Agnès Méric : une dame patronnesse qui méprise le manant Esteban

Elle a fait l’unanimité dans les médias de propagande, et même chez les juges qui lui ont dit qu’elle avait donné une leçon de dignité à l’ensemble du tribunal. Agnès Méric, âgée de 58 ans, universitaire, professeur de droit en retraite, présente bien. Tenue impeccable, coiffure soignée. Parler, c’est son métier. Elle est la mère de la victime. Elle est de gauche. Elle est dans le camp du Bien. Elle ne paraît pas effleurée une seule seconde par le doute. Selon elle, son fils Clément, qui avait traversé une dure épreuve médicale, était forcément un jeune homme drôle et espiègle, certes un peu gauchiste, mais il faut bien que jeunesse se passe…

Il faut bien que jeunesse se passe… quand on est de gauche, mais surtout pas quand on est dans le camp du Mal. Et Esteban Morillo était forcément dans le camp du Mal. Pourtant c’était un ouvrier, contrairement à Clément qui allait entrer à Sciences Po, comme nombre de petits bourgeois, et faire une carrière bien planquée dans l’appareil d’État, tout en continuant à critiquer le système qui le faisait si bien vivre. C’était même un fils d’immigré, lui. Il est le fils d’un ouvrier qui partait travailler à 5 heures du matin et rentrait à 20 heures le soir. Bien sûr, et cela fait rire les journaleux du Monde, il est moins à l’aise pour s’exprimer devant une barre qu’avec un marteau dans la main. Il ne sait pas où mettre ses mains.

C’est un procès de classe sociale. Le jeune ouvrier patriote a osé ne pas se laisser casser la gueule par des racailles petites bourgeoises qui, convaincues de leur impunité par le système, s’arrogent le droit de cogner sur tout ce qui les dérange. Pour Agnès Méric, que son fils Clément ait été vu avec un objet tranchant dans la main pour agresser les militants de la Manif pour Tous n’est pas un problème. Qu’il soit reconnu ouvertement comme le meneur du commando, le plus agressif, et comme celui qui a voulu attaquer par-derrière (guère élégant) Esteban Morillo ne change rien. Quand Esteban exprime ses regrets, la présidente du tribunal qui paraît aimer, comme nombre de ses collègues, humilier les faibles, se permet de lui dire que cela ne suffit pas. Alors, se sentant soutenue, Agnès Méric, du haut de sa superbe, ose dire à Esteban : « Est-ce qu’on a quelque chose d’humain en commun ? »

Quelle arrogance ! Quelle prétention ! Quel manichéisme ! Quel mépris de caste ! On se croirait au 19e siècle, avec une dame patronnesse faisant la leçon à un fils de manant qui aurait manqué de respect à son fils en ne se laissant pas rosser par lui.

Sans doute Agnès Méric continuera-t-elle à être idolâtrée par les médias de gôche. Si, ce qui est à craindre avec l’attitude de ce tribunal, Esteban était lourdement condamné, on imagine facilement la mère, devant les micros, estimer que, même si cela ne lui rend pas son fils, elle est soulagée par la sentence. Au nom de la lutte du bien contre le mal. Et Esteban ira passer des années en prison, coupable simplement d’avoir mis son poing dans la figure à un agresseur qui voulait le frapper par-derrière et qui estimait qu’il n’avait pas le droit de vivre.

Décidément, Agnès Méric, qui ne s’interrogera jamais sur son influence néfaste sur le destin de son fils, ne me sera jamais sympathique, malgré la douleur que représente, forcément, la mort d’un enfant…

Jeanne Bourdillon

image_pdfimage_print

84 Commentaires

  1. regardez son visage: en haut, des petits yeux qu’ont l’air si gentils..et regardez sa bouche, le petit rictus qui en dit très très long…Fausse humaniste vraie sorcière, son fils au lieu de mourir d’une leucémie dans l’anonymat idéologique ( sauf l’annonce d’un don pour la « recherche » sur l’avis de décès) a fini en martyr victime d’ l’estremdrouateneonazie. Quelle aubaine! Elle devient connue, reconnue, elle balance ces petit « traits d’esprit » à la face des sans dents.

  2. La vioque n’en a rien a foutre d’estéban car chez ces gens là monsieur si vous n’etes pas de « goche » vous ne « valez » rien et n’etes qu’un « valet » …..Ils n’ont qu’a prier dieu que jamais un pinochet ne fasse surface en France !!! ils sont indifferents a ceux qui ne sont pas moralisateurs comme eux et doucement la majorité des « populistes » devient indifferente aux drames qu’ils subissent

  3. Ah ces ouvriers…. Ils n’ont de classe que l’intitulé de leur catégorie sociale.

    • Jeu de mots médiocre ,votre argumentaire trotskiste devenait trop compliqué pour être utilisé ? Abandonnez ce personnage de sommité intellectuelle ,il vous va mal .Devenez Don Quichotte ,quitte à brasser du vent …

    • Le fat et confortable bourgeois d’aujourd’hui, toujours aussi ruisselant d’arrogance et d’hypocrisie que ceux d’hier, est souvent : Un professeur enrégimenté dans les troupes d’occupation mentale de l’éducation nationale FM, un journapute subventionné et donneur de leçons ou encore un banquier escroc et millionnaire… qui par lâcheté et pour ne pas avoir d’histoire se disent volontiers de gauche. Pour eux, la classe, n’est souvent que : Si à 50 ans t’a pas ta rolex, c’est que tu a raté ta vie.

    • En une phrase vous résumez bien la pensée des gens de votre catégorie, c’est-à-dire l’invasion de la France par des hordes d’illégaux dans les quartiers modeste et pauvre, tout en faisant bénéfice sur le coût réduit de la main-d’oeuvre, et bien sur, en vous gardant bien de ne pas avoir de migrants dans vos bulles de bobo. C’est dommage que la majorité des Français n’est pas compris que si la France va mal, c’est bien a cause des bourgeois comme vous.

    • Vous finnissez par vous mettre à l’insulte, comme quoi, si vous chassez votre naturel, il revient très vite. Publiez votre adresse, à moins que vous ne soyez un lâche, comme tous les autruchites ?

    • Sheldon
      Sans les ouvriers,vous n’auriez pas le bureau que vous avez avec 3 ordinateurs….Sans les cultivateurs,vous n’auriez pas à manger…Sans ce petit peuple que vous méprisez,vous n’existeriez même pas..On ne traite pas les gens honorables comme de la merde quand soit même on se comporte en sous-merde .!!

      • Je suis quelqu’un d’honorable également. Mais manifestement certains ne souhaitent pas me faire bénéficier de la clémence qu’ils réclament pour d’autres. Je n’ai que très peu de considération pour les personnes qui ont l’indignation à géométrie variable.

    • « Troll
      Qu’est ce qu’un troll ? – Définition par l’agence 1min30

      Dans le monde de l’Internet et du web, on parle de troll pour désigner des intervenants qui initient volontairement des polémiques sur un forum de discussion, un blog ou un réseau social dans le seul but de provoquer les autres intervenants et de générer des réactions en retour. »

      Vous collez parfaitement à la définition.

      • Un troll est un être de la mythologie nordique, incarnant les forces naturelles ou la magie, caractérisé principalement par son opposition aux dieux.
        Je suis d’accord je colle bien à cette définition.

  4. La mère de C. Méric ne veut pas comprendre que son fils est mort juste parce qu’il était un extrémiste violent qui cherchait la bagarre, et ses parents y sont pour quelque chose car ce sont eux qui l’ont éduqué et ce sont les parents qui mettent les limites quand ils voient que leur enfant prend une mauvaise tournure (il avait déjà été aux urgences suite à une bagarre, donc ils avaient eu une « alerte »). Car son fils n’est pas devenu un extrémiste de gauche sans raison, ça vient de son éducation.

  5. (suite)Mais il faut dire aussi qu’elle peut difficilement se remettre en question étant donné que nombre de médias présentent son fils comme une victime et que les juges sont dans cette même idéologie de gauche qui diabolise les idées dites d’extrême-droite. Donc elle est soutenue dans le fait qu’elle croit son fils victime, ce qui la conforte dans ses idées qu’elle croit parfaites. Alors que ce n’est pas parce que son fils est mort suite à une bagarre qu’il est une victime car il l’a cherchée!

  6. Combien de morts la prétendue ultra-droite radicale et combien de morts l’ultra-gauche sanguinaire ?Combien de temps le nazisme ,qui est une saloperie ? 1930-1945 = 15 ans.
    Combien de temps l’islamo-gauchisme ? 1400 ans et ce n’est pas fini .Des centaines de millions de morts et la moitié féminine de l’humanité considérée comme du bétail.Mais c’est un détail voyons quand on appartient à la caste des donneurs de leçons.L’islam assassine les filles et veut dominer le monde.Honte sur les collabos!

    • Et cet Islam sanguinaire dont les adeptes sont tous des détraqués selon vous est interdit dans combien de pays déjà ?

  7. non , ne la qualifiez pas de dame patronnesse !
    j’ai lu les commentaires et n’ajoute que je la trouve profondément méchante et sans coeur , elle ne cherche qu’à faire payer Estéban pour ….voir les autres commentaires , je suis 100% d’accord avec eux.

    • Aux affirmations de Marianne s’oppose le formel démenti des vidéos de surveillance de la RATP. Lisez donc plus haut.

  8. Si le droit est simplement appliqué, l’accusé devrait sortir libre comme l’air, et on devrait le dédommager pour la détention abusive qu’il a subit. Car il n’a fait que ce défendre sans armes et la mort de son agresseur est accidentelle.

    • Si le droit était simplement appliqué, oui… Mais on sait qu’il va être condamné pour ses opinions politiques, non pas pour les faits…

  9. C’est vous même qui assassinez vos enfants en leur bourrant le crâne dès la naissance. Lisse lame bien affûtée se chargera de vous, je fais confiance ne la Justice divine.

  10. remettez vous en question madame en tant que mère….votre fils était sous influence et vous avez laissé faire….lui était sans doute inconscient mais vous vous êtes responsable de votre enfant et de ses actes….accabler l’enfant d’un autre ne vous sera d’aucun salut.

  11. Parce que la milice à laquelle Meric était abonné avant d’être couché comme une guêpe par une banale droite, n’ont pas essayé de brûler des policiers, ainsi que les agressions constantes et le vandalisme bien sûr ?
    Antifa c’est juste des enfants de bourgeois à la solde d’un gouvernement totalitaire, et quand le nationalisme aura atteint son but : Nous punirons sévèrement les bobo de votre catégorie, communiste vous êtes, et communiste vous seraient jugés.

    • Nicolas
      Pas pour ceux de « goche » …ils sont bien plus fatigués que ceux de droaaaaaaaaaaaaaate …..les syndicats :: tout ça ,le militantisme ça vous tuent une femme (faut pas rire avec ça ) Regardez ane idalgo a 54 ans elle etait usée jusqu’a moël d’avoir été inpecteur du travail une vingtaine d’années

  12. Si son fils avait été tué par un musulman, celui-ci n’aurait pas eu sa haine. Puisque Esteban n’est pas musulman il n’a aucune circonstance atténuante.

  13. Cette femme est une perverse qui joue de sa
    supérieuriorite intellectuelle pour écraser le
    manant. Il n’en reste pas moins vrai qu’elle a
    engendré un petit con, responsable de ce que
    lui est arrivé. Esteban était en situation de légitime défense. Il a frappé instinctivement
    Meric qui l’attaquait par derrière. Esteban doit
    être blanchi.

  14. Bravo pour cette analyse exhaustive sur la situation de cette insupportable morgue de ces bourgeois de gauche de plus en plus agressifs.

  15. Elle n’a pas la gueule du mal et pourtant !
    Je retrouve en elle les idées abominables de Sartre pour qui les Français d’Algérie devaient être tués.
    La mère de ce petit intellectuel de gauche partage certainement ce point de vue « humaniste »
    Son fils est mort d’aveuglement et de prétention infondée ?
    Et aussi d’avoir été malélevé par ses parents dont la dame en question
    Au Diable !

    • Telle mère tel fils ou tel maître tel chien. Aucune commisération pour les islamo-gauchos.

  16. « Est-ce qu’on a quelque chose d’humain en commun ? »( Agnès Méric )

    La mère de Clément Méric en bonne progressiste peut trouver une réponse à sa question dans son caba idéologique : Esteban n’ est-il pas son fameux  » frère en humanité  » servi à toutes les sauces par le politiquement correct pour qualifier les étrangers ou les migrants ?

  17. C’est vrai que c’est équitable des procès comme ça .D’un côté la bourgeoisie intellectuelle qui sait parler en public ,s’offrir les plus grands avocats (les fameux ténors du barreau qui sont des dénis de justice à eux tout -seuls) payer des coatchs pour leur tenue ,leur maintien etc , de l’autre de simples ouvriers qui ne comprennent pas la subtilité de la plupart des mots qu’ils entendent ou qu’on veut leur faire dire ,bruts de décoffrage ,qui ne connaissent que le travail depuis leur naissanc

  18. Honte à toi jezucry homme de gauche qui à des millions de morts sur la conscience tu devrait te cacher sous terre et ne plus revenir.

  19. Vous trouveriez donc normal qu’Estéban soit mort, refusant le réflexe de légitime défense ? Il faut s’écraser devant les « anti-fach » parce qu’ils incarnent le bien et se laisser assassiner par eux. Où est votre moralité ?

  20. Pauvre cloche. Regarde la définition juridique du mot « assassiner ». Cela n’est pas la qualification pénale retenue par la cours d’assises. Donc arrêter avec vos mots vides de sens. « Qui vit par l’épée périra par l’épée » cela te parle jezucry. Reste sur ta croix et continue à crier espèce de grosse fiente de gauchiste immonde.

  21. Jezucry, c’est votre haine à vous qui est répugnante… Avec votre pseudo on s’attendrait à ce que vous prêchiez le pardon, mais pas pour quelqu’un de droaaaate… la « haine fétide » c’est plutôt qui en êtes atteint (te) !

  22. Excellent article qui met parfaitement à jour les mécaniques de classe et de gauche, notamment cette certitude qu ont ‘ces gens là ‘ d’incarner le Bien. Leur prétention affichée à guider le bas peuple, forcément égaré, forcément dans l’erreur., peut-être même pas humain d’ailleurs.
    Bravo Mme Bourdillon.

  23. Ce qui me gêne dans tout ça c’est que le jeune Esteban est qualifié dans les médias de néonazi ou d’extrême droite ou autres qualificatifs négatifs qui faussent tout face au gentil jeune homme de gôche.
    Les procès staliniens et communistes en général ne se déroulaient pas autrement : l’accusé avait tort a priori.
    Ce qui me gêne également est le silence qui pèse sur les condamnations légères ou absence de condamnation des CPF qui assassinent les souchiens

  24. JEZUKRY ! Lamentable gauchiasse !!!! Arrête de picoler avec les gauchos de ton espèce, Ce Méric, un pote à toi ? une vermine à écraser comme tous ceux que tu sembles adorer ! Antifas ? La mère et le fils ? BEURK !!

  25. Ils travaillent de concert (Agnès Méric, juges, journaleux, antifa) pour qu’Esteban soit condamné un maximum parce que tous y ont un intérêt.
    Ainsi, A. Méric se sentira dédouanée de sa responsabilité dans l’éducation de son fils qui était devenu une racaille antifa, ce qui est difficile à accepter pour une mère. Juges et journaleux sont forcément des « bien-pensants » et donc ne peuvent se tromper. Les antifas seront confortés dans leur violence et pourront continuer leur sauvagerie comme avant.

  26. Allez ! va en cure de désintox de débilités gauchiasses !!!!!…Ton pote staline ? 200 millions de morts à son actif, dommage tu n’étais pas en Sibérie ?

  27. Jesucry Qui a commencé? De toute façon on ne peut discuter avec les gens de mauvaise foi comme vous

  28. Cette dame est sans doute comme tous ces faux culs bobos-gauchos-trotskos… prête à mourir pour les opprimés, les immigrés, les islamiques de tous poils… Et vivre avec eux ? Ben… c’est à dire que sous réserve qu’ils aient quelque chose
    d’humain en commun avec elle ;autrement dit, elle ne risque rien.

    • Ce sont des salopards comme ce couple de bourges gauchistes qui détruisent notre pays.Nous sommes en guerre contre eux et mon soutien total va à Esteban, le prolétaire patriote.
      J’espère que nous lui manifesterons notre solidarité si, comme prévu, les juges du syndicat »murdescons »,camarades du couple trotskiste, le condamnent lourdement !

    • Et du genre « marche blanche, fleurs, bougies, larmes à l’oeil », « vous n’aurez pas ma haine » envers les assassins djihadistes du Bataclan, de Laura, Mauranne, Adrien et tant d’autres, sauf s’il s’agit de son rejeton.

  29. Tout mon soutien à Esteban Morillo.
    J’aurais réagi certainement par réflexe comme Esteban, et comme Esteban et pas plus que quiconque, personne – encore moins l’attaquant par derrière, n’aurait imaginé une seconde que ce lâche de Méric se serait mal reçu une fois tombé à terre. Il a joué au matamore – en moins courageux. Il en a perdu la vie. Full point.

  30. « La famille de Méric a ses raisons que la raison ignore »….
    L’Amour d’un enfant ne peut faire oublier ses turpitudes…
    5 ans de répit pour Estévan, j’espère qu’il a profité des lenteurs de la Justice…
    Laquelle sera inexorable ! Entre Bien et Mal, elle choisit toujours…..Hélas !

    • Bien sûr que si, l’amour d’un enfant peut faire oublier ses turpitudes !

      « Il n’est pas d’amour plus fort que celui d’une mère pour son enfant mâle. » Jean Guitton

  31. Je n’attaquerai jamais une mère qui défend la mémoire de son fils, fût-elle la mère du diable.

    Mais les media font du procès d’un coup malencontreux le procès de « l’extrême-droite ».

    Heureusement, nous sommes dans un état de droit où la justice est rendue après des débats contradictoires, et m’étant renseigné auprès de Sophie Durand, auteur d’un autre article sur ce procès, j’ai compris que ce serait un jury qui rendrait son verdict. Ce verdict pourrait bien décevoir les antifas !

  32. C’est pour ça que sous un autre article, je rappelais l’histoire de Horst Wessel.

    D’un conflit au sujet du loyer, ayant amené la propriétaire à demander à des gros bras communistes, amis de son mari décédé, à donner une solide correction à son locataire, la justice allemande et le parti nazi avaient fait un procès politique.

    C’est ainsi que Horst Wessel est devenu martyr, et c’est ainsi qu’on écrit l’histoire. Ca y ressemble beaucoup. D’ici qu’on nous invente un Clément Méric Lied !

  33. Lorsque Dieu créa l’ Homme …il omit de prendre un brevet d’inventeur , ce qui fait qu’aujourd’hui les méric peuvent en faire autant . Le dernier paragraphe résume bien la situation , elle n’utilisera certainement pas ses dernières années à s’interroger sur son role de mère et d’éducatrice .Elle restera persuadée d’avoir engendré un Homme !

    • elle ne comprendra jamais comment en être arrivé là, enfermée qu’elle est dans ses certitudes et sa suffisance.

  34. Diable, Mm Bourdillon, il est cinglant, votre article !…
    Sans être bien informé du dossier, j’aimerais apprendre comment on a su que Clément Méric attaquait par derrière (avec un objet tranchant ?!) et qu’il est mort d’un coup de poing. N’est-ce pas étrange ?

    • C’est sur la vidéo et confirmer par les témoins. La victime de méric s’est alors retournée et là vlan.

    • Par la vidéo de la bagarre, puis l’autopsie. Dans la vidéo, Clément Méric se jette sur Esteban Morillo pour le frapper sur la tête et Esteban Morillo a le réflexe de se retourner et de lui donner un coup de poing.

      « La scène a été filmée par une caméra de surveillance de la RATP. On voit notamment, pendant une bagarre générale, le jeune militant d’extrême gauche se précipiter dans le dos d’Esteban Morillo, le meurtrier présumé, alors de dos, semble-t-il pour lui asséner un coup. »

  35. Quelques taloches sur votre morveux, madame, n’auraient pas été de trop pour lui apprendre la vie.
    C’est surtout de ÇA qu’il est mort.

  36. Heureusement qu’on n’a rien d’humain en commun, je m’en voudrais. D’ailleurs comme elle n’a rien d’humain du tout, ce n’est pas très difficile.

  37. c’est une maman! qui ne peut pas se résigner à voir le résultat de l’éducation qu’elle a donné à son fils

  38. Dans le fond cette vieille pouffiasse, elle a sa dose ! C’est à cause d’erreur de la nature comme cette rombière que l’invasion et le terrorisme nazislamiste battent son plein !

Les commentaires sont fermés.