La macronie, en plein délire, part en vrille

« J’ai votre cœur et votre sang. Et vous voyez le monde à travers mes yeux, pas les vôtres. Je détiens votre attention, comme un dieu. Je crée la panique, quand il n’y en a pas, et je crée l’indifférence quand il y en a. Je crée votre réalité. Ça n’a été et ne sera jamais votre réalité, mais la mienne. Je suis né pour régner et vous dominer. La merde que je vous donne, vous la boufferez. Je suis vil et pernicieux, mais vous me trouvez délicieux. » #Macron

La mégalomanie de Macron n’a pas de limites. Sa mémoire en revanche en a une. Car pas plus tard que le 16 novembre 2020, Emmanuel Macron affirma que la France protégera toujours le droit de la liberté d’expression et de la caricature après l’assassinat de Samuel Paty. Ce qui n’empêcha pas l’afficheur varois Michel-Ange Fiori d’être condamné à une amende de 10 000€ pour avoir dépeint Emmanuel Macron comme Hitler et Pétain. Morale de l’histoire : mieux vaut caricaturer de manière obscène le prophète d’une religion suivie par plus de 2 milliards de personnes, plutôt que de caricaturer Jupiter. Crime de lèse-majesté ! #jesuisCharlie

Par ailleurs, pour masquer son incompétence et la perte du contrat du siècle, Macron envisage de commander un nouveau variant afin de focaliser l’attention de son électorat sur la peur. J’en profite donc pour rappeler une Vérité oubliée : Tout le monde va mourir, un jour ou l’autre, Covid ou pas Covid, et personne ne sortira gagnant contre la Vie. Mais si vous avez peur de mourir du Covid, restez enfermé chez vous et peut-être que vous vivrez alors pour toujours.

« Laissez-moi être parfaitement clair » dit Emmanuel Macron. « Je n’ai absolument rien à foutre des Français. Ah putain, ça fait tellement du bien de pouvoir finalement le dire à voix haute », dit il avec un air de soulagement. Merci Macron : c’était déjà très clair …

La une de Causeur « Souriez, vous êtes grand-remplacés », a fait bondir Elisabeth Moreno qui s’est dépêchée d’éteindre le feu du racisme en signalant le magazine à la Justice. Ensuite, Elisabeth Moreno s’est tapée dans le dos pendant plusieurs heures pour se féliciter de son héroïsme. Son bras s’est étiré de plusieurs centimètres d’après le médecin-chef de l’Elysée. Nous pourrions nous demander pourquoi cet empressement à censurer le trivial. Simplement parce que les mauvaises idées sont toujours défendues par la censure, l’intimidation et la violence. Ces maîtres de l’intrigue pensent traiter en cachette, mais il suffit d’ouvrir les yeux pour le voir. Tous ces camps de migrants dans les rues et débordant sous les ponts. Le gouvernement ne construit pas les ponts assez vite pour les accueillir. Depuis plusieurs années même, l’INSEE indique que les immigrés contribuent davantage à natalité de la France. Ce n’est pas pour rien que nous entendons les politiques répéter que la diversité est notre force pour justifier cette immigration et ce changement démographique qui s’opère dans notre pays. Mais si l’immigration est vraiment une force, pourquoi est ce qu’aucun pays d’où proviennent ces immigrés ne rayonne autant que la France ? Ces migrants économiques, ni médecins ni ingénieurs, n’importent avec eux que le tiers-monde et ensuite le déluge. Mais il faut continuer à accueillir sur nos sols ces migrants non vaccinés. Peut-être pourront-ils remplacer les Français qui ont perdu leur emploi pour avoir refusé le vaccin… En signalant cette couverture à la justice, Moreno souhaite juste que le voile au-dessus de vos yeux tienne un peu plus longtemps. Il n’y a rien à voir ni rien à craindre. Elle vous invite à être des imbéciles dociles et aveugles. Personnellement, je suis offensé par l’invitation. Et pendant ce temps, le gouvernement prendra bien soin de les disperser aux six coins de l’hexagone, même si le camouflage est de moins en moins discret. Toi électeur, tu m’as tué #France

Les facs de médecine font ratifier le serment d’Hippocrate pour exclure les non-vaccinés. Ces changements auraient dû être faits depuis longtemps. « Je refuse de soigner les non-vaccinés irresponsables » dit Jean-Marie de Bien-Pensance avant qu’il ne parte soigner un conducteur alcoolisé qui vient d’écraser une famille. Quid des fumeurs ? Quid des obèses qui ne font pas assez de sport ? Des drogués ? Des victimes de leurs propres choix, mais quand même des victimes innocentes aux yeux de la société #StopGrossophobie#salledeShoot. Pour les non-vaccinés réticents, faites-vous vacciner de votre plein gré. Jamais sous contrainte. Continuez à poser des questions. La Science n’a jamais peur d’être questionnée. Seulement l’Idéologie et l’Obscurantisme aveugles craignent l’investigation. Et pourquoi après tout faire absolument confiance à cette Science puisque c’est la Science elle-même qui est à l’origine du virus ? #MeaCulpaPangolin.

Dante GIACOMONI

 

image_pdf
0
0

7 Commentaires

  1. « Dante Giacomoni » explique sa peur panique des piqures par un complot mondial avec Bill Gates et George Soros qui ont créé un virus dans le seul but d’embêter « Dante Giacomoni »

    • C est écrit nul part « bill gates » ni « george soros »…
      Continuez à regarder juste les images et ne réfléchissez pas trop.

  2. dans l’ain les non vaccinés reçoivent directement un courrier indiquant « qu’un rendez-vous leur est réservé » au centre vaccinal avec jour et heure fixés sans que ces derniers n’aient demandé quoi que ce soit, du jamais vu ! le fichage des assurés est mieux suivi que celui des terroristes en puissance :: il n’est pas beau le progressisme !

  3. Le délire continu et continuera, parce qu’il y a beaucoup trop de collabos et pas assez de résistants.
    Tan que les gens n’appliquerons pas ce dicton, si vrai : « Vous obéissez pour que ça cesse, mais c’est précisément parce que vous obéissez qu’ils continuent »; le cirque continuera.
    Et pendant que le camp de droite s’écharpe sur l’espérance d’une candidature providentielle, devant tous ces millions de veaux apathiques et insouciant, le rouleau compresseur oppressif continu inexorablement son chemin.

  4. et la cote de macron dans les sondages ne cesse de monter
    au 2è tour il confortera son score avec les votes mélanchonistes, LR restants, syndicalistes et autres gauches, écolos bien sur

    • le pire c est que l histoire n apprend rien à certaines personnes .je connais des personnes qui ayant connu des régimes de dictature me disent que cela commence comme en ce moment en France puis nous aurons le régime SS et les camps de la FEMA ..ET LA MORT l

Les commentaires sont fermés.