La magistrature suit le plan Macron de destruction de la France…

Publié le 18 mai 2021 - par - 14 commentaires - 967 vues
Traduire la page en :


« La magistrature suit scrupuleusement le plan Macron de destruction de la France… »

Magistrature pourrie et aux ordres de l’exécutif !!

Quand la paix, l’ordre, la démocratie et les droits des Français seront revenus, après la guerre civile, le Frexit, la fermeture de nos frontières, l’expulsion ou l’emprisonnement de millions d’immigrés et l’interdiction absolue de l’islam, il faudra reparler du comportement collabo de la magistrature française dans le délitement et la ruine de la France…
Il y aura aussi un Nuremberg pour les juges et on les traquera partout dans le monde.
La peine de mort sera leur rétribution, car celui qui laisse courir des assassins est le commanditaire de leurs crimes.

J’ai lu récemment un article (Belgique) qui expliquait qu’on avait relâché un délinquant par manque d’interprète…
« Belgique : arrêté avec 4 kg de cocaïne à l’aéroport, relaxé faute d’interprète » https://www.nouvelobs.com/monde/20121104.AFP3933/belgique-arrete-avec-4-kg-de-cocaine-a-l-aeroport-relaxe-faute-d-interprete.html

Mais ce qui se passe en Belgique se passe aussi en France !

Le nombre grandissant de délinquants et de criminels étrangers, immigrés légaux ou non, induit un recours important à des interprètes dans toutes les langues pour assister la justice pendant les débats des audiences. Cela complique énormément les choses et n’arrange pas la lourdeur et la lenteur de la justice…
« Tribunal de Clermont-Ferrand : des interprètes aux côtés des délinquants étrangers »
https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/puy-de-dome/clermont-ferrand/tribunal-clermont-ferrand-interpretes-aux-cotes-delinquants-etrangers-1510013.html

« Trois passeurs relâchés… faute d’interprète »
« C’est une scène pour le moins cocasse et « une première pour le tribunal de Boulogne-sur-Mer », dixit le procureur de la République, Pascal Marconville, qui s’est produite mercredi dernier. Alors que trois Kurdes soupçonnés d’être des passeurs devaient être jugés, leur audience n’a pu se tenir faute d’interprète… »
https://www.nordlittoral.fr/17598/article/2019-05-23/trois-passeurs-relaches-faute-d-interprete

« Tribunal de Perpignan : arrêté avec 14 kg de cannabis et libéré pour manque d’interprète »
https://www.lindependant.fr/2021/05/11/tribunal-de-perpignan-arrete-avec-14-kg-de-cannabis-et-libere-pour-manque-dinterprete-9538881.php

On libère donc des délinquants de droit commun pour des raisons absurdes et on les relâche dans la nature où ils pourront poursuivre leurs coupables activités. Pour eux c’est clair, on les encourage à poursuivre dans cette voie.

Ces problèmes de complexité linguistique ne sont pourtant pas sérieusement abordés et on reste souvent dans un flou inapproprié à ce que devrait être la rigueur de la justice.

Mais s’il n’y avait que ça…

Aujourd’hui, on le sait, le but de l’État (Grand Remplacement et Grand Reset), outre de tuer des Français avec de faux vaccins, c’est de vider les prisons et de remettre tous les délinquants, criminels et terroristes sur la voie publique en espérant qu’ils vont tuer le plus de monde possible.
Les derniers gardes des Sceaux qui se sont succédé place Vendôme ont tous agi dans ce sens (Guigou, Lebranchu, Perben, Clément, Dati, Alliot-Marie, Mercier, Taubira, Urvoas, Bayrou, Belloubet, Dupond-Moretti).

On trouve toutes sortes de moyens plus ou moins légaux pour ne plus condamner les criminels et les renvoyer dans la rue.
La folie ou l’irresponsabilité marchent très bien, par exemple.

L’affaire la plus récente en la matière est l’assassinat antisémite abominable et barbare, par Kobili Traoré (un patronyme déjà lié à de nombreux crimes et délits), de madame Sarah Halimi, sa paisible et innocente voisine.

La justice a pris pour prétexte fallacieux et futile à son irresponsabilité pénale le fait que cet homme ait consommé des drogues hallucinogènes avant de commettre son crime.
Voici d’ailleurs un article de l’avocate Sylvia Goudenege-Chauvin qui reprend clairement l’affaire :
« Affaire Halimi-Traoré : pas de distinction selon l’origine du trouble psychique. »
https://www.village-justice.com/articles/affaire-halimi-traore-pas-distinction-possible-selon-origine-trouble-psychique,38890.html

Pour ma part, même avec une année de capacité en droit quand j’étais jeune, je ne suis absolument pas un juriste.
Par contre, je pense être un homme raisonnable et réfléchi, avec la tête sur les épaules et un certain bon sens paysan qui me vient peut-être de mes origines bourguignonnes… !

Moi, les histoires d’experts psychiatriques, les « bouffées délirantes » (c’est quoi ce truc, c’est un terme juridique, c’est dans la loi, c’est défini comment… ?) et tout ça, je ne fais pas confiance.
La drogue, je sais ce que c’est, la responsabilité aussi.
Je pars du principe que tout homme est et doit être considéré comme responsable de ses paroles et de ses actes et que si ce n’est pas le cas, s’il est fou, s’il est psychotique, si c’est un psychopathe plus ou moins dangereux pour la société, sa place est au fond d’une prison ou d’un asile de fous.

Je suis un homme responsable et si, dans ma vie, j’ai fait des erreurs dont certaines ont pu me coûter cher, je les ai assumées et je n’ai pas mis ça sur le dos des autres ni sur quoi que ce soit.
La drogue, je n’y ai jamais touché, parce que j’ai reçu une bonne et solide éducation et qu’on m’a bien expliqué que c’était dangereux et mauvais pour ma santé et pour ma vie. Et je tiens à ma vie…

Si cet homme s’est drogué, personne ne l’a forcé à le faire.
Il est donc totalement responsable de son état et de ses actes qui s’en sont ensuivis.
C’est un peu facile de se chercher toujours des excuses et c’est une abomination de la part de la justice de chercher des excuses farfelues à un assassin.
Il n’est pas question de loi ni de droit, mais d’une volonté politique clairement affirmée de faire en sorte que le droit et la loi soient toujours détournés et dévoyés pour que certains (criminels et terroristes immigrés et musulmans) bénéficient de circonstances toujours atténuantes alors que d’autres (Français de souche, patriotes, identitaires, chrétiens, juifs) sont sévèrement punis, selon qu’ils vont dans le sens du courant dominant ou pas.

D’ailleurs, le concept même de considérer que la prise de substances stupéfiantes abolit le discernement et annule la responsabilité est en totale contradiction avec le fait que les accidents de la route provoqués en état d’alcoolémie sont un facteur pénal aggravant de la responsabilité.
La consommation d’alcool a les mêmes effets sur le cerveau de perte de discernement et de contrôle de ses actes que la drogue et je ne vois pas au nom de quelles loufoqueries juridico-dialectiques on devrait les distinguer.

Celui qui se drogue comme celui qui boit est responsable de ses actes.
Les experts ne sont hélas pas libres ni indépendants et leurs rapports répondent strictement aux ordres qu’ils ont reçus de la chancellerie.
Tous les experts dans tous les domaines reçoivent des ordres de ceux qui les emploient, les désignent et les missionnent, tout le monde le sait, comme tous les comités d’experts…

Par ailleurs, pour un homme dont le jugement aurait été aboli (les voisins ont pu entendre l’auteur des faits crier des « Allahu akbar » ou encore « j’ai tué le Sheitan, j’ai tué un démon » et il a été trouvé, au moment de son interpellation, en train de réciter des versets du Coran), il semble, bien au contraire, qu’il était parfaitement cohérent et lucide au moment des faits.
Tout cela ne correspond pas à l’état d’un homme ayant perdu tout contrôle mental, mais au contraire à celui d’un homme musulman haineux qui savait parfaitement ce qu’il faisait et répondant à un projet longuement et lucidement muri d’assassiner sa voisine juive.
La place de cet homme est en prison à vie pour son crime prémédité et exécuté de sang-froid.
Les psychiatres ont donc bien menti sur toute la ligne.

La magistrature française, encore une fois, s’est avilie dans cette affaire sordide. Et les juges français sont devenus des êtres abjects, des traîtres et des collabos avec l’ennemi (la gauche, l’islam, les immigrés arabo-africains, etc.)

La justice n’a pas tranché et n’a pas conclu. Sarah Halimi est morte dans la plus totale indifférence de la justice.
Cette justice est complètement larguée, pervertie et mafieuse dans ce pays et je ne sais pas comment nos juges peuvent encore se regarder dans un miroir.

« L’animateur Arthur pousse un coup de gueule sur l’affaire Sarah Halimi »
« On peut tuer après avoir roué de coups et traité de “sale Juive” une femme, et juste parce qu’on a pris de la drogue avant, on n’est pas jugé”. Ce lundi 19 avril, l’animateur Arthur a poussé un coup de gueule sur son compte Instagram. Il dénonce la récente décision de la Cour de cassation qui a confirmé l’irresponsabilité pénale de Kobili Traoré pour le meurtre de Sarah Halimi en avril 2017 commis sous l’emprise de drogue. »
https://www.huffingtonpost.fr/entry/arthur-pousse-un-coup-de-gueule-sur-laffaire-sarah-halimi_fr_607e8effe4b04f350e75dfd8

Je suis tout à fait d’accord avec Arthur.
Demain, si je veux tuer quelqu’un, je prendrai une bonne dose de cannabis ou autre, je jouerai au con devant les flics et les psychiatres et je ressortirai libre comme l’air pour aller violer et assassiner d’autres personnes…
L’excuse est toute trouvée pour tous les immigrés et terroristes musulmans : la drogue !!
Allah interdit d’ailleurs l’alcool mais pas la drogue…

Si un homme est jugé fou sa place est en HP, pas dans la rue.
Si un homme est un délinquant ou un criminel, sa place n’est pas dans la rue, mais en prison pour aussi longtemps qu’on ne sera pas sûr qu’il ne récidivera pas.
Et pour les meurtres, assassinats et tueries de masse, la prison à vie sans aucune possibilité de liberté conditionnelle doit être la seule option en attendant le retour, très demandé par les Français, de la peine de mort qui n’aurait jamais dû être abolie le 10 octobre 1981.
Abolie par qui ? Par un criminel du nom de Mitterrand, le patron de la gauche, de l’islam et des terroristes…
Un homme qui a beaucoup contribué à la ruine de la France.

Je suis pour la restauration de la peine de mort bien encadrée juridiquement pour les crimes de sang.
L’abolition n’a rien apporté de bon et a augmenté les crimes de sang.

Me Gilles-William Goldnadel, avocat de la sœur de Sarah Halimi (Lucie Attal, de son nom de jeune fille), dénonce une « décision idéologique » de la part des magistrats qui ont, selon lui, une « grande répugnance à condamner ceux qui sont considérés comme des victimes de la société. » Il déplore par ailleurs une instruction qui a « manqué d’humanité » envers les parties civiles : procédure qui a traîné, refus de procéder à une reconstitution, réticence à retenir la circonstance aggravante d’antisémitisme (finalement retenue onze mois après les faits, au terme d’un long bras de fer avec le parquet).
« Meurtre de Sarah Halimi : pas de procès pour le suspect, jugé pénalement irresponsable »
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/12/19/meurtre-de-sarah-halimi-le-suspect-juge-penalement-irresponsable_6023491_3224.html

Pour ma part, je ne vois là que de la fumisterie et la démission de la magistrature. Je ne vois pas en quoi cet assassin musulman, Kobili Traoré, est considéré comme une victime de la société par la magistrature. Je ne vois pas pourquoi on devrait considérer comme des victimes de la société tous les immigrés, tous les Arabes, tous les Maghrébins, tous les Africains, tous les musulmans, tous les terroristes, toutes les racailles tueuses de flics et toutes les vermines qui pourrissent notre beau pays comme des victimes de la société !!!

Qui, en France, considère et traite mal ces gens-là ? Personne !!
Ce sont eux qui se comportent presque tous comme des sauvages et des barbares et sûrement pas les vrais Français de souche envers eux.
Il ne faut pas inverser les rôles et nous la faire à l’envers.
Simplement, ces gens-là sont sans culture, sans éducation, sans instruction, sans respect, sans civilisation et prétendent nous imposer leurs vues, leur manière de vivre, leur violence et leur autorité.
Je ne connais pas de pays qui accepte et tolère ce genre de comportements.

Quand on est un étranger, on commence par fermer sa gueule, par dire merci d’avoir été accueilli, par tout faire pour être respectueux, honnête et droit, par s’intégrer, par s’assimiler, par trouver du travail et non pas vivre comme un parasite, par apprendre la langue, les coutumes et les traditions de ce pays d’accueil et par les respecter et non pas se comporter comme des hordes de voyous barbares et semer le désordre, la peur, la violence, le vol, le viol et le meurtre.

Si le pays ne leur plaît pas, personne ne leur a demandé de venir et ils sont libres de repartir chez eux, dans leurs pays qui ont 2 000 ans de retard de civilisation. On ne les retient pas.

D’ailleurs, la preuve que la France est une vraie, belle et bonne terre d’accueil, c’est que des tas d’immigrés du monde entier ont été capables de tous temps de s’intégrer, de travailler, de s’assimiler, de vivre honnêtement et de devenir de vrais Français méritants qui aiment la France et la respectent et reçoivent en retour la reconnaissance et le respect fraternel du pays et de son peuple. Toute la différence est là.

Je me demande parfois à quoi servent ces tonnes de livres de droit, ces juges, ces avocats, ces professionnels de la justice, ces tribunaux, ces experts, etc. si de tout petits grains de sable comme des problèmes de langue, des vices de forme ou de procédure ridicules, des délais d’instruction interminables, des pertes de dossiers ou des histoires de drogue qui abolit le discernement et la politique général de vidange des prisons interdisent au vrai droit, à la vraie justice, à l’égalité et à l’équité de s’exprimer… ?

Laurent Droit

Print Friendly, PDF & Email

Riposte Laïque vous offre la possibilité de réagir à ses articles sur une période de 7 jours. Toutefois, nous vous demandons de respecter certaines règles :

  • Pas de commentaires excessifs, inutiles ou hors-sujet (publicité ou autres).
  • Pas de commentaires injurieux ou diffamants envers les auteurs d'articles ou les autres commentateurs.
  • La critique doit obéir aux règles de la courtoisie.
  • Pas de langage ordurier ou scatologique, y compris dans les pseudos
  • Pas de commentaires en majuscules uniquement.
  • Il est rappelé que le contenu d'un commentaire peut engager la responsabilité civile ou pénale de son auteur

Notifiez de
Ivan Bartowski

En fait, la France devient peu à peu comme l’Afrique au point de vue de la loi et de ses interprétations à la tête du client…

Schtroumpf grognon

Tiens ? Un quarteron de militaires en charentaises à lui tout seul qui trouve qu’il faudrait fusiller une bonne partie de la population et que comme ça, on n’aurait plus la queue à l’épicerie, scrogneugneu.

Révolutionem

Les Lois sont instaurées par les Députés et “accessoirement” les Sénateurs (pour avis surtout “consultatif”), ceci POUR et au nom du Peuple
De ce fait je trouve SCANDALEUX que les Juges puissent interpréter les dits textes
Ce faisant, ils édulcorent le sens des lois à leur bon vouloir, en y mettant une dose d’interprétation personnelle
Enfin, cette pratique instaure de fait une jurisprudence qui altère le sens de la Loi d’origine en fonction de la “sensibilité politique” des dit Juges….
Nous voyons aujourd’hui où cela nous a mené…
Pour moi, les Lois instaures un barème de peines qui devrait être appliqué par les Magistrats “stricto sanctus”
Mais, en France chacun fait ce qu’il veut, et nous voyons le foutoir dans lequel nous sommes…

Louise Michelette

Mitterrand disait “J’ai Badinter pour le “droit” et Dumas pour le “tordu”.
Depuis, il n’y a plus que des tordus pour interpréter le droit multiculturel et mondialiste.
Le mal est profond! Il commence dans les grand’zécoles, qui formattent les commis de l’état. Dépendance partisane à la pensée unique de gôche-ni-ni- confirmée, et ils ont toute latitude pour interpréter les lois et condamner les convictions, en y mêlant désormais les sentiments. Peur rationnelle de l’islam? Détestation des communautarismes assassins de Nos Libertés? Besoin vital de Liberté d’expression?
Condamnés!

Cette justice des élites, qui condamne les victimes et gracie les assassins, agit contre la France et nos LIBERTÉS.
Sans le contrôle par le Peuple, l’indépendance de la djustice est une tartufferie!

Sacha P

Si demain vous vouliez tuer quelqu’un , vous le feriez après avoir pris une bonne dose de cannabis ; méfiez- vous quand même , Laurent Droit, cela ne suffirait pas , il faudrait encore aussi que vous soyez devenu musulman .

Dupond

Léopold Ballard
Vous avez tristement raison .Lors du déces de madame Mireil Knoll française de souche de confession israëlite les citoyens RN furent sifflés et personne n’y trouva a redire …..Devons nous nous apitoyer sur leur sort ?

Decu de tout

La justice en france est pourrie et tous ceux qui y travaillent sont des Pourris.

DEPALRAC

qu’attend le MOSSAD pour dégommer cet assassin!

Cimala marc

Traoré : consommation de drogue hallucinogène devenue circonstance atténuante……c’est une circonstance AGGRAVANTE……reposez en paix Mme Halimi. Ce monde qui accorde aux assassins tant de ” passe-droits ” est celui des collabos islamo gauchistes. Je prie pour vous et votre famille…..en espérant un jour pouvoir vous venger…..de tout mon coeur.
..

Joël

Il faudrait poser la question aux magistrats : que signifie le mot justice pour vous ?
Visiblement, la plupart en ont perdu la notion ou la laisse au vestiaire parce que leur idéologie l’a remplacée. On le voit tous les jours dans les verdicts rendus.
https://www.fdesouche.com/2021/05/17/villefranche-sur-saone-12-mois-de-bracelet-electronique-pour-avoir-frappe-le-crane-au-sol-et-brule-avec-une-lame-de-couteau-sa-petite-soeur/
Le genre de magistrat qui vient au tribunal avec libé sous le bras.

adagiocrescendo

Ca me dégoute tout ca et la prison préventive pour les fds le temps de l’instruction de l’enquête Là pas besoin d’interprète.

patphil

juges aux ordres, journaleux aux ordres, politiciens aux ordres
jusqu’à quand les gaulois vont se dhimmiser ? n’oubliez pas que s’abstenir c’est laisser ces bobos aux manettes

Tradi

Mon avis sur la clémence des juges : ils redoutent les représailles physiques sur eux et leurs proches, comme les gardiens de prison. Les barbares tiennent la justice française !

kabout

effectivement il faut virer 80% de nos politicards vérolés ayant tous plus ou moins magouillés dans leur piteuse carriére mais il faut également mettre a la retraite ou au placard pas mal de nos juges,magistrats lobotomisés par leur idéologie,en fait les seuls qui sont du coté du peuple sont nos policiers qui étant sur le terrain comprennent ce qui vivent réellement les francais,les autres politiciens et juges ne sont que des carriéristes.

Lire Aussi