La médiocrité apporte le totalitarisme

La gestion de la crise du covid-19 depuis le début est médiocre, pour rester poli. Toutes les mauvaises décisions ont été prises (non fermeture des frontières, port du masque déconseillé puis obligatoire, absence de tests, fermeture des lits d’hôpitaux qui continue, fermeture de presque tous les magasins).

Mais, surtout, le gouvernement refuse tout débat et toute critique. Lorsque Véran doit affronter un vote défavorable à l’Assemblée, il exige d’abord que les députés quittent la salle. Pourquoi ce gouvernement a-t-il choisi la suppression de la démocratie comme seule option possible ? Eh bien, c’est tout simple : il est mauvais et il le sait. C’est le propre de tout régime totalitaire : il censure tout débat, car il sait que lui-même n’a rien à proposer de valable. Ce n’est pas un hasard si tout était interdit en URSS alors que le débat était un plus libre en Hongrie, pays qui allait nettement moins mal dans les années 70 (lu dans « La Chute Finale » d’ Emmanuel Todd).  Quand on est nul, on passe en force. Quand on n’a rien à se reprocher, du moins pas grand-chose, on écoute les critiques car on sait les décortiquer : démonter les mauvaises d’un côté et de l’autre écouter celles qui sont pertinentes. Le débat accepté par un dirigeant est le signe de bonne santé de ce dirigeant. On peut en déduire que la Macronie est vraiment au plus mal.

Tout traitement alternatif a été rejeté, par principe, tout au long de l’épidémie. Des médecins – dont la sinistre Karine Lacombe – ont pris publiquement position contre ceux qui proposaient des soins : Péronne, Raoult, Fouché voués aux gémonies car ils prônaient autre chose que la combinaison confinement/Doliprane. Reconnaissons que ces médecins performants ont dû insister, alors qu’ils auraient dû être écoutés plus facilement.

Nous vivons sous un joug totalitaire et cela traduit la médiocrité flagrante de nos gouvernants. « Je ne sais pas résoudre le problème donc j’essaie de faire taire ceux qui ont la solution ». La médiocrité habituelle du jaloux. Alors qu’ils auraient pu écouter la solution et la récupérer, voire s’en attribuer abusivement le mérite.

Mais, de même que l’URSS n’allait pas appliquer une solution ne se réclamant pas d’un léninisme pur et dur, ce gouvernement n’a pas voulu sortir de la voie tracée, peu importe qu’elle ne mène nulle part, peut-être pire. La médiocrité étant le moteur de la suppression des libertés, nous risquons de ne pas voir le bout du tunnel avant un bon bout de temps.

Platon du Vercors

image_pdf
0
0

13 Commentaires

  1. Désolé mais cette phrase qui parait bizarre:
     » Le virus circule moins vite mais plus rapidement  »
    Est manifestement le résultat d’une longue réflexion
    En fait ce n’est qu’au bout du troisième Pastis que l’on commence à comprendre ce qu’il veut dire, et au cinquième tout devient clair
    Conclusion, ce gouvernement picole sévère, et il faut pouvoir tenir la bouteille si on veut en faire partie
    Sans oublier la poudre blanche qui permet de voir la vie en rose
    Admettez qu’il faut une sacrée santé quand même
    C’est pour ça qu’ils ne se font pas vacciner, aucun virus ne peut résister dans un environnement pareil

  2. Comment se fait-il que tant d’électeurs Macron, il y en a eu suffisamment pour le faire élire, aient pu le choisir comme président ??? lls ne l’ont pas vu venir, lorsqu’il hurlait comme un dément lors de sa candidature,  » Nous gagnerons !  » Il dévoilait déjà sa démence , sa folie et tous ses défauts..( A croire qu’à l’époque des élections, il a fait comme Biden, mais en douce, il aurait manipulé les bulletins) .

    • Vous oubliez les morts de la guerre de 1940-45 qui ont voté pour Macron, n’étant pas certain de ceux de 1914 – 1918 je m’abstiens de donner de mauvaises informations.

    • Avec 39% d’abstention au 2ème Tour en 2017, ce n’a pas du etre très compliqué de « manipuler » l’élection : Toures ces tonnes d’abstentions « Personne » jamais « Personne » n’allait ni les réclamer ni les revendiquer… il a du etre assez simple au final de transférer dans le fichier informatique final, une partie de ces 39% d’abstentions vers le candidat Macron, et une fois validé par l’Executif d’alrs, le Tour de C..ns était joué….
      Et ça c’était sans aucun « vote par correspondance », alors en 2022 je ne vous dit que ça pour la Fraude à 5000% ….

  3. Médiocrité? ça c’était il y a 40 ans maintenant c’est la nullité totale , le vide absolu.

    • Ils sont appelés  » Les élites  » Hors  » Élite  » Veut dire  » meilleur  » Donc en quoi ces politiques sont-ils meilleurs ? Par rapport à qui ? Quand j’étais dans les paras commandos, avec des entraînements pour  » Travailler  » Avec les forces spéciales, ont nous avait choisis parce-que nous étions une petite compagnie meilleur que les autres dans différents situations, on nous disaient qu’on étaient des  » Élites  » Là on comprends très bien ce que cela veut dire, mais les
      politiques …….???? Hein…

    • Il y a longtemps que les meilleurs sont évincés au profit des médiocre,des gamelards,des bancroches.Nous en apprécions les résultats.Les meilleurs sont dangereux pour un système qui favorise l’entre soi, le  » pas de vagues »,le  » laisser courre »,à l’ abri des  » valeurs de la republique » ,si commodes et confortables.Un pays qui compte 6 millions de fonctionnaires n’ a aucune chance de laisser émerger les meilleurs.

    • Les meilleurs de quoi ? De l’ENA ou de science -po …????
      Les boîtes à formater des zombies.

  4. Avis partagé !
    Et le propos de Véran: » le virus circule moins vite mais plus rapidement » relève de cette même réflexion :  » plus tu pédales moins vite, moins t’avances plus vite » !

    • Il me semblait que c’était : »Plus je pédale moins fort, moins j’avance plus vite ». Ce qui est du reste cohérent; Tandis que notre nomenklatura a sombré dans l’incohérence la plus consternante.

Les commentaires sont fermés.