La Marseillaise : vrais enfoirés et faux culs

Publié le 14 mars 2014 - par - 3 310 vues
Share

Pour qui se prennent-ils ces bobos enrichis et qui se font plaisir comme les dames patronnesses des années 50/60 en s’occupant des « pôvres » et des « affamés » ? Ils se réfugient derrière le fait qu’ils font oeuvre utile, donc sont relativement inattaquables.

Les paroles de la Marseillaise sont sacrées ! S’ils avaient un minimum de culture ils sauraient que le couplet évoquant « un sang impur » ne visait pas les étrangers mais les « opposants » et puis enfoirés ou pas personne n’a le droit de modifier les paroles de l’Hymne National d’une nation.

Jean-Jacques Goldman a beau jeu de dire « ah mais loin de nous l’idée de modifier les paroles, nous ne sommes pas dans une démarche philosophique » Ah bon ? « Vous comprenez nous, les artistes (hi hi hi…) ce n’est pas notre couplet préféré…  » J’aurais tendance à répondre à M. Goldman qu’on se moque complètement de l’avis « des artistes » et que si les paroles de la Marseillaise les offensent ils peuvent toujours éviter de la chanter.

D’autant que remplacer « marchons, marchons qu’un sans impur abreuve nos sillons.. » par « marchons, marchons… ensemble nous gagnerons.. » est d’une pauvreté à tomber de l’armoire et pardon, d’une connerie redoutable !

A quel moment allons nous renvoyer dans leur 42 m ces bobos donneurs de leçons qui osent se permettre de modifier un couplet de notre Hymne National ? Et puis les restos du coeur commencent à me gonfler particulièrement.. D’aucuns penseront que je ne suis pas généreuse. Si, si, je le suis. Croyez-moi, je donne. A d’autres qu’aux restos du coeur … J’ose le dire. Rien que leur show chaque année me fait zapper. Ils obtiennent, en ce qui me concerne, l’inverse de ce qu’ils souhaitent. Les voir se dandiner, en diffusant leur boboïtude gôchisante à chaque intervention me fatigue terriblement et m’énerve beaucoup.

Par ailleurs, je me trouvais samedi dernier dans une grande enseigne qui collectait pour les restos du coeur. On me remet une liste des produits souhaités. Le premier sur la liste : Couscous !! Ensuite suivait conserve légume, boîtes de thon, (ah ah ) et …. conserves de « poisson » ben voyons.

Comme je suis une méchante et une perverse, j’ai posé avec un grand sourire dans le caddie : Une boîte de cassoulet toulousain et du petit salé au lentilles … J’ai été remerciée quand même… Pardon, mais si on a vraiment faim on mange ce qu’on vous donne !

Je suis Catholique, mais si j’ai faim et que nous sommes un vendredi saint, si on me donne une boîte de cassoulet je la mange parce que le Seigneur saura que je n’ai pas le choix…

J’ai eu énormément de témoignages d’ami(e)s qui se sont dévoué(e)s pendant quelques temps aux restos du coeur et qui, lors de distribution, se sont fait insulter car ce qu’ils distribuaient ne convenait pas à ces messieurs-dames… Certains aussi se sont fait insulter parce que c’était trop long (l’attente). La majorité de ceux qui vont aux restos du coeur ne sont pas forcément des « blancs » pauvres, eux n’osent pas, et sont fiers. Ceux qui insultent, crient, exigent sont toujours les mêmes….

Alors M. Goldman et vos copains, ce n’est pas parce que dans vos rangs vous avez Amel Bent (qui se sent plus Algérienne que Française, c’est elle qui le dit..) et d’autres d’origine maghrébine dont j’ai oublié le nom, que vous avez le droit de modifier notre Hymne National.

Faites attention, M. Goldman, on ne  joue pas impunément les apprentis sorciers. Cette initiative a été prise a un moment particulièrement inopportun. La France se réveille, et au lieu de souffler sur les braises déjà bien incandescentes vous feriez mieux de continuer à faire votre cirque annuel en ne sortant pas trop des sentiers battus. Vous risquez d’obtenir l’effet inverse de ce que vous souhaitez. Beaucoup de Français sont offusqués par votre geste.  Les restos depuis quelques temps ont mauvaise presse, n’aggravez pas la situation.

Alexandra DOUGARY

Print Friendly, PDF & Email
Share

Les commentaires sont fermés.