La lutte des classes et le clivage gauche-droite

Publié le 7 février 2018 - par - 8 commentaires - 525 vues
Share

Le vieil adage définissant l’échiquier politique depuis plus 2 siècles entre une gauche progressiste et libertaire et une droite catholique et réactionnaire semble avoir été rompu.

En effet, au fur et à mesure que le Capital se développe, on voit resurgir de plus en plus clairement cette fameuse « lutte des classes », concept développé par Marx dans son Oeuvre.

Cette lutte oppose frontalement les élites, à ce qu’il reste du « peuple ». Ceux d’en Haut contre ceux d’en Bas.

Cependant elle a toujours été présente, même pendant le temps révolu du clivage droite/gauche. Elle ne disait simplement pas son nom, et le système utilisait le terreau fertile des pseudo combats idéologiques pour diviser les classes oppressées.

Aujourd’hui, avec la montée des « populistes » incarnée par Le Pen ou Mélenchon, elle nous apparaît comme évidente. Et la victoire, au 2e tour, d’Emmanuel Macron, ne représente en réalité que la simple victoire des élites, voulant toujours plus de soumission aux marchés financiers, aux banques (inutile de rappeler le parcours de notre très cher Emmanuel Macron sorti tout droit de chez Rothschild) et à l’Europe de Bruxelles.

Alix Germain

Print Friendly, PDF & Email
Share
Notifiez de
CLV

Une élection qui n’a été qu’une vulgaire mascarade, un bras d’honneur fait à la démocratie qui a vu l’élection d’un imposteur, d’un faussaire, d’un traitre à la France Macronétron. Le populisme contre le fascisme mondialistes et leurs idiots utiles (assos, showbiz, merdias, juges ). Je fais parti de la première et j’en suis fière. Droite et gauche que du flanc, ils bouffent dans la même gamelle et copulent dans les mêmes hôtels.

dufaitrez

Droite contre Gauche ? Terminé provisoirement. Regardez Macron…
Les Nations étant abolies, le combat devient « Souverainistes/Mondialistes » !
Combat d’identité, de Racines, d’où le « Populisme » !
La Planète est devenue un village ? Protégeons nos maisons !

Essef

« La lutte des classes a toujours été présente »: ça alors! Un article marxiste sur RL!

Nemesis

Actuellement, avec le morveux Macron la guerre des classes est rouverte. La paupérisation est au rendez-vous.

Yves ESSYLU

La lutte des classes a conduit à constituer la terrible tribu des « zacquis » , son quota fixe de 6 M de chômeurs , la destruction du tissu industriel de la France et l’importation de 15 M de bledards haineux
Ceux qui voient dans macron un libéral sont des formatés par l’Ecole marxiste de la Ré qui confondent libéralisme et internationalisme (c’est la lutte finale…) car en digne fils hollande-juppé , il fait légèrement baisser les charges des salariés tout en augmentant considérablement celles des entreprise mais par ailleurs sont internationalisme le conduit à accroître l’importation de son lumpen électorat musulman

Nemesis

J’adhère …

wolfred

plus que deux siècles , nous sommes de philosophie romaine , riche pauvre , élite plèbe , on n’en sortira jamais !!

cirrus

Marine n’est pas populiste (péjoratif). Elle a fait une campagne nationaliste digne, inspirée de la défense de la République 1789 tout en laissant une petite influence au courant identitaire pour essayer de s’adapter à la diversité de l’électorat sensible à son discours d’amour de la France.
La lutte des classes est une théorie née dans l’Allemagne du XIXème, un pays fragmenté, sans identité nationale forte (pas d’équivalent à 1789), qui a mené au nazisme en exaltant les frustrations contre le capitalisme.
La liberté, l’égalité et la fraternité qui implique une certaine solidarité sans néanmoins exclure la responsabilité de chaque individu sont un meilleur gouvernail que cette doctrine qui a conduit les siamois communisme et nazisme de tuer des millions d’individus.