lassalle a tendu les clés au serveur de L’Aragon : « Vous pouvez la garer ? »

Non, ce n’est pas une blague, c’est ici (1). Notre Jean Lassalle des fêtes qui a parcouru la France entière à pied pour s’entendre dire que les Français en avaient ras la casquette, le béret ou le bonnet rouge selon la région, a perdu l’usage du volant. Les conséquences sont lourdes, le pare-choc est en réanimation avec pronostic vital engagé, une cellule de crise a été déclenchée pour rassurer les bornes en béton et Jean a reçu les premiers soins dans la Brasserie avec moult perfusions de ce qui se trouvait derrière le bar.

Ah sacré Jean, le seul député qui ose chanter dans l’hémycirque et qui ne sait pas qu’il a le droit en tant que tel à voyager en première classe. Le seul aussi qui, convaincu que les sondages sont truqués, fait du porte à porte pour avoir l’avis même des Français. Mieux que cela, il part le 3 mai pour faire un tour de l’Europe avec son béret, un litron de rouge, sa besace et un casque audio. Quel courage quand on sait qu’il existe des sites d’information accessibles à l’aide d’un clic.

jean_lassalle

L’an dernier, en 215 jours, le député a parcouru six mille kilomètres sur les routes de France.
Mais, visiblement, Jean Lassalle a obtenu plus de son périple que de simples reportages puisqu’il a écrit un rapport de 200 pages, issu de ses rencontres avec de nombreux Français.
François Hollande l’avait invité à déjeuner pour présenter ses conclusions, et selon Jean Lassalle, les Français ont le moral au plus bas…Non ! Incroyable ! C’est pas vrai ! Le moral au plus bas ? Oui Monseigneur à moins de 18% Monseigneur. Autant que le taux de chômage Monseigneur.

Sacré Jean. Mélange de la longue marche et de Forrest Gump version moins rapide mais tout autant capable de nous émouvoir par ton innocence.

Au fait, quand tu reviendras du tour d’Europe, pense à prendre une baguette de pain pour le p’tit déj.

Philippe Legrand

(1) http://www.sudouest.fr/2014/04/26/pau-zero-de-conduite-pour-jean-lassalle-1536996-643.php

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.