1

La mission de Bidar : nous faire prendre Mahomet pour Bouddha ou Jesus

images (3)

Pour Abdenour Bidar, il est vital d’empêcher toute prise de conscience du peuple français sur la véritable nature de l’islam. En effet, on reste sans voix devant les manipulations grossières et cyniques d’Abdenour Bidar. Il affirme et reconnait que le monde musulman a « enfanté un monstre », mais il prétend que ce n’est pas Mahomet et sa divinité sanguinaire, Allah, qui ont donné naissance à ce monstre. Avec cynisme, il profite d’un accès permanent sur tous les médias, pour injecter le venin du mensonge et de la manipulation.

Dans sa « Lettre ouverte au monde musulman »
http://blog.oratoiredulouvre.fr/2014/10/tres-profonde-lettre-ouverte-au-monde-musulman-du-philosophe-musulman-abdennour-bidar/ , Abdennour Bidar écrit :
«Ô mon cher monde musulman. Oui tu as raison, comme chacune des autres grandes inspirations sacrées du monde l’islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l’être humain sur le chemin du mystère de l’existence ! »
Tout cela parait magnifique à ceux qui ne connaissent pas ou qui font semblant de ne pas connaitre le vrai visage de l’islam (voir : http://www.islam-questions.com/ ).
Bidardessin1Bidar falsifie la signification des mots et ment sur son propre Coran.
Bidar commence par une falsification flagrante. Il affirme que le mot « islam » signifie « paix ». Ce qui constitue un mensonge absolu. La paix se dit « As Salam » en arabe. Et, le mot « Islam », signifie non pas la paix, mais la soumission.
Mais il continue par ce qui constitue un déni de la vérité quand il écrit : « L’islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l’être humain ».
Bidar occulte avec un cynisme abject les pires horreurs commises par l’islam.
Il cite le verset « pas de contrainte en religion », tout en sachant qu’il est abrogé. Abdenour sait très bien que dans l’islam, les polythéistes n’ont d’autre droit que de se convertir à l’islam ou mourir par le sabre, tout en acceptant que leurs filles et leurs femmes soient réduites à l’esclavage sexuel. Les chrétiens et les juifs, ne peuvent éviter ce sort terrible, que s’ils se soumettent sans combat à la domination de l’islam et au statut raciste de la dhimitude.
Bidar connait parfaitement les versets qui abrogent le verset qu’il a cité. Il connait les paroles de Mahomet : « J’ai été envoyé avec la terreur », et « Je combattrai les gens jusqu’à ce qu’il atteste qu’Allah est Dieu unique et que je suis son prophète ». Pour Mahomet, le sang de ceux qui refusent l’islam est licite : on peut les tuer, les piller et les réduire à l’esclavage en toute légalité avec la loi d’Allah.
En cachant tous cela, Bidar affiche avec cynisme ses buts de tromperie, de propagande et de manipulation.
Mais il va encore plus loin dans l’infamie.
En disant « comme chacune des grandes inspirations sacrées du monde », Bidar sait très bien ce qu’il vise : donner de Mahomet la même image que Bouddha ou Jésus-Christ, qui prônaient l’amour du prochain, le rejet de violence, de la haine et de la guerre. En donnant à Mahomet la même stature que Jésus-Christ et Bouddha, Bidar l’exonère de ses crimes, ses mensonges, sa pédophilie, son esclavagisme, ses trahisons, ses meurtres et ses égorgements. En partant de cette base mensongère et malhonnête, Bidar peut se lancer dans la manipulation la plus abjecte.

Bidardessin2Bidar falsifie l’Histoire en niant que l’islam a été instauré par la guerre, le pillage et l’esclavage.

Dès sa naissance, Mahomet instaure l’islam en tant qu’idéologie politique totalitaire, conquérante et barbare. Mahomet s’est lui-même distingué dans la barbarie : il inaugura la pédophilie et l’inceste par le mariage avec Aïcha, une fillette de 6 ans et avec Zayneb, la femme de son fils adoptif Zayd, qu’il renia pour échapper lâchement â la condamnation de l’inceste. Dans cette infamie,
Mahomet reçoit le soutien « divin » Allah lui-même.
Et je ne reviens pas sur les esclaves sexuelles qu’il s’est octroyé (Maria La Copte, Jawehariya, Rayehanna et Safiya) sans oublier les innombrables femmes et fillettes qu’il distribua à ses sbires.
Si on ajoute les meurtres barbares des poètes, le pillage, le vol, le viol, la torture et l’égorgement de masse, on constate que Bidar qualifie cette barbarie ainsi : « l’islam a créé tout au long de son histoire de la Beauté, de la Justice, du Sens, du Bien, et il a puissamment éclairé l’être humain» !
Avec un cynisme abject, Abdenour Bidar montre tout son épris de l’être humain. Pour défendre son idéologie sanguinaire et barbare, il n’hésite pas à denier tout droit au devoir de mémoire envers les centaines de millions de personnes, colonisées, ayant subi des génocides effroyables, réduites à l’esclavage le plus monstrueux, et soumises au racisme musulman abject : la dhimitude.
Abdenour Bidar, montre qu’il agit en avocat de l’islam et qu’il est avant tout au service de cette idéologie. Dans ce rôle, il montre toute l’abjection dont il est capable pour défendre son idéologie barbare. Il commence, par nier toute existence aux centaines de millions de personnes, victimes de la barbarie musulmane.
Abdenour Bidar, toute honte bue et avec hypocrisie immense, explique à son cher monde musulman :
« Ce problème est celui des racines du mal…Et cela ne va pas te faire plaisir, mais c’est mon devoir de philosophe. Les racines de ce mal … sont en toi-même, le monstre est sorti de ton propre ventreet il en surgira autant d’autres monstres pires encore que celui-ci tant que tu tarderas à admettre ta maladie, pour attaquer enfin cette racine du mal…
Tu t’es réfugié de façon infantile et mortifère dans le passé, avec la régression obscurantiste du wahhabisme qui continue de faire des ravages…un wahhabisme que tu répands…comme un cancer qui partirait de ton cœur lui-même ! » 
Bidar utilise le mensonge et la falsification avec cynisme. S’il était honnête, il aurait dit : « Mahomet, au nom d’Allah, a répandu l’islam, un véritable cancer qui va délivrer ses métastase mortelles pour l’ensemble de l’humanité ».
La racine du mal c’est bel et bien Mahomet, Allah et le Coran, ce Mein Kampf musulman qui véhicule une idéologie de haine raciste, de violence et de meurtre.

Bidardessin3Pour Bidar, Mahomet n’est pas le géniteur du monstre !

Mais, Abdenour Bidar, n’a pas pour but de dire la réalité. Il est payé pour tromper et manipuler. Pour cela, il va chercher un obscur imam Abel Waheb et son prétendu Wahhabisme, pour leur faire porter la responsabilité des crimes monstrueux de l’islam. En désignant Abel Waheb comme le géniteur du monstre, Bidar exonère Allah, Mahomet et leur message coranique de leur responsabilité accablante dans la naissance du monstre qui ensanglante la planète depuis plus de quatorze siècles. Ainsi, Bidar ment en disant que l’islam n’était qu’amour, paix et tolérance, jusqu’au XVIIIème siècle quand naquit un obscur imam Abdel Waheb. Ce mensonge est infâme. Abdenour, qui accapare les médias dominants, ne recule devant aucun mensonge.
En ce sens, il a un seul but : anesthésier le peuple français, pour empêcher toute réaction salvatrice. En disant que l’islam authentique n’est qu’amour, beauté, paix et tolérance, il pratique le déni de réalité en empêchant ainsi toute prise de conscience du peuple français. Il est aidé en cela par Hollande et son gouvernement socialiste.
La réalité montre que les crimes de l’islam ont commencé avec Mahomet et se sont poursuivis sans discontinuité jusqu’à la période actuelle :

  1. Mahomet, comme ses disciples, ont égorgé en masse. Ils ont réduit les fillettes et les femmes de leurs victimes à l’esclavage sexuel. Ils ont pillé et volé sans limites.
  2. Les conquêtes de l’islam se sont faites sur des fleuves de sang. Des millions de victimes ont été réduites à l’esclavage : on ne citera que les centaines de milliers de fillettes originaires de l’Afrique du Nord, qui ont été envoyé en cadeau au Calife de Damas.
  3. En Andalousie, les Almoravides et les Almohades ont pratiqué les pires massacres envers les juifs et les chrétiens.
  4. Les barbaresques ont infesté la Méditerranée pour capturer des européennes par centaines de milliers. Ces femmes étaient réduites à l’esclavage sexuel, pour peupler les harems d’Alger, Tunis, Le Caire, Damas, Bagdad etc…
  5. La traite négrière musulmane a constitué l’un des pires esclavages qu’a connu le monde.

Sur toutes ces horreurs et ces crimes contre l’humanité, Monsieur Bidar vous pratiquez le déni de réalité. Pour souligner vos mensonges, je donne le témoignage sincère et poignant de ce Père Irakien :
http://www.christianophobie.fr/breves/un-pretre-chaldeen-nous-avertit-le-cancer-est-a-vos-portes#.VeYXCvntlBc
« Le père Al-Bazi, originaire de Bagdad et actuellement curé catholique d’Irbil, dans le Kurdistan irakien, où il officie auprès des réfugiés, a prévenu les Européens : «En Italie (Europe), les musulmans vivent parmi vous et cohabitent avec vous. Mais quand c’est toi, le chrétien, qui doit vivre au milieu des musulmans, alors la cohabitation est impossible.» Ayant lui-même subi les exactions de musulmans, enlevé et torturé pendant 9 jours, et travaillant désormais auprès des réfugiés chrétiens qui ont fui l’avancée de l’État islamique, le père Al-Bazi sait de quoi il parle. Pour lui, l’EI est le vrai visage de l’islam. Les musulmans radicaux de l’EI font ce que faisait Mahomet il y a 1400 ans. « Les musulmans modérés n’existent probablement plus en Irak », a encore dit le curé d’Irbil, avertissant que les générations d’islamistes à venir seront sans doute encore pires. Face à l’arrivée massive de musulmans, qu’on a vu refuser les paquets de la Croix Rouge à la frontière macédonienne sous prétexte qu’ils n’étaient pas halal, le prêtre catholique prévient les Européens : « Le cancer est à vos portes. Ils vont vous détruire. » […] « Nous, chrétiens, sommes le seul groupe à avoir vu le visage du mal, l’Islam », avait conclu le père Al-Bazi.
Zohra Nedaa-Amal