La Miviludes a découvert une nouvelle secte : celle des anticovidistes

Le coup de filet de la la Mission interministérielle de vigilance et de lutte contre les dérives sectaires (Miviludes) est important. 

Parmi les quelques 3000 signalements qui lui ont été transmis, ou les cas dont à priori elle s’est saisie par ricochet, les théories complotistes et les courants apocalyptiques figurent en bon rang.

Le tableau de chasse se répartit ainsi :

686 évalués comme « sérieux » et 16 cas se sont traduits par des procédures pénales.

Précision supplémentaire :

« 80 signalements sont en lien direct avec le début de la crise sanitaire entre mars et juin 2020. »

Dans sa dernière livraison, Vie publique, via sa communication officielle, nous enseigne que 41 % des repérages émanent du domaine de la santé et du bien-être. 

Certes le tri entre les véritables charlatans et les opposants sérieux et fondés à la politique ministérielle, dite sanitaire, est ardu. Mais l’aubaine est trop bonne en haut lieu pour amalgamer le tout. 

En langage de bois et quasiment mystique, cela se traduit par : « 25 % des saisines ont été transmises aux services compétents et 18 % des dossiers ont présenté des enjeux pour la sécurité immédiate des personnes impliquées ».

À noter que :  « Les observations de la Miviludes complètent des informations recueillies par les services judiciaires et du renseignement territorial ».

Mais, préviennent les guerriers de la répression des sectes :

« Les effets de la pandémie n’ont pas pu être totalement mesurés à l’automne 2020 (en raison du temps nécessaire pour la mise en place du processus d’emprise qui caractérise le phénomène sectaire). 

Le rapport note cependant que la crise sanitaire de 2020 a provoqué une augmentation des pratiques susceptibles d’engendrer des dérives sectaires ». 

Donc la période de chasse aux anti-covidistes et autres réfractaires aux injections expérimentales et létales d’Ursula von der Leyen et ses amis de l’UE, reste ouverte et va s’intensifier.

L’occasion de dédicacer cette vidéo aux membres de la Miviludes :

Professeur Christian Perronne : « Je suis très fier d’avoir été complotiste ! »

https://youtu.be/DBn_f3lDK8E

Et celle-ci aussi : 

Le ministre de la Santé irresponsable devrait être démis

https://youtu.be/akcdt_yaC3o

L’humour américain existe : un acteur dans un sketch impayable contre la coronafolie

USA : Le cirque Corona revu et corrigé par Jim Breuer

https://youtube.com/watch?v=uOBXlM9Xvwg&feature=share

Plus d’informations sur

https://www.vie-publique.fr/en-bref/278792-covid-19-et-nouvelles-derives-sectaires-en-2020

Le contrat-vaccin que l’assassin Von der Leyen a osé signer avec Pfizer

6 novembre 2022 Jacques Chassaing

https://ripostelaique.com/le-contrat-vaccin-que-lassassin-von-der-leyen-a-ose-signer-avec-pfizer.html

Jacques CHASSAING 

image_pdfimage_print
21

9 Commentaires

  1. Et l’islam extrêmement mortifère n’est toujours pas reconnue comme scuscitant des idés criminelle étant dès lors une secte criminelle ? Quelle différence entre unec secte et une religion, la religion est une secte qui a bien réussie et fait des compromis avec la politique, demandez à la secte catholique, ils connaissent bien ça eux, leur gourou, pardon, leur Pape porte la distinction  » Pontifes Maximus  » Faiseur de pont que cela veut dire, entre quoi et quoi ? Entre la religion et la politique, ce qui est fermement condamnée dans la Bible par Dieu. Les pouvoirs n’ont aucune connaissance pour décider qui est une secte et une religion.

  2. Yaël Braun-Pivet réclame un « MeToo de l’enfance. C’est tout ce qu’elle a à faire en tant que Présidente de l’Assemblée Nationale.
    Elle nous raconte qu’elle a connu « les coups » durant son enfance.
    On va pleurer pendant qu’elle fera sa psychanalyse.
    Décidement, que des pointures dans cette clique Macrotte.

  3. miviludes : devenue la police de la pensée par la grâce du gauchisme totalitaire qui règne en france, et non plus l’organe de vigilance des dérives sectaires

  4. Je vis dans un village de 80 habitants où 95% de la population est piquousée au minimum 2 fois, ce que je constate c’est que beaucoup d’entre eux ont eu le covid (enfin ce qu’ils appellent « covid ») et surtout depuis plus d’un an les bronchites, les angines, les rhumes se multiplient été comme hiver, certains rechutent plusieurs fois, ils se contaminent les uns les autres. Ma femme et moi n’avons reçu aucune injection de ce poison, nous avons fréquenté régulièrement beaucoup de personnes du village et nous n’avons jamais été malades, ni covid ni autre chose, et je ne parle même pas de certains décès étranges comme par exemple un homme de 38 ans en pleine santé mort d’un infarctus. J’ai la nette impression que leur système immunitaire à été salement amoché.

    • Oui, je confirme, j’ai maintenant deux connaissances qui ont actuellement des problèmes cardiaques …. L’un d’eux a failli y passer et à toujours des séquelles ….

    • Je fais exactement le même constat.
      Toutes les personnes que je connais qui ont été diagnostiquées positives au covid, sont des «injectées».
      Et qui sont convaincues que les effets secondaires (problèmes cardiaques, péricardites, etc) dont elles sont victimes sont dues au covid et non au «vaccin».
      Inutile d’essayer de leur expliquer que ce sont des produits expérimentaux «c’est pas vrai» est leur seul argument.

    • ah ah ah, système « immunitaire » ou système de « transmission » intra communautaire ?

  5. Pas très doués, les larbins de la Miviludes :
    On intercepté le menu fretin , mais on laisse passer les cachalots de la Secte du phropète.
    Grosse imposture.

Les commentaires sont fermés.