1

La mise en examen du Yéti prépare celle de Zemmour et Marine

On ne peut plus faire confiance à la justice de notre pays, totalement politisée, au service d’une caste de magistrats mondialistes, corporatistes et partisans.

La dernière décision du Conseil d’État illustre le propos. Ils ne voient pas de discrimination dans le passe sanitaire de Macron, mais refusent tout projet de loi où les clandestins seraient discriminés !

https://francais.rt.com/france/88881-conseil-etat-aurait-valide-decision-extension-pass-sanitaire-annoncee-macron

Clichy-la-Garenne (92) : suite à une décision du Conseil d’Etat, la municipalité devra reloger des sans-papiers évacués d’un immeuble déclaré en péril

La mise en examen d’Éric Dupond-Moretti, nouveau garde des Sceaux, loin de prouver l’indépendance de la Justice, est au contraire une nouvelle dérive inquiétante de pans entiers de la magistrature.

“La gauchisation du haut clergé judiciaire est impressionnante”

Que raconte le raid judiciaire contre Éric Dupond Moretti ?

Rappelons qu’en 2017, ce sont les juges et les journalistes qui ont permis la victoire invraisemblable d’Emmanuel Macron, en flinguant le candidat favori, François Fillon.

De là à envisager qu’en 2022 ces mêmes juges se préparent à flinguer le possible candidat Éric Zemmour et la candidate Marine Le Pen, il n’y a qu’un pas que nous franchirons allègrement…