La magnifique France de notre jeunesse se meurt…

tagsanfrance4Depuis le Pacte de Quincy en 1945 entre l’Arabie Saoudite  et les Etats-Unis, mais  surtout depuis la chute du Shah d’Iran  en 1979, la politique étrangère américaine en général et moyen-orientale en particulier  est un véritable désastre pour le monde occidental.

Les USA obsédés par la suprématie monétaire de leur dollar et de leur leadership politique sur la planète  (l’un étant  le corollaire de l’autre)  ont été :

Politiquement parlant, crédibles une seule fois depuis la deuxième guerre mondiale; ce fut l’affrontement Kennedy-Khrouchtchev en 1962.

Et militairement parlant, vainqueurs une seule fois depuis la deuxième guerre mondiale, ce fut la conquête de… l’île de  Grenade  en 1983 !

Tous leurs autres engagements ne furent  que  des  échecs militaires mais qui permirent malgré tout de maintenir  leur  impérialisme  sur le monde.

Si aujourd’hui quand on évoque la guerre Euro-américaine contre les terroristes islamistes en Irak-Syrie c’est un tragique  éclat de rire qui s’impose.  Combattre le terrorisme à coups de frappes aériennes est de l’infantilisme hollywoodien.  Et les Américains ont convaincu  leurs partenaires de faire une coalition pour une telle stupidité…!  Et la France bête mais disciplinée  participe  au scénario !

Pendant ce temps la Nation française se meurt.

Trahie depuis des lustres par ses élites qui cultivent la démagogie à haute dose en toute impunité, la grande  masse du peuple français, bien que sachant globalement  lire, écrire, compter  depuis le 19ème  siècle semble totalement dépourvue  de pouvoir  analytique, et même de tout simple  bon sens!  Les gens se laissent manipuler et semblent  incapables de raisonner  par eux-mêmes.

Aujourd’hui, soumis depuis son enfance à la propagande médiatique, le peuple français a perdu son  libre arbitre.  Il ne pense et ne réagit qu’en fonction du rabâchage de sa radio ou de sa télé,  animées par des journalistes sentencieux, interviewant  trop souvent  des experts autoproclamés, des philosophes et des économistes à la pédanterie  caricaturale ayant avant tout  pour objectif de vendre leur  nouveau  bouquin  aux  gogos de téléspectateurs.

Depuis des décades, la France est dirigée par une classe politique pratiquement  professionnelle,  issue pour ses leaders des mêmes écoles élitistes. Politiciens, hauts fonctionnaires  dits ‘‘ de gauche’’, dits  ‘‘de droite’’  selon les places disponibles; mais tous  acteurs de plus en plus affligeants de la politique nationale  et  Responsables  dont  l’irresponsabilité, l’impunité  et  l’arrogance sont devenues  proverbiales.

Le Peuple français eut un sursaut en 1958 aiguillonné par un Chef charismatique Charles de Gaulle.

Mais le Chef parti, le peuple retomba sous la domination médiatique, orchestrée, organisée par une gent  politique dont la vision du  devenir  national  semble s’arrêter aux schémas qu’ils ont de leurs carrières, de leurs privilèges, de leurs revenus financiers et des avantages qu’ils pourront récupérer pour leur famille, leurs copains et leurs copines.

Aujourd’hui la France est envahie par une immigration que tout le monde politique et médiatique connait, mais sur la dangerosité de laquelle tout ce beau monde s’applique à fermer les yeux.

Nous sommes devant une irresponsabilité généralisée et coupable, une attitude criminelle de notre personnel politique à l’égard de notre Nation.

La France n’échappera pas  à la nécessité de réactiver très rapidement  l’état d’urgence dans toute sa rigueur.

Il n’y a pas de racisme à exiger que l’immigration soit contrôlée et limitée en fonction des possibilités d’absorption de  la Nation.  Il n’y a pas de racisme à réexpédier immédiatement et sans jugement tout immigrant illégal. Il n’y a pas de racisme à supprimer la nationalité française et à réexpédier dans leur pays d’origine la totalité des familles dont un ou plusieurs enfants sont des voyous  multirécidivistes.

Quant aux immigrants qui veulent pratiquer leurs  usages et leurs religions qu’ils aillent  dans des pays  adaptés  à  leurs exigences et à leurs manières de vivre. La France n’a pas à se plier à leurs désirs; ce sont eux qui doivent s’adapter à la France s’ils veulent y demeurer.

La France historique, la France de nos ancêtres, la France de notre jeunesse a le sentiment d’être trahie, vendue!

Pourquoi avons-nous eu tant de guerres, tant de tragédies, tant de misères vécues par nous-mêmes, par nos parents, par nos grands-parents, si c’est pour, aujourd’hui, par lâcheté, par mercantilisme, par ‘‘évolutionnisme’’  abandonner sans même essayer de les défendre,  toute notre culture, toute notre civilisation?

Au nom de quoi n’aurions-nous pas le droit de protéger et de transmettre à nos enfants ce que nous avons reçu de nos parents?

Le droit du sol doit être banni de notre législation, car ouvrant la porte à de scandaleux abus; le droit du sang, seule règle crédible, doit être remis en vigueur tout en étant adaptable  selon les circonstances, aux intérêts  bien compris de la Nation et des candidats à la nationalité française.

La France, notre magnifique pays, est spectaculairement riche d’hommes et de femmes de courage absolument remarquables, capables de le diriger et de le promouvoir dans le monde entier; et capables aussi d’accepter d’être judiciairement responsables de leurs actes et de leurs décisions dans le cadre de responsabilités nationales! Et de punir très sévèrement tous les corrompus qui bradent ou ont bradé notre patrimoine.

Aujourd’hui, notre classe politique est embourbée dans des magouilles politico-médiatiques où l’incompétence et  l’irresponsabilité risquent d’avoir pour corollaire  une  tragédie  nationale.

Cette impunité de nos responsables est inadmissible car, ridiculisée dans ses Traditions, contestée dans ses coutumes, vilipendée pour son Histoire, sa langue maternelle malmenée sans vergogne par les anglicismes médiatiques,  soumise à une Europe  dont l’organisation  et la composition sont totalement délirantes et à une clique de fonctionnaires européens tout aussi irresponsables que les nôtres, notre France se meurt!

Vive la France.

Serge BERNARD

image_pdfimage_print