SIDA : la manipulation de toutes les peurs

Mystification scientifique, propagande politique, terrorisme des peurs, utopie dominant les masses, et mensonge mondialement célèbre des activistes du GIEC et des politiciens ignares et corrompus de la COP 21 puis 23, et tout cela, au même titre que le mystère de l’agent causal du SIDA. Tous les mensonges sur les véritables causes du SIDA, le mythe de la persistance du caractère pathogène du VIH, le virus caché quelque part dans le corps des gens, et bien tout cela est un chef-d’œuvre de l’imposture politico-scientifique.

Pourtant, nous savons que le SIDA n’est pas une maladie, mais un syndrome bizarre et disparate. Et nous savons aussi que l’hypothèse du VIH, ce virus caché sûrement quelque part dans le corps des gens, n’explique la théorie du « SIDA que dans la mesure où elle fait elle-même partie de la définition du SIDA ».

Le mystère reste entier sur les véritables causes du SIDA. Pour en savoir plus, on peut lire Rebecca Culshaw : « La théorie du SIDA, incohérence scientifique » (© Marco Pietteur, 2009) et Étienne de Harven et J.-C. Roussez : « Les dix plus gros mensonges sur le SIDA«  (© Dangles, 2005) où il est écrit que « le mensonge de l’unanimité de la communauté scientifique sur la cause VIH du SIDA ne fait aucun doute« .

Lu sur le Figaro.fr de la peur : « Sida : 25.000 personnes ne savent pas qu’elles sont « séropositives » en France ». En 2016, environ 6000 personnes ont découvert leur séropositivité en France, dont plus d’un quart (27%) à un stade avancé (???). Selon l’agence sanitaire Santé publique, 25.000 personnes ignoreraient leur « contamination par le virus du SIDA ». (Notez la confusion de langage : les personnes « séropositives » seraient « contaminées » par le virus du SIDA en France !) Les autorités politico-sanitaires ont rappelé les différents modes de dépistage disponibles ($) au travers d’une nouvelle campagne d’information. « Plus on connaît tôt son « statut sérologique » (???), plus le bénéfice est grand » ($), rappelle François Bourdillon, directeur général de Santé publique, pour qui « le risque de transmettre le VIH à un partenaire pour une personne traitée avec une charge virale indétectable est quasi nul. Mais la seule façon de connaître son « statut sérologique », c’est le dépistage« . L’objectif ? (Faire peur aux gens et) sauter les barrières psychologiques telles que le stress lié à l’attente des résultats ou la crainte d’être stigmatisé. (Faire peur aux gens et les) inciter à se faire dépister afin de réduire le délai entre l’infection et le diagnostic. L’offre de dépistage ($) s’est développée ces dernières années, s’adaptant ainsi aux besoins de chacun. Il existe désormais quatre techniques de dépistage VIH… »

Le syndrome VIH-SIDA ne peut être constitué comme maladie que si le discours médical le rattache à une « cause naturelle » connue, comme un virus. La science médicale est la connaissance des causes naturelles des maladies et de leur traitement. Les faits complexes et les syndromes hétérogènes des divers cas de SIDA ont été érigés en maladie infectieuse contagieuse et potentiellement mortelle.

La propagande VIH-SIDA a été destinée à faire peur aux gens pour récolter des subventions et des fonds nécessaires à la recherche médicale. Cette augmentation des moyens humains et financiers a permis à la recherche médicale de développer la propagande VIH-SIDA pour faire encore plus peur aux gens et créer des postes pour les profiteurs de la nouvelle pseudo-science du VIH-SIDA.

La manipulation de toutes les peurs est un processus du terrorisme intellectuel pour l’asservissement des peuples politiquement assoupis dans les progrès illusoires de la société de consommation du CAC 40 !

La manipulation de toutes les peurs, par la caste politico-médiatique ignare et corrompue au service des intérêts réchauffistes bien compris de la milliardisation heureuse, s’adresse aux citoyens soumis les moins lucides de notre temps. Aujourd’hui, l’horreur mortelle du CO2 va s’abattre sur nous avec les taxes et les super éco-taxes à bref délai, grâce au mandat du divin Macron de Bercy, le nouveau président du monde.

Du moins, si Macron, le fils prodigue de la dépense publique de Hollande le président déchu en pire, ne réussit pas d’ici là à faire sauter la banque… Les peuples n’ont le choix qu’entre deux solutions : ou bien subir le totalitarisme mondialiste des banques et de la milliardisation heureuse, ayant comme racine la terreur pour l’asservissement des peuples politiquement soumis et comme conséquence le déclin puis la destruction de la civilisation, ou bien subir le totalitarisme islamiste supranational, suscité par le chaos social qui résultera de la crise des migrants voulue et entretenue par les activistes islamo-gauchistes de la CEDH et par la clique des politiciens prévaricateurs, cupides et corrompus, alcooliques, médiocres et ignares de l’UE germanique.

Aldous Huxley a écrit : BRAVE NEW WORLD, anticipant le meilleur des mondes de l’UE germanique devenue islamiste de Merkel que nos amis britanniques ont eu le courage de quitter grâce au brexit salvateur.

Si l’on en croit Nicolas Berdiaeff, on peut penser que les utopies réchauffistes des activistes du GIEC et la persistance du caractère pathogène du VIH, même longtemps après la production d’anticorps, semblent bien plus acceptables, politiquement parlant, qu’on ne le croyait autrefois pour maintenir l’asservissement des peuples. Et les politiciens médiocres et ignares de l’UE sont actuellement devant une question bien autrement angoissante : comment éviter la révolte des peuples et la destruction définitive de l’UE devenue islamiste ?

Et peut-être un monde nouveau commencera-t-il, après que les intellectuels islamo-gauchistes et les résidus de la gauche bobo-cultivée ignare et corrompue aient disparu sans avoir pu nous éviter les utopies de l’islamisme conquérant, l’islam religion d’amour et de paix, pour maintenir l’asservissement des peuples.

« Les scientifiques qui sont « sceptiques sur le réchauffement climatique«  à travers le monde sont appelés « climato-sceptiques« , c’est-à-dire sceptiques sur la réalité d’un réchauffement climatique exceptionnel, sur son origine humaine ou sur le fait qu’il ait des conséquences négatives. Ils sont Prix Nobel, Ph.D., lauréats de nombreux prix, et auteurs d’articles majeurs« . (De Wikiberal)

Les scientifiques qui sont scientifiquement sceptiques sur le lien de causalité VIH/SIDA sont décrétés « dissidents » et « homophobes« , c’est-à-dire sceptiques sur la soi-disant réalité d’un lien de causalité VIH/SIDA et sur la justification de la masse énorme des financements de plusieurs milliards de dollars ($) pour la « lutte contre le virus« . Ils sont pourtant Prix Nobel, Ph. D., lauréats de nombreux prix, et auteurs d’articles majeurs.

Thierry Michaud-Nérard

image_pdf
0
0

32 Commentaires

  1. Thierry Michaud-Nérard, ancien Médecin-chef de secteur de pédopsychiatrie.
    Je vois que vous êtes adeptes des théories du complot et en voici un autre de votre acabit cette fois-ci que vous nommer comme  » l’imposture politico-scientifique »
    Ce discours délirant auquel vous vous identifiez me donne la mesure de votre imposture de votre statut de pédopsychiatre qui se croit justifié de n’utiliser que des arguments et des références non-crédible qui sont à l’opposé de la vaste majorité de la communauté scientifique qui pour moi a fait ses preuves contrairement à vous de son bon jugement.
    Je me nourris de l’esprit scientifique depuis ma tendre enfance et je suis habitué d’entendre des gens comme vous qui salissent l’image de la vrai science, celle qui respecte la méthode scientifique.

  2. J’ai connu un sale type se sachant porteur du virus. Il a contaminé par voie sexuelle 4 femmes (aux dernières nouvelles). Certaines sont restées au stade de la séropositivité, d’autres ont attrapé le sida. Ca invalide pas mal cet article à mon sens.

  3. Il ne faut pas oublier la Clinton Foundation ( Hillary et Bill ) qui ont envoyé vers le Canada , via la Croix -Rouge , du sang qu’ils savaient contaminé à partir de la Californie .

  4. Depuis des années, j’ai cru comprendre, lectures à l’appui, que le Sida provenait de la relation en Africains et singes… D’où une concentration africaine et une diffusion chez les homos… Lesquels…. Passons pour les hétéros… victimes innocentes.

    • « relations entre Africains et singes »: vous avez de drôles de lectures… Qu’entendez-vous par « relations »?

    • Allez donc ailleurs répandre vos rumeurs ! Vous êtes une personne de mauvaise foi et le fond de votre coeur ,c’est de la m….

    • Rappelons-nous l’explosion de pornographie homosexuelle des années 1970. A l’époque Radio gay faisait l’apologie du sexe « no limit », y compris la zzophilie. Il ya de grands doutes sur effectivement des actes de zoophilie avec des singes chez les homosexuekls new-yorkais.

  5. Selon le reportage d’Arte, le SIDA serait apparu dès 1908 an Afrique, passant du chimpanzé à l’homme.
    La théorie du labo occidental cultivant son virus ne tient déjà plus.
    Et selon ARTE le Blanc colonisateur aurait répandu la maladie en faisant circuler les esclaves.
    Donc un défaut de quarantaine aurait propagé le virus.
    Dans ce tas tirons les leçons du passé et protégeons nous des migrants en ne les laissant pas entrer chez nous, puisqu’ils sont porteurs de maladies.

  6. Aaaah!! Le lien tant attendu entre réchauffement climatique et sida!
    Mais jusqu’où ira TMN?!
    Le réchauffement climatique est en réalité piloté depuis la face cachée de la lune par des nazis séropositifs!

  7. Jean-Marie Le Pen voulait confiner les sidaïques dans des sidatoriums pour éviter la contamination de la population saine et organiser un dépistage systématique aux frontières : hurlements de la bien-pensance et large ouverture des frontières au tout-venant, surtout s’il vient d’Afrique.
    On connaît maintenant le résultat de cette politique suicidaire !

  8. Tout en déplorant les gesticulations ridicules que les médias nous imposent autour du SIDA, je tiens à vous mettre en garde contre une autre épidémie qu’on tait (ce qui est un complot insupportable!), et qui sévit pourtant de Gauche à Droite, apolitique, et qui n’a effectivement aucun rapport avec aucun virus connu : le SiMe, c’est à dire: le Sida Mental!

  9. il y a encore plus gros. J’ai lu récemment (1 à 2 jours) une dépêche sur le télétexte d’une chaîne TV, je ne me souviens plus exactement de laquelle, mais le texte original était en allemand, qui rapportait que selon une « étude », en Afrique c’est la colonisation qui a préparé le terrain au SIDA. Comme quoi on peut vraiment tout coller sur le dos de l’infâme colonisation. Un volontaire pour se répandre en excuse pour celle-là? Trudeau peut-être?

    • J’ai lu ça aussi quelque part et « l’information » m’a fait sauter au plafond !

  10. 2ième post : Ces statistiques montrent actuellement 40% gays, 40% migrants, 20% pour le reste. Et le reste c’est plutôt Caraïbes comme au bon vieux temps. Affirmer que VIH est la cause du SIDA ne tient pas vraiment la route, c’est trop simplificateur. Il n’était pas rare que les conjoints de personnes contaminées par transfusion ne le soient pas, leur système immunitaire éliminant le virus, Je m’arrêterais là car il y a longtemps que je ne me suis pas penché sur le sujet.

  11. Le sujet est délicat. VIH a toujours existé, la preuve est qu’il y a des virus proches chez les animaux. Au début de « l’épidémie », j’ai fait la connaissance d’un médecin de Caen (de mémoire un certain Mainguy). Il déclarait guérir 30% des patients séropositifs, et ne pas comprendre pourquoi ses traitements ne marchaient pas pour les autres. Certains porteur du VIH se portaient comme des charmes. Evidemment, le « système » a trouvé une parade : confier la lutte et l’information à Act Up, un ramassis hétéroclite de gays, de drogués, de zombies, d’épaves. Et accuser et stigmatiser comme d’habitude le mâle blanc hétéro qui ne va pas aux putes pour se disculper. Manque de bol, l’état fait encore à peu près son boulot en éditant le BEH (Bulletin Epidémiologique Hebdomadaire) et ses statistiques.

  12. https://www.dreuz.info/2017/08/02/limposture-du-lobby-vih-sida-mensonges-et-manipulations/
    « La croyance que le HIV est la cause du SIDA est devenue un dogme scientifique et la plupart des médecins considèrent toute suggestion contraire comme étant un comportement dangereux et irresponsable. e docteur Kary Mullis a inventé de la technique PCR (Polymerase Chain Reaction) mondialement utilisée dans la recherche génétique. Elle a écrit :« Je ne parviens pas à trouver un seul virologue qui puisse me donner des références qui démontrent scientifiquement que le HIV est la cause probable du SIDA« . »
    Nous tous avons assimilé que HIV = SIDA mais après tout, nous ne sommes pas scientifiques non plus. Le SIDA en lui-même n’est pas remis en cause dans cet article, mais simplement le lien HIV/SIDA…

  13. Ololololo… mais sincèrement.. je me retrouve de moins en moins d un point de vue historique, religieux,geopolitique et maintenant sanitaire sur R.L.
    Qu’ est il en train d advenir à un site militant comme le notre ? De l amateurisme prégnant a à chaque lecture ces derniers temps.. dommage.

    • Un article qui diffère tant soit peu des autres est violemment critiqué. personnellement j’en ai assez d’entendre répéter les mêmes poncifs. Un peu de changement ne fait pas de mal.

  14. Voir les vidėos avec Etienne de Harven, scientifique ėmėrite, sur la supercherie du Sida, syndrome mal dėfini et fourre tout mais vraie poule aux oeufs d’or pour le lobby pharmaceutique.

  15. n’importe quoi. c’est l’article web le plus idiot que j’ai lu depuis la théorie sur les extraterrestres reptiliens qui seraient infiltrés parmis nous. un peu de serieux M. michaud nerard svp.

  16. Des fois c’est désolant ce qu’on peut raconter comme conneries quand même sur Riposte Laïque. Le Réchauffement climatique, un complot. Le SIDA un complot pour faire peur au contribuable. C’est un homme qui n’a jamais ouvert une revue d’immunologie qui nous le dit? Autant je peux comprendre qu’on s’en prenne aux dix vaccins absolument pas nécessaires car tuant plus de personnes qu’ils n’en sauvent avec les risques de réponse allergique au vaccin. Mais faire d’une pandémie qui tue des millions de personne chaque année sans parler d’autres mammifères un vulgaire complot(parce que oui, le VIH comme pas mal de virus a différentes versions pour d’autres animaux, ici le chimpanzé et le lion d’Afrique, car le virus est né dans ces eaux là). Monsieur à l’avenir veuillez vérifier vos informations.

    • Moi, je ne vois pas cela comme un complot mais parfois, il y a eu des choses comme ça qui deviennent de véritables croyances et après tout, il n’y a aucun mal que ceux qui les remettent en cause, démontrent que ce sont des croyances s’ils y pensent, mais surtout s’ils ont des preuves à procurer pour le démontrer.

      • sur arte hier soir a 22 h 40 etait programme ‘ sida, un heritage de l’epoque coloniale ‘

    • Fradth dira quoi sur le fait que ces militaires français passés par la RCA entre 1976 et 1983 puis par la Guyane française dont on nous explique que c’est le département français le + touché par le virus ne sont toujours pas atteints en 2017?
      Pourtant je peux vous dire que nous ne sortions pas toujours « couverts » dans la brousse de BOUAR et malgré cela  » A sara ya pé » en 2017.
      Pour comprendre à quoi sert ce complot car ça en est un d’après moi , il faut voir ce qu’il a permit d’obtenir et en faveur de qui et au détriment de qui.
      Etes vous prêt à faire ce bilan?
      Pour vous mettre sur la bonne piste et vous éviter de perdre un peu de temps, je vous précise que c’est la bande à W .ROSENBAUM qui détient tout le business tournant autour du SIDA…

      • Laissez moi deviner, un juif?
        Moi je suis étudiant en biologie, dans l’onglet immunologie le virus du VIH, ou plutôt LES virus du VIH sont difficilement esquivables. Ce n’est pas parce qu’on a été en contact avec le virus qu’on en est obligatoirement porteur, c’est ça la signification de la séropositivité. Car cela consiste en la détection d’anticorps anti-vih produits par l’organisme, qui peut avoir endigué la contamination au contact d’antigènes désintégrés du virus dans les fluides séminaux du conjoint.
        Ensuite le VIH est un virus de catégorie VI, c’est un endovirus. Il procède à l’infection par activité Arn-invertase qui transforme son Arn en Adn au moment de l’implantation dans une cellule et transpose l’Adn du virus à notre propre Adn.

      • Il en résulte que notre propre cellule incorpore l’ADN viral et se change en permanence en fabrique continue à virus. Mais les endovirus de catégorie VI sont de grands brouillons, ils commettent des erreurs de transcription à chaque fois qu’ils recopient leur Adn, ce qui comme le virus de la grippe fait qu’il adopte de nouvelles formes que l’immunité ne reconnais pas, et donc tout le travail est à recommencer. De plus ces virus pour une partie restent en dormance dans les cellules infectées et se réveillent au hasard de temps à autre. Ce qui fait la complexité d’éliminer complètement une infection au VIH. Parce qu’il y’a des rémissions, mais elles sont rares et la personne séropositive à vie tout de même de par sa fabrication permanente d’anticorps.

Les commentaires sont fermés.