La Manif Pour Tous privée du peuple de Paris par Hollande et sa clique

lmpt16-102Récemment, les opposants aux lois récentes qui encadrent l’anthropologie nouvelle du socialisme à la François Hollande et ses sbires, ont voulu manifester. Tout le monde manifeste, même les Turcs l’ont fait il n’y pas si longtemps pour soutenir leur président.

Que s’est-il passé ? On a encadré cette manifestation de telle sorte que soit rendu difficile pour une partie des manifestants parisiens de rejoindre le cortège en marche. La manifestation était ouverte à mi-parcours (la mairie du sixième). Mais on avait fermé les bouches de métro proches et les accès par les rues. Impossible dans ce cas pour bien des parisiens de regagner le cortège, sauf à marcher hors manifestation.

Dans tous les cas, seuls les provinciaux pouvaient prendre la manifestation au début, à partir de leur car. Les Parisiens quant à eux devaient aller à un point de rendez-vous peu accessible, sauf au terminal : Trocadéro (mais la bouche de métro était fermée). Ce fut donc une manif hors peuple de Paris.

Toutes les manifestations Bastille-Nation ou Républiqe sont aisément accessibles en général par des stations de métro. Pourquoi a-t-on fermé les bouches de métro pour celle-ci ?
Il ne restait aux Parisiens que l’issue de venir sans enfants (les enfants sont vite fatigués de marcher) par de multiples chemins impossibles à encadrer par la police.
La presse officielle ne fait donc que relayer le mensonge de nos hommes politiques. Nous le savions déjà. Mais cela va mieux en fournissant l’explication.

L’information m’a été communiquée par un Parisien versaillais qui comptait rejoindre le cortège et le prendre à mi-parcours et qui en a été empêché.

M. Hollande en ce moment donne dans le ton confident. Il n’est pas le seul. Nous avons droit également aux lettres torrides de feu François Mitterrand à la femme avec laquelle il a vécu en parfaite bigamie. La question de l’exemplarité de nos présidents et hommes politiques revient sans cesse dans les bavardages des émissions diverses qui allient journalisme, politique, littérature et recettes de cuisine. Désormais, nous pouvons être tranquille, avec cette nouvelle donne anthropologique et morale, dans le domaine de la vie privée, l’exemplarité n’est plus un problème. Nos présidents pourront vivre bigames, homosexuels, (ils pourront cumuler, comme pour les mandats). Nous allons vivre une époque formidable. Surtout les femmes.

Car il convient de rappeler qu’il n’est pas sûr du tout que cela ait beaucoup plu à Mme Danièle Mitterrand cet improbable partage. Comme il est notoire que cela a vivement déplu à Mme Trierweiler de devoir partager le cœur de son François avec une actrice – dont le talent de comédienne n’apparaît pas éclatant.

M. Sarkozy, en son temps, n’a rien dissimulé aux Français des joies qu’il a éprouvées en convolant avec sa guitariste à la voix sucrée ; nous ne savons pas grand-chose pour ce qui concerne M. Juppé, qui est moulé à l’ancienne et reste discret sur ces questions, ce dont nous lui savons gré ; M. Fillon, en bon catholique a une vie de famille dans une gentilhommière je ne sais plus où mais n’en parle pas, comme il se garde bien de parler de la question de cette nouvelle anthropologie qui s’impose aussi dans nos écoles ; la seule dame parmi le lot de candidats ne parle que d’économie, elle a bien appris la leçon dans la cour des hommes et les questions de l’éducation nationale la laisse de marbre ; seul M. J.F. Poisson a la simplicité de dire ce qu’il est : un mari et un père. C’est affreusement ringard, mais il n’est pas certain que les Français, qui ont goûté aux toutes récentes nouveautés de la modernité socialiste n’aspirent pas à retrouver le bon sens de leur culture pré-islamique.

C’était une culture chrétienne, avec son lot de vertus chrétiennes : le courage, la tempérance, la force, la prudence. L’humilité aussi, et last but not least, la charité, terme qui vient du grec « charis », don gracieux, gratuit, élégant, généreux. C’est Jean Guitton qui le rappelait joliment. Cette charité-là, nourrie de solide raison prudentielle, de bon sens incarné, n’a pas grand-chose à voir avec la solidarité hypostasiée et élevée à la dignité d’une mythologie pour démocratie populaire.

Les hommes et les femmes de La Manif Pour Tous ont bien compris que si on ne revient pas en arrière, peu importe l’homme ou la femme qui sera président. Les lois nouvelles sont là, les structures nouvelles sont désormais en place. On reconnaît l’arbre à ses fruits. Nous les voyons déjà : l’arrogance et l’insolence d’hommes et de femmes qui sont des « clients » – à la rigueur des usagers, l’indécence et l’impudeur justifiées, la cupidité glorifiée dans toute notre publicité qui chante et promotionne en anglais, la bêtise qui éclate partout ad nauseam. Le mépris de ce qui a fait la grandeur de la France : sa culture, sa langue, sa poésie, sa formidable créativité dans les domaines scientifiques comme littéraires et même sa « chanson française ». Elle survit dans une émission qui s’appelle « Acoustique ». Le reste est anglais ou rap.

Selon toute apparence, cela ne préoccupe pas beaucoup nos hommes politiques. C’est vrai qu’il y a beaucoup de chômage… A qui la faute ?

Marion Duvauchel

image_pdf
0
0

5 Commentaires

  1. nous rendeznousnosenfants.org y étions et on a parlé des crimes commis sur nos enfants dont vous ne parlez toujours pas alors que nous vous avons défendu puisque vous dites vouloir dire la vérité !!!! ?????

Les commentaires sont fermés.