La militante RN Isabelle Surply tient tête à une racaille raciste

Publié le 26 août 2019 - par - 366 commentaires - 12 268 vues
Share

Isabelle Surply, très sympathique conseillère régionale RN dans la région Auvergne-Rhône-Alpes, a du nerf et c’est tant mieux ! Bravo ! Nous devrions tous en prendre l’exemple.

C’est elle-même qui nous le raconte :
https://www.prechi-precha.fr/isabelle-surply-rn-face-a-des-chances-pour-la-france/

Dans une boutique de téléphonie où elle était servie, un client a commencé à insulter tout le monde, les salariés de la boutique, les autres clients, et puis la France, parce qu’on refusait de lui rembourser son smartphone alors qu’il n’apportait ni ticket ni emballage ni rien (Smartphone volé peut-être ?… N’anticipons pas…).

Le client avec cet accent nasillard un peu perché reconnaissable entre tous a commencé à dire :
« de toute façon vous me cassez les couilles parce que je suis algérien en fait, c’est pour ça que vous voulez pas me rembourser. Vas-y je vous nique tous les Français et la France, pays de blancs de merde. »

Comme le note un commentateur, c’est fou ce que cette racaille a envie de niquer ce qu’elle hait. Il y a sûrement là une analyse psychiatrique à faire. Le moins que l’on puisse dire, c’est que le rapport à l’amour et à la femme de ces gens-là n’est pas bien normal.

Isabelle Surply lui ayant dit qu’il n’avait pas à insulter qui que ce soit le « Vas-y » a répondu : « vous avez colonisé l’Algérie, ta gueule je t’ai pas sonnée… »

L’homme est sorti après moult noms d’oiseaux, le tout entremêlé avec des « je pisse sur ma carte d’identité et je la déchire si je veux » .

Il a ajouté : « salope, va voter Marine Le Pen » ce qui a fait beaucoup rire Isabelle Surply on s’en doute. « Je vais me gêner, tiens! » lui a -t-elle rétorqué.

Elle le filmait et il était là à lui dire : « arrête de me filmer sinon je t’affiche partout ». Mais cela ne pouvait que servir Isabelle Surply qui a de nouveau éclaté de rire. Une conseillère régionale doit être affichée partout, cela prouve qu’elle fait son travail.

Ce qui ressort clairement c’est qu’Isabelle Surply a exigé des excuses. L’échange a continué dehors et alors le « Vas-y » lui a dit « tu sais ce qu’on fait aux femmes comme toi en Algérie  » ? Elle a demandé ce qu’on leur faisait et j’ai cru comprendre qu’on les niquait.

Des vigiles sont apparus enfin, ils sont tous rentrés dans la boutique et là Isabelle Surply a dicté des excuses à la chance pour la France qui avait insulté la France, une élue qui de plus est une femme, et des salariés en plein travail.

Elle a tranquillement énoncé : « on me dit : je vous présente mes excuses, Madame. Et on ne me tutoie pas. »

Le malotru a d’abord répondu avec son accent inimitable quelque chose comme « bon allez vas-y tu vois je m’excuse  » mais elle ne l’a pas entendu de cette oreille et a rétorqué que les excuses devaient être correctes.

Elle a enfin obtenu des excuses correctes bien que forcées de l’individu.

Isabelle Surply en profite pour dire qu’il faut résister toujours et partout à cette racaille, qui craint en réalité qu’on ne lui cède pas et dans ce cas ne montre jamais beaucoup de courage et s’effondre assez vite dès qu’on lui dit avec fermeté ses quatre vérités.

La peur doit changer de camp. Tenir tête à ces racailles est essentiel. Il ne faut rien lui passer. Nous sommes exaspérés et nous n’en pouvons plus.
Ce n’est pas facile mais c’est le premier pas le plus compliqué.

Ensuite la satisfaction du devoir accompli l’emporte. Il ne faut pas non plus être kamikaze, mais il faut tous nous y mettre : dans les gares, dans les trains, dans les rues, dans les stades, dans les magasins, dans tous les lieux publics où ces racailles tentent d’imposer leur grossièreté, leur absence totale d’éducation, leurs désirs de frustrés qui veulent obtenir satisfaction sur le champ et nous imposer leurs mœurs. Exigeons aussi que nos lois soient appliquées.

Nous regagnerons notre propre estime (si tant est que nous l’ayons perdue) et leur imposerons le respect, qui est le strict minimum.

Soit ils l’accepteront, car respecter le pays qui les accueille, les loge, les nourrit, les subventionne à notre détriment, nous discrimine positivement ce qui est incroyable, leur donne des HLM et des situations bidons en veux-tu en voilà, dépense en pure perte un « pognon de dingue » dans les cités islamisées, c’est la moindre des choses.

On pourra me rétorquer que lorsqu’on en fait trop, on n’est pas respecté par ces hordes barbares. Il est vrai que nous sommes le seul pays au monde à avoir des gouvernants qui se comportent avec autant de lâcheté. Il faut en changer.

Soit ils ne l’accepteront pas et alors nous saurons que nous avons à faire à de vrais ennemis et en tirerons les conséquences…

Sophie Durand

Print Friendly, PDF & Email
Share

366 réponses à “La militante RN Isabelle Surply tient tête à une racaille raciste”

  1. Cosmopolites Dégagez dit :

    Si la France n’était pas allez à Alger (Oui car à l’époque l’Algérie n’éxistait pas) en 1830 cette dernière serait encore un repaire de pirates Esclavagiste Barbares Turcs.

  2. Denfer VICTORIA dit :

    La question est : comment se débarrasser de toutes ces racailles qui ont poussé sur notre territoire et des gouvernants qui nous les imposent ?
    https://ripostelaique.com/se-debarrasser-islamo-racailles-emmerdent.html

    • Maatson1 dit :

      Rétablir le droit du sang, supprimer la double nationalité extra-européenne, sachant qu’il quasiment impossible pour les algériens et le marocains de répudier leur nationalité, et expulser toutes les racailles dés qu’ils font un faux pas.

    • Barbenzinc dit :

      Prendre exemple sur les Birmans, qui sont plus courageux que les Européens.

  3. Blackjack dit :

    Bravo Mme Surply,
    Quel self contrôl, j’l’aurais bien affiché aussi lui…sur plusieurs m2.

  4. Robert Le Priellec dit :

    Quand Mohamed p’tite bite menace « les femmes comme toi », c’est du plus haut comique. Je parie qu’il est encore puceau, avec son téléphone en rade, et l’excès de masturbation l’amène à délirer bruyamment sur la voie publique.

  5. Natou dit :

    Bravo Bravo Mme Surply et chapeau bas 👏🏻
    On ne doit pas avoir peur de ces racailles !

  6. Daubade dit :

    Cet individu n’est meme pas a renvoyer chez lui, mais a faire disparaitre définitivement

  7. Louise dit :

    Bravo il ne faut pas se laisser faire.

  8. hir dit :

    Madame Surply bravo pour votre courage mais ,mefiez vous ne soyez pas trop dure avec les petits protégés de nos Présidents Giscard ,Miterrand ,Chirac ,Sarkosy , Hollande, macron ardents défenseurs du  » vivre ensemble  » et qui nous condamnent à  » vivre avec « 

  9. Markoribus dit :

    Oui, c’est courageux de l’ouvrir face à des racailles pareilles. Mais je ne crois plus aux excuses formelles. C’était valable en 1960 à l’école. Car si l’affaire est « close » parce que le type a présumément battu sa coulpe, perso je trouve que c’est bien peu. S’ils avaient été à 5 ou à 10, personne n’aurait ouvert la bouche. Mais c’est vrai qu’il faut encourager la prise de parole, mais attention, sans mettre sa propre vie en danger. Car la haine (réelle cette fois, nest pas Mme Avia ?) peut avoir des conséquences extrêmes. Et là on fait quoi, on demande des excuses ? On se contente d’humilier le vilain petit garçon en public ? J’insiste, c’est peu.

  10. Zanot dit :

    Dangereux , pas armé vous risquez un coup de couteau qui vous rendra infirme pour la vie ..ils tuent pour une cigarette refusée ! Nous n’avons pas à faire le travail de la République qui voudrait que tout Citoyen soit protégé ! Votre courage est un acte de bravoure , mais la solution nous la connaissons tous et seule la République doit en prendre la charge ! En attendant bravo et vive Marine bien entendu !!

    • Robert Le Priellec dit :

      Ces sous-merdes pour la France ne font que profiter de la lâcheté d’un certain nombre de nos compatriotes. Il suffit qu’ils prennent une bonne paire de claques, comme les sales moutards qu’ils sont, pour que le ton change. Je l’ai fait une fois avec une petite conne maghrébine de la cité des Bosquets (venue semer la merde dans Paris), qui s’était mise à m’insulter gratuitement, et j’ai lu la surprise de sa vie dans son regard quand elle a senti passer mon battoir sur les deux joues.

    • Barbenzinc dit :

      Courageux ou lâche on risque tous un coup de surin. Mais si on baisse sont froc on est certain de se faire égorger. Solution : cours de SD et port d’un bon couteau pliant (c’est interdit mais nécessaire pour sauver sa peau).

  11. Jean-Marc Boncourre dit :

    Mme Surply a surtout eu de la chance que Mr vas-y ait été tout seul et pas avec ses cousins

  12. Economie de guerre dit :

    Ça du vrai grand courage, bravo Madame!💪👍👏

  13. amandinelonchamp dit :

    On a beau leur dire qu’ils sont Français, eux-mêmes ne le croient pas , d’où leur malaise identitaire qu’ils font payer aux Gaulois .

    • Jean-Marc Boncourre dit :

      N’oublions pas que la seule chose qu’ils souhaitent de la France n’est pas la nationalité mais juste les aides qui vont avec. Oui ils chient sur la France et le peuple ne l’oubliez pas.

    • Robert Le Priellec dit :

      Qu’ils se débarrassent de leur islam de merde, et ils iront beaucoup mieux dans leur tête.

    • amandinelonchamp dit :

      Merci pour les pouces .

  14. amandinelonchamp dit :

    A l’origine, le malaise psychologique vient du fait qu’on a appelé ‘Français’ ces gens d’origine étrangère alors que tout le monde (même eux ) sait bien qu’ils ne le sont pas . A –on jamais appelé dès 1830 les Blancs d’Algérie les Algériens ? Non .La France a commis cette grave erreur , à mon avis .Ces gens souffrent de complexes identitaires et le font payer aux Gaulois .

    • Robert Le Priellec dit :

      La grosse erreur aura surtout été de ne pas éradiquer l’islam en Algérie dès la conquête de 1830.

      • Cosmopolites Dégagez dit :

        L’Evangélisation des Musulmans d’Algérie au Christianisme allait bon train si il n’y avait pas eu ensuite le Franc Maçon Louis Philippe 1er après Charles X.

      • amandinelonchamp dit :

        Les Européens tenaient à laisser aux Algériens leurs libertés culturelles,peut-être qu’ils pressentaient que ça se passerait mal si ils allaient sur ce terrain ? L’islam était le marqueur identitaire des Algériens , ils y tenaient, à mon avis . Comme beaucoup de peuples ils ne croient pas à l’existence d’un dieu , quel qu’il soit . Ceux qui voient en eux des hommes de foi se trompent . Peut-on croire en Dieu et égorger un prêtre dans son église devant témoins par exemple , commettre des attentats , assassiner des personnes âgées dans un pays qui a accueilli sa famille ?

  15. Eric des Monteils dit :

    Il en faut des miliers comme elle, et la France retrouverait sa dignité. Le courage de cette femme inspire le plus grand respect

  16. robert bousquet dit :

    En définitive étant en démocratie, le danger n’est pas là où on le croit. Cela fait plus de quarante ans que l’électorat français de souche, encore majoritaire mais pour combien de temps, vote en conscience pour des gens qui ouvertement ont choisi de briser la nation française: dans sa langue (cf; les films des années 50), sa culture, ses structures de la parenté, ses frontières, son industrie, ses paysans,son unité régionale, sa démographie, etc. Ce désastre et cette guerre civile qui vient ce ne sont pas aux étrangers, dont heureusement beaucoup s’attachent à rendre à la France ce qu’elle leur a donné, que nous le devrons, mais bien à nous mêmes égoïstes individualistes sans conscience de notre passé, sans conscience politique, veaux qui se laissent conduire à l’abattoir.

  17. Rosa SAHSAN dit :

    Bravo madame pour votre courage. Moi, je vous l’avoue je ne sais pas ce que j’aurais fait. En plus, avec ma tête de juive vous imaginez ce que cette racaille aurait osé me dire?
    ROSA

    • Philippe@9.3 dit :

      Il faut un certain culot pour s’imposer en politique alors qu’on est incompétent. Courage / culot, la limite est faible.
      Ceci ne signifie pas que la personne en question est incompétente en tout, ni que ses convictions sont bidons. De plus, s’afficher élue RN, ça doit pas être simple, et pas qu’avec la ‘racaille’.
      Je la salue et peut-être la croiserais-je au pays de la chance, où je réside.

    • Robert Le Priellec dit :

      Avec votre tête de juive, vous auriez pu lui proposer un aller simple pour Tel Aviv, où un comité d’accueil l’aurait attendu pour lui faire son éducation, avant de l’envoyer méditer dans la bande de Gaza.